Étiquette : vin

Quels sont les aliments les plus recommandés pour combattre le froid ?

Avec le début de l’année, normalement le froid arrive aussi, donc, nous devons bien nous alimenter pour survivre à celui-ci. De la même façon qu’en d’autres saisons de l’année, il faut manger de la nourriture saine, mais peut-être beaucoup plus de quantité, car, pendant les durs mois d’hiver les défenses baissent et nous avons besoin de renforcer le système immunitaire de l’organisme. Qu’est qu’on doit manger pour se réchauffer?

Quels sont les aliments les plus recommandés pour combattre le froid ? - Drinks&Co

Les légumes, axe central

Pour récupérer la vitalité et la fermeté du corps, nous allons avoir besoin de nous nourrir de la meilleure façon. Les légumes sont conseillés, s’ils peuvent être frais, c’est beaucoup mieux, et aussi pour faire des crèmes et des soupes. Ils sont bons également si on les fiat cuire au four et pour accompagner des viandes et des poissons. Avec cette quantité d’aliments nous sommes certains de manger les vitamines dont nous avons besoin.

Manger du poisson en hiver - Drinks&Co

Le poisson

Il est bon et recommandable durant toute l’année. En hiver, nous avons besoin d’un plus grand apport en minéraux et en protéines, et le poisson, surtout le bleu, nous en donne. Il améliore notre intérieur grâce aux bonnes graisses de l’Oméga 3, qui diminuent le cholestérol mauvais et quelques maladies liées au coeur.

Manger de la viande en hiver - Drinks&Co

Des produits de saison

Les produits de saison sont importants pour améliorer notre organisme aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les viandes rouges, mais sans excès, sont bonnes en cette saison pour apporter le fer dont nous avons besoin. De la même manière que certains gibiers, le poulet, l’agneau et la viande de porc…

Manger des fruits en hiver - Drinks&Co

Surtout, des fruits

Les fruits contiennent de la vitamine A et C précises et essentielles pour éviter les rhumes pendant les mois les plus froids. Nous devons manger des fruits chaque jour, un, deux ou trois. Les oranges, les mandarines et autres fruits de saison vont être indispensables. Les fruits secs sont également des éléments clés pour faire face à d’autres maladies qui ont l’habitude d’apparaître à cette époque de l’année.

Manger des fibres en hiver - Drinks&Co

Moins de graisses et plus de fibres

En hiver, des fois, nous augmentons les graisses et ce n’est pas ce qui nous convient. En outre, nous devons augmenter les fibres pour améliorer la fibre bactérienne.

 TAGS:Domaine du Tariquet Premières Grives 2018

Domaine du Tariquet Premières Grives 2018

Un vin blanc élaboré à partir de Gros Manseng. Le nom du vin est un hommage aux premières grives qui, avec l’arrivée du froid en automne, migrent vers le sud. Leur passage marque le bon moment pour commencer à vendanger les cépages tardifs.

 TAGS:E. Guigal Côtes du Rhône 2016

E. Guigal Côtes du Rhône 2016

Ce vin est apprécié pour l’expression de la Syrah et du Grenache, qui ensemble donnent naissance à un vin complexe et de bonne persistance. Corsé et aux tanins doux, il se distingue par la sensation de chaleur qu’il laisse en bouche et par l’intensité de ses arômes.

Les dîners de Noël en Europe

La soupe, les fruits de mer, le foie gras et le champagnes seront présents sur beaucoup de tables français pendant ces fêtes de Noël, mais, qu’est-ce que l’on l’habitude de manger et de boire pendant les dîners de Noël dans le reste de l’Europe ? Nous allons passer en revue certains d’entre eux. Prenez-en bonne note au cas où vous voudriez les incorporer à vos menus !

 TAGS:undefined

Dîners de Noël en Angleterre

Dans les pays anglosaxons les desserts et les douceurs abondent, en raison de cela, pendant les fêtes de Noël, les puddings de différents goûts de fruits de saison sont fréquents, en plus des biscuits de gingembre que l’on peut décorer avec des dessins de Noël, et les gâteaux, comme la bûche de Noël. Mais, avant cela, les anglais mangent de la dinde rôtie accompagnée de garnitures comme des pommes de terre. Pour boire, comment il fait d’habitude assez froid, le Mulled Winees est une tradition, c’est un vin chaud qui contient du sucre et d’autres épices.

Dîners de Noël en Belgique

La dinde se répète pour cuisiner pendant le dîner de Noël et les douceurs parcourent les rues. Au cours de ce dîner on a l’habitude de manger un dessert préparé avec de la crème, en plus des chocolats belges spéciaux et de différentes saveurs. Le champagne et le vin de France ou italien sont les boissons préférées des belges.

Que mange-t-on en Europe à Noël ? - Drinks&Co

Dîners de Noël en Italie

Le dîner de Noël en Italie mélange le chapon et la dinde avec différents types de poissons. Le dessert est mondialement connu: le panettone et le pandoro. En plus des vins d’appellation italiens pour boire, le vin chaud avec des épices et des fruits est également présent.

Dîners de Noël en Suède

Dans les pays du Nord de l’Europe les boissons aussi se doivent d’être chaudes, de sorte que les suédois consomment le julmust, avec du malt et du houblon. En plus de riches poissons,  ils ont l’habitude de dîner du jambon du pays et des douceurs de chocolat et des biscuits de gingembre.  

Les dîners de Noël en Europe - Drinks&Co

Dîners de Noël en Allemagne

La combinaison de plats est riche, de sorte que l’on trouve aussi bien du canard que du poisson. Comme dans le reste des pays, c’est souvent un dîner familial, au cours duquel chaque membre reçoit des plats avec des fruits et des douceurs variées. Et le vin chaud, qui dans ce cas-là est un mélange de vin rouge, citron, cannelle, clous de girofle ou d’autres épices, et de sucre. En plus du champagne qui ne manque dans les tables de Noël en Allemagne.

Qu’est-ce que vous allez dîner à Noël ?

 

HalloWine : Des vins pour un Halloween terrifiant !

Hallowine

Demain sera la nuit la plus effrayante de l’année, la nuit d’Halloween ! Notre conseil est toujours le même : gardez une bonne réserve de bouteilles de vin à portée de main ! Mais cette fois, nous vous proposons de surprendre (ou d’effrayer) vos amis avec des vins aux noms terrifiants….

Castle Of Dracula Marsecco Frizzante

Bienvenue au château de Dracula ! Rouge comme du sang, ce vin libère des notes juteuses de framboise, de violette, de cerise noire et de sureau et révèle un goût doux et fruité. Ce n’est pas un hasard si le cépage Marzemino a été choisi pour la production de ce vin maléfique. Dans le célèbre opéra de Mozart, Don Giovanni s’exclame « Versez le vin ! Excellent Marzemino !” juste avant d’être avalé par les flammes de l’enfer. Même la bouteille, avec son style ancien et décorée du « D » de Dracula, aurait très bien pu être trouvée dans un château hanté !

Guarini Sangue di Giuda 2018

Vous vous sentez l’âme d’un petit vampire ? Alors, buvez un peu de sang ! Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas fous : il s’agit du Sang de Judas « Il était une fois… » du vignoble Losito e Guarini, un vin doux et velouté au parfum de baies. Le nom du vin vient d’une ancienne légende répandue dans la province de Pavie. Judas, en effet, après s’être repenti d’avoir trahi Jésus, renaît dans l’Oltrepò Pavese. La population locale, en colère, tenta de le tuer, mais il se fit pardonner en protégeant les vignes de la région de toutes sortes de maladies.

Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016

Ce Sauvignon Blanc est un vin frais et délicat, caractérisé par une belle minéralité et une acidité agréable. Qu’y a-t-il à craindre, demanderez-vous. Le vignoble de Ponte del Diavolo tire son nom d’une histoire populaire assez troublante sur le majestueux pont médiéval de Cividale del Friuli. Selon la légende, les citoyens ont fait un pacte avec le diable lui-même : un pont en échange de l’âme de la première créature à le traverser. Les habitants de Cividale, cependant, se sont avérés plus intelligents que le diable et ont fait passer un animal sur le pont – un chien, un chat ou un cochon, selon la version. Le diable a dû accepter la défaite mais, encore aujourd’hui, nous entendons des bruits étranges, semblables à des grognements, venant des eaux du fleuve.

Vinovalie Démon Noir Rosé 2017

Encore une histoire de ponts et de promesses faites à l’enfer. Le nom de ce vin rosé vient d’une légende liée à la ville de Cahors et à son monument principal, le pont Valentré. La construction du pont étant trop tardive (70 ans !), l’architecte a décidé de demander l’aide du diable, lui promettant son âme en retour. Mais lorsque les travaux furent presque terminés, l’architecte tenta de tromper le diable en lui confiant un récipient perforé pour transporter l’eau dont les ouvriers avaient besoin. Le diable, comprenant l’astuce, commença à retirer, chaque nuit, la dernière pierre de la tour centrale, celle qui déterminerait la fin des travaux, qui devait ensuite être remplacée chaque matin. Aujourd’hui, perché sur cette même tour, on peut voir la statue en pierre du petit diable sur ce pont qu’on appelle maintenant “Pont du Diable”.

Sinister Hand Yakima Valley 2017

Le dernier mais non des moindres, nous vous avons réservé l’histoire la plus effrayante avec ce Sinister Hand Yakima Valley 2017. Ne vous laissez pas tromper par ce jeune grenache aux arômes parfumés de framboise et de tisane, mêlé au Mourvèdre qui apporte une note savoureuse au nez. Son histoire vous donnera froid dans le dos ! Êtes-vous prêt ?

Il y a très longtemps, au milieu du 17ème siècle, les familles O’Neills et O’Reillys se disputaient une île convoitée en Irlande. Pour régler le différend, une compétition a été organisée : plusieurs équipes d’aviron ont convenu que le premier à toucher terre, après avoir traversé le lac à la rame, deviendrait le propriétaire de l’île. Le bateau d’O’Neill prenant du retard, un membre de l’équipage décida de se trancher la main avec son épée. Il la jeta vers l’île, elle la toucha ainsi en premier, remportant le titre pour régner sur la terre. La forteresse de l’île sur cette terre peut encore être visitée sur Lough Oughter dans le comté de Cavan.

 TAGS:Castle Of Dracula Marsecco Frizzante

Castle Of Dracula Marsecco Frizzante

Castle Of Dracula Marsecco Frizzante : Dans le verre, Castle Of Dracula Marsecco Frizzante a une couleur rouge intense, très semblable à celle du sang, qui, cependant, est accompagnée par un parfum juteux de framboise, cerise noire, sureau et violette. Il faut le servir très frais, pourquoi pas avec quelques glaçons.

 TAGS:Guarini Sangue di Giuda 2018

Guarini Sangue di Giuda 2018

Guarini Sangue di Giuda 2018 : L’histoire de la cave Losito & Guarini commence en 1910 avec Domenico Losito, qui décide d’ouvrir une auberge à Seveso, dans la province de Milan, où il propose des plats préparés par sa femme accompagnés de verres de vin. 

 TAGS:Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016

Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016

Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016 : Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016 est un vin frais et délicat, caractérisé par la minéralité et l’acidité. Les raisins Sauvignon Blanc proviennent des sols bien drainés, caillouteux et alluviaux de l’appellation Grave del Friuli, dans la partie sud de la région.

Une sélection des meilleurs accords vin et chocolat

La journée mondiale du chocolat

Le vin et le chocolat, ce sont un peu les fruits défendus pour la majorité d’entre nous – n’essayez pas de le nier, personne ne vous croira. Ils sont chacun uniques en fonction de leurs caractéristiques, de leur provenance, de leur composition. Tellement de choix pour tellement de combinaisons différentes ! Avouez-le, vous mourrez d’envie de les connaître.

Eh bien non, on ne vous dira rien. Mangez vos légumes et buvez votre jus détox, c’est tout ce qu’il vous faut. Non, on plaisante bien sûr. Qu’est-ce qu’on se marre.

Le Porto

Le Porto est un vin doux naturel aux notes moelleuses. Il se mariera parfaitement avec le chocolat, soyez-en certains. S’il possède des notes de fruits rouges macérés, allant des griottes, aux mûres, avec des notes épicées lorsqu’il est jeune – bref, assez fruité – il obtiendra des saveurs davantage de pruneaux, raisins secs, cacao, café et de torréfaction en vieillissant. Bien qu’onéreux, ce sont ces vins-là qu’il faudra marier avec le chocolat. Quand on aime, on ne compte pas.

 

Les vins français

Si vous êtes plus patriotes que Donald Trump, vous apprécierez sans aucun doute cette catégorie. Oui, on finit souvent par mentionner Trump dans nos articles, c’est un peu notre point Godwin à nous.

Les vins fortifiés

Le classique des classiques, c’est bien entendu le Maury – nous vous permettons de hocher la tête en signe d’approbation, même si vous n’en aviez aucune idée. Vin fortifié comme le Porto, le Maury se distingue par ses arômes davantage fruités et moins sucrés. Il sera donc moins écoeurant, vous pourrez donc déguster encore plus de chocolat ! (Et non de vin, bande de petits filous.)

On vous conseille aussi un vieux Banyuls d’au moins 20 ans d’âge, très doux qui se mariera à la perfection avec n’importe quel dessert au chocolat. N’importe lequel on vous dit. Vous pouvez également y aller les yeux fermés sur un Pineau des Charentes rouge – surpriiise – ce mélange de moût de raisin et de cognac accompagnera également très bien le chocolat.

Banyuls, Maury, Pineau des charentes

Les rouges secs

Au-delà des vins fortifiés du sud, les rouges secs peuvent également représenter un bon mélange, contrebalançant le côté sucré du chocolat. Si vous préférez terminer le repas sur une note plus fraîche, comptez donc sur un vin du Rhône puissant, à base de grenache. Surtout pour les amants de chocolat noir.

En ce qui concerne le chocolat au lait, il est préférable de s’orienter vers un rouge moins tannique comme un pinot noir de la Côte de Beaune, en Bourgogne.

Le vin rouge sec et le chocolat

Les blancs

Et avec le chocolat blanc alors ? On se dirige vers du… vin blanc ! Ça rime, c’est facile à retenir, on croit en vous. La sommelière Marie-Josée Beaudoin conseille par exemple un Vouvray de la Loire qui atténuera le sucré du chocolat blanc pour lui donner plus de mielleux – bref, ce sera meilleur encore. Toujours selon elle, un Muscat de Rivesaltes ou un vin du Jurançon seront également de bonne compagnie. N’oubliez pas de les servir bien frais !

Laccord vin blanc chocolat blanc

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

 

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

Saviez-vous qu’aujourd’hui était la journée des Grands-parents ? On ne vous parle pas d’une autre journée mondiale insipide voire étrange telle que celle des épinards, mais bien de la journée de nos aïeuls chéris, toujours présents pour nous goinfrer, nous gâter (beaucoup) et… nous servir quelques apéritifs bien corsés (merci mamy et papy) ! Car si l’orthographe de nos grands-parents est sujet à débat – je vous vois venir : mamy, mamie, mammy, et pourquoi pas mamihe tant qu’on y est ? – leur bar caché bourré d’alcools recueille un large consensus. Faisons le tour des petits trésors que l’on peut y découvrir !

Le vermouth

Ah, le vermouth et ses douces saveurs venues tout droit du placard de papy. Si cet alcool connaît une véritable renaissance en Espagne, particulièrement à Barcelone où la révolution a commencé, il traîne encore chez nous une réputation vieillotte. À tort ! Papy était peut-être bien un hipster sans le savoir, car la révolution se propage (dites-le en murmurant pour donner un effet dramatique). Mais qu’est-ce que c’est au juste, le vermouth ? Ni plus ni moins qu’un vin aromatisé aux clous de girofle, à l’armoise, à la cannelle, à la vanille et même à l’origan. Un vin riche en saveurs, mais aussi en alcool, avec 15 à 18 degrés au compteur ! C’est bien joli d’être dans le coup papy, mais on y va doucement sur la descente.

L’amaretto

Celui-là, c’est un classique des après-midis chez les grands-parents à regarder des feuilletons des années 90 en buvant du café amélioré. Je ne sais pas vous, mais en tout cas dans ma famille, mes aïeuls avaient la (fâcheuse?) tendance à verser quelques (beaucoup de) gouttes d’amaretto dans le café. C’est chaud, c’est doux, c’est sucré – et ça monte vite à la tête. Heureusement qu’on était pas très fan du café quand on était petit.

L’absinthe

Là, on est encore plus content qu’ils n’aient pas sorti cette bouteille quand on avait moins de 18 ans. Ni jamais, en fait. On peut s’affirmer heureux qu’ils la gardent plus ou moins perdue au fond de ce placard, décorée par les toiles d’araignées. L’absinthe, c’était à sortir UNIQUEMENT en cas de force majeur. Pour papy et mammy, cela se traduisait par la célébration du diplôme de fin d’études par exemple. C’est tout ce dont à quoi l’on pense. On prie pour que vous n’ayez pas d’autres souvenirs de cet alcool qui avoisine généralement les 80%. Et si vous aviez d’autres exemples, on imagine que… vous ne vous en souvenez pas.

Les vins de fruits

Ou sa variante : les vins de fleurs. Ou sa variante dégoûtante : les vins périmés qui attendent là depuis 10 ans. Saviez-vous qu’il y a 30 voire 20 ans à peine, c’était commun de produire et déguster (le mot est sans doute un peu fort) des vins produits à partir de pissenlits ? On espère que vous ne le saviez pas, car ça ne donne quand même pas trop envie cette histoire. Enfin, chacun ses goûts, on vous laisse libre de choisir. Ne venez pas râler ensuite si vous avez envie de vomir.

La chartreuse

Tu as mal à la gorge ? Prends donc un peu de chartreuse. Une migraine ? Allez hop, un peu de chartreuse. Ta petite amie t’a larguée ? Sortons la chartreuse. Merci papy pour ces remèdes imbuvables mais qui avaient le don de faire passer la douleur (ou pas). Quand vous voyiez vos grands-parents sortir ce liquide vert aux effluves de médicament pour la toux, vous ne vous doutiez pas que cet alcool accompagnerait vos soirées quelques années plus tard, ni ne connaîtrait un vrai renouveau, comme le vermouth. On le répète : merci papy pour ton éducation précieuse.

Les alcools maisons

On les surnomme affectueusement les AFMNI. Un peu compliqué à dire, certes. Les Alcools Faits Maison Non Identifiés, si cela peut vous aider. Sortis spécialement d’on-ne-sait-où tel Mary Poppins plongeant sa main dans son sac à main sans fond. Chaque dimanche après-midi, mammy dégotait une bouteille du placard pour accompagner le dessert, lui faire voir un peu la lumière du jour et potentiellement nous arracher le pharynx. À force de se prendre pour des contrebandiers en période de Prohibition, on finit par produire des alcools à plus de 50%, (presque) sans s’en rendre compte.

On souhaite donc une excellente fête à nos grands-parents et on les remercie de leurs expérimentations si formatrices !

Les maladies de la vigne

Les maladies de la vigne

Même la vigne tombe malade ! Nos plantes bien-aimées, malheureusement, sont menacées par diverses maladies… tout comme nous les humains ! Voici quelques-uns des plus grands ennemis du vignoble.

Maladies de la vigne d’origine fongique

Oïdium

L’oïdium, également connu sous le nom de « mal blanc », est une maladie fongique (Ascomycota) qui se développe en présence d’humidité, de températures élevées et d’une mauvaise ventilation. Elle trouve donc le climat propice à sa prolifération en Italie méridionale et insulaire, même si, ces dernières années, elle a également causé de graves dégâts dans le nord de l’Italie. L’oïdium attaque toutes les parties de la plante : les feuilles, les inflorescences, les pousses vertes et les grappes, provoquant des déformations qui affectent la croissance de la vigne et la maturité des fruits. Pour la combattre, il est préférable d’agir préventivement, en pulvérisant du soufre ou des spores d’Ampelomyces quisqualis.

Mildiou

Causé par le champignon Plasmopara, le mildiou est l’une des maladies les plus redoutables, car il a la capacité de pénétrer les tissus végétaux et de voler les nutriments de la plante. Il a été accidentellement importé d’Amérique et les premiers dégâts en Europe ont été signalés vers 1878. Il est facilement reconnaissable aux taches jaunes qu’il laisse sur les feuilles de la plante, à la présence possible de moisissure blanche et aux baies foncées et âgées. Comme la plante n’est pas aussi bien nourrie qu’elle le devrait, la maturation des fruits est sérieusement compromise. Le seul ingrédient actif réellement efficace contre le mildiou est le cuivre, qui peut également être associé à des préparations biodynamiques pour augmenter l’effet et réduire le dosage.

Botrytis

La botrytis – ou moisissure grise – est un champignon qui pénètre dans les plaies de la plante et affecte les pousses, les fruits et les tiges. Il est reconnaissable à la couleur grise des raisins, d’où son nom latin Botrytis cinerea (fait de frêne). Il faut toutefois préciser que le Botrytis a deux effets différents. En présence d’une forte humidité et sur le point de mûrir, il peut provoquer le développement d’une pourriture grise qui fait tomber les grappes. Dans les climats plus chauds et plus secs, bien alternés avec des conditions d’humidité limitée (rosée matinale ou pluies légères), la diffusion limitée du champignon (pourriture noble) augmente la teneur en sucre du fruit. Habituellement, la pourriture noble est un bon allié pour les raisins destinés à la production de vins doux et fortifiés. Pour traiter la plante, il est nécessaire d’enlever la partie affectée avant d’utiliser des principes actifs chimiques.

Maladie des appâts

Si les feuilles de la vigne sont tachées de rouge-violet le long du périmètre, alors nous sommes en présence de la maladie fongique appelée Mal de l’appât. Lorsque la maladie est répandue, les baies, qui présentent des taches brun-violet, et le bois, qui semble plus faible et plus friable, sont également affectés. Dans ce cas également, le traitement le plus efficace est la prévention par le cuivre. De plus, il est bon de désinfecter avec de l’alcool les ciseaux et les outils qui ont pu entrer en contact avec des plantes malades.

Maladies de la vigne causées par les ravageurs et les insectes

Maladies de la vigne causées par les ravageurs et les insectes

Phylloxéra

Si vous êtes amateur de vin, vous avez probablement entendu parler du phylloxéra, le parasite qui, au XIXe siècle, a failli provoquer l’extinction de la vigne en Europe. Le phylloxéra de la vigne (Daktulosphaira vitifoliae) est un insecte de la famille des Phylloxeridae, d’origine nord-américaine et capable d’attaquer les racines des plantes. Les dommages aux racines causent, en peu de temps, la mort de toute la plante attachée. La seule méthode vraiment efficace est de greffer des vignes européennes sur des racines – appelées porte-greffes – de vignes américaines, qui ont développé une résistance à cet insecte.

Flavescence dorée

La Flavescence Dorée est un parasite appartenant au groupe des lumières jaunes de la vigne. Le nom fait clairement référence aux dommages qu’il cause aux cépages blancs : feuilles, pousses et grappes prennent une couleur jaunâtre. L’insecte pénètre dans les tissus, bloquant le système lymphatique de la plante et provoquant la décompensation des activités physiologiques. Comme cette maladie est soumise à la quarantaine en Italie, la lutte inclut l’éradication des plantes infectées.

L’Eudémis de la vigne

L’Eudémis de la vigne (Lobesia botrana) est un lépidoptère très répandu en Europe, dans les pays les plus au sud et dans la région des Balkans. Les dégâts consistent en la destruction des boutons floraux et la vidange des grappes, qui sont exposées à un plus grand risque de pourriture. Si les nombreux ennemis naturels de la pyrale du raisin (certains hyménoptères, champignons, bactéries et virus) ne suffisent pas, il est alors nécessaire d’intervenir avec des produits phytosanitaires spécifiques.

L’araignée rouge

L’araignée rouge (Tetranychus urticae) est l’un des acariens les plus redoutables : lorsqu’elle colonise une plante, elle entraîne la mort. En effet, l’acarien, qui se reproduit très rapidement, réussit à éliminer les nutriments de la plante et à bloquer le processus de photosynthèse de la chlorophylle. Malheureusement, il est très difficile de remarquer cet insecte à l’œil nu, car sa taille est minuscule (environ un demi millimètre). Vous pouvez cependant reconnaître les symptômes : des points blancs sur les feuilles, des feuilles avec des taches claires dues à l’absence de chlorophylle, des feuilles sèches qui tombent. Pour s’en débarrasser, il faut recourir à des pesticides spécifiques ou à des moyens plus naturels, comme l’humidification fréquente des feuilles (l’araignée rouge déteste l’eau) ou la libération de coccinelles dans l’environnement.

 TAGS:Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016

Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016

Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016 : Il présente une belle couleur grenat, des arômes de bleuet, de réglisse et de poivre. En bouche, il est doux, riche, il dévoile une attaque onctueuse, moelleuse et des saveurs de chocolat noir

 TAGS:Cloudy Bay Te Koko 2016

Cloudy Bay Te Koko 2016

Cloudy Bay Te Koko 2016 : Fondé en 1985, Cloudy Bay est situé dans la vallée de Wairau à Marlborough à l’extrémité nord de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Les principales variétés cultivées sont le sauvignon blanc, le chardonnay et le pinot noir avec des quantités moindres de gewurztraminer, riesling et de pinot gris.

 TAGS:Natureo Rose 2018

Natureo Rose 2018

Natureo Rose 2018 : Le nom de famille Torres est lié au vin depuis plus de trois siècles, quand leurs ancêtres se sont installés dans les terres du vin Penedès de l’époque phénicienne. En 1870, Jaime et Miguel Torres Vendrell forme avec leur père, Torres & Company, et la légende commence.

La mode des Pétillants Naturels

La mode des Pétillants NaturelsSi vous êtes un hipster qui va faire son marché bio tous les dimanches midis et qui ne fume que des roulés, vous le connaissez sans doute : le fameux pét’nat’. Non, ce n’est pas une nouvelle marque de cigarette électronique mais bien le diminutif de Pétillant Naturel, la nouvelle mode qui fait fureur chez les amateurs de bulles. Mais qu’est-ce donc, Charles-Antoine ?

Moins pompeux et moins cher que ses arrogants cousins appelés Champagne ou encore Crémant, le pétillant naturel est, suspense… naturel. Comme son nom l’indique, en effet, quelle perspicacité.

Leur différence réside principalement dans leur méthode de fabrication : l’ “ancestrale” versus la “traditionnelle”. Si comme nous, vous trouvez que cela signifie la même chose, la première correspond à celle du pétillant naturel, la seconde au champagne et au crémant. Ces derniers sont élaborés suivant deux fermentations : une pour l’alcool, une pour les bulles. Le Pét’Nat’, lui, se la joue simple et n’en subit qu’une seule : l’alcool et la bulle se créent successivement, si vous voulez. Si vous ne voulez pas, c’est pareil, sachez-le.

Bonjour Pét’Nat, aurevoir Crémant

Résultat, si on reprend les mots du site Le Monde, “une mousse souvent plus légère, des arômes fruités plus intenses, parfois un peu de sucre qui reste… et un vin à l’esprit plus volage.” Bref, on tient le Marie-Antoinette des effervescents. Et à petit prix.

Bref, on s’égare, le pét’nat’ est donc bien un vin “nature”, cette catégorie que les ‘djeuns d’aujourd’hui s’arrachent, ah qu’il était beau le temps des flûtes de champagne à en perdre tout son patrimoine et les deux yeux (Non.)

Quel est votre préféré, le champagne, le crémant ou le Pét’Nat’ ?

 TAGS:Luc Belaire Rosé

Luc Belaire Rosé

Luc Belaire Rosé :vin effervescent gourmand et léger. Il est idéal pour l’apéritif.

 TAGS:Louis Roederer Brut Premier

Louis Roederer Brut Premier

Louis Roederer Brut Premier :à la fois jeune et mûr, frais et vineux. Comme le dit Jean-Baptiste Lecaillon, chef de cave, ce champagne représente la fraîcheur et la finesse de Louis Roederer.

 TAGS:Ruinart Blanc de Blancs

Ruinart Blanc de Blancs

Ruinart Blanc de Blancs : un champagne gastronomique élaboré à partir de raisins issus des Premiers Crus de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims. Un pur Chardonnay considéré comme l’âme de la maison, c’est « l’emblême du goût Ruinart ». Ce cépage est le cœur de tous ses vins de base.

Que sont les caves coopératives ?

Que sont les caves coopératives ?

Les caves coopératives, on en parle beaucoup, mais on les connaît finalement assez peu. Saviez-vous par exemple qu’elles représentent la moitié* de la production du vin en France ? Ces petites entreprises rassemblent des passionnés avec les mêmes valeurs humaines et les mêmes ambitions de qualité pour leur production.

La qualité avant tout

Ancrées entre tradition, culture et modernité, ces coopératives ne lésinent pas sur les moyens pour offrir au consommateur des vins uniques de haute qualité. Mais comment fonctionnent-elles ?

Lors des vendanges, les viticulteurs adhérents de la cave – les associés coopérateurs – amènent les raisins et moûts récoltés sur leurs exploitations. La vendange fait ensuite l’objet d’une sélection rigoureuse selon l’origine des parcelles, le cépage, l’état sanitaire ou d’autres critères mis en place par la coopérative. Les raisins sont ensuite vinifiés selon les règles de production propres à chaque catégorie (AOP, IGP, VSIG, vin bio).

Si les récoltent sont donc mises “en commun”, cela ne veut pourtant pas dire qu’a lieu une seule vinification non différenciée de la production. En réalité, la cave vinifie séparément des productions commercialisées sous un nom d’exploitation (château, domaine…) ou les sélections réalisées à partir de la connaissance du terroir ou du mode de production.

Des valeurs humaines

Les coopératives sont surtout connues pour leur taille, beaucoup moindre que les grands vignobles. Elles regroupent en général des vignerons dont la surface moyenne des exploitations est de 6 ha, contre 9 ha pour les autres exploitations viticoles. Les caves coopératives participent alors grandement à l’installation des personnes dites « hors cadre familial ».

Pas étonnant donc que ces viticulteurs mettent toute leur énergie et leur coeur à l’ouvrage ! Ils se retrouvent ainsi régulièrement pour débattre sur les meilleures méthodes de production et la qualité de leurs vins. Il s’agit sans doute de plus bel exemple de circuit court avec une relation de proximité incroyable avec le consommateur. Et vous, que pensez-vous des vins produits par les caves coopératives ?

*En 2014, on compte près de 670 caves coopératives et union de caves coopératives

 TAGS:Oratio 2014

Oratio 2014

Oratio 2014 : Oratio est un haut de gamme Canon Fronsac sélection dans le sous-sol de Lugon. Canon Fronsac est une petite appellation de 200 hectares situés sur les coteaux de Fronsac. Avec ses sols calcaires conduisant à Merlot, il produit des vins qui sont parmi les plus puissants et cohérente Bordeaux.

 TAGS:Tradition Du Marquis 2015

Tradition Du Marquis 2015

Tradition Du Marquis 2015 : Un beau vin aux reflets violets, noirs profonds, aux arômes complexes (baies rouges, prunes, cerises). En bouche, il est doux, fruité, léger, structure tannique élégante, avec une belle finesse.

 TAGS:Chesnée Des Moines 2015

Chesnée Des Moines 2015

Chesnée Des Moines 2015 : Vinifié par la CHATELLENIE DE VERTNEUIL, un groupement de viticulteurs, ce vin est en mesure de proposer une qualité de vinification et d’élevage équivalente aux plus grands châteaux de l’appellation Haut-Médoc.

Empreinte écologique : le vin est-il “durable” ?

Empreinte écologique : le vin est-il “durable” ?

Depuis quelques années, l’Union européenne a mis en place une méthodologie qui régit le calcul, l’évaluation, la validation par une tierce partie et la communication de l’empreinte environnementale des produits et services.

Il s’agit d’une série d’indicateurs environnementaux (PEFCR, Product Environmental Footprint Category Rules) qui permettent de vérifier les principales catégories d’impact environnemental, telles que les émissions de gaz à effet de serre, l’efficacité des ressources et le respect des ressources en eau.

Tout cela est nécessaire si l’on considère qu’aujourd’hui qu’un verre de vin a une empreinte moyenne sur l’eau (mondiale) de 108 litres d’eau. En Italie, cette moyenne est « abaissée » à 88 litres d’eau pour un verre de vin de 125 ml.

Quelle est l’empreinte écologique ?

La soi-disant empreinte écologique est une valeur qui calcule la quantité de ressources naturelles l’homme dont l’homme a besoin pour produire un bien ou un service, et les compare avec la capacité de la Terre à régénérer ces mêmes ressources.

Pour évaluer si votre activité est respectueuse de l’environnement, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, notamment l’émission de gaz à effet de serre et la consommation de ressources en eau.

L’empreinte carbone est un paramètre utilisé pour estimer les émissions de gaz à effet de serre causées par un produit, un service, une organisation, un événement ou un individu. Il est exprimé en tonnes d’équivalent CO2. L’empreinte eau, quant à elle, calcule la consommation d’eau douce utilisée pour fabriquer un produit ou un service.

Comment évalue-t-on l’empreinte écologique ?

Dans le cas du vin, l’évaluation doit être étendue à l’ensemble du cycle de vie de l’installation (approvisionnement en matières premières, procédés de transformation, traitement des résidus et des déchets, etc.), à la production de vin (vinification, production de bouteilles, etc.), à la distribution et à la consommation (transport, recyclage des bouteilles usées, etc.).

Empreinte écologique et vin français

La viticulture et donc une des formes d’agriculture les plus polluantes. Heureusement, les vignobles sont nombreux à faire de plus en plus d’efforts pour alléger leur impact sur l’environnement. Ainsi, en France, un nombre croissant de viticulteurs se sensibilisent à l’écologie et aux techniques pour minimiser leur enpreinte environnementale. Les certifications bio se multiplient, de même que les exploitations estampillées « biodynamiques ». Selon l’Agence bio, ces domaines certifiés biologiques ou en conversion représentent aujourd’hui 8,4% du vignoble national. A échelle mondiale, la France se place ainsi en deuxième position pour la production de vins bio, juste derrière l’Espagne et devant l’Italie.

 TAGS:Domaine León Barral Faugères Jadis 2015

Domaine León Barral Faugères Jadis 2015

Domaine León Barral Faugères Jadis 2015 : « un vin précis, ciselé, à carafer un long moment avant de le déguster. Il présente des arômes de garrigue, de fruits sauvages. Il possède une structure agréable avec une acidité croquante. » Nous vous conseillons de déguster ce vin avec des viandes rouges, des charcuteries et des ragoûts.

 TAGS:Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017

Domaine Marcel Lapierre Morgon 2017 : Il n’a pas besoin d’être présenté. Il est, en effet, une icône parmi les Beaujolais et les vins biodynamiques. Aucun produit chimique ou pesticide n’est utilisé dans le vignoble, les raisins produits sont biologiques et toutes les étapes de la production sont effectuées manuellement.

 TAGS:Château Puech-Haut Prestige 2016

Château Puech-Haut Prestige 2016

Château Puech-Haut Prestige 2016 : Une cuvée où l’élevage en fût est moins importante que dans les cuvées Tête de Bélier. un vin qui a su faire parler de lui et démontrer sa qualité grâce à la note de 93/100 accordée par le guide Robert Parker. Un vin cependant concentré et puissant qui s’accorde sur les plats de viandes et plats traditionnels.

Les esters, ces petits responsables de l’agréable arôme du vin

Le vin a de nombreux arômes et les esters en sont responsables car ce sont les substances qui se forment lors de la combinaison d’un acide organique et d’un alcool. Ils sont à l’origine des arômes et des saveurs agréables du vin.

Que sont les esters et comment se forment les esters du vin?

Ces saveurs et arômes sont associés aux saveurs fruitées et délicates telles que la banane, la framboise et l’ananas, par exemple. On les retrouve dans les vins fruités. Au total, plus de 160 esters ont été identifiés dans le vin.

Nombre des esters sont produits dans des concentrations en dessous de notre seuil sensoriel. Et lorsqu’ils sont réunis, certains peuvent créer un arôme totalement différent que lorsqu’ils sont pris individuellement. De plus, la présence de l’un peut affecter sensiblement l’intensité de l’autre.

Il faut signaler qu’une grande majorité d’esters qui se produisent dans le vin naissent pendant la fermentation. Les esters ont tendance à être beaucoup moins stables que ceux d’autres arômes. Ils atteignent leur intensité à la fin de la fermentation, lorsqu’ils dominent le caractère d’un vin. Néanmoins ils se dégradent presque complètement lors de la première année de vie du vin, sans laisser de trace à long terme.

De plus, les esters sont généralement plus aromatiques que les alcools, acides et aldéhydes. Durant la fermentation, les levures produisent des esters fruités ou des esters de longue chaîne.

Les premiers se produisent dans les fermentations à température basse. Les vins type Riesling et Chardonnay sont quelques exemples.

Les esters se forment de façon assez complexe car tout dépend de nombreuses réactions entre de multiples composants. En général, les esters se forment à partir des réactions entre les alcools (principalement les alcools supérieurs) créés par les levures et les composants (généralement les acides gras ou organiques) des raisins.

En plus d’utiliser des levures aromatiques, les oenologues peuvent également avoir recours à la macération carbonique pour obtenir des niveaux élevés d’esters pendant la fermentation. La température de la fermentation est un autre facteur important dans la quantité et le type d’esters produits, ainsi que le degré de rétention dans le vin.

Un exemple: un viticulteur qui veut créer des vins à haut contenu d’ester aura recours à une levure aromatique, éclaircira le moût puis fera fermenter le vin à une température aussi froide que la levure puisse supporter. Il n’est pas surprenant que les professionnels du vin débattent de l’impact des souches sylvestres et commerciales dans les fermentations.