Étiquette : vin

Une sélection des meilleurs accords vin et chocolat

La journée mondiale du chocolat

Le vin et le chocolat, ce sont un peu les fruits défendus pour la majorité d’entre nous – n’essayez pas de le nier, personne ne vous croira. Ils sont chacun uniques en fonction de leurs caractéristiques, de leur provenance, de leur composition. Tellement de choix pour tellement de combinaisons différentes ! Avouez-le, vous mourrez d’envie de les connaître.

Eh bien non, on ne vous dira rien. Mangez vos légumes et buvez votre jus détox, c’est tout ce qu’il vous faut. Non, on plaisante bien sûr. Qu’est-ce qu’on se marre.

Le Porto

Le Porto est un vin doux naturel aux notes moelleuses. Il se mariera parfaitement avec le chocolat, soyez-en certains. S’il possède des notes de fruits rouges macérés, allant des griottes, aux mûres, avec des notes épicées lorsqu’il est jeune – bref, assez fruité – il obtiendra des saveurs davantage de pruneaux, raisins secs, cacao, café et de torréfaction en vieillissant. Bien qu’onéreux, ce sont ces vins-là qu’il faudra marier avec le chocolat. Quand on aime, on ne compte pas.

 

Les vins français

Si vous êtes plus patriotes que Donald Trump, vous apprécierez sans aucun doute cette catégorie. Oui, on finit souvent par mentionner Trump dans nos articles, c’est un peu notre point Godwin à nous.

Les vins fortifiés

Le classique des classiques, c’est bien entendu le Maury – nous vous permettons de hocher la tête en signe d’approbation, même si vous n’en aviez aucune idée. Vin fortifié comme le Porto, le Maury se distingue par ses arômes davantage fruités et moins sucrés. Il sera donc moins écoeurant, vous pourrez donc déguster encore plus de chocolat ! (Et non de vin, bande de petits filous.)

On vous conseille aussi un vieux Banyuls d’au moins 20 ans d’âge, très doux qui se mariera à la perfection avec n’importe quel dessert au chocolat. N’importe lequel on vous dit. Vous pouvez également y aller les yeux fermés sur un Pineau des Charentes rouge – surpriiise – ce mélange de moût de raisin et de cognac accompagnera également très bien le chocolat.

Banyuls, Maury, Pineau des charentes

Les rouges secs

Au-delà des vins fortifiés du sud, les rouges secs peuvent également représenter un bon mélange, contrebalançant le côté sucré du chocolat. Si vous préférez terminer le repas sur une note plus fraîche, comptez donc sur un vin du Rhône puissant, à base de grenache. Surtout pour les amants de chocolat noir.

En ce qui concerne le chocolat au lait, il est préférable de s’orienter vers un rouge moins tannique comme un pinot noir de la Côte de Beaune, en Bourgogne.

Le vin rouge sec et le chocolat

Les blancs

Et avec le chocolat blanc alors ? On se dirige vers du… vin blanc ! Ça rime, c’est facile à retenir, on croit en vous. La sommelière Marie-Josée Beaudoin conseille par exemple un Vouvray de la Loire qui atténuera le sucré du chocolat blanc pour lui donner plus de mielleux – bref, ce sera meilleur encore. Toujours selon elle, un Muscat de Rivesaltes ou un vin du Jurançon seront également de bonne compagnie. N’oubliez pas de les servir bien frais !

Laccord vin blanc chocolat blanc

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

 

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

Saviez-vous qu’aujourd’hui était la journée des Grands-parents ? On ne vous parle pas d’une autre journée mondiale insipide voire étrange telle que celle des épinards, mais bien de la journée de nos aïeuls chéris, toujours présents pour nous goinfrer, nous gâter (beaucoup) et… nous servir quelques apéritifs bien corsés (merci mamy et papy) ! Car si l’orthographe de nos grands-parents est sujet à débat – je vous vois venir : mamy, mamie, mammy, et pourquoi pas mamihe tant qu’on y est ? – leur bar caché bourré d’alcools recueille un large consensus. Faisons le tour des petits trésors que l’on peut y découvrir !

Le vermouth

Ah, le vermouth et ses douces saveurs venues tout droit du placard de papy. Si cet alcool connaît une véritable renaissance en Espagne, particulièrement à Barcelone où la révolution a commencé, il traîne encore chez nous une réputation vieillotte. À tort ! Papy était peut-être bien un hipster sans le savoir, car la révolution se propage (dites-le en murmurant pour donner un effet dramatique). Mais qu’est-ce que c’est au juste, le vermouth ? Ni plus ni moins qu’un vin aromatisé aux clous de girofle, à l’armoise, à la cannelle, à la vanille et même à l’origan. Un vin riche en saveurs, mais aussi en alcool, avec 15 à 18 degrés au compteur ! C’est bien joli d’être dans le coup papy, mais on y va doucement sur la descente.

L’amaretto

Celui-là, c’est un classique des après-midis chez les grands-parents à regarder des feuilletons des années 90 en buvant du café amélioré. Je ne sais pas vous, mais en tout cas dans ma famille, mes aïeuls avaient la (fâcheuse?) tendance à verser quelques (beaucoup de) gouttes d’amaretto dans le café. C’est chaud, c’est doux, c’est sucré – et ça monte vite à la tête. Heureusement qu’on était pas très fan du café quand on était petit.

L’absinthe

Là, on est encore plus content qu’ils n’aient pas sorti cette bouteille quand on avait moins de 18 ans. Ni jamais, en fait. On peut s’affirmer heureux qu’ils la gardent plus ou moins perdue au fond de ce placard, décorée par les toiles d’araignées. L’absinthe, c’était à sortir UNIQUEMENT en cas de force majeur. Pour papy et mammy, cela se traduisait par la célébration du diplôme de fin d’études par exemple. C’est tout ce dont à quoi l’on pense. On prie pour que vous n’ayez pas d’autres souvenirs de cet alcool qui avoisine généralement les 80%. Et si vous aviez d’autres exemples, on imagine que… vous ne vous en souvenez pas.

Les vins de fruits

Ou sa variante : les vins de fleurs. Ou sa variante dégoûtante : les vins périmés qui attendent là depuis 10 ans. Saviez-vous qu’il y a 30 voire 20 ans à peine, c’était commun de produire et déguster (le mot est sans doute un peu fort) des vins produits à partir de pissenlits ? On espère que vous ne le saviez pas, car ça ne donne quand même pas trop envie cette histoire. Enfin, chacun ses goûts, on vous laisse libre de choisir. Ne venez pas râler ensuite si vous avez envie de vomir.

La chartreuse

Tu as mal à la gorge ? Prends donc un peu de chartreuse. Une migraine ? Allez hop, un peu de chartreuse. Ta petite amie t’a larguée ? Sortons la chartreuse. Merci papy pour ces remèdes imbuvables mais qui avaient le don de faire passer la douleur (ou pas). Quand vous voyiez vos grands-parents sortir ce liquide vert aux effluves de médicament pour la toux, vous ne vous doutiez pas que cet alcool accompagnerait vos soirées quelques années plus tard, ni ne connaîtrait un vrai renouveau, comme le vermouth. On le répète : merci papy pour ton éducation précieuse.

Les alcools maisons

On les surnomme affectueusement les AFMNI. Un peu compliqué à dire, certes. Les Alcools Faits Maison Non Identifiés, si cela peut vous aider. Sortis spécialement d’on-ne-sait-où tel Mary Poppins plongeant sa main dans son sac à main sans fond. Chaque dimanche après-midi, mammy dégotait une bouteille du placard pour accompagner le dessert, lui faire voir un peu la lumière du jour et potentiellement nous arracher le pharynx. À force de se prendre pour des contrebandiers en période de Prohibition, on finit par produire des alcools à plus de 50%, (presque) sans s’en rendre compte.

On souhaite donc une excellente fête à nos grands-parents et on les remercie de leurs expérimentations si formatrices !

Les maladies de la vigne

Les maladies de la vigne

Même la vigne tombe malade ! Nos plantes bien-aimées, malheureusement, sont menacées par diverses maladies… tout comme nous les humains ! Voici quelques-uns des plus grands ennemis du vignoble.

Maladies de la vigne d’origine fongique

Oïdium

L’oïdium, également connu sous le nom de « mal blanc », est une maladie fongique (Ascomycota) qui se développe en présence d’humidité, de températures élevées et d’une mauvaise ventilation. Elle trouve donc le climat propice à sa prolifération en Italie méridionale et insulaire, même si, ces dernières années, elle a également causé de graves dégâts dans le nord de l’Italie. L’oïdium attaque toutes les parties de la plante : les feuilles, les inflorescences, les pousses vertes et les grappes, provoquant des déformations qui affectent la croissance de la vigne et la maturité des fruits. Pour la combattre, il est préférable d’agir préventivement, en pulvérisant du soufre ou des spores d’Ampelomyces quisqualis.

Mildiou

Causé par le champignon Plasmopara, le mildiou est l’une des maladies les plus redoutables, car il a la capacité de pénétrer les tissus végétaux et de voler les nutriments de la plante. Il a été accidentellement importé d’Amérique et les premiers dégâts en Europe ont été signalés vers 1878. Il est facilement reconnaissable aux taches jaunes qu’il laisse sur les feuilles de la plante, à la présence possible de moisissure blanche et aux baies foncées et âgées. Comme la plante n’est pas aussi bien nourrie qu’elle le devrait, la maturation des fruits est sérieusement compromise. Le seul ingrédient actif réellement efficace contre le mildiou est le cuivre, qui peut également être associé à des préparations biodynamiques pour augmenter l’effet et réduire le dosage.

Botrytis

La botrytis – ou moisissure grise – est un champignon qui pénètre dans les plaies de la plante et affecte les pousses, les fruits et les tiges. Il est reconnaissable à la couleur grise des raisins, d’où son nom latin Botrytis cinerea (fait de frêne). Il faut toutefois préciser que le Botrytis a deux effets différents. En présence d’une forte humidité et sur le point de mûrir, il peut provoquer le développement d’une pourriture grise qui fait tomber les grappes. Dans les climats plus chauds et plus secs, bien alternés avec des conditions d’humidité limitée (rosée matinale ou pluies légères), la diffusion limitée du champignon (pourriture noble) augmente la teneur en sucre du fruit. Habituellement, la pourriture noble est un bon allié pour les raisins destinés à la production de vins doux et fortifiés. Pour traiter la plante, il est nécessaire d’enlever la partie affectée avant d’utiliser des principes actifs chimiques.

Maladie des appâts

Si les feuilles de la vigne sont tachées de rouge-violet le long du périmètre, alors nous sommes en présence de la maladie fongique appelée Mal de l’appât. Lorsque la maladie est répandue, les baies, qui présentent des taches brun-violet, et le bois, qui semble plus faible et plus friable, sont également affectés. Dans ce cas également, le traitement le plus efficace est la prévention par le cuivre. De plus, il est bon de désinfecter avec de l’alcool les ciseaux et les outils qui ont pu entrer en contact avec des plantes malades.

Maladies de la vigne causées par les ravageurs et les insectes

Maladies de la vigne causées par les ravageurs et les insectes

Phylloxéra

Si vous êtes amateur de vin, vous avez probablement entendu parler du phylloxéra, le parasite qui, au XIXe siècle, a failli provoquer l’extinction de la vigne en Europe. Le phylloxéra de la vigne (Daktulosphaira vitifoliae) est un insecte de la famille des Phylloxeridae, d’origine nord-américaine et capable d’attaquer les racines des plantes. Les dommages aux racines causent, en peu de temps, la mort de toute la plante attachée. La seule méthode vraiment efficace est de greffer des vignes européennes sur des racines – appelées porte-greffes – de vignes américaines, qui ont développé une résistance à cet insecte.

Flavescence dorée

La Flavescence Dorée est un parasite appartenant au groupe des lumières jaunes de la vigne. Le nom fait clairement référence aux dommages qu’il cause aux cépages blancs : feuilles, pousses et grappes prennent une couleur jaunâtre. L’insecte pénètre dans les tissus, bloquant le système lymphatique de la plante et provoquant la décompensation des activités physiologiques. Comme cette maladie est soumise à la quarantaine en Italie, la lutte inclut l’éradication des plantes infectées.

L’Eudémis de la vigne

L’Eudémis de la vigne (Lobesia botrana) est un lépidoptère très répandu en Europe, dans les pays les plus au sud et dans la région des Balkans. Les dégâts consistent en la destruction des boutons floraux et la vidange des grappes, qui sont exposées à un plus grand risque de pourriture. Si les nombreux ennemis naturels de la pyrale du raisin (certains hyménoptères, champignons, bactéries et virus) ne suffisent pas, il est alors nécessaire d’intervenir avec des produits phytosanitaires spécifiques.

L’araignée rouge

L’araignée rouge (Tetranychus urticae) est l’un des acariens les plus redoutables : lorsqu’elle colonise une plante, elle entraîne la mort. En effet, l’acarien, qui se reproduit très rapidement, réussit à éliminer les nutriments de la plante et à bloquer le processus de photosynthèse de la chlorophylle. Malheureusement, il est très difficile de remarquer cet insecte à l’œil nu, car sa taille est minuscule (environ un demi millimètre). Vous pouvez cependant reconnaître les symptômes : des points blancs sur les feuilles, des feuilles avec des taches claires dues à l’absence de chlorophylle, des feuilles sèches qui tombent. Pour s’en débarrasser, il faut recourir à des pesticides spécifiques ou à des moyens plus naturels, comme l’humidification fréquente des feuilles (l’araignée rouge déteste l’eau) ou la libération de coccinelles dans l’environnement.

 TAGS:Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016

Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016

Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016 : Il présente une belle couleur grenat, des arômes de bleuet, de réglisse et de poivre. En bouche, il est doux, riche, il dévoile une attaque onctueuse, moelleuse et des saveurs de chocolat noir

 TAGS:Cloudy Bay Te Koko 2016

Cloudy Bay Te Koko 2016

Cloudy Bay Te Koko 2016 : Fondé en 1985, Cloudy Bay est situé dans la vallée de Wairau à Marlborough à l’extrémité nord de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Les principales variétés cultivées sont le sauvignon blanc, le chardonnay et le pinot noir avec des quantités moindres de gewurztraminer, riesling et de pinot gris.

 TAGS:Natureo Rose 2018

Natureo Rose 2018

Natureo Rose 2018 : Le nom de famille Torres est lié au vin depuis plus de trois siècles, quand leurs ancêtres se sont installés dans les terres du vin Penedès de l’époque phénicienne. En 1870, Jaime et Miguel Torres Vendrell forme avec leur père, Torres & Company, et la légende commence.

La mode des Pétillants Naturels

La mode des Pétillants NaturelsSi vous êtes un hipster qui va faire son marché bio tous les dimanches midis et qui ne fume que des roulés, vous le connaissez sans doute : le fameux pét’nat’. Non, ce n’est pas une nouvelle marque de cigarette électronique mais bien le diminutif de Pétillant Naturel, la nouvelle mode qui fait fureur chez les amateurs de bulles. Mais qu’est-ce donc, Charles-Antoine ?

Moins pompeux et moins cher que ses arrogants cousins appelés Champagne ou encore Crémant, le pétillant naturel est, suspense… naturel. Comme son nom l’indique, en effet, quelle perspicacité.

Leur différence réside principalement dans leur méthode de fabrication : l’ “ancestrale” versus la “traditionnelle”. Si comme nous, vous trouvez que cela signifie la même chose, la première correspond à celle du pétillant naturel, la seconde au champagne et au crémant. Ces derniers sont élaborés suivant deux fermentations : une pour l’alcool, une pour les bulles. Le Pét’Nat’, lui, se la joue simple et n’en subit qu’une seule : l’alcool et la bulle se créent successivement, si vous voulez. Si vous ne voulez pas, c’est pareil, sachez-le.

Bonjour Pét’Nat, aurevoir Crémant

Résultat, si on reprend les mots du site Le Monde, “une mousse souvent plus légère, des arômes fruités plus intenses, parfois un peu de sucre qui reste… et un vin à l’esprit plus volage.” Bref, on tient le Marie-Antoinette des effervescents. Et à petit prix.

Bref, on s’égare, le pét’nat’ est donc bien un vin “nature”, cette catégorie que les ‘djeuns d’aujourd’hui s’arrachent, ah qu’il était beau le temps des flûtes de champagne à en perdre tout son patrimoine et les deux yeux (Non.)

Quel est votre préféré, le champagne, le crémant ou le Pét’Nat’ ?

 TAGS:Luc Belaire Rosé

Luc Belaire Rosé

Luc Belaire Rosé :vin effervescent gourmand et léger. Il est idéal pour l’apéritif.

 TAGS:Louis Roederer Brut Premier

Louis Roederer Brut Premier

Louis Roederer Brut Premier :à la fois jeune et mûr, frais et vineux. Comme le dit Jean-Baptiste Lecaillon, chef de cave, ce champagne représente la fraîcheur et la finesse de Louis Roederer.

 TAGS:Ruinart Blanc de Blancs

Ruinart Blanc de Blancs

Ruinart Blanc de Blancs : un champagne gastronomique élaboré à partir de raisins issus des Premiers Crus de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims. Un pur Chardonnay considéré comme l’âme de la maison, c’est « l’emblême du goût Ruinart ». Ce cépage est le cœur de tous ses vins de base.

Que sont les caves coopératives ?

Que sont les caves coopératives ?

Les caves coopératives, on en parle beaucoup, mais on les connaît finalement assez peu. Saviez-vous par exemple qu’elles représentent la moitié* de la production du vin en France ? Ces petites entreprises rassemblent des passionnés avec les mêmes valeurs humaines et les mêmes ambitions de qualité pour leur production.

La qualité avant tout

Ancrées entre tradition, culture et modernité, ces coopératives ne lésinent pas sur les moyens pour offrir au consommateur des vins uniques de haute qualité. Mais comment fonctionnent-elles ?

Lors des vendanges, les viticulteurs adhérents de la cave – les associés coopérateurs – amènent les raisins et moûts récoltés sur leurs exploitations. La vendange fait ensuite l’objet d’une sélection rigoureuse selon l’origine des parcelles, le cépage, l’état sanitaire ou d’autres critères mis en place par la coopérative. Les raisins sont ensuite vinifiés selon les règles de production propres à chaque catégorie (AOP, IGP, VSIG, vin bio).

Si les récoltent sont donc mises “en commun”, cela ne veut pourtant pas dire qu’a lieu une seule vinification non différenciée de la production. En réalité, la cave vinifie séparément des productions commercialisées sous un nom d’exploitation (château, domaine…) ou les sélections réalisées à partir de la connaissance du terroir ou du mode de production.

Des valeurs humaines

Les coopératives sont surtout connues pour leur taille, beaucoup moindre que les grands vignobles. Elles regroupent en général des vignerons dont la surface moyenne des exploitations est de 6 ha, contre 9 ha pour les autres exploitations viticoles. Les caves coopératives participent alors grandement à l’installation des personnes dites « hors cadre familial ».

Pas étonnant donc que ces viticulteurs mettent toute leur énergie et leur coeur à l’ouvrage ! Ils se retrouvent ainsi régulièrement pour débattre sur les meilleures méthodes de production et la qualité de leurs vins. Il s’agit sans doute de plus bel exemple de circuit court avec une relation de proximité incroyable avec le consommateur. Et vous, que pensez-vous des vins produits par les caves coopératives ?

*En 2014, on compte près de 670 caves coopératives et union de caves coopératives

 TAGS:Oratio 2014

Oratio 2014

Oratio 2014 : Oratio est un haut de gamme Canon Fronsac sélection dans le sous-sol de Lugon. Canon Fronsac est une petite appellation de 200 hectares situés sur les coteaux de Fronsac. Avec ses sols calcaires conduisant à Merlot, il produit des vins qui sont parmi les plus puissants et cohérente Bordeaux.

 TAGS:Tradition Du Marquis 2015

Tradition Du Marquis 2015

Tradition Du Marquis 2015 : Un beau vin aux reflets violets, noirs profonds, aux arômes complexes (baies rouges, prunes, cerises). En bouche, il est doux, fruité, léger, structure tannique élégante, avec une belle finesse.

 TAGS:Chesnée Des Moines 2015

Chesnée Des Moines 2015

Chesnée Des Moines 2015 : Vinifié par la CHATELLENIE DE VERTNEUIL, un groupement de viticulteurs, ce vin est en mesure de proposer une qualité de vinification et d’élevage équivalente aux plus grands châteaux de l’appellation Haut-Médoc.

Empreinte écologique : le vin est-il “durable” ?

Empreinte écologique : le vin est-il “durable” ?

Depuis quelques années, l’Union européenne a mis en place une méthodologie qui régit le calcul, l’évaluation, la validation par une tierce partie et la communication de l’empreinte environnementale des produits et services.

Il s’agit d’une série d’indicateurs environnementaux (PEFCR, Product Environmental Footprint Category Rules) qui permettent de vérifier les principales catégories d’impact environnemental, telles que les émissions de gaz à effet de serre, l’efficacité des ressources et le respect des ressources en eau.

Tout cela est nécessaire si l’on considère qu’aujourd’hui qu’un verre de vin a une empreinte moyenne sur l’eau (mondiale) de 108 litres d’eau. En Italie, cette moyenne est « abaissée » à 88 litres d’eau pour un verre de vin de 125 ml.

Quelle est l’empreinte écologique ?

La soi-disant empreinte écologique est une valeur qui calcule la quantité de ressources naturelles l’homme dont l’homme a besoin pour produire un bien ou un service, et les compare avec la capacité de la Terre à régénérer ces mêmes ressources.

Pour évaluer si votre activité est respectueuse de l’environnement, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, notamment l’émission de gaz à effet de serre et la consommation de ressources en eau.

L’empreinte carbone est un paramètre utilisé pour estimer les émissions de gaz à effet de serre causées par un produit, un service, une organisation, un événement ou un individu. Il est exprimé en tonnes d’équivalent CO2. L’empreinte eau, quant à elle, calcule la consommation d’eau douce utilisée pour fabriquer un produit ou un service.

Comment évalue-t-on l’empreinte écologique ?

Dans le cas du vin, l’évaluation doit être étendue à l’ensemble du cycle de vie de l’installation (approvisionnement en matières premières, procédés de transformation, traitement des résidus et des déchets, etc.), à la production de vin (vinification, production de bouteilles, etc.), à la distribution et à la consommation (transport, recyclage des bouteilles usées, etc.).

Empreinte écologique et vin français

La viticulture et donc une des formes d’agriculture les plus polluantes. Heureusement, les vignobles sont nombreux à faire de plus en plus d’efforts pour alléger leur impact sur l’environnement. Ainsi, en France, un nombre croissant de viticulteurs se sensibilisent à l’écologie et aux techniques pour minimiser leur enpreinte environnementale. Les certifications bio se multiplient, de même que les exploitations estampillées « biodynamiques ». Selon l’Agence bio, ces domaines certifiés biologiques ou en conversion représentent aujourd’hui 8,4% du vignoble national. A échelle mondiale, la France se place ainsi en deuxième position pour la production de vins bio, juste derrière l’Espagne et devant l’Italie.

 TAGS:Domaine León Barral Faugères Jadis 2015

Domaine León Barral Faugères Jadis 2015

Domaine León Barral Faugères Jadis 2015 : « un vin précis, ciselé, à carafer un long moment avant de le déguster. Il présente des arômes de garrigue, de fruits sauvages. Il possède une structure agréable avec une acidité croquante. » Nous vous conseillons de déguster ce vin avec des viandes rouges, des charcuteries et des ragoûts.

 TAGS:Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017 : Il n’a pas besoin d’être présenté. Il est, en effet, une icône parmi les Beaujolais et les vins biodynamiques. Aucun produit chimique ou pesticide n’est utilisé dans le vignoble, les raisins produits sont biologiques et toutes les étapes de la production sont effectuées manuellement.

 TAGS:Château Puech-Haut Prestige 2016

Château Puech-Haut Prestige 2016

Château Puech-Haut Prestige 2016 : Une cuvée où l’élevage en fût est moins importante que dans les cuvées Tête de Bélier. un vin qui a su faire parler de lui et démontrer sa qualité grâce à la note de 93/100 accordée par le guide Robert Parker. Un vin cependant concentré et puissant qui s’accorde sur les plats de viandes et plats traditionnels.

Les esters, ces petits responsables de l’agréable arôme du vin

Le vin a de nombreux arômes et les esters en sont responsables car ce sont les substances qui se forment lors de la combinaison d’un acide organique et d’un alcool. Ils sont à l’origine des arômes et des saveurs agréables du vin.

Que sont les esters et comment se forment les esters du vin?

Ces saveurs et arômes sont associés aux saveurs fruitées et délicates telles que la banane, la framboise et l’ananas, par exemple. On les retrouve dans les vins fruités. Au total, plus de 160 esters ont été identifiés dans le vin.

Nombre des esters sont produits dans des concentrations en dessous de notre seuil sensoriel. Et lorsqu’ils sont réunis, certains peuvent créer un arôme totalement différent que lorsqu’ils sont pris individuellement. De plus, la présence de l’un peut affecter sensiblement l’intensité de l’autre.

Il faut signaler qu’une grande majorité d’esters qui se produisent dans le vin naissent pendant la fermentation. Les esters ont tendance à être beaucoup moins stables que ceux d’autres arômes. Ils atteignent leur intensité à la fin de la fermentation, lorsqu’ils dominent le caractère d’un vin. Néanmoins ils se dégradent presque complètement lors de la première année de vie du vin, sans laisser de trace à long terme.

De plus, les esters sont généralement plus aromatiques que les alcools, acides et aldéhydes. Durant la fermentation, les levures produisent des esters fruités ou des esters de longue chaîne.

Les premiers se produisent dans les fermentations à température basse. Les vins type Riesling et Chardonnay sont quelques exemples.

Les esters se forment de façon assez complexe car tout dépend de nombreuses réactions entre de multiples composants. En général, les esters se forment à partir des réactions entre les alcools (principalement les alcools supérieurs) créés par les levures et les composants (généralement les acides gras ou organiques) des raisins.

En plus d’utiliser des levures aromatiques, les oenologues peuvent également avoir recours à la macération carbonique pour obtenir des niveaux élevés d’esters pendant la fermentation. La température de la fermentation est un autre facteur important dans la quantité et le type d’esters produits, ainsi que le degré de rétention dans le vin.

Un exemple: un viticulteur qui veut créer des vins à haut contenu d’ester aura recours à une levure aromatique, éclaircira le moût puis fera fermenter le vin à une température aussi froide que la levure puisse supporter. Il n’est pas surprenant que les professionnels du vin débattent de l’impact des souches sylvestres et commerciales dans les fermentations.

Prosecco : le glyphosate est interdit dans le Conegliano Valdobbiadene

Prosecco : le glyphosate est interdit dans le Conegliano Valdobbiadene

Le monde du vin a toujours été attentif au respect de l’environnement et à la préservation de la qualité des produits. L’Italie, en particulier, est favorable depuis des années à l’interdiction de l’utilisation du glyphosate dans les vergers et les vignobles.

L’A.O. Conegliano Valdobbiadene, la terre où le Prosecco est produit, a récemment décidé d’interdire définitivement l’utilisation de cette substance sur son territoire.

Qu’est-ce que le glyphosate ?

Le glyphosate est l’herbicide le plus vendu au monde. Bien qu’il soit produit, commercialisé et utilisé de manière agressive, le glyphosate a été jugé cancérigène par le CIRC – le Centre international de recherche sur le cancer.

En 2017, en effet, l’Union européenne a décidé de ré-autoriser cette substance malgré le « non » de plusieurs pays, dont l’Italie, la définissant uniquement comme « probablement cancérogène ». En fait, de nombreuses études ont mis en évidence la dangerosité du glyphosate, qui entre autres peut aussi être défini comme « substance génotoxique », c’est-à-dire capable d’endommager l’information génétique dans les cellules.

En outre, les statistiques révèlent que, dans les régions où le glyphosate est utilisé, le pourcentage de personnes souffrant de problèmes hormonaux et rénaux est très élevé. Plusieurs études ont montré que le glyphosate est responsable de déséquilibres hormonaux, en particulier en abaissant les taux de testostérone, d’œstrogènes et de progestérone. Chez l’homme, cette condition entraîne une féminisation du corps – par exemple, le développement des seins – et une perte de libido, avec de graves problèmes à long terme. Chez les femmes, le risque de cancer des organes sexuels a augmenté.

Pourquoi le glyphosate est-il utilisé ?

Le glyphosate, utilisé en agriculture depuis 1974, est un herbicide puissant. Une fois pulvérisé sur les cultures, il est capable d’éliminer les mauvaises herbes, ce qui rend le travail de l’agriculteur plus rapide et plus facile et augmente le rendement par hectare.

Malheureusement, il n’y a pas que les fruits et légumes qui sont contaminés. Le glyphosate est également présent dans les céréales (en particulier celles d’Amérique du Nord, où la réglementation sur l’utilisation de cette substance est plus permissive), la viande et le lait (la nourriture la plus utilisée contient du soja et du maïs, sur les cultures desquels une grande quantité d’herbicides est versée).

Prosecco contre le glyphosate

Le Conegliano Valdobbiadene en a eu assez. En 2019, l’Appellation d’Origine Prosecco – le vin italien le plus consommé à l’étranger – a décidé d’interdire l’utilisation du glyphosate, bien que la réglementation italienne et européenne ne s’y oppose pas.

Ces dernières années déjà, de nombreux viticulteurs de la région – et de toute l’Italie – ont spontanément décidé de dire adieu aux herbicides et aux pesticides pour se tourner vers une agriculture plus naturelle. Un choix dicté non seulement par des raisons de santé évidentes, mais aussi par le marché : de plus en plus de consommateurs préfèrent les vins issus de l’agriculture biologique ou biodynamique.

Certes, les agriculteurs devront s’armer de patience et consacrer plus de temps à l’entretien de leur vignoble, mais la qualité de leurs produits sera sans doute meilleure.

 TAGS:Domaine León Barral Faugères Jadis 2015

Domaine León Barral Faugères Jadis 2015

Domaine León Barral Faugères Jadis 2015 : Le Faugères Jadis 2013 du Domaine Léon Barral est « un vin précis, ciselé, à carafer un long moment avant de le déguster. Il présente des arômes de garrigue, de fruits sauvages. Il possède une structure agréable, avec une acidité croquante. »

 TAGS:Domaine de la Bongran Quintaine Cuvée Ej Thevenet Blanc Bio 2014

Domaine de la Bongran Quintaine Cuvée Ej Thevenet Blanc Bio 2014

Domaine de la Bongran Quintaine Cuvée Ej Thevenet Blanc Bio 2014 : Une référence dans l’appellation Viré-Clessé. Cette cuvée dévoile une puissance aromatique remarquable que l’on retrouve également en bouche : fleur d’acacia, oranges confites, pâte de coing. La bouche est concentrée, ample et persistante. 

 TAGS:Château de Beaucastel Châteauneuf du Pape 2014

Château de Beaucastel Châteauneuf du Pape 2014

Château de Beaucastel Châteauneuf du Pape 2014 : C’est « une beauté. Il présente un niveau de concentration et de profondeur rares pour ce millésime. Les arômes et saveurs de myrtilles, de fleurs, de poivre et de violette coulent dans une bouche charnue, structurée et tannique. Beaucastel présente une pureté impressionnante et une longueur remarquable. « 

Football et vin : quand les passions sont un jeu d’équipe !

Football et vin : quand les passions sont un jeu d'équipe !

Vous pensez que la meilleure façon de regarder un match de foot, c’est avec une bière dans la main ? Il est temps d’abandonner ce stéréotype complètement dépassé ! Enfin, sauf si vous adorez vraiment la bière. Sachez pourtant que football et vin font très bon ménage. La preuve en est avec ces joueurs de foot qui se sont reconvertis en producteurs de vin !

David Ginola

Ancien international français évoluant au poste d’attaquant, notamment au Paris Saint-Germain et à Tottenham, David Ginola est aujourd’hui reconverti en animateur télé… mais pas que. Également producteur de vins en Côtes de Provence, son Coste Brulade rosé produit par le Cellier de Saint-Antoine reçoit la médaille d’argent à l’International Wine Challenge de 2008. Une récompense presque aussi prestigieuse que le Ballon d’Or !

Éric Carrière

Son parcours est à peu près similaire à celui de David Ginola. Aujourd’hui consultant TV, il possède également une parcelle de terrain dans la région du côte-rôtie. Il y travaille avec Stéphane Ogier, vigneron de la vallée du Rhône ; ils ont ainsi créé ensemble les « Caves Carrières ». Une reconversion bien réussie pour l’ancien milieu de terrain de l’Equipe de France.

Christophe Jallet

Né à Cognac, c’est pourtant pour le vin que balance le coeur du défenseur de l’OGC Nice. Titulaire sur le terrain mais aussi d’un BTS d’œnologie, il a le vin dans le sang : ses parents sont vignerons et possèdent 25 hectares de vignes en Charente. Il est donc baigné dans la culture du vin depuis tout petit, apprenant depuis le plus jeune âge le b.a.-ba du parfait vigneron. Sans aucun doute son avenir une fois les crampons raccrochés !

Vincent Candela

Le défenseur international français des années 1990-2000 est aussi un grand fan de vin, mais ce n’est pas très surprenant si on s’intéresse à sa carrière. Ancien joueur de l’AS Rome, ses racines françaises et sa présence depuis 20 ans en Italie ne pouvaient que le pousser vers l’amour du vin ! C’est donc tout naturellement qu’il est aujourd’hui propriétaire d’une villa romaine pour événements et cérémonies, mais surtout producteur de vins en Italie.

Bodega Iniesta

Andres Iniesta

Si le vin est un produit très apprécié des français, il n’y en a pas que pour eux. Les joueurs étrangers en sont aussi très friands, à commencer par l’Espagnol Andres Iniesta. En 2018, le milieu de terrain quitte son club, le FC Barcelone, pour la Chine. Ce n’est pas le fruit du hasard mais bien celui du vin : ce transfert lui permet en effet de développer son affaire, la Bodega Iniesta, sa cave à vins située dans sa ville natale à Fuentealbilla. Le Champion du Monde est ainsi producteur de vins depuis 2010, la même année que son sacre avec l’Espagne. Son contrat avec le Chongqinq Dangdai Lifan ne stipule pas seulement un salaire mirobolant de 27 millions d’euros par an, mais également l’achat de 6 millions de bouteilles de vin à Iniesta lui-même. Un beau coup, de quoi ouvrir une bouteille, non ?

Si vous voulez y goûter, la Bodega Iniesta produit à la fois des vins blancs et rouges, à court et moyen-âge.

Andrea Pirlo

Du côté de l’Italie, on retrouve d’abord Andrea Pirlo, L’ancien joueur de la Juventus et véritable héro de l’équipe nationale de 2006 a fondé l’entreprise biologique Pratum Coller en 2007. Le domaine est situé à Castel Mella, juste à l’extérieur de Brescia, et possède deux rouges à son actif, un rosé et un blanc, un Montenetto di Brescia IGP, composé de Trebbiano di Lugana.

Gianluigi Buffon

Il y a quelques années, la cave Fabio Cordella a décidé de lancer une ligne de vins appelée « La sélection des champions ». Le gardien Gigi Buffon a été invité à mettre son nom sur un Salento IGP Primitivo, un Salento IGP Rosato di Negroamaro et un Salento IGP Chardonnay.

Buffon, cependant, n’est pas le seul champion à avoir été impliqué par l’entrepreneur Cordella. La « sélection » comprend également Wesley Benjamin Sneijder, Fabrizio Miccoli, Ronaldinho, Ivan Zamorano et Vincent Candela.

Alors, quel joueur de foot allez-vous honorer ?

 TAGS:Corazón Loco 2017

Corazón Loco 2017

Corazón Loco 2017 : Attrayant violet rouge, intense. Il se nourrit des arômes typiques de ses cépages. Arômes de framboise, de cerise et de mûre pour le Tempranillo. Et des notes de violette, de cacao et de réglisse pour la Syrah.

 TAGS:Gianluigi Buffon Salento Primitivo 2015

Gianluigi Buffon Salento Primitivo 2015

Gianluigi Buffon Salento Primitivo 2015 : Le vin rouge de Gianluigi Buffon, de la région du Salento dans les Pouilles, est un grand vin rouge de caractère à base de Primitivo. Le vin est classiquement préparé avec une fermentation à température contrôlée, mais dans la bodega de haute technologie de Fabio Cordella.

 TAGS:Pratum Coller Marzi 2016

Pratum Coller Marzi 2016

Pratum Coller Marzi 2016 : Vin rouge issu de raisins Marzemino soigneusement sélectionnés. C’est un vin frais et authentique.

Les meilleurs vignobles d’Afrique

Les meilleurs vignobles d'AfriqueL’Afrique est devenue au fil des dernières années la terre promise du vin. La renommée et la qualité des vignobles d’Afrique du Sud ne sont plus à démontrer, mais c’est le continent dans son entièreté qui vit un véritable soulèvement viticole. Montez à bord et partez en voyage avec nous sur le continent africain… le temps de cet article !

L’Afrique du Sud

C’est sans aucun doute la partie du continent la plus célèbre pour ses vins. Plongeons brièvement dans l’histoire de l’or rouge sud-africain. Pour cela, il faut remonter à l’an 1659, lors de la première élaboration de vin dans ce pays. Le succès fut lent et laborieux car les colons hollandais n’étaient apparemment pas très doués pour cultiver le raisin… Il faudra attendre quelques années l’arrivée au Cap des Hugonotes, un groupe de réfugiés français, entre 1680 et 1690, pour voir la tradition viticole française être adaptée à l’Afrique du Sud.

Ce ne fut pas une mince affaire vu la grande diversité des sols et climats dans toute la zone, ainsi que le manque de marchés pour l’exportation de vin. Mais au XIXe siècle, l’occupation anglaise a ouvert à l’Afrique du Sud les portes du marché le plus important : l’anglais.

On trouve aujourd’hui dans ce pays les variétés de raisin les plus communes du monde, Chardonnay, Gewürztraminer, Pinot Gris, Sauvignon Blanc, Semillón, Ugni Blanc, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot, Pinot Noir, Shiraz, mais aussi des variétés moins courantes, dont certaines créées dans cette même région :

– dans les cépages blancs, on retrouve ainsi : Cape Riesling, Chenel, Chenin Blanc, Clairette Blanche, Bukettraube, Colombard, Emerald Riesling, Muscat de Alejandría, Hanepoot, Muscadel, Palomino, Rhine Riesling

– dans les rouges : Cinsault, Pinotage, Souzao, Gamay Noir, Muscadel Red, rouge Barocca, Zinfandel

La Tanzanie

Les vins sud-africains gagnent sans aucun doute possible la palme des plus célèbres sur le continent, mais également de nombreux prix internationaux, comme celui du “meilleur vin du monde” en 2015 pour un un chenin blanc 2013 de la Réserve familiale de Kleine Zalze.

Mais si la concurrence est encore très lointaine, elle commence pourtant à se dessiner clairement. Ainsi, la Tanzanie a commencé à développer ses propres vins depuis 2005 grâce à Fiorenzo Chesini, un ingénieur transalpin. Il eut l’idée brillante d’implanter du vin autour du village de Hombolo, en Tanzanie centrale, situé dans la région de Dodoma. À vrai dire, tous les vins tanzaniens proviennent de cette zone qui est aussi la capitale politique du pays. Ces dernières années, Dodoma a en effet vu se développer quelques vignobles importants, dont les deux principaux : la Cetawico (Central Tanzanian Wine Company) et la Dowico (Dodoma Wine Company).

Le Kenya

800 km au Nord de la Tanzanie, on trouve la Rift Valley Winery (RVW) au coeur du Kenya, un vignoble ambitieux voulant positionner le pays parmi les meilleurs producteurs de vin. Il est situé 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer et situé à hauteur de la ligne de l’équateur, pour ceux d’entre vous qui ne maîtrisent pas la géographie du continent africain. On doit cet exploit au Sud-Africain James Farquharson, le créateur du vignoble – décidément, l’Afrique du Sud est partout.

 

 TAGS:Boschendal 1685 Shiraz Cabernet Sauvignon 2015

Boschendal 1685 Shiraz Cabernet Sauvignon 2015

Boschendal 1685 Shiraz Cabernet Sauvignon 2015 :  Ce vin couleur prune sombre et profond possède des arômes de fruits noirs, d’épices, des notes de poivre et d’épices du tabac. En bouche, il est intense, épicé, riche, structuré et composé de fruits noirs intenses.

 TAGS:Boschendal 1685 Grande Cuvée Sauvignon Blanc 2018

Boschendal 1685 Grande Cuvée Sauvignon Blanc 2018

Boschendal 1685 Grande Cuvée Sauvignon Blanc 2018 : Vin moelleux et corsé, à la bouche harmonieuse et à l’acidité enrobée, qui ajoute à la finale acidulée et minérale. Bon équilibre entre l’acidité et la structure, avec une longueur persistante.

 TAGS:Meerlust Rubicon 2015

Meerlust Rubicon 2015

Meerlust Rubicon 2015 : Un vin de couleur très profonde, presque violette. Un nez Rubicon très classique avec des violettes, des prunes mûres, bois de cèdre et épices. La bouche est ample, structurée, mais pleine de fruits noirs frais et des tanins ronds linéaires. 

 TAGS:Nederburg The Manor Shiraz 2017

Nederburg The Manor Shiraz 2017

Nederburg The Manor Shiraz 2017 : couleur rouge foncé. abondance de prunes au nez, de cerises, de fruits rouges et noirs avec des arômes doux de vanille et d’épices de chêne. Saveurs de fruits rouges, de cerises et de chocolat noir avec des notes épicées de poivre et des tanins doux et ronds.

 TAGS:Man Family Wines Bosstok Pinotage 2017

Man Family Wines Bosstok Pinotage 2017

Man Family Wines Bosstok Pinotage 2017 : Couleur rubis rouge grenat, avec des reflets violets. Arômes chocolat, de moka et de grains de café torréfiés. Saveurs de fruits rouges, de noix de muscade, vanille, arômes de fruits sucrés.