Une perle de cognac à son doigt

Par Isabelle Escande

La viticulture et la joaillerie font parfois bon ménage. La preuve avec cette singulière création signée par la maison de cognac A. De Fussigny et le joaillier bordelais Arvin Créations. Ils ont donné naissance à 10 chevalières en or serties d’une perle en verre soufflé contenant quelques gouttes d’eau-de-vie de 1970. 

Joaillerie et viticulture

Le monde de la viticulture a parfois inspiré les joailliers pour donner forme à leurs précieuses créations et nombreuses sont les maisons à avoir imaginé des bagues, boucles d’oreilles ou colliers en forme de sarments de vigne. Dans les fonds Chaumet, plusieurs pièces évoquent la perfection de cet élément végétal, même converti en épingle à chignon ! Si aujourd’hui, les motifs floraux ont moins la cote, le monde de la viticulture n’a pas disparu du paysage joaillier. Il inspire encore, mais d’une autre façon. Influencés par les tendances de l’époque, comme le goût pour la matière, quelques créateurs se sont intéressés au potentiel organique de la vigne. Un Valaisan, par exemple, a eu l’idée de transformer le cep de vigne en un collier unique. 

Les chevalières au Cognac d’A. De Fussigny et d’Arvin Créations entrent dans cette nouvelle perspective. Elles sont pour l’instant les premières, mais pourraient peut-être être suivies par d’autres… Réalisées sur mesure, ces bagues en or 18 carats contiennent 0,2 millilitre de Cognac cru Petite Champagne. Par ailleurs, chaque unité est vendue avec un flacon de Petite Champagne 1970 de la maison A. de Fussigny. 

Une bague en or 18 carats

Une maison de cognac séculaire

Fondée en 1814 sur les rives de la Charente, cette maison est réputée pour son savoir-faire et sa soif d’innovation. Ses cognacs, élaborés de façon artisanale, sont issus de la Grande et de la Petite Champagne. Les eaux-de-vie de cette dernière appellation se différencient légèrement de leurs consoeurs par leurs notes florales et leurs accents iodés en raison de leur situation plus proche de la mer.

Symbole d’une région, mais aussi d’un certain savoir-vivre à la française, le cognac est un joli emblème à porter à son doigt. Distillé à base de raisins, selon des méthodes anciennes de plus trois siècles, il incarne un immense savoir-faire. Patience et sagesse sont utiles à sa production, puisqu’il ne peut être commercialisé immédiatement et doit vieillir longtemps, au moins deux ans, avant sa mise en vente. Une bague qui abrite une larme de cognac est aussi un beau clin d’oeil à toutes ces valeurs. 

Le Musée du cognac

Pour les amoureux du Cognac, et ceux qui ne le sont pas encore, n’hésitez pas à vous rendre à Cognac au Musée des Arts du Cognac pour tout savoir sur cette eau-de-vie charentaise. Avec plus de 1600 m2 d’exposition permanente et plus de huit cent objets et documents, cet établissement est un lieu vivant de référence sur le cognac et les industries associées. Et en attendant de pouvoir vous y rendre, nous vous avons concocté une petite sélection de nos meilleurs cognacs.

 TAGS:Courvoisier V.S. 1L

Courvoisier V.S. 1L

Courvoisier V.S. est connu sous le nom de « le Cognac de Napoléon »

 TAGS:Hennessy V.S. 1L

Hennessy V.S. 1L

Il est le fruit d’un assemblage de quarante eaux de vie

Tambien te puede interesar

Laissez un commentaire