Étiquette : uvinum

Football et vin : quand les passions sont un jeu d’équipe !

Football et vin : quand les passions sont un jeu d'équipe !

Vous pensez que la meilleure façon de regarder un match de foot, c’est avec une bière dans la main ? Il est temps d’abandonner ce stéréotype complètement dépassé ! Enfin, sauf si vous adorez vraiment la bière. Sachez pourtant que football et vin font très bon ménage. La preuve en est avec ces joueurs de foot qui se sont reconvertis en producteurs de vin !

David Ginola

Ancien international français évoluant au poste d’attaquant, notamment au Paris Saint-Germain et à Tottenham, David Ginola est aujourd’hui reconverti en animateur télé… mais pas que. Également producteur de vins en Côtes de Provence, son Coste Brulade rosé produit par le Cellier de Saint-Antoine reçoit la médaille d’argent à l’International Wine Challenge de 2008. Une récompense presque aussi prestigieuse que le Ballon d’Or !

Éric Carrière

Son parcours est à peu près similaire à celui de David Ginola. Aujourd’hui consultant TV, il possède également une parcelle de terrain dans la région du côte-rôtie. Il y travaille avec Stéphane Ogier, vigneron de la vallée du Rhône ; ils ont ainsi créé ensemble les « Caves Carrières ». Une reconversion bien réussie pour l’ancien milieu de terrain de l’Equipe de France.

Christophe Jallet

Né à Cognac, c’est pourtant pour le vin que balance le coeur du défenseur de l’OGC Nice. Titulaire sur le terrain mais aussi d’un BTS d’œnologie, il a le vin dans le sang : ses parents sont vignerons et possèdent 25 hectares de vignes en Charente. Il est donc baigné dans la culture du vin depuis tout petit, apprenant depuis le plus jeune âge le b.a.-ba du parfait vigneron. Sans aucun doute son avenir une fois les crampons raccrochés !

Vincent Candela

Le défenseur international français des années 1990-2000 est aussi un grand fan de vin, mais ce n’est pas très surprenant si on s’intéresse à sa carrière. Ancien joueur de l’AS Rome, ses racines françaises et sa présence depuis 20 ans en Italie ne pouvaient que le pousser vers l’amour du vin ! C’est donc tout naturellement qu’il est aujourd’hui propriétaire d’une villa romaine pour événements et cérémonies, mais surtout producteur de vins en Italie.

Bodega Iniesta

Andres Iniesta

Si le vin est un produit très apprécié des français, il n’y en a pas que pour eux. Les joueurs étrangers en sont aussi très friands, à commencer par l’Espagnol Andres Iniesta. En 2018, le milieu de terrain quitte son club, le FC Barcelone, pour la Chine. Ce n’est pas le fruit du hasard mais bien celui du vin : ce transfert lui permet en effet de développer son affaire, la Bodega Iniesta, sa cave à vins située dans sa ville natale à Fuentealbilla. Le Champion du Monde est ainsi producteur de vins depuis 2010, la même année que son sacre avec l’Espagne. Son contrat avec le Chongqinq Dangdai Lifan ne stipule pas seulement un salaire mirobolant de 27 millions d’euros par an, mais également l’achat de 6 millions de bouteilles de vin à Iniesta lui-même. Un beau coup, de quoi ouvrir une bouteille, non ?

Si vous voulez y goûter, la Bodega Iniesta produit à la fois des vins blancs et rouges, à court et moyen-âge.

Andrea Pirlo

Du côté de l’Italie, on retrouve d’abord Andrea Pirlo, L’ancien joueur de la Juventus et véritable héro de l’équipe nationale de 2006 a fondé l’entreprise biologique Pratum Coller en 2007. Le domaine est situé à Castel Mella, juste à l’extérieur de Brescia, et possède deux rouges à son actif, un rosé et un blanc, un Montenetto di Brescia IGP, composé de Trebbiano di Lugana.

Gianluigi Buffon

Il y a quelques années, la cave Fabio Cordella a décidé de lancer une ligne de vins appelée « La sélection des champions ». Le gardien Gigi Buffon a été invité à mettre son nom sur un Salento IGP Primitivo, un Salento IGP Rosato di Negroamaro et un Salento IGP Chardonnay.

Buffon, cependant, n’est pas le seul champion à avoir été impliqué par l’entrepreneur Cordella. La « sélection » comprend également Wesley Benjamin Sneijder, Fabrizio Miccoli, Ronaldinho, Ivan Zamorano et Vincent Candela.

Alors, quel joueur de foot allez-vous honorer ?

 TAGS:Corazón Loco 2017

Corazón Loco 2017

Corazón Loco 2017 : Attrayant violet rouge, intense. Il se nourrit des arômes typiques de ses cépages. Arômes de framboise, de cerise et de mûre pour le Tempranillo. Et des notes de violette, de cacao et de réglisse pour la Syrah.

 TAGS:Gianluigi Buffon Salento Primitivo 2015

Gianluigi Buffon Salento Primitivo 2015

Gianluigi Buffon Salento Primitivo 2015 : Le vin rouge de Gianluigi Buffon, de la région du Salento dans les Pouilles, est un grand vin rouge de caractère à base de Primitivo. Le vin est classiquement préparé avec une fermentation à température contrôlée, mais dans la bodega de haute technologie de Fabio Cordella.

 TAGS:Pratum Coller Marzi 2016

Pratum Coller Marzi 2016

Pratum Coller Marzi 2016 : Vin rouge issu de raisins Marzemino soigneusement sélectionnés. C’est un vin frais et authentique.

Les meilleurs vignobles d’Afrique

Les meilleurs vignobles d'AfriqueL’Afrique est devenue au fil des dernières années la terre promise du vin. La renommée et la qualité des vignobles d’Afrique du Sud ne sont plus à démontrer, mais c’est le continent dans son entièreté qui vit un véritable soulèvement viticole. Montez à bord et partez en voyage avec nous sur le continent africain… le temps de cet article !

L’Afrique du Sud

C’est sans aucun doute la partie du continent la plus célèbre pour ses vins. Plongeons brièvement dans l’histoire de l’or rouge sud-africain. Pour cela, il faut remonter à l’an 1659, lors de la première élaboration de vin dans ce pays. Le succès fut lent et laborieux car les colons hollandais n’étaient apparemment pas très doués pour cultiver le raisin… Il faudra attendre quelques années l’arrivée au Cap des Hugonotes, un groupe de réfugiés français, entre 1680 et 1690, pour voir la tradition viticole française être adaptée à l’Afrique du Sud.

Ce ne fut pas une mince affaire vu la grande diversité des sols et climats dans toute la zone, ainsi que le manque de marchés pour l’exportation de vin. Mais au XIXe siècle, l’occupation anglaise a ouvert à l’Afrique du Sud les portes du marché le plus important : l’anglais.

On trouve aujourd’hui dans ce pays les variétés de raisin les plus communes du monde, Chardonnay, Gewürztraminer, Pinot Gris, Sauvignon Blanc, Semillón, Ugni Blanc, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot, Pinot Noir, Shiraz, mais aussi des variétés moins courantes, dont certaines créées dans cette même région :

– dans les cépages blancs, on retrouve ainsi : Cape Riesling, Chenel, Chenin Blanc, Clairette Blanche, Bukettraube, Colombard, Emerald Riesling, Muscat de Alejandría, Hanepoot, Muscadel, Palomino, Rhine Riesling

– dans les rouges : Cinsault, Pinotage, Souzao, Gamay Noir, Muscadel Red, rouge Barocca, Zinfandel

La Tanzanie

Les vins sud-africains gagnent sans aucun doute possible la palme des plus célèbres sur le continent, mais également de nombreux prix internationaux, comme celui du “meilleur vin du monde” en 2015 pour un un chenin blanc 2013 de la Réserve familiale de Kleine Zalze.

Mais si la concurrence est encore très lointaine, elle commence pourtant à se dessiner clairement. Ainsi, la Tanzanie a commencé à développer ses propres vins depuis 2005 grâce à Fiorenzo Chesini, un ingénieur transalpin. Il eut l’idée brillante d’implanter du vin autour du village de Hombolo, en Tanzanie centrale, situé dans la région de Dodoma. À vrai dire, tous les vins tanzaniens proviennent de cette zone qui est aussi la capitale politique du pays. Ces dernières années, Dodoma a en effet vu se développer quelques vignobles importants, dont les deux principaux : la Cetawico (Central Tanzanian Wine Company) et la Dowico (Dodoma Wine Company).

Le Kenya

800 km au Nord de la Tanzanie, on trouve la Rift Valley Winery (RVW) au coeur du Kenya, un vignoble ambitieux voulant positionner le pays parmi les meilleurs producteurs de vin. Il est situé 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer et situé à hauteur de la ligne de l’équateur, pour ceux d’entre vous qui ne maîtrisent pas la géographie du continent africain. On doit cet exploit au Sud-Africain James Farquharson, le créateur du vignoble – décidément, l’Afrique du Sud est partout.

 

 TAGS:Boschendal 1685 Shiraz Cabernet Sauvignon 2015

Boschendal 1685 Shiraz Cabernet Sauvignon 2015

Boschendal 1685 Shiraz Cabernet Sauvignon 2015 :  Ce vin couleur prune sombre et profond possède des arômes de fruits noirs, d’épices, des notes de poivre et d’épices du tabac. En bouche, il est intense, épicé, riche, structuré et composé de fruits noirs intenses.

 TAGS:Boschendal 1685 Grande Cuvée Sauvignon Blanc 2018

Boschendal 1685 Grande Cuvée Sauvignon Blanc 2018

Boschendal 1685 Grande Cuvée Sauvignon Blanc 2018 : Vin moelleux et corsé, à la bouche harmonieuse et à l’acidité enrobée, qui ajoute à la finale acidulée et minérale. Bon équilibre entre l’acidité et la structure, avec une longueur persistante.

 TAGS:Meerlust Rubicon 2015

Meerlust Rubicon 2015

Meerlust Rubicon 2015 : Un vin de couleur très profonde, presque violette. Un nez Rubicon très classique avec des violettes, des prunes mûres, bois de cèdre et épices. La bouche est ample, structurée, mais pleine de fruits noirs frais et des tanins ronds linéaires. 

 TAGS:Nederburg The Manor Shiraz 2017

Nederburg The Manor Shiraz 2017

Nederburg The Manor Shiraz 2017 : couleur rouge foncé. abondance de prunes au nez, de cerises, de fruits rouges et noirs avec des arômes doux de vanille et d’épices de chêne. Saveurs de fruits rouges, de cerises et de chocolat noir avec des notes épicées de poivre et des tanins doux et ronds.

 TAGS:Man Family Wines Bosstok Pinotage 2017

Man Family Wines Bosstok Pinotage 2017

Man Family Wines Bosstok Pinotage 2017 : Couleur rubis rouge grenat, avec des reflets violets. Arômes chocolat, de moka et de grains de café torréfiés. Saveurs de fruits rouges, de noix de muscade, vanille, arômes de fruits sucrés.

“Sous l’océan” : quand les vins vieillissent sous l’eau

“Sous l’océan” : quand les vins vieillissent sous l'eau

Non, les vins ne vieillissent pas seulement dans des caves sombres. Certains viticulteurs préfèrent laisser reposer leurs vins sous l’eau, où les conditions environnementales semblent meilleures et les caractéristiques organoleptiques du vin restent inchangées.

Si on y pense, les raisons sont très claires : absence d’oxygène, absence de lumière, température constante, immobilité. Il n’y a rien de mieux pour faire vieillir son vin en paix !

Comment l’idée est-elle née ?

L’idée d’une cave sous-marine est née en 2010, grâce à la découverte d’un navire coulé en 1880 dans l’archipel des Aalands, entre Suède et Finlande. Les plongeurs ont trouvé 168 bouteilles de Champagne, dont beaucoup signées Veuve Clicquot, probablement destinées à la cour de Russie.

Bon nombre des bouteilles ont été retournées à la société mère, d’autres ont été utilisées pour des tests de laboratoire et d’autres ont été ouvertes. La tentation de goûter le fruit de 170 ans d’enterrement marin était trop forte ! Bien que le perlage ait presque complètement disparu, le vin était inopinément encore intact.

En 2014, Veuve Clicquot lance le projet « Une cave en mer », une cave sous la mer, à 42 mètres de profondeur, où vieillir le Champagne en conditions naturelles. Le projet consiste à placer différents vins (une sélection de Yellow Label, Vintage Rosé 2004 et Demi-Sec), dans différents types de conteneurs, à côté de la célèbre épave. Les vins seront gardés sous étroite surveillance et soumis à des tests en laboratoire pendant cinquante ans.

Les vignobles submergés d’Europe

La Méditerranée est le berceau des caves submergées. En Grèce, sur la belle île de Santorin, la cave de Gaia Wines a ses cages métalliques remplies de bouteilles de vin Thalassitis, produit à partir du noble raisin Assyrtico, à une profondeur de 25 mètres pendant au moins 5 ans. En Croatie, par contre, ils optent pour une méthode un peu plus « vintage ». La cave d’Edivovino place ses bouteilles de vin dans des amphores en terre cuite et les laisse reposer sur le fond marin pendant 1-2 ans.

En Italie, le pionnier des caves à eau fut Piero Lugano, propriétaire de la cave Bisson à Chiavari. En 2009, Lugano a placé 6 500 bouteilles de vin mousseux Abissi sur les fonds marins du golfe de Portofino. Aujourd’hui, il y a plus de 30 000 bouteilles de sa Riserva Marina di Portofino.

Bouteilles de vin sous l'océan

Depuis 2010, le Domaine Brisighella Paguro a coulé des milliers de bouteilles de Merlot, Sangiovese, Albana et Cabernet dans l’épave d’une plate-forme pétrolière de Ravenne. En parlant de la mer Adriatique, le lagon rouge d’Ornella Molon Traverso est vieilli pendant 6 mois dans des barils descendus dans le lagon de Caorle.

En Sardaigne, la Cantina Santa Maria di Palma à Alghero a son Vermentino DOC qui repose dans la magnifique zone marine protégée de Capo Caccia.

Même les Espagnols n’ont pas manqué l’occasion d’utiliser la mer comme cave. Vina Maris remarie son vin, blanc et rouge, dans des bouteilles scellées à une profondeur de 30 mètres au large de Calpe, près d’Alicante. Au Pays Basque, plus précisément à Plentzia, il existe également un laboratoire qui étudie le vieillissement du vin sous l’eau : le Lseb – Laboratoire submarino envejecimiento bebidas.

Et en France ?

L’Hexagone n’est pas épargné par cette mode. Le Château Larrivet Haut-Brion a ainsi coulé une partie de son précieux Bordeaux dans les profondeurs de l’océan Atlantique. Et ces dernières années, les expériences se sont multipliées dans le bassin aquitain et en Bretagne. Les bouteilles y sont immergées dans les profondeurs de la mer, entre 10m et 90m selon les sites et pendant 6 à 12 mois. Plusieurs vignerons essaient cette méthode de vinification ou d’élevage. Emmanuel Poirmeur est l’un d’entre eux. Cela fait maintenant plus de 8 ans que ce vigneron du Domaine EgiaTegia y dépose ses cuves dans la baie de Saint-Jean-de-Luz. Alors, allez-vous goûter à la saveur de la mer ?

 TAGS:Vinsanto By Gaia Santorini 50cl 2005

Vinsanto By Gaia Santorini 50cl 2005

Vinsanto By Gaia Santorini 50cl 2005 : Il présente une couleur foncée, aux bords ocres. Ses arômes complexes et intenses de raisins secs, d’abricots et de figues raviront tous les palais. Son goût est riche et intense.

 TAGS:Santa Maria di Palma Cannonau di Sardegna Riserva 2015

Santa Maria di Palma Cannonau di Sardegna Riserva 2015

Santa Maria di Palma Cannonau di Sardegna Riserva 2015 : Il a un parfum merveilleusement riche de cerises et de fruits rouges. Tons harmonieux de vanille et de chêne. En bouche, ce vin sarde est chaleureux et onctueux.

 TAGS:Château Larrivet Haut-Brion 2010

Château Larrivet Haut-Brion 2010

Château Larrivet Haut-Brion 2010 : très équilibré, il atteind sa plénitude au bout de plusieurs années de vieillissement. Sophistiqué et très élégant.

Le vin et l’art, même tableau

Les Noces de Cana, peint par Paolo Véronèse en 1562

Si arpenter les musées n’est pour vous qu’une tâche ingrate pour faire plaisir à votre bien-aimé(e), bonne nouvelle, voici un jeu qui pourrait vous ravir. Il pourrait s’appeler “spot the wine”, ou “remarque le vin”, pour les plus fervents francophiles. On vous met au défi : remarquez le plus de verres ou de bouteilles de vin possible dans les tableaux lors de votre prochaine virée au musée. Bonne chance, car ils sont nombreux !

Le vin stimule en effet la crátivité des plus grands artistes depuis des siècles… Quant à savoir si c’est la simple vue du vin ou sa consommation qui les inspire, on vous laisse juger. En attendant, voici les plus célèbres tableaux représentant le vin.

La dernière Cène

On vous en a déjà parlé, on ne va donc pas s’éterniser sur cette oeuvre, mais s’il y en a une qu’il faut citer, c’est tout de même bien celle-ci. Créée en 1496 par le grand Léonard de Vinci – presqu’en même temps que Christophe Colomb posant le pied en Amérique, bien vu – cette oeuvre célébrissime est une des plus connues de l’histoire de la peinture mais aussi une des plus détournées ! Faites le test sur internet, vous pourrez avoir quelques fous rires.

Les noces de Cana

Pour ceux qui l’auraient déjà visitée au Louvre à Paris, il s’agit d’une immense toile de 10 mètres réalisée par Paolo Véronèse en 1562. Cette oeuvre symbolique de la Renaissance est une véritable ode à la célébration par le vin. Défi à l’intérieur du défi : combien de personnes ivres pouvez-vous compter dans ce tableau ?

Jeune garçon buvant du vin

Titre un peu étrange mais sans équivoque. Comme son nom l’indique, il représente un jeune homme buvant un verre de vin. Pas très original, vous vous dites ? Détrompez-vous, car la façon dont ce jeune garçon est représenté, portant le verre à ses lèvres tête en arrière, en contre-plongée, est bien atypique ! On doit cette oeuvre au peintre italien Annibale Carrache qui l’aurait réalisée vers 1582.

Bacchus

Bacchus, si vous l’ignoriez, est le dieu romain du vin. Vous le connaissiez peut-être sous son petit nom grec, Dionysos, dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et la démesure. Rien que ça. Bref, le peintre Caravages a voulu rendre hommage à cette divinité dans son tableau sobrement intitulé “Bacchus”, en 1595. Il y met en scène le vin comme un élixir sacré. Ne le prenez pas au mot, si le vin était une fontaine de jouvence, cela se saurait !

Bacchus, peint par Caravges en 1595

Le Déjeuner des canotiers

Lorsqu’il peint cette oeuvre impressionniste en 1881, Auguste Renoir est poussé par la volonté de montrer le vin en tant que plaisir partagé entre invités et amis.

 TAGS:Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018

Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018

Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018 : Fabriqué dans les Pouilles, le talon du pays, imbibé de soleil. Les raisins sont cueillis sur certaines des plus vieilles vignes de la région. Celles-ci produisent les raisins les plus savoureux.

 TAGS:Boschendal Le Bouquet 2018

Boschendal Le Bouquet 2018

Boschendal Le Bouquet 2018 : Compte tenu de leur patrimoine viticole exceptionnel de près de 300 ans, les maîtres de Boschendal équilibrent minutieusement la tradition rustique et l’innovation moderne pour produire des vins classiques, fruités tout en préservant l’intégrité écologique.

 TAGS:Falesco Syrah Tellus 2017

Falesco Syrah Tellus 2017

Falesco Syrah Tellus 2017 : Le lien entre la famille Cotarella et le monde du vin remonte aux années 1960, lorsque Antonio et Domenico Cotarella, vignerons à Monterubiaglio, ont créé le premier établissement vinicole pour leur propre production de vin.

Pourquoi les vins au restaurant sont-ils si chers ?

Pourquoi les vins au restaurant sont-ils si chers ?Cette situation, on l’a tous déjà connue : on dîne dans un bon restaurant, et pour accompagner ce succulent repas, on rêve d’une petite bouteille de vin. Problème : le prix n’est pas si petit qu’on l’espérait. Mais comment expliquer une telle différence entre un vin acheté au restaurant et en commerce ? Une enquête de La revue du vin de France démontre que de nombreux restaurateurs gonfleraient les prix de leurs bouteilles pour augmenter leurs bénéfices.

De 4 à 10 fois plus cher

Selon cette enquête, les restaurateurs en question multiplierait les prix de leurs bouteilles par 3 ou 3,5. Mais en réalité, certains n’hésitent pas à les vendre de 4 à 10 fois plus cher à leurs clients. Imaginez-vous donc payer 50 euros pour un vin qui n’en vaut en réalité que 5 ! Ça fait mal au portefeuille, oui. Pas très étonnant que de nombreux clients n’aient plus tellement envie de cette bouteille, au final.

Si ces prix gonflés refroidissent souvent les consommateurs, les restaurateurs, eux s’en défendent. Le prix d’achat de la bouteille et le service offert justifieraient ces prix exorbitants. Payer plus de 3 fois le prix de la bouteille pour la table, le conseil et la formation du personnel, est-ce vraiment nécessaire ?

Il reste aussi à déterminer si ces prix ne pénaliseraient pas aussi le restaurateur. S’ils les vendaient moins cher, ils réaliseraient en effet moins de marge sur une bouteille mais en liquideraient beaucoup plus. Au final, les bénéfices en seraient encore multipliés. Et tout le monde serait content, non ?

 TAGS:Pasion Blue Chardonnay (vin bleu)

Pasion Blue Chardonnay (vin bleu)

Pasion Blue Chardonnay (vin bleu) : Oubliez le blanc, le rouge ou le rosé et faites place au vin… bleu ! Élaboré en Espagne, Pasion Blue Chardonnay (vin bleu) bouscule le monde du vin.

 TAGS:Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018

Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018

Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018 : Un rouge doux de la grande région du sud des Pouilles italiennes. Une structure intense, des notes de vanille, très agréable en bouche.

 TAGS:Boschendal Le Bouquet 2018

Boschendal Le Bouquet 2018

Boschendal Le Bouquet 2018 : Opacité typique de Boschendal. Odeur douce comme le miel. Goût de mûres et de fraises des bois.

Top 10 des liqueurs françaises

Top 10 des liqueurs françaisesLa France est connue mondialement pour ses vins, et on ne va pas se mentir, il est vrai qu’ils sont excellents. Mais il ne faudrait pas en oublier les liqueurs produites dans l’Hexagone ! Il y en a des célèbres, des typiquement françaises, et puis celles plus surprenantes, ou dont vous ne soupçonniez pas les origines. C’est parti pour le top 10 des liqueurs de France !

Le Ricard

On commence naturellement par le plus connu, le plus évident, le plus français des alcools : le Ricard ! Créé en 1932 par le jeune (22 ans tout de même) Paul Ricard, la réputation de ce pastis n’est plus à démontrer – mais on va le faire quand même. Saviez-vous par exemple qu’il s’agit de la boisson anisée la plus vendue au monde ? Ses marchés principaux se situent certes en France, Belgique, Espagne et Suisse, mais sa célébrité le devance où qu’il aille. “J’engage mon nom car je suis sûr de la grande qualité de mon pastis et je suis fier de son goût”. Paul Ricard ne pouvait pas savoir à quel point l’histoire lui donnerait raison.

Le Pineau des Charentes

Ce n’est pas une liqueur à proprement parlée mais bien un vin de liqueur. Quoi qu’il en soit, il jouit également d’une importante célébrité dans le monde entier. Particulièrement moelleux avec ses arômes fruités, sucrés et boisés, il se décline en de nombreuses versions : jeune, vieux, blanc ou rosé, il y en a pour tous les goûts. C’est un vigneron qui l’a créé par erreur en 1589 ! Il déversa en effet du moût de raisin à l’intérieur d’une barrique de Cognac par inadvertance…

Le Calvados

Une des eaux de vie les plus célèbres en Europe ! Et surtout particulièrement chérie par les Normands – ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le Calvados de Normandie. Ni qu’on l’élabore à partir de cidre de pomme ou de poire, une autre boisson bien typique de cette région. Vous pouvez le déguster à l’apéro, comme digestif ou encore dans une multitude de recettes normandes – pour toute occasion donc. Il est d’ailleurs présent dans le quotidien des Normands autant que la baguette dans celui des Parisiens – en tout cas, selon le cliché. Vous reprendrez bien un petit verre de Calva ?

Le Génépi

Âmes sensibles s’abstenir. Nous vous présentons ici une absinthe dont la teneur en alcool varie généralement entre 55 et 75% – une des plus puissantes au monde. On la trouve exclusivement dans les Alpes car c’est dans ces Montagnes que pousse la fleur qui en est à l’origine, le Génépi. Mais rassurez-vous, vous pouvez goûter à ces arômes floraux à moindres risques, puisqu’il existe une liqueur du même nom, plus légère. Sa couleur émeraude est particulièrement aimée des Savoyards – ou serait-ce plutôt sa saveur bien corsée ?

Le Cointreau

Saviez-vous que cette liqueur réputée pour ses saveurs d’écorce d’orange provient du Pays de la Loire ? C’est en réalité un triple sec d’Anjou créé par les frères Cointreau il y a de cela plus d’un siècle. Sa saveur fraîche et fruitée a depuis fait le tour du monde, de l’histoire française… et des cocktails Margarita !

Le Cointreau du Pays de la Loire

L’Armagnac

La plus vieille eau-de-vie du monde d’après certains historiens. Avec plus de 7 siècles d’existence, on veut bien le croire ! L’Armagnac est élaboré à partir de la distillation de vins blancs secs vieillis ensuite en fût de chêne. C’est de là qu’il tient sa saveur boisée et son caractère unique.

Le Kirsch

Si vous cherchez le meilleur Kirsch de France, il faudra vous rendre dans le petit village de Fougerolles en Franche Comté, à 30 km de Châteauroux. C’est le véritable temple de la cerise : des milliers de cerisiers fleurissent à travers les collines chatoyantes qui entourent la ville. Vue imprenable et frissons garantis. C’est de là que le Kirsch tient sa saveur, produit à partir de la distillation du jus de ces cerises. Pas étonnant que cette liqueur soit classée sous A.O.C., non ?

La Chartreuse

Sans doute l’une des liqueurs avec l’histoire la plus complète et la plus intéressante. Accrochez-vous. La tradition veut que la création de la Chartreuse remonte en l’an 1605, lorsque le Duc d’Entrées donne aux moines de la chartreuse de Vauvert un manuscrit renfermant la formule d’un “Élixir de Longue Vie”, produit avec la quasi-totalité des plantes médicinales de l’époque. S’il est vrai que les herbes présentent dans la Chartreuse sont particulièrement intenses, on vous conseille tout de même de ne pas en abuser car elle ne porte d’Elixir de Longue Vie que le nom.

Le Grand Marnier

Nous voici maintenant avec la liqueur française la plus prestigieuse au monde. Cela fait plus d’un siècle qu’elle s’est imposée comme l’alcool de qualité et d’élégance de prédilection. Ce breuvage d’exception est créé en 1880 à Neauphle-le-Château dans les Yvelines par Louis-Alexandre Marnier-Lapostolle et est aujourd’hui propriété de l’entreprise Marnier-Lapostolle. Le Grand Marnier est la fusion parfaite des meilleurs cognacs vieillis en fûts de chêne et de l’orange amère Citrus Bigaradia, un fruit rare et exotique au parfum délicat.

La Bénédictine

La dernière mais non la moindre des liqueurs françaises. Elle possède également une histoire digne d’un film, qui commence à la Renaissance lorsqu’un moine vénitien, Dom Bernardo Vincelli, crée à l’Abbaye de Fécamp un élixir contenant 27 plantes régionales et épices orientales. Si la Bénédictine est particulièrement prisée des Normands dans la préparation de confiseries ou de desserts, elle se déguste aussi seule ou en cocktails.

 TAGS:Ricard

Ricard

Ricard : Ses arômes puissants d’anis, de réglisse et d’herbes aromatiques impressionnent fortement le nez et la bouche.

 TAGS:Pere Magloire V.S.O.P.

Pere Magloire V.S.O.P.

Pere Magloire  V.S.O.P. : fabriqué uniquement à partir de cidre de pommes récoltées en pays d’Auge, une région de Normandie. Le caractère que cette terre donne aux pommes, combiné à la double distillation dans des alambics en cuivre, lui apporte richesse et longueur.

 TAGS:Dolin Le Coeur de Génépi

Dolin Le Coeur de Génépi

Dolin Le Coeur de Génépi : Eau de vie des distilleries Maison Dolin. Sa belle couleur jaune pâle et sa saveur qui rappelle la camomille ravissent à coup sûr tous les consommateurs.

 TAGS:Cointreau

Cointreau

Cointreau : Liqueur à base d’écorces oranges douces et amères, fantastique pour les cocktails et incroyable ingrédient dans les recettes de pâtisserie.

 TAGS:Jean Cavé Bas-Armagnac Millésimé 1972

Jean Cavé Bas-Armagnac Millésimé 1972

Jean Cavé Bas-Armagnac Millésimé 1972 : De couleur ambre foncé, aux reflets de cuivre intense, lumineux et clair. Ses arômes complexes de notes de cacao torréfié et son goût souple,  aux tanins mûrs, notes d’amandes grillées, de cacao, de bonne complexité, sauront vous séduire.

 TAGS:Eau de Vie Kirsch

Eau de Vie Kirsch

Eau de Vie Kirsch : Depuis 1737, l’Elixir Végétal est élaboré dans la pharmacie du Monastère de La Grande-Chartreuse. C’est en 1764 que nait, la Chartreuse Verte et en 1838 la Chartreuse Jaune. Puis au cours du temps, la distillerie est déménagée et parcours des kilomètres.

 TAGS:Chartreuse Verte

Chartreuse Verte

Chartreuse Verte : La Chartreuse Verte est la seule liqueur naturelle jusque dans sa couleur. Elle se présente dans une bouteille caractéristique sobre et élégante. A déguster avec des glaçons traditionnellement comme un digestif ou en cocktail.

 TAGS:Grand Marnier Cordon Rouge

Grand Marnier Cordon Rouge

Grand Marnier Cordon Rouge : Vieilli en fûts de chêne et nous offre une incroyable complexité et rondeur. Idéal pour élaborer de délicieux cocktails, des plus classiques aux plus exotiques, frais et piquants !

 TAGS:Bénédictine

Bénédictine

Bénédictine : Une véritable bouteille de Bénédictine est munie d’un bouchon portant l’inscription : « Véritable Bénédictine » tout autour, avec en dessous le sigle D.O.M: Deo Optimo Maximo, du latin pour : « À Dieu, le meilleur, le plus grand », et une large ligature de plomb autour du col des bouteilles avec l’inscription : « Véritable † Bénédictine ».

Des recettes à base de vin sans complexes !

À tous ceux qui ont du mal à résister aux bonnes choses et qui se soumettent régulièrement aux diktats de la société – c’est à dire la diète – arrêtez-tout ! En ce magnifique 6 mai, nous ne célébrons nulle autre que la Journée Internationale sans régime ! Voici donc une série de recettes riches avec du vin, sans complexes.

Des recettes à base de vin sans complexes !

Le beurre blanc

Commençons avec un condiment basique mais essentiel : le beurre blanc. Si le beurre tout court est déjà bien riche en graisse, on ne s’arrête pas là et on augmente encore le niveau avec cette recette capable d’accompagner tous vos plats. Oubliez le beurre ordinaire, celui-ci vous le fera voir sous un jour nouveau.

Ingrédients (pour 4) :

  • 2 échalotes
  • 50g de beurre
  • 10 cl de vin blanc sec
  • Sel

Préparation :

  1. Hachez les échalotes. Dans une casserole, ajoutez les échalotes hachées et le vin blanc sec. Portez à ébullition et laissez réduire presque à sec.
  2. Hors du feu, ajoutez le beurre petit à petit en fouettant bien le tout. Réchauffez légèrement si nécessaire. Terminez le beurre blanc par une pointe de sel. Vérifiez l’assaisonnement et dégustez !

Les moules à la crème

On part ici sur un classique, un indémodable, un intemporel : les fameuses moules à la crème. Même ceux qui ne sont pas fans de ces fruits de mer risquent bien de changer d’avis !

Ingrédients (pour 4) :

  • 800 g à 1 kg de moules par personne
  • 50 cl de crème fraîche semiépaisse ou épaisse
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 1 gros oignon
  • 100 g de beurre
  • 50 g de farine
  • 3 gousses d’ail pilé
  • persil haché
  • poivre

Préparation :

  1. Faire revenir les oignons dans un grand faitout ou une cocotte-minute. Lorsqu’ils sont transparents, versez-les moules pour les faire ouvrir avec du vin blanc et du poivre.
  2. Pendant ce temps, monter un roux avec le beurre et la farine.
  3. Récupérez le jus des moules ouvertes en les conservant dans la cocotte pour les maintenir au chaud.
  4. Délayer petit à petit le roux avec le jus des moules.
  5. Ajoutez l’ail pilé et laissez épaissir.
  6. Ajoutez la crème fraîche et le persil haché et laissez bien réchauffer pour lier le tout (la sauce ne doit pas bouillir).
  7. Vérifier l’assaisonnement (attention au sel, les moules suffisent généralement à saler l’ensemble du plat).
  8. Versez la sauce sur les moules.
  9. Mélanger sur le feux environ 2 minutes et servez aussitôt dans le plat de cuisson.

Filet mignon de porc à la moutarde

Le filet mignon à la moutarde

On arrive désormais dans la pointe du raffinement, non moins riche : vous ne rêvez pas, le filet mignon à la moutarde. Un véritable délice à s’en lècher les doigts – et l’assiette. Du niveau digne de top chef que vous pouvez maintenant reproduire chez vous !

Ingrédients (pour 4) :

  • 1 filet mignon de porc de 500-600g
  • 1 oignon
  • 20 cl de crème fraîche semi-épaisse
  • 2 cl de vin blanc sec
  • 2 c à s de moutarde fine
  • 1 c à s de moutarde à l’ancienne
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de beurre doux
  • Sel
  • Poivre du moulin

Préparation :

  1. Émincez finement votre oignon. Réservez.
    Dans une sauteuse, faites chauffer le beurre et l’huile. Quand le beurre commence à chanter, faites-y revenir votre filet mignon sur toutes ses faces.
    Quand le filet mignon est bien doré, sortez-le de la sauteuse et réservez-le sur une assiette.
  2. Faites revenir vos oignons 5 min dans le reste d’huile et de beurre.
    Déglacez les oignons avec le vin blanc puis remettez le filet mignon.
    Couvrez et faites cuire à feu moyen pendant 20 min.
  3. Sortez à nouveau votre filet mignon de la sauteuse et réservez-le sur une assiette. Versez la crème fraîche dans la sauteuse. Mélangez bien pour enrober les oignons et récupérer les sucs.
    Salez, poivrez puis ajoutez les 2 moutardes et mélangez avec une cuillère en bois pour bien les dissoudre.
  4. Découpez votre filet mignon en tranches épaisses que vous remettrez dans la sauteuse. Couvrez de sauce avec une cuillère et laissez cuire encore 10 min à feu doux.

 TAGS:De Ladoucette Pouilly-Fumé 2015

De Ladoucette Pouilly-Fumé 2015

Plus qu’un Puilly-Fumé, une légende, qui séduit millésime après millésime avec constance et régularité. Un grand classique, un monument historique, un vin rond, au bouquet puissant, très agréable, minéral et fruité.

 TAGS:Domaine du Tariquet Premières Grives 2018

Domaine du Tariquet Premières Grives 2018

Il offre un goût fruité sans être trop sucré, avec des arômes rappelant les fruits exotiques, les agrumes et les raisins frais. La cuvée a un équilibre parfait entre l’onctuosité de la texture et la fraîcheur de la saveur.

 TAGS:Domaine Goisot Côtes d'Auxerre Gueules de Loup 2015

Domaine Goisot Côtes d’Auxerre Gueules de Loup 2015

Un blanc exceptionnel de Côtes d’Auxerre. Sa belle couleur paille d’or intense, ses arômes de cannelle et de fruits mûrs et sa bouche complexe, puissante, de grande amplitude sauront vous séduire.

3 recettes de pâtes originales

3 recettes de pâtes originalesSi on vous parle de lasagnes, de pizzas en tous genres (sauf les hawaïennes, bien sûr), de pâtes carbonara, bolognaise, ou encore au pesto, que répondez-vous ? Bon appétit, évidemment ! La cuisine italienne, tout le monde la connaît et tout le monde l’aime (avez-vous déjà rencontré quelqu’un n’appréciant pas les pâtes ? Non, moi non plus.) Vous savez faire un tiramisu ou une focaccia les yeux fermés ? Aujourd’hui, nous avons de quoi vous surprendre avec ces 3 recettes italiennes de pâtes originales et super faciles !

Cacio e Pepe

Ou “fromage et poivre” en français (mais ça sonne bien mieux en italien.) C’est une recette d’origine romaine simplissime mais délicieuse. Pour réaliser cette sauce, il vous faudra 3 ingrédients seulement : du pecorino, du poivre, et des pâtes bien sûr ! On vous conseille des spaghettis ou des capellinis de préférence.

La clé réside dans l’eau de cuisson des pâtes : dans une grande poêle (non chauffée), ajoutez le pecorino (6 cuillères à soupe pour 2 personnes), le poivre (environ une cuillère à café) et l’eau de cuisson des pâtes. Attention, il vaut mieux attendre que l’eau refroidisse légèrement pour que le fromage ne s’agglomère pas. Mélangez jusqu’à obtenir une sauce crémeuse à souhait (sinon, rajoutez du fromage ou de l’eau). Quand vos pâtes sont cuites (à part), versez-les dans la préparation à froid, mélangez en ajoutant encore de l’eau de cuisson. Servez, c’est prêt !

Paccheri rigati asperges et pancetta

On reste dans le thème des pâtes faciles, mais c’est tout aussi bon. Le nom de la recette vient des pâtes éponymes particulièrement larges. Lavez d’abord 100g d’asperges vertes (pour 2 personnes toujours) et coupez-les en morceaux de 3 cm environ. Laissez cuire quelques minutes dans de l’eau bouillante. Pendant ce temps, faites revenir 25g de pancetta coupée en dés avec de l’huile d’olive et une gousse d’ail. Ajoutez-y ensuite vos asperges. Faites chauffer 15 minutes en ajoutant quelques louches de bouillon de légumes au fur et à mesure. Salez et poivrez.

Enfin, faites cuire vos pâtes et versez-les dans la préparation. Mélangez en ajoutant encore un peu de bouillon, puis servez avec des petits morceaux supplémentaires de pancetta grillée. Bon appétit !

Tagliatelle paglia e fieno au citron

Ici, le côté original réside sans doute dans la nature des pâtes – un mélange de tagliatelles nature aux œufs (les jaunes) et aux épinards (les vertes). Mais la touche acidulée ne manquera sans doute pas de vous surprendre.

Émincez d’abord une échalote puis récoltez le jus et le zeste d’un citron. Faites revenir l’échalote dans une poêle avec de l’huile d’olive et un peu de beurre, puis ajoutez-y la moitié du jus de citron. Versez ensuite 25cl de crème fraîche épaisse avec du sel et du poivre et mélangez. Ajoutez alors le reste du jus de citron et continuez à mélanger. Lorsque vos pâtes sont prêtes, servez avec du parmesan et un peu de persil, et le tour est joué !

Les métiers du vin

Les métiers du vinLe vin, ses saveurs, ses arômes, ses contrastes, sa large gamme de variétés et de nuances. On pense connaître le vin à la perfection, mais en êtes-vous vraiment certain ? Et si on vous parle des nombreux métiers du vin, combien pouvez-vous en citer ? Il est temps de faire le point sur vos connaissances avec cette liste des professions du vin, rarement de tout repos !

Le vigneron

Tout commence avec le métier le plus connu. Le vigneron, c’est le géniteur des vins, depuis la sélection des raisins jusqu’à la mise en bouteille. Il sillonne les vignes toute l’année, de la taille en hiver jusqu’aux vendanges à la fin de l’été. Il prend ensuite part à l’élaboration du vin en supervisant les différentes étapes de la vinification. En collaboration avec l’œnologue, il contrôle chaque étape et sélectionne les assemblages pour créer les meilleurs arômes. C’est un travail particulièrement physique mais très passionnant.

Le maître de chai

Si ce mot revient souvent dans le vocabulaire viticole, il est possible que vous n’en connaissiez pas la définition exacte. En tant que responsable de la cave, le maître de chai dirige le caviste et suit l’ensemble des opérations de transformation et d’élevage du vin. Il dirige le processus de vinification, vérifie l’entretien du matériel, encadre les saisonniers, etc. De plus, il veille aussi au respect des normes sanitaires, à la déclaration des récoltes, gère les stocks et décide de la mise sur le marché des vins. Le maître de chai est donc particulièrement occupé !

L’œnologue

Si vous pensez que son travail se limite à goûter et évaluer les vins, nous avons le regret de vous annoncer que vous vous trompez (désolé). Comme le vigneron, il est en fait présent dans toutes les étapes de l’élaboration du vin. Il supervise l’ensemble des processus de la vinification et du conditionnement du vin, en effectuant des contrôles à différents stades de leur maturation. Il peut même parfois conseiller des assemblages particuliers pour concevoir des vins de qualité. Un travail également très diversifié et prenant !

Le caviste

Comme son nom l’indique, il entre en action dès l’entrée du raisin en cave et s’achève à sa mise en bouteille. Il garantit donc l’avancement de la vinification : l’extraction du jus, la filtration, le contrôle de la température et de la densité, la dégustation du vin tout au long de l’évolution. Attention, le terme “caviste” définit aussi le professionnel qui commercialise le vin en boutique.

Le tonnelier

Le tonnelier

Il s’agit ici d’un métier bien plus méconnu et parfois sous-estimé. Son travail n’est pourtant pas à prendre à la légère. Comme vous pouvez le deviner, le tonnelier est un artisan passé maître dans la conception et la réalisation de fûts en bois cerclés de fer : oui, on parle bien des tonneaux. Il est important de souligner que sa technique définit la qualité du tonneau et sa capacité à faire vieillir le vin dans les meilleures conditions.

Le courtier

Le courtier en vins est l’intermédiaire entre les producteurs et les négociants pour faciliter la commercialisation. Les acheteurs peuvent être des grandes surfaces, des restaurants ou encore des particuliers. En conseillant les producteurs sur les meilleurs circuits de distribution et en assurant le suivi des transactions, il leur permet en outre de maîtriser leur commercialisation et offre aux négociants un point d’entrée unique sur une région viticole.

Le négociant

Nous voici à la fin de la chaîne. Le rôle du négociant est d’acheter le raisin ou le vin pour ensuite le revendre. Ses missions peuvent être très diverses, de la production à la commercialisation en passant par l’élevage, mais il ne cultive pas le raisin. Pour faire court, il assemble des vins issus de producteurs différents et les commercialise sous des marques communes. Ca paraît simple, dit comme ça, mais c’est pourtant loin d’être le cas !

7 cocktails originaux à base de vin

7 recettes de cocktails à base de vin

Le Blanc Limé

Certes, c’est un classique, mais commençons en douceur. Le Blanc Limé est très apprécié dans le Sud-Ouest. Dans un grand saladier, mélangez une bouteille fraîche de Sauvignon Blanc et 50 cl limonade glacée. Servez simplement dans un verre avec une petite une rondelle de citron.

La Soupe Angevine

Laissez tomber tous vos clichés : la soupe, ce n’est pas que pour l’hiver ! Celle-ci nous vient du pays de Loire. Dans un grand saladier encore, versez une bouteille de Crémant ou de vin mousseux, une louche de jus de citron, une louche de sirop de sucre de canne et louche de liqueur d’orange (du Grand Marnier ou du Cointreau). Servez bien frais dans une flûte et dégustez.

Le Coucher de Soleil

Pour les amateurs de belles couleurs, ce cocktail vous promet une véritable oeuvre d’art. Dans une bouteille, mélangez d’abord 5 cl de sirop de sucre de canne, puis 5 cl de cognac, 15 cl de Pulco orange et une bouteille de rosé sec. Attention, suivez bien l’ordre pour vous assurez d’un résultat digne d’un vrai coucher de soleil ! Et comme toujours, servez très frais.

Le B.I.F.

Si vous aimez les couleurs originales, il y a aussi ce cocktail célèbre dans les années 60 à Manhattan. Le British Fair Industries, dans sa version longue, a récemment profité d’un regain de popularité grâce notamment aux séries les Sopranos ou encore Breaking Bad. Pour le réaliser, il faudra versez lentement 1 cl de crème de cassis, 2 cl de curaçao bleu et 7 cl de vin blanc dans une flûte.

British Fair Industries

Le Spritz revisité

Le Spritz, c’est un classique des cocktails à base de vin, mais que penserez-vous de notre version revisitée ? Réalisez d’abord la recette traditionnelle, soit 3 doses de Prosecco, 2 doses d’Apérol ou Campari et une dose d’eau gazeuse – le tout très frais, de préférence avec de la glace. Et puis, ajoutez 2 cl de vodka, 2 fraises coupées en morceaux et 2 à 3 gouttes de vinaigre de balsamique.

Le Jacqueline

Originaire des fêtes de Bayonne mais aussi très populaire en Allemagne, ce cocktail est tout sauf vieux-jeu, ne vous y méprenez pas. La preuve : dans l’ordre, versez 1 cl de grenadine, 7 cl de vin blanc puis 2 cl de limonade fraîche. Mélangez et dégustez.

La Marquisette

Pour finir en apothéose, on vous propose ce cocktail digne des plus grands seigneurs. À raison, puisqu’il n’est né nulle part ailleurs que dans les jardins de la très sulfureuse Marie-Antoinette ! Faites mariner 24 heures à l’avance une bouteille de vin blanc, du jus de citron et du sucre (à doser selon votre préférence). Juste avant la dégustation, ajoutez un citron vert coupé en petits morceaux et une bouteille de champagne. Servez très frais et savourez avec modération, ce cocktail est un vrai traître !