Étiquette : vigne

Les maladies de la vigne

Les maladies de la vigne

Même la vigne tombe malade ! Nos plantes bien-aimées, malheureusement, sont menacées par diverses maladies… tout comme nous les humains ! Voici quelques-uns des plus grands ennemis du vignoble.

Maladies de la vigne d’origine fongique

Oïdium

L’oïdium, également connu sous le nom de « mal blanc », est une maladie fongique (Ascomycota) qui se développe en présence d’humidité, de températures élevées et d’une mauvaise ventilation. Elle trouve donc le climat propice à sa prolifération en Italie méridionale et insulaire, même si, ces dernières années, elle a également causé de graves dégâts dans le nord de l’Italie. L’oïdium attaque toutes les parties de la plante : les feuilles, les inflorescences, les pousses vertes et les grappes, provoquant des déformations qui affectent la croissance de la vigne et la maturité des fruits. Pour la combattre, il est préférable d’agir préventivement, en pulvérisant du soufre ou des spores d’Ampelomyces quisqualis.

Mildiou

Causé par le champignon Plasmopara, le mildiou est l’une des maladies les plus redoutables, car il a la capacité de pénétrer les tissus végétaux et de voler les nutriments de la plante. Il a été accidentellement importé d’Amérique et les premiers dégâts en Europe ont été signalés vers 1878. Il est facilement reconnaissable aux taches jaunes qu’il laisse sur les feuilles de la plante, à la présence possible de moisissure blanche et aux baies foncées et âgées. Comme la plante n’est pas aussi bien nourrie qu’elle le devrait, la maturation des fruits est sérieusement compromise. Le seul ingrédient actif réellement efficace contre le mildiou est le cuivre, qui peut également être associé à des préparations biodynamiques pour augmenter l’effet et réduire le dosage.

Botrytis

La botrytis – ou moisissure grise – est un champignon qui pénètre dans les plaies de la plante et affecte les pousses, les fruits et les tiges. Il est reconnaissable à la couleur grise des raisins, d’où son nom latin Botrytis cinerea (fait de frêne). Il faut toutefois préciser que le Botrytis a deux effets différents. En présence d’une forte humidité et sur le point de mûrir, il peut provoquer le développement d’une pourriture grise qui fait tomber les grappes. Dans les climats plus chauds et plus secs, bien alternés avec des conditions d’humidité limitée (rosée matinale ou pluies légères), la diffusion limitée du champignon (pourriture noble) augmente la teneur en sucre du fruit. Habituellement, la pourriture noble est un bon allié pour les raisins destinés à la production de vins doux et fortifiés. Pour traiter la plante, il est nécessaire d’enlever la partie affectée avant d’utiliser des principes actifs chimiques.

Maladie des appâts

Si les feuilles de la vigne sont tachées de rouge-violet le long du périmètre, alors nous sommes en présence de la maladie fongique appelée Mal de l’appât. Lorsque la maladie est répandue, les baies, qui présentent des taches brun-violet, et le bois, qui semble plus faible et plus friable, sont également affectés. Dans ce cas également, le traitement le plus efficace est la prévention par le cuivre. De plus, il est bon de désinfecter avec de l’alcool les ciseaux et les outils qui ont pu entrer en contact avec des plantes malades.

Maladies de la vigne causées par les ravageurs et les insectes

Maladies de la vigne causées par les ravageurs et les insectes

Phylloxéra

Si vous êtes amateur de vin, vous avez probablement entendu parler du phylloxéra, le parasite qui, au XIXe siècle, a failli provoquer l’extinction de la vigne en Europe. Le phylloxéra de la vigne (Daktulosphaira vitifoliae) est un insecte de la famille des Phylloxeridae, d’origine nord-américaine et capable d’attaquer les racines des plantes. Les dommages aux racines causent, en peu de temps, la mort de toute la plante attachée. La seule méthode vraiment efficace est de greffer des vignes européennes sur des racines – appelées porte-greffes – de vignes américaines, qui ont développé une résistance à cet insecte.

Flavescence dorée

La Flavescence Dorée est un parasite appartenant au groupe des lumières jaunes de la vigne. Le nom fait clairement référence aux dommages qu’il cause aux cépages blancs : feuilles, pousses et grappes prennent une couleur jaunâtre. L’insecte pénètre dans les tissus, bloquant le système lymphatique de la plante et provoquant la décompensation des activités physiologiques. Comme cette maladie est soumise à la quarantaine en Italie, la lutte inclut l’éradication des plantes infectées.

L’Eudémis de la vigne

L’Eudémis de la vigne (Lobesia botrana) est un lépidoptère très répandu en Europe, dans les pays les plus au sud et dans la région des Balkans. Les dégâts consistent en la destruction des boutons floraux et la vidange des grappes, qui sont exposées à un plus grand risque de pourriture. Si les nombreux ennemis naturels de la pyrale du raisin (certains hyménoptères, champignons, bactéries et virus) ne suffisent pas, il est alors nécessaire d’intervenir avec des produits phytosanitaires spécifiques.

L’araignée rouge

L’araignée rouge (Tetranychus urticae) est l’un des acariens les plus redoutables : lorsqu’elle colonise une plante, elle entraîne la mort. En effet, l’acarien, qui se reproduit très rapidement, réussit à éliminer les nutriments de la plante et à bloquer le processus de photosynthèse de la chlorophylle. Malheureusement, il est très difficile de remarquer cet insecte à l’œil nu, car sa taille est minuscule (environ un demi millimètre). Vous pouvez cependant reconnaître les symptômes : des points blancs sur les feuilles, des feuilles avec des taches claires dues à l’absence de chlorophylle, des feuilles sèches qui tombent. Pour s’en débarrasser, il faut recourir à des pesticides spécifiques ou à des moyens plus naturels, comme l’humidification fréquente des feuilles (l’araignée rouge déteste l’eau) ou la libération de coccinelles dans l’environnement.

 TAGS:Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016

Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016

Château Mont-Redon Châteauneuf du Pape 2016 : Il présente une belle couleur grenat, des arômes de bleuet, de réglisse et de poivre. En bouche, il est doux, riche, il dévoile une attaque onctueuse, moelleuse et des saveurs de chocolat noir

 TAGS:Cloudy Bay Te Koko 2016

Cloudy Bay Te Koko 2016

Cloudy Bay Te Koko 2016 : Fondé en 1985, Cloudy Bay est situé dans la vallée de Wairau à Marlborough à l’extrémité nord de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Les principales variétés cultivées sont le sauvignon blanc, le chardonnay et le pinot noir avec des quantités moindres de gewurztraminer, riesling et de pinot gris.

 TAGS:Natureo Rose 2018

Natureo Rose 2018

Natureo Rose 2018 : Le nom de famille Torres est lié au vin depuis plus de trois siècles, quand leurs ancêtres se sont installés dans les terres du vin Penedès de l’époque phénicienne. En 1870, Jaime et Miguel Torres Vendrell forme avec leur père, Torres & Company, et la légende commence.