Vin et littérature : de savoureux accords

Par Isabelle Escande

Le 23 avril, on fête la journée du livre ! Alors pourquoi ne pas accompagner votre moment lecture avec un verre de bon vin ? Embarquez pour un petit tour littéraire qui vous permettra de découvrir de bonnes bouteilles et de savoureux accords !

Vous ne le savez peut-être pas, mais le 23 avril se célèbre la journée de la littérature. Cette date correspond à l’anniversaire de la mort de deux grandes figures de la littérature mondiale. Le 23 avril 1616, disparaissaient, en effet, Cervantes et Shakespeare. En Catalogne, cette journée est particulièrement importante. Ce jour-là, il est coutume d’acheter un livre et/ou une rose aux personnes aimées. Les libraires s’installent dans la rue pour afficher les nouveautés (et faire leur plus grand chiffre d’affaires de l’année). 

Un titre, un vin

Tatouage de Manuel Vázquez Montalbán et un cava Torelló, boisson fétiche de Pepe Carvalho

Alors pourquoi ne pas commencer notre itinéraire littéraire et viticole avec un écrivain barcelonais, Manuel Vázquez Montalbán, célèbre pour ses romans policiers et son détective privé Pepe Carvalho qui n’a rien à envier à Sherlock Holmes, Hercule Poirot ou encore au commissaire Maigret ? Entre satire sociale, humour et poésie, l’auteur nous balade dans les bas-fonds de Barcelone, notamment dans Tatouage, le premier de la série policière.  Fin gourmet et grand amateur de vin (comme son personnage) et autres liqueurs, l’écrivain multiplie les allusions à ses boissons préférées dans ses romans : des blancs du Rhône, des ratafias d’Olot, des portos et bien sûr, du cava, notamment le Brut Nature Torelló.

Prenez le temps de déguster, tout au long de votre lecture, le Torello Brut Reserva 2015, frais et gourmand en bouche avec ses notes d’amandes, de fleurs blanches, de fruits confits et de brioche. Avec ses bulles soyeuses et à sa fraîcheur citrique et herbacée, il est le compagnon parfait pour votre lecture riche en rebondissements. Les vendanges manuelles, la sélection rigoureuse des raisins, le pressage doux et la vinification séparée des cépages sont quelques-unes des raisons qui expliquent la qualité de ce cava catalan, le chouchou de notre détective préféré.

Tel est pris qui croyait prendre de Roald Dahl et un grand cru de Bordeaux

Allons voir un autre maître du suspense et de l’humour noir, mais dans le style britannique cette fois. Roald Dahl dans sa nouvelle Taste, publiée en français sous le titre Le Connaisseur ou Tel est pris qui croyait prendre raconte une drôle d’histoire autour d’une bouteille de Bordeaux. L’auteur y évoque un dîner qui, d’abord tranquille, commence à déraper lorsque l’amphytrion met au défi l’un de ses invités à deviner le millésime et le cru du Bordeaux servi à table. L’enjeu est de taille puisque la main de la fille de l’hôte est à gagner si la réponse est juste… Un pur régal de cynisme à la Roald Dahl à boire avec un grand cru de Bordeaux. 

Notre choix s’est porté sur le millésime 2015 du château Pontet-Canet. Dans l’AOC Pauillac, il est cinquième grand cru classé de la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Géré par Alfred Tesseron, le domaine est aujourd’hui conduit en biodynamie . Issu d’un assemblage qui fait la part belle au Cabernet Sauvignon, ce Pontet Canet est tout simplement saisissant avec sa bouche ample et équilibrée, sa longue finale et ses arômes de violette, de réglisse, de cerises noires, et de cèdre. Concentration, finesse… Tout y est !

Les Raisins de la colère de John Steinbeck et un rouge californien signé Coppola

Un grand classique de la littérature qui a reçu le prix Pulitzer en 1940 ! Dans cette épopée remarquable, John Steinbeck raconte le long et terrible périple à travers les grandes plaines de l’ouest, en direction d’une Californie mythifiée, d’une famille condamnée à l’exode par la misère. Mais les plaines fertiles de vignes et d’orangers sont loin cependant de s’avérer la Terre Promise…

Lors de sa publication, en 1939, la presse se déchaîne contre l’auteur et son œuvre considérée comme un dangereux pamphlet socialiste. Mais malgré ces dures critiques, le livre connaît un grand succès et son adaptation au cinéma par John Ford, l’année suivante de sa parution, remporte plusieurs Oscars. 

Une bonne raison de combiner ce classique de la littérature universelle avec un vin rouge de Californie (certes!) signée par l’un des grands maîtres du septième art, Francis Ford Coppola ! Découvrez le Coppola Diamond Collection Claret 2017, un élégant vin rouge élevé 12 mois en chêne français qui se distingue par ses arômes complexes de groseilles noires, de framboises, de violettes et d’une touche anisée. Un vin cinématographique parfait pour vous accompagner dans votre lecture.

Les Ignorants d’Étienne Davodeau et une pépite biodynamique de la Vallée de la Loire

On quitte le genre dramatique pour une œuvre plus légère, écrite d’ailleurs dans un tout autre genre, la bande dessinée ! C’est le récit d’une initiation croisée entre un auteur de BD et un vigneron. Pendant plus d’une année, Étienne Davodeau, qui ne connaissait pas grand-chose du monde du vin, est allé travailler dans les vignes et dans la cave de Richard Leroy (qui n’avait presque pas lu de BD avant), lequel, en retour, s’est plongé dans l’univers du 9e art. Résultat : une BD vivante, allègre et instructive sur deux mondes pas tellement éloignés finalement….

Et pour accompagner votre lecture ? Bien sûr les cuvées bio du vigneron protagoniste,  Richard Leroy, issues de parcelles situées à Rablay-sur-Layon. Ou sinon une pépite biodynamique de la Vallée de la Loire fera aussi bien l’affaire. Laissez-vous tenter, par exemple, par la cuvée Éclat de Granit 2019 du domaine Sérol. Elle est élaborée à partir du Gamay Saint Romain, une variante du gamay que l’on retrouve seulement en Côte Roannaise, une appellation peu connue, mais à l’origine de petits trésors, comme ce vin fruité, poivré et minéral.

Et pour ceux qui en veulent plus…

Sur Instagram, vous trouverez de beaux accords à suivre. Nous vous conseillons trois comptes qui vous permettront de découvrir de nouvelles pépites aussi bien littéraires que viticoles !

@livresetvins, @livre.et.vin et @milivremiraisin

Bonne lecture !

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire