Étiquette : whisky écossais

Game of Thrones : Un jeu de verres

HBO, le réseau propriétaire de la marque Game of Thrones, profite du succès retentissant de la série télévisée pour lancer sur le marché des gadgets et des produits de toutes sortes, notamment des vins, des bières et des spiritueux. Certains sont, pour l’instant, dédiés au marché américain, mais d’autres sont déjà disponibles en Europe.

Game of Thrones : Un jeu de verres

More wine !

Au cours de la série, il y a de nombreuses scènes dans lesquelles les personnages sirotent du vin – et dans certains cas s’y noient – tout d’abord Robert Baratheon, Cersei et Tyrion. Il semblerait, en effet, que le vin soit l’un des rares personnages capables de survivre à toutes les saisons !

HBO et Vintage Wine Estates, propriétaires de plusieurs vignobles américains, ont lancé quatre types de vins différents : un Red Wine, un Cabernet Sauvignon, un Chardonnay et un Pinot Noir. Tous les quatre sont vendus dans des bouteilles élégantes avec des étiquettes richement décorées portant le logo officiel de la série.

La lourde tâche de créer un nectar digne du Trône de Fer fut confiée au célèbre œnologue Bob Cabral, qui releva avec enthousiasme le défi de créer des vins qui représenteraient le mieux les personnages de sa série favorite. Tout ce que nous avons à faire, c’est de les essayer !

Beer is coming

La société américaine Brewery Ommegang, spécialisée dans les boissons belges traditionnelles, a été chargée par HBO de créer une collection de bières dédiées à Game of Thrones.

La collection comprend cinq bouteilles différentes : Hand of the Queen, une Barleywine Ale inspirée de Tyrion Lannister ; Queen of the Seven Kingdoms, une blonde dédiée à une autre blonde, Cersei ; Mother of Dragons, un mélange de Smoked Porter et Kriek en hommage à Daenerys Targaryen ; King in the North, une Imperial Stout vieillie en barriques dédiée à Jon Snow ; For the Throne, une Strong Golden Ale fermentée au Pinot Gris et Viognier. A qui s’adresse-t-il ? Au futur occupant du Trône de Fer, bien sûr.

Things I do for whisky

Diageo et HBO ont décidé de célébrer les huit saisons de la série avec huit bouteilles de Single Malt Scotch Whisky, chacune dédiée à une seule famille :

  1. La famille Greyjoy, qui règne sur les îles de fer, a été rejointe par un Talisker Select Reserve distillé sur l’île de Skye.
  2. Les Lannisters, comme nous le savons, aiment le pouvoir. Ils ont reçu un Lagavulin de 9 ans d’âge, un whisky produit dans une distillerie qui domine nos distilleries d’Islay depuis plus de 200 ans. Approprié, vous ne trouvez pas ?
  3. La distillerie écossaise Dalwhinnie est située aux hautes latitudes, dans un environnement froid et lointain. Aurait-il pu y avoir un meilleur whisky pour les seigneurs du nord Starks que Dalwhinnie Winter’s Frost ?
  4. Pour la famille Tully, les seigneurs des Terres des fleuves, c’est un Singleton of Glendullan Select, qui prend naissance sur les rives de la rivière Fiddich.
  5. Un Cardhu Gold Reserve est destiné aux légendaires Targaryen, et plus particulièrement à Daenerys. D’autre part, la distillerie Cardhu a été fondée principalement par Helen Cumming et sa belle-fille Elizabeth dans les années 1800, à une époque où seuls les hommes pouvaient traiter le whisky. Le pouvoir des femmes !
  6. Une bouteille noire pour la Garde de Nuit ! Une Oban Bay Reserve lui est dédiée, dont la distillerie surplombe la baie qui sépare les hautes terres de l’ouest des îles écossaises. Ça ne te rappelle pas le Château Noir ?
  7. La famille royale Baratheon ne pouvait recevoir qu’un whisky tout aussi royal : un Royal Lochnagar 12 Year Old.
  8. La distillerie de Clynelish est située au milieu d’un paysage bucolique, composé de verts pâturages et d’agréables collines. Le Clynelish Reserve semble donc être le choix évident pour les Tyrells, les seigneurs de Hautjardin, où se trouvent les terres les plus fertiles du continent occidental.

Et comme sans marcheurs blancs Game of Thrones perdrait une partie assez importante de son histoire, il est logique qu’une bouteille leur soit dédiée : White Walker by Johnnie Walker. À servir congelé, bien sûr !

Comme dirait le Roi Fou, drink them all !

 TAGS:Johnnie Walker Game of Thrones White Walker

Johnnie Walker Game of Thrones White Walker

Un whisky rafraîchissant (servez-le glacé !) a été choisi pour représenter les marcheurs effrayants. Il s’agit d’un mélange de single malt Cardhu et de Clynelish, distilleries situées dans le nord de l’Ecosse.

 TAGS:Lagavulin 9 Ans Game Of Thrones House Lannister

Lagavulin 9 Ans Game Of Thrones House Lannister

Ce Lagavulin de 9 ans est dédié à la maison Lannister. C’est un Single Malt qui « rugit » comme un lion, à apprécier en douceur ou avec un filet d’eau.

 TAGS:Cardhu Gold Reserve Game of Thrones House Targaryen

Cardhu Gold Reserve Game of Thrones House Targaryen

Le Cardhu Gold Reserve est le whisky choisi pour représenter les Targaryen. C’est un whisky passionné, qui contient toute la détermination des femmes. C’est Helen Cumming qui a lancé la distillerie avec l’aide de sa belle-fille, distillant et vendant le whisky illégalement !

L’eau et le whisky : le binôme parfait

L’eau et le whisky : le binôme parfaitVous n’y avez peut-être jamais pensé, mais l’eau est un ingrédient clé dans la production d’un bon whisky. Même pendant la phase de dégustation, il vaut toujours mieux avoir une bouteille d’eau avec vous. Pourquoi ? Les explications ci-dessous !

L’eau dans la production du whisky

L’eau est présente dans la production du whisky dès le début. L’ingrédient principal, l’orge, est trempé dans de grands réservoirs d’eau pour s’assurer qu’il atteigne un taux d’humidité d’au moins 47%. On active de cette façon la germination. L’orge maltée est ensuite à nouveau immergée dans l’eau chaude.

Une fois la distillation terminée, le liquide incolore et très alcoolisé (environ 70 %) – ce qui deviendra du whisky après maturation – est dilué dans l’eau pour abaisser la teneur en alcool. Ensuite, on versera le reste dans des fûts de bois pour abaisser encore plus le volume d’alcool. Cependant, si le distillat est encore trop alcoolisé, on y ajoutera à nouveau de l’eau pour abaisser définitivement la teneur en alcool jusqu’à 40%.

Il est donc clair qu’une bonne eau est importante pour le succès d’un whisky de haute qualité.

L’eau dans la dégustation de whisky

Selon les puristes, le whisky se boit en douceur, à température ambiante et sans ajout de soda. La seule combinaison possible ? Avec de l’eau !

Certains experts suggèrent même de sentir l’eau pour nettoyer votre odorat avant de sentir le whisky. En revanche, lorsque vous passez à la dégustation, le conseil est d’alterner chaque gorgée de whisky avec une gorgée d’eau. Sinon, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’eau (4-5 gouttes) directement dans le verre, de façon à « relâcher » toutes les facettes aromatiques du whisky.

L’eau, en effet, libère le gaïacol, un composé organique de nature phénolique, des molécules liquides et le ramène à la surface. Grâce à cet éther, les arômes de tabac, de cuir, de miel et de bois grillé sont mis en valeur.

Grâce à l’eau, la teneur en alcool du distillat est également abaissée : cela diminue la saveur de l’alcool au nez et à la langue et souligne les arômes les plus délicats.

L’eau et le whisky : le binôme parfait

Y a-t-il  de l’eau ?

Bien sûr que non. Idéalement, vous devriez utiliser la même eau que celle employée pendant la production, mais c’est souvent impossible.

Sachez que la quantité de minéraux présents change le goût de l’eau et, par conséquent, celui du whisky. Évitons donc d’utiliser de l’eau gazeuse ou riche en calcium et en bicarbonates. Choisissons plutôt une eau aux caractéristiques organoleptiques similaires à l’eau utilisée en distillerie ou une eau pauvre en minéraux.

Et des glaçons ?

Il n’est pas rare de servir un verre de whisky avec des glaçons, mais il faut en réalité les éviter. En fait, la glace refroidit le distillat en comprimant les huiles et autres composés, ce qui entraîne une perte d’arômes et de saveurs. De plus, une fois fondu, la glace rend le whisky édulcoré et imbuvable.

Si vous voulez vraiment refroidir le whisky, vous pouvez mettre la bouteille ou le verre au réfrigérateur juste avant de le boire.

Le whisky à l´écran, top 5 des scènes de films

 TAGS:undefined

Si je vous dis « whisky » et « cinéma », à quel genre de scène de film pensez-vous ? Bien souvent, nous imaginons une partie tendue de poker digne des films de Western ou de Gangsters. Le whisky s’associe à bien plus de genre cinématographique que nous pouvons le croire. La boisson élégante qu’est le whiskey peut aussi en effet être tournée en dérision dans un film de comédie. C’est pour ça que j’ai décidé de partager avec vous mes trouvailles où le whisky possède aussi ses différents rôles d’acteur.  Voici un  top 5 des scènes du whisky amusantes et pleines de suspenses. 

1. Le whisky japonais et Bill Murray dans Lost in Translation

Dans cet extrait du film américano-japonais de Sofia Coppola, sorti en 2003 , nous retrouvons l’acteur et humoriste Bill Murray sur un plateau de tournage pour faire la promotion du whisky japonais Hibiki 12 ans.  Face au choc culturel et à l’incompréhension de l’interprétation du japonais vers l’anglais, Bill Murray joue le rôle d’un acteur américain qui est perdu dans la traduction (d’où le titre du film) et a bien du mal à saisir ce que l’on attend de lui pour ce spot publicitaire.  

2. James Bond et le shot de Macallan 1962 dans Skyfall 

La séquence expose Daniel Graig dans la peau de James Bond et Javier Bardem, alias Silva (l’antagoniste) qui dégustent un Macallan 1962, un clin d’oeil au premier James Bond sorti en salle en 62. Dans cette scène l’espion britannique est mis à l´épreuve du tir au pistolet et sa cible est un élégant verre à shot rempli de whisky écossais, mais un obstacle va compliquer son défi… je n’en dis pas plus.

3. Jack Nicholson et son flasque de Jim Beam Whisky dans Easy Rider

Réalisé par Dennis Hopper en 1969, Easy Rider est un road movie américain ayant connu un succès immense et inattendu du en partie grâceau jeu d’acteur de Jack Nicholson que l’on découvre ici en train de s’abreuver de Jim Beam Whisky

4. Whisky écossais 33 ans d’âge dans Inglourious Basterds de Tarantino 

Inglourious Basterds, ou le commando des bâtards raconte l’histoire de soldats juifs envoyés en Europe pour régler leur compte avec les nazis. Dans cette scène, le whisky écossais se trouve au coeur des soupçons. Attention au âmes sensibles!

5. L’art du whisky dans La part des anges

La comédie du réalisateur Kean Loach, raconte l’histoire de malfrats écossais qui échappent de justesse à la prison, mais ils écopent d’une peine de travaux d’intérêts généraux. L’éducateur qu’on leur a assigné va les initier secrètement à l’art du whisky. Les malfrats vont devenir par la suite de fins connaisseurs et dégustateurs des single malts écossais à la suite de leurs visites dans les distilleries écossaises. La vidéo est la scène du début, elle vous donnera un avant-goût de cette virée épique et drôle.

 TAGS:Talisker 10 YearsTalisker 10 Years

Talisker 10 Years: Doux, avec une longueur plaisante, un verre de Talisker 10 ans peut être une excellente façon de terminer une bonne journée. 

 

 TAGS:Johnnie Walker Gold Label ReserveJohnnie Walker Gold Label Reserve

Johnnie Walker Gold Label Reserve a été créer pour célébrer les 100 premières années de Johnnie Walker en 1920, puis relancé en 2012.

Les principales différences entre le bourbon et le scotch

On vous montre les principales différences entre le bourbon et le scotch TAGS:undefinedQuand on parle de whisky, Il nous semble clair que nous nous référons à une distillation de moûts de grains d’origine millénaire, dont le nom actuel vient du gaélique et signifie, littéralement, « l’eau de vie ».Toutefois, pour les non initiés dans ce monde passionnant, parfois peuvent assez facilement faire la différence entre les variétés qui, par des raisons différentes, géographiques ou du processus d’élaboration, nous pouvons actuellement trouver sur le marché.

Dans le cas du dénommé Scotch,ou whisky écossais, la chose est claire: il s’agit de celui qui se prépare en Ecosse à base d’orge maltée  et en conformité aux normes de l’Ordre du whisky écossais,qui stipule, entre autres aspects, qui doit être vieilli en fûts de chêne d’une capacité inférieure à 700 litres et pendant au moins trois ans, sans ajouter d’autres substances hormis l’eau et le caramel comme colorant.En outre, la mise en bouteille ne peut pas avoir une graduation de moins de 40 degrés d’alcool volumique.

Jusqu’ici, tout est clair ,mais il s’avère que, en outre,les barriques où le Scotch est vielli doivent avoir été préalablement utilisées pour contenir bourbon. Qu’est-ce qu’un bourbon?.Il s’avère que sa préparation est également réglementée par la Loi, en l’occurrence l’américaine.

Puis, selon les normes fédérales de l’identité de Bourbon, pour pouvoir se référer aussi bien à une boisson alcoolisée ,son moût,qui est dénommé mélange de grains sur la base duquel le produit est distillé,qui doit contenir au moins 51% de maïs.Le reste peut généralement être malt d’orge, seigle ou blé.Ce moût doit être distillé aux Etats-Unis et ne doit comporter aucun additif.

Son vieillissement doit être en fûts de chêne,généralement le chêne blanc et dans l’État américain du Kentucky,mais ce n’est pas une condition nécessaire, car pendant une bonne partie temps le bourbon a été produit dans d’autres endroits.Il est précisément le comté de Bourbon qui a donné son nom à ce distillat,et se distingue des autres whiskies américains dans l’utilisation du maïs comme ingrédient principal,alors que d’autres sont réalisés essentiellement avec le seigle, ainsi que dans le filtrat,dans le cas du whisky Tennessee,il est fait avec du charbon de bois d’érable à sucre, ce qui lui donne une saveur différente à l’arôme de bourbon malgré qu’ils partagent presque les mêmes processus d’élaboration.

 TAGS:Ardbeg 10 YearsArdbeg 10 Years

Ardbeg 10 Years

 

 

 TAGS:Dalmore 12 YearsDalmore 12 Years

Dalmore 12 Years

 

 

Le whisky indien est sur le point de faire une avancée majeure

 Le whisky indien est dans son apogée TAGS:undefinedMême si cela peut sembler étrange ou hors du commun, l’Inde devient progressivement une réelle puissance en matière de production de whisky de haute qualité. Rien que l’an dernier, le pays a consommé plus de 1500 millions de litres de whisky. Oui, nous pouvons dire que ce chiffre élevé et dû à son importante population, mais reste quand même une statistique qui doit être respecté et prise au sérieux.

Le pays possède de nombreux avantages sur les plus puissants concurrents, qui sont l’Écosse et les États-Unis. L’un de ces avantages est que la main-d’œuvre y est moins chère.
Un autre fait important est que l’Inde, toute seule, est l’un des pays producteurs d’orge de la meilleur qualité du monde , sans parler du climat présent dans la région qui est optimal pour le vieillissement annuel d’un bon whisky.

Les deux producteurs plus pertinents de whisky d’Inde, Amrut et Paul John Whisky, ont récemment atteint le sol américain et prévoient d’insérer dans le marché au moins une douzaine des whiskies indiens.

Paul John se trouve à Goa, car ce lieu bénéficie d’un climat tropical très favorable, qui stable toute l’année, qui est parfait pour vous donner une maturation plus rapide pour le whisky, en aidant les distillateurs à avoir des niveaux plus uniformes. »Il n’y a pas besoin de faire tourner les barils contrairement aux américains » précise Michael D’Souza,le maître distillateur de Paul John.

« Vous ne pouvez pas comparer les whiskies les uns avec les autres car chaque malt d’orge a son caractère propre», dit D’Souza.“ Cela dit, nous avons étés très bien évalués sur le plan international avec les écossais,et dans de nombreux cas, nous avons eu l’honneur d’être encore mieux classés qu’eux « .

 TAGS:Amrut Indian Single MaltAmrut Indian Single Malt

Amrut Indian Single Malt

 

 

 TAGS:Amrut Intermediate Sherry MaturedAmrut Intermediate Sherry Matured

Amrut Intermediate Sherry Matured

 

Quel est l’origine du mot whisky ?

 TAGS:undefined

Le mot « whisky” est apparu au début du XVIIIème siecle comme traduction au gaélique du terme latin aqua vitae ou  » eau de vie », qui dans la langue celte est dénommée uisge beathe, bien que probablement son usage remonte à plusieurs siècles en arrière. 

De fait, whisky est l’un des nombreux termes adaptés à la graphie et prononciation anglaise qui ont été utilisés jusqu’au millieu du XVIème siècle, quand sont apparus les premiers écrits qui utilisent le mot tel qu’il est arrivé à notre époque, aussi bien dans sa forme « whisky » que dans sa forme « whiskey », avec ‘ »e », maintenant uniquement utilisée pour les spiritueux distillés de grain et céreáles irlandais et américains, mais qui originellement était utilisé sans distinction.  

Malgré le fait que la distillation de whisky remonte à l’epoque des anciens celtes, les premières références écrites sont de la fin du XVème siècle, lorsqu’il était utilisé par les moines écossais comme boisson médicinale.  

La différentiation qui persiste encore aujourd’hui entre « whisky » et « whiskey », procède, probablement du désir que les distilleries américaines et irlandaises avaient, vers 1870, de se distinguer des écossaises, qui à ce moment là produisaient un spiritueux qui était considéré de qualité inférieure.  

Que celle-ci soit ou non l’explication correcte, ce qui est certain est que le second terme est utilisé pour les spiritueux originaires d’Irlande (issus de l’orge et d’une triple distillation) et des États-Unis (issus du maïs, avec des ajouts de blé, de seigle ou d’orge maltée), alors que le premier est réservé aux écossais, qui sont élaborés à partir d’orge maltée et aux canadiens (produits à base de seigle et de maïs), en plus de ceux qui sont produits dans des pays comme le Pays de Galles et le Japon, inspirés fondamentalement des processus d’élaboration des whiskys écossais.  

Ce serait une autre histoire l’utilisation du terme abrégé « scotch » qui est utilisé exclusivement pour se référer aux Whiskies d’Écosse.

 TAGS:Lagavulin 16 AnsLagavulin 16 Ans

Lagavulin 16 Ans

 

 

 TAGS:Glenmorangie SignetGlenmorangie Signet

Glenmorangie Signet

 

 

Foto: Flickr

Les 6 accords culinaires idéaux pour le whisky écossais

 TAGS:undefined

Aimez-vous le whisky? Aimez-vous marier le whisky? Si vos réponses sont oui, ne râtez pas quelques unes des propositons pour accompagner le whisky écossais que vous avez à continuation. Nous espérons qu’elles vous plairont!  

  1. Saumon. Si voulez marier du whisky avec du saumon fumé, l’une des propositions, ce sont les whiskies légers avec une touche légèrement douce et citrique, car ils contribuent à abaisser la graisse du poisson et à accentuer son goût, comme un Auchentoshan de 12 ans ou un Glengoyne de 10 ans. Pour un saumon fumé, il vaut mieux éviter un whisky trop doux, épicé et fumé. 
  2. Viande de porc. pour les plats préparés avec de la viande de porc, un whisky léger et au corps doux, avec des notes moyennes, est recommandable puisqu’ils s’équilibrent avec le goût plus fort et salé des viandes. Le Clynelish de 14 ans, un whisky des Highlands, pourrait être un bon choix.
  3. Haggis. Le haggis est le plat par excellence d’Écosse et il est préparé à partir de viande, d’épices et farine d’avoine. Acompagné de neeps et Tattis (navets et pommes de terres), pour ce plat ce sont les whiskies blends avec un bon viellissement en barrils de Xérès qui fonctionnent le mieux, puisqu’ils accompagnent très bien le goût complexe et épicé du Haggis. Un bon candidat est le Bowmore de 12 ans, de Islay, ou le Naked Grouse.  
  4. Le veau. Pour cette viande nous conseillons les whiskies de malt de Speyside, comme c’est le cas de Dalmore de 15 ans ou un Glenfiddich Rich Oak robuste et épicé. Les deux s’accordent bien avec les caractéristiques de ce plat, en mettant en valeur les saveurs de cette viande.  
  5. Fromages bleus.  les fromages bleus sont une combinaison intéressante avec un Lagavullin de 16 ans puissant, fumé et doux. 
  6. Chocolat. Pour beaucoup de personnes la combinaison de chocolat et whisky est parfaite. Vous pouvez essayer de combiner les desserts au chocolat avec un peu de Glenmorangie Signet, dont les notes de fruits sombres, de caramel, de gingembre et de cannelle vont fantastiquement bien avec le goût du chocolat.  

Oui, en fait, un dernier conseil: quand il s’agit d’accompagner le whisky avec de la nourriture, il vaut mieux le prendre seul et pur, sans ajouter de l’eau qui le rabaisse.  

 

 TAGS:Dalmore 12 YearsDalmore 12 Years

Dalmore 12 Years: un whisky originaire de Ecosse et a une teneur en alcool de 40º.

 

 

 TAGS:Chivas Regal 12 Ans 1LChivas Regal 12 Ans 1L

Chivas Regal 12 Ans 1L: un whisky Blended élaboré en Ecosse et a un volume d’alcool de 40º. 

 

 

 *Image: Everjean
 

7 fausses idées reçues sur le whisky

 TAGS:undefined

Le whisky est probablement le spiritueux par excellence, celui dont on parle le plus et celui à propos duquel on a le plus d’idées reçues fausses. Vous débarrasser de quelques idées préconçues sur cette boisson mythique vous aidera à profiter encore plus d’elle.

 

1. Vous devez le boire pur 

Si on comprend que le whisky est à quarante degrés d’alcool, on pourra aussi comprendre pourquoi il est nécessaire d’ajouter de l’eau à la coupe: après que quelqu’un a consommé plus de trois coupes de whisky, les pupilles gustatives s’endormiront en faisant perdre du goût au whisky.  

Tous les whiskies ne doivent pas être consommés dans une coupe et sans glace et cela dépend de la façon dont la liqueur a été vieillie. Il y a des whiskies qui sont très fumés, puissants en goût et en arômes qui rendent nécessaire le fait d’ajouter un cube de glace à la liqueur pour pouvoir le prendre. 

2. Plus il est cher, meilleur il est

Le principal conseil ici c’est de goûter tous les whiskies possibles et choisir celui qui vous plaît le plus. J’insiste sur le fait qu’il faut goûter tous types de whisky.  

Plus la période de vieillissement est longue, plus le whisky est cher, mais cela ne veut pas dire que ce soit la seule chose qui marque la qualité, puisqu’il y a des whiskies avec peu de temps en barrique très agréables. Il existe des gorgées au viellissement court à bon prix que l’on peut beaucoup apprécier, il s’agit de savoir choisir le whisky.

3. Il faut le boire rapidement

Pour jouir du whisky il n’est nécessaire de le boire en grandes quantités ou très rapidement. À la différence du tequila ou de l’eau de vie, le whisky doit être bu lentement afin de le déguster. 

4. On ne doit pas les boire dans des coupes.

Bien que certaines personnes puissent trouver bizarre de boire le whisky dans des coupes et sans glace, cela fait des années que les écossais boivent du whisky dans les dénommés quaich (terrine creuse avec deux manches, habituellement faite en argent, aluminium ou bois). 

5. Le whisky c’est pour se réchauffer 

En Colombie, par exemple, il est fréquent de boire le whisky pour se rafraîchir, alors qu’en Écosse, on le boit pour se réchauffer. C’est un choix personnel, une question de goûts.

6. Le whisky bon marché donne la gueule de bois

Le whisky bon marché a le même degré d’alcool que le whisky cher. Mais si vous y ajoutez de l’hyperactivité, de la fatigue physique, de la déshydratation, de l’exaltation mentale et de la vitesse au moment de le boire et un mauvais régime, parce que vous ne le buvez pas accompagné mais tout seul, il peut laisser des traces de gueule de bois. 

Si on boit du whisky pendant que l’on mange et au cours d’une conversation, la quantité ingérée est moins élevée. Cependant il existe une différence entre les whiskies single malt et les blends (des bouteilles qui mélangent le malt et d’autres grains). Chimiquement il a été démontré que les single malt donnent moins la gueule de bois, parce qu’ils contiennent moins de concentration en sucre.   

7. On ne peut pas associer le whisky avec de la nourriture.

L’association culinaire avec du whisky est différente de celle du vin mais on peut trouver des accords. S’il s’agit de whisky de 12 ans doux, fruité ou frais avec des touches d’amandes, il pourrait bien aller avec les saveurs fraîches de la soupe de poisson froide, un tartare de thon ou de la pieuvre grillée. Au moment d’associer le whisky avec de la nourriture, quelques sommeliers proposent de le boire avec un peu d’eau et de glace.  

  

 TAGS:Hibiki 12 AnsHibiki 12 Ans

Hibiki 12 Ans: Hibiki 12 ans est un whisky très spécial. Ce blend haut de gamme a été créer pour célébrer les 110 ans de Suntory. La bouteille d’Hibiki ou « harmonie » en japonnais est un flacon reconnaissable entre tous. 

 

 

 TAGS:Hibiki 17 AnsHibiki 17 Ans

Hibiki 17 Ans: Élégant, équilibré et complexe le blend Hibiki 17 ans de Suntory est certainement le plus célèbre des blends japonais. Une valeur sûre pour un prix raisonnable.

 

 

*Image: Everjean
 
 

Comment savoir si un whisky est bon (I)

 TAGS:undefined

En ce qui concerne le whisky il existe une série de préférences aussi bien pour le choisir et l’acheter que pour le servir et en jouir, mais ce n’est jamais trop de savoir ce qu’en disent les experts, il peut être utile de savoir ces conseils pour apprendre à distinguer un bon whisky et en profiter.

Beaucoup de gens profitent peu de la qualité du whisky puisqu’il le mélangent avec des boissons sucrées et ne peuvent pas savourer et percevoir les caracteristiques de la boisson. D’après ce que dit Xavier Monclús, instructeur de dégustation pour l’Europe de Louis Vuitton Moët Mennesy Spain (LVMH) il existe des clés pour différencier un bon whisky et en profiter.

  • L’Odeur: En rapprochant le nez du whisky celui-ci ne doit pas sentir l’alcool de façon exagérée au point qu’il empêche de percevoir les autres arômes caracteristiques de cette boisson. Dans le cas où l’on trouverait un whisky qui sent trop l’alcool, nous pouvons immédiatement identifier sa mauvaise qualité,  » Quand nous approchons du whisky la première chose à vérifier est qu’il ait une bonne intégration de l’alcool; il ne doit pas sentir l’alcool de façon scandaleuse », affirme Monclús.
  • Goût: de la même façon que cela arrive avec l’arôme, la première gorgée de whisky est celle qui définit généralement notre perception au palais de celui-ci. Indépendamment de son degré d’alcool, nous ne devons pas percevoir une anesthésie ou irritation dans la bouche à cause de l’alcool. « Bien qu’en bouche l’alcool soit plus présent qu’au nez, nous ne devons jamais sentir de l’anesthésie dans la bouche en raison de l’alcool. Si vous buvez un whisky et la présence de l’alcool est tellement importante qu’il irrite votre bouche et vous anesthésie, cela veut dire que vous n’allez pas pouvoir profiter du whisky », comme le signale Monclús.
  • Prix: s’il est vrai qu’il y a une croyance généralisée qui considère que les whishys les plus chers sont de meilleure qualité car ils jouissent d’une meilleure réputation, que cela vaut la peine d’investir un peu plus pour ramener à la maison au lieu d’un blend, un whisky de malt de 10 à 12 ans, il est aussi important de prendre soin de notre santé, en conséquence Monclús nous a indique que cela vaut mieux de boire peu et de bonne qualité que beaucoup et pas cher. Nous n’avons qu’un seul foie et si cela est possible, tout ce qui rentre à l’intérieur de notre corps doit être de la meilleure qualité. Les mauvais produits ne vont que nous amener des problèmes le jour suivant

Quel est votre whisky préféré? Lequel vous nous recommanderiez? Nous, nous vous conseillons 2 parmi ceux que l’on doit goûter absolument. 

 TAGS:Monkey ShoulderMonkey Shoulder

Monkey Shoulder, l’un des meilleurs whiskys parmi les connaisseurs écossais

 

 

 TAGS:Laphroaig 10 YearsLaphroaig 10 Years

Laphroaig 10 Years: ses notes boisées et de tourbe en font l’un des whiskies les plus aromatiques.

 

Types de whisky

 TAGS:Comme il est bien connu, le whisky est une boisson distillée de céréales d?origine irlandaise et écossaise, dont l?origine remonte à l?époque des celtes, bien que les premiers documents écrits sur son élaboration n?apparaissent que vers XVème siècle. Il s?agit de l?une des boissons alcooliques les plus consommées au monde, et autour de sa production et sa dégustation s?est développée tout une culture comparable, dans certains pays, à la culture du vin des régions méditerranéennes d?Europe.

Si l?on veut classer le whisky dans différentes typologies, le lieu de son origine est essentiel, puisqu?en fonction de l?endroit où il est produit les matières premières utilisées peuvent varier énormément, ainsi que le processus d?élaboration, dans lequel peuvent intervenir différentes techniques qui incluent son goût, son arôme, son vieillissement et sa conservation.

Ainsi, on peut distinguer les catégories suivantes :

Parmi les écossais il existe plusieurs variétés différentes, le whisky de grain, fait à base d?orge sans maltage et de maïs, et vieilli pendant un minimum de 4 ans, le whisky de malt, qui est celui qui est le plus souvent apprécié, élaboré entièrement avec de l?orge avec maltage et vieilli en fûts de chêne qui antérieurement avaient contenu du Jerez ou Bourbon, et le blended, qui provient du mélange des antérieurs dans des différentes proportions, de sorte que l?on réussit à avoir une variété d?arômes et saveurs de caractéristiques différentes.

L?irlandais est semblable à celui qui a du malt dans son élaboration, mais il est distillé trois fois et utilise une partie d?orge sans maltage et du malt séché au charbon au lieu de la tourbe, comme c?est le cas du whisky écossais. Le résultat est une boisson avec un goût plus prononcé et avec une grande personnalité.

En ce qui concerne les américains, le plus connu c?est le bourbon, élaboré avec du maïs, de l?orge avec maltage et du seigle, mais il faut souligner les variétés rye (seigle), corn (maïs), tenessee (semblable au bourbon, mais avec une plus grande présence de maïs) et canadian, élaboré à base de seigle avec maltage et avec la présence d?orge et de maïs dans une moindre proportion. Aujourd?hui nous vous recommandons :

 TAGS:Clan Campbell 4.5LClan Campbell 4.5L

Clan Campbell 4.5L

 

 

 TAGS:Chivas Regal 12 Ans 1LChivas Regal 12 Ans 1L

Chivas Regal 12 Ans 1L