Étiquette : rhum

La tourbe dans l’élaboration du whisky

 TAGS:La tourbe est un matériau brun foncé riche en carbone. Il se compose d’une mousse dans laquelle il est possible de voir les éléments qui la composent.

La formation de la tourbe est la première étape du processus par lequel la végétation devient carbone végétal. Cette transformation est due à la putréfaction et à la carbonisation partielle de la végétation dans les marais d’eau acide ou des terres humides.

La formation d’une tourbière est un processus lent et est le résultat d’une faible activité microbienne en raison de l’acidité de l’eau ou de la faible concentration d’oxygène. Le passage du temps va produire l’accumulation de la tourbe, qui peut être épaisse de plusieurs mètres, et qui gagne environ dix centimètres tous les cent ans.

 TAGS:Les tourbières sont des bassins lacustres qui sont remplis de matériel végétal plus ou moins décomposé, que nous connaissons comme tourbe d?eau douce.

Types :

  • Les tourbes blondes ont une teneur élevée en matière organique et sont moins décomposées.
  • Les tourbes noires sont plus minéralisées ayant une teneur inférieure en matière organique.

La tourbe noire est utilisée dans certaines parties de l’Ecosse pour le séchage des ingrédients du populaire Whisky, ce qui lui donne un arôme unique. La tourbe noire est composée de sols carbonés qui ont été formés par la décomposition de plantes mortes.

La nature de la tourbe est acide et contient beaucoup d’eau, ainsi que des composés chimiques qui sont utilisés pour le traitement de la peau, une autre utilisation est en tant que combustible et varie entre 5 et 8 degrés centigrades.

Le maltage du whiskey est l’étape pendant laquelle l’amidon se transforme en sucre, l’orge est placée dans l’eau, puis on la laisse germer, ce qui se faisait par l’étalement de l’orge dans la brasserie sur les sols humides, mais à l’heure actuelle le maltage de la plupart des distilleries est effectué mécaniquement.

Traditionnellement, ce processus a été fait dans des fours chauffés au feu de tourbe et l’odeur de la tourbe a donné au whisky son goût amer et fumé. On peut deviner combien de tourbe avait été utilisé selon le goût du whiskey.

Voulez-vous vérifier ? Nous recommandons deux des meilleurs whiskies:

 TAGS:Clan Campbell 4.5LClan Campbell 4.5L

Clan Campbell 4.5L

 

 

 TAGS:Vat 69Vat 69

Vat 69

 

 

Mai Tai, le cocktail de rhum favoris

 TAGS:Considéré comme étant le plus populaire des combinés élaborés avec du rhum, le Mai Tai est un cocktail à haut degrés d’alcool qui de plus contient du cointreau et du jus de lime. Il fut inventé aux États-Unis ; cependant, il est intimement lié à la culture tiki ou polynésienne à cause de son goût exotique et de son aspect frais.

L’histoire raconte que ce cocktail fut créé dans le bar Trader Vic en Californie par le barman Victor J. Begeron en 1944, pendant qu’il amusait ses amis de Tahiti en visite dans la région. Au moment de le goûter, l’un d’eux aurait exclamé « Maitai Roa » (« très bon ») qui est donc à l’origine de son nom. 

Cette boisson élaborée avec du rhum comme principale ingrédient est devenue très populaire aux États-Unis pendant les années 50 et plus spécialement pendant les années 60, lorsque le chanteur Elvis Presley est apparu avec dans le film Blue Hawaii

 TAGS:Jusqu’à aujourd’hui, la recette originale du Trader Vic est considérée par les puristes comme « la » seul façon de le préparer, cependant, si vous souhaitez faire vos petites expériences, il existe une bonne douzaine de façon d’élaborer un Mai Tai. 

La formule du Mai Tai est composée des ingrédients suivants : 

  • 4 volumes de vieux rhum
  • 1 volume de Curaçao d’orange, Triple Sec ou Cointreau
  • 1 volume de jus naturel de lime
  • 1 cuillère de sirop de sucre ou de sirop de caramel
  • 1 volume de sirop d’amende ou Amaretto
  • 1 brindille de menthe fraîche
  • Glace pilée 

Après avoir mélangé ces éléments, on les agite dans un shaker puis on sert dans un verre d’ouverture large ou dans un verre long de type « Collins ». 

Tel qu’on peut le voir, ce cocktail a un degrés d’alcool élevé à cause des liqueurs utilisées dans sa préparation. 

Notamment, le rhum est une boisson alcoolisée qui s’obtient à partir de la fermentation de la canne à sucre, il est vieillit en barriques de chênes et peut atteindre les 80 degrés d’alcool ; cependant, pour diminuer ce pourcentage, on lui ajoute de l’eau distillée. 

De la même façon, le cointreau est une liqueur élaborée par macération, dans de l’alcool, des pelures amères de l’une des variétés d’oranges originaires de l’île du même nom situé aux Caraïbes. Son degrés d’alcool va entre 20 et 40 degrés. 

Il existe différentes variétés de cointreau, la plus courante et connue étant le Triple Sec ou curaçao blanc, liqueur incolore avec 40 degrés d’alcool de triple distillation élaborée à partir des peaux d’oranges. Il fut inventé en 1875 par Edouard Cointreau, qui l’a inscrit au registre à son nom dans la ville de Saint-Barthélemy-d’Anjou (près de Angers), dans la région de la Loire. 

Aussi bien le jus de lime que les cuillères de sirop de sucre et d’amendes qui sont ajoutés au Mai Tai remplissent la fonction d‘édulcorer la boisson et de lui donner une saveur plus apaisante. Il n’est pas conseillé d’en boire l’estomac vide car il s’agit plutôt d’un digestif. 

Vu la célébrité atteinte par cette boisson alcoolisée, d’autres personnes se sont élevés comme son inventeur. L’un d’entre eux est le barman Ernest Raymond Beaumont, connu comme Don the Beachcomber, qui garantissait à qui voulait bien l’entendre qu’il fut le créateur du Mai Tai en 1933. 

La recette de Don the Beachcomber est faite de : 

  • 1 volume de rhum sombre
  • 1 volume et demi de rhum doré ou blanc
  • 1 volume et demi de jus de lime ou citron
  • 1 volume de jus de pamplemousse
  • 1 volume de sirop de sucre
  • ½ volume de Cointreau ou Triple Sec
  • ½ cuillère de sirop de Falernum ou de Grenadine (choix le plus souvent utilisé)
  • 2 ou 3 gouttes de Angostura
  • 1 zeste de Pernod
  • Glace
  • Une brindille de menthe fraîche
  • Un morceau d’ananas 

La préparation de cette version du Mai Tai, mis à part le mélange du rhum brun avec du blanc, repose sur le fait que le rhum blanc est ajouté après que le reste des autres ingrédients aient été mélangé puis il est servi dans un verre large. 

L’idée étant que le rhum blanc reste en superficie, qu’il ne se mélange pas avec les autres ingrédients et garde une saveur plus « tropicale » et amer

Et vous, quelle version préférez-vous ? Nous suggérons deux rhums pour élaborer le meilleur Mai Tai : 

 TAGS:Ron Barceló ImperialRon Barceló Imperial

Ron Barceló Imperial : Le Ron Barceló Imperial est un rhum chaud, doux, parfait pour être mélangé.

 

 

 TAGS:Captain Morgan RhumCaptain Morgan Rhum

Captain Morgan est un rhum épicé, avec la saveur typique des rhums britanniques qui va très bien avec des cocktails aussi variés que celui-ci.

 

Variantes du mojito classique

 TAGS:Le mojito est un cocktail cubain composé de rhum, d’eau, de citron, de sucre et de menthe poivrée. Il se caractérise par une saveur rafraîchissante et tropicale, idéale pour les saisons chaudes.

Son nom vient du mot « Mojo » une boisson cubaine composée de citron parmi d’autres ingrédients. Certains disent que c’était la boisson préférée d’Ernest Hemingway, célèbre écrivain américain.

Mojito original

Ingrédients:

  • 1/2 tasse de rhum
  • 1/2 tasse d’eau minérale
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 tasse de glace pilée
  • 1 branche de menthe
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron

Préparation:

Mélanger le jus de citron, le rhum, le sucre, ½ tasse de glace pilée et de menthe avec une cuillère jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Ajouter la ½ tasse d’eau minérale. Pour servir utilisez des petits verres, garnissez de menthe poivrée

Mojito amer

Ingrédients:

  • 1 cuillerée de sucre
  • 10 ml de jus de citron
  • 1 branche de menthe
  • 50 ml de rhum blanc
  • Eau minérale gazeuse
  • 3 ou 4 gouttes d’Angostura

Préparation:

Lavez la menthe et insérez-la dans le verre, puis placez le sucre (une cuillère à soupe de sucre est la quantité habituelle, mais d’autres préfèrent ½ cuillère à soupe). Avec une cuillère en bois mélangez la menthe poivrée avec le sucre, c’est le secret pour libérer son arôme et la saveur qui rend ce mojito si bon. Cela fait, ajouter le jus d’un demi citron et mélanger tous les ingrédients, ajouter le rhum blanc, l?eau et l?angustura. Au moment de servir, ajoutez  3 glaçons et un brin de menthe poivrée, et dégustez !

Mojito Solera

Ingrédients:

  • Rhum Anejo
  • Soda au citron
  • 3/4 de citron
  • Sucre brun
  • Glace
  • Menthe

Préparation:

Dans un seau en métal ajoutez un sac de glace, 1,5 litre de rhum et 3 bouteilles de soda citron, puis une généreuse quantité de sucre brun, 3 citrons pressés et sa peau et quelques brins de menthe, finalement mélangez les ingrédients avant de servir.

Que vous choisissiez de le préparer à la menthe, menthe poivrée, avec Angostura, avec 1 cuillère à soupe de sucre ou une ½ cuillère, avec 1 ou ½ citron, ce cocktail est must. Il est rafraîchissant, tropical et doux et est idéal pour un moment de plaisir en compagnie d’amis.

Si vous achetez du rhum pour faire mojitos, pourquoi ne pas simplement suivre nos recommandations?

 TAGS:Captain Morgan Original Spiced Rum 1LCaptain Morgan Original Spiced Rum 1L

Captain Morgan Original Spiced Rum 1L

 

 

 TAGS:Rhum Legendario Elixir DulceRhum Legendario Elixir Dulce

Rhum Legendario Elixir Dulce

Les 5 mojitos qui se vendent le plus en été

 TAGS:

Oui, c’est l’été! Et nous profitons du soleil, de la plage, des vacances et ? des mojitos ! Mais avez-vous toujours le temps et les ingrédients nécessaires pour faire les meilleurs mojitos?

Le mojito est une boisson originaire de Cuba née dans les années 40 et se fait en mélangeant du jus de citron vert, du sucre, de la menthe et du rhum. Mais aujourd?hui on trouve sur le marché des mojitos préparés, beaucoup plus rapide et toujours aux bonnes proportions !

Aujourd’hui, nous vous proposons les cinq mojitos les plus vendus :

5: Mojito Easy Deluxe Gold

 TAGS:Mojito Easy Deluxe 1LMojito Easy Deluxe 1L

Mojito Easy Deluxe 1L, Association à base Rhum, citron vert, sucre et menthe fraîche sélectionnée.

 

 

 4. Mojito By Tobacco

 TAGS:Mojito By TobaccoMojito By Tobacco

Mojito By Tobacco, un des meilleurs mojitos, à ne pas rater.

 

 

3: Bacardi Mojito

 TAGS:Bacardi Mojito 75clBacardi Mojito 75cl

Bacardi Mojito 75cl,  base idéale pour préparer le cocktail de Cuba au meilleur prix.

 

 

2. Clément Punch Mojito

 TAGS:Clément Punch MojitoClément Punch Mojito

Clément Punch Mojito, un très bon rapport qualité-prix

 

 

1: Mojito Cacique

 TAGS:Mojito CaciqueMojito Cacique

Mojito Cacique, à ne rater sous aucun prétexte ! La meilleure vente de l’année !

 

 

Le Curaçao

 TAGS:Le Curaçao est une liqueur des Caraïbes, issue de la distillation des écorces d’oranges amères imbibées d’alcool et de sucre. Il est considéré comme étant un triple sec, malgré le fait que sa couleur rappelle normalement les eaux des plages des Caraïbes, et qu?il a généralement une teneur en alcool comprise entre 20 et 40%. Le Curaçao aussi souvent rouge-orange soleil qui rappelle les couchers de soleil des plages de Punta Cana.

L?île d?où provient cette boisson est située au sud de la mer des Caraïbes à 50 km de la côte ouest du Venezuela. C?est un territoire autonome du Royaume des Pays-Bas avec une longueur de 444 kilomètres et jusqu’en 2010 faisait partie des Antilles néerlandaises.

Curaçao fut d’abord colonisée en 1499 par l’Espagnol Alonso Ojeda, qui a dirigé l’expédition de l’île avec Juan de la Cosa et Amerigo Vespucci, qui voulait appeler l’île « l?île des Géants », pour la haute stature des indigènes de la région. Puis, en 1634, la Compagnie hollandaise des Indes occidentales a repris l?île, les Espagnols tout comme les populations autochtones furent alors expulsés et se réfugièrent au Venezuela.

Il existe différentes variétés de Curaçao allant du sec au doux, vous pouvez également obtenir des variétés chromatiques idéales pour les cocktails.

Pour la préparation de Curaçao, les oranges Lahara sont l’ingrédient le plus important. C?est un type d?orange plus aigre que la normal. Leur histoire remonte au XVIe siècle quand les colons espagnols ont planté des orangers dans le sol aride de l’île, produisant ces fruits acides.

Il ya des recettes pour la fabrication artisanale de la liqueur de Curaçao, tels que:

Ingrédients:

  • Écorces d’orange
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 litre d’alcool éthylique
  • 1/2 kilo de sucre
  • 2 clous de girofle
  • 1/2 litre d’eau
  • 1 cuillère à soupe de glycérine.

Préparation:

Etape 1:

Pour faire la macération, prendre un bocal en verre hermétique et placez-y les pelures d’oranges, l’alcool, le bâton de cannelle et les clous de girofle. Fermer la bouteille et laisser macérer 15 jours en remuant les ingrédients quotidiennement.

Etape 2:

Après 15 jours, préparer le sirop avec de l?eau et du sucre. Filtrer l?alcool avec un papier et mélanger les deux mélanges dans un récipient.

Etape 3:

Ajouter la glycérine à la boisson et mettre en bouteille. Attendre une semaine pour la consommation.

Et, si vous ne voulez pas la préparer vous même, il vous reste toujours nos recommandations :

 TAGS:Marie Brizard Curaçao BlueMarie Brizard Curaçao Blue

Marie Brizard Curaçao Blue

 

 

 TAGS:Bols Curaçao BlueBols Curaçao Blue

Bols Curaçao Blue

Les 5 meilleures vodka pour un Bloody Mary

Le Bloody Mary est l’un des cocktails les plus attractifs qu?il soit: sa combinaison de fraicheur, d’alcool et d?épices en un  cocktail idéal pour toutes les occasions: en plus de sa réputation de «boisson anti-gueule de bois », la tomate le rend idéal pour l’apéritif, et il est assez consistant pour être bu entre les repas.

Le choix de la vodka idéale pour un Bloody Mary n’est pas aussi facile qu’il y paraît: bien que le Bloody Mary soit une combinaison savoureuse, qui peut masquer certains défauts de la vodka, la pureté et la qualité d?une bonne vodka ne passent pas inaperçues. Vous le sentirez dans le résultat final! Que vous choisissiez une vodka neutre ou légèrement aromatisée, nous vous présentons le top 5 des vodkas parfaites pour un Bloody Mary.

5. Le bloody Marry de luxe

 TAGS:Cîroc Vodka 1LCîroc Vodka 1L

Cîroc Vodka 1L

 

 

4. Prêts à connaitre le bloody mary de la vrai Russie ? 

 TAGS:Moskovskaya 1LMoskovskaya 1L

Moskovskaya 1L

 

 

 3. Parfaite pour ceux qui veulent un bloody mary « extra »

 TAGS:Rushkinoff Cannabis 1LRushkinoff Cannabis 1L

Rushkinoff Cannabis 1L

 

 

2. Pour les bloody mary classiques

 TAGS:Vodka Poliakov 1LVodka Poliakov 1L

Vodka Poliakov 1L

 

 

1. Le best seller

 TAGS:Cîroc VodkaCîroc Vodka

Cîroc Vodka

Le whisky de Speyside

 TAGS:Des nuages bas, des paysages verts et beaucoup de whisky, Strathspey est la région écossaise qui compte le plus grand nombre de brasseries à travers le pays. La raison est que c?est la région référence en matière de single malt et la région d’origine des deux poids lourds de la distillation de cette céréale, le Glenfiddich et The Glenlivet.

Le meilleur des Highlands pour les meilleurs whiskies qui a un nom à lui: le Speyside Whisky, qui vient de la région traversée par la rivière Spey, une rivière qui leur fournit un saumon savoureux et ce whisky de renommée mondiale.

Cardhu, Balvenie, Macallan, Glen Moray ou Knockando, on trouve bon nombre de whiskys provenant de cette région très spéciale, qui se distingue des sept autres régions productrices d?Ecosse par sa situation géographique particulière. Cependant, il est dit que la plupart de ces marques n?utilisent pas l’eau de la Spey ni de ses célèbres affluents (Dullan, Fiddich et Lossie) pour faire le whisky, mais se servirait en fait des petits ruisseaux adjacents. Il s?agit peut-être là du secret de fabrication qui les rend si particuliers.

Ce qui unit tous ces whiskys est la grande qualité de leurs mélanges, qui les place dans la prestigieuse catégorie des High Class, un honneur qui semble facile à recevoir pour ces distilleries situées sur les rives de ce fleuve qui apporte la fortune.

En général, ces whiskys sont assez sucrés, contrairement à la rudesse du climat qui les entoure. Ils sont également très aromatiques, jouant parfois avec les palais d’experts qui soulignent quelques légères notes fumées qui donnent un résultat final exquis.

On pense que l’astuce est dans la combinaison du bois dans lesquels les whiskys sont entreposés. D’abord, les fûts de Bourbon qui façonnent l’évolution du goût, qui donnent son parfum et son image, la teinte ambre doré ou paille dorée présentant différentes variantes.

Des années plus tard, ce processus aboutit à une période variable dans du bois ayant contenu du sherry, bien que certaines marques expérimentent actuellement de nouvelles possibilités, effectuant la maturation finale en barriques de vin rouge, comme le Benromach Capellanes Picón Wood Finish qui se laisse influencer par son prédécesseur, le Picon del Duero Ribera, un des meilleurs Pago de los Capellanes.

Mais les vrais fans des Speyside Whisky recherchent les Cask Strength, aussi appelés Barrel Proof, qui sont ceux qui passent directement du tonneau à la bouteille, avec une augmentation concomitante de l’alcool par rapport aux autres.

En dépit d’être, dans la plupart des cas, complexes en nez, ils sont abordables en bouche, durables et équilibrés, avec des notes de vanille et une finition douce. Voulez-vous-nous faire le test ? Commencez donc par ces deux que nous vous recommandons aujourd’hui:

 TAGS:Grant's 1LGrant’s 1L

Grant’s 1L

 

 

 TAGS:Sir PittersonSir Pitterson

Sir Pitterson

Les rhums des Caraïbes

 TAGS:Si on dit que les Caraïbes sont un paradis sur terre, leur réputation peut-être largement attribuée à la qualité de leurs rhums. La tradition du Rhum est partagée par un grand nombre des pays qui la composent. Les plus imprégnés de cette culture sont sans aucun doute Puerto Rico, la Jamaïque, Cuba ou encore la République dominicaine. La Colombie, le Venezuela, le Honduras, le Nicaragua et le Costa Rica, sans oublier le Mexique et le Panama ont aussi une histoire liée à cette fameuse boisson, peut-être de manière moins marquée.

Nous allons commencer notre tournée des Caraïbes par les rhums jamaïcains. On doit à la Jamaîque le rhum Appleton, probablement le rhum le plus emblématique des caraïbes.

Faisons à présent un saut vers «l’île de l’enchantement», Puerto Rico, qui abrite une autre grande distillerie : la société Bacardi. Même si cette marque est aussi présente dans les Bahamas et à Cuba, c’est à Perto Rico que se concentre le gros de la production. Don Q, Captain Morgan, Palo Viejo, Ron Ron Castillo et Tubby sont aussi de grandes marques provenant de cette île.

Derrière le nom de République Dominicaine se cache une longe tradition du rhum. Les Ron Barceló, Brugal et Bermudez, sont emblématiques. Siboney rhum, Don Ron et Macorix sont aussi de grandes marques. Soulignons le fait que l’île produit le rhum Matusalem, qui est en fait d’origine cubaine. Cuba, qui est célèbre tant pour ses cigares que pour son fameux Havana Club, abrite les distilleries de Santiago de Cuba, et du légendaire Ron Varadero.

N’oublions pas de citer les Antilles françaises, la Martinique, qui produit de très bons rhums tels que le Saint James Rhum Blanc ou Ron Negrita.

En Amérique centrale les rhums à mettre en avant son bien évidemment le Ron Zacapa Centenario du Guatemala et le rhum international Botrán. Au Nicaragua c’est le Flor de Caña qui a connu la croissance la plus rapides au cours des dernières années. Au Panama, le rhum le plus vendu est le Ron Abuelo. Le Venezuela quant à lui produit le célèbre Cacique rhums et le Ron Santa Teresa. En Colombie, ce sont les très appréciés Ron Viejo de Caldas et Medellin Añejo qui sont les plus vendus.

Tentés par une tournée dans les Caraïbes? Nous vous recommandons 2 rhums de qualité :

 TAGS:Ron CaciqueRon Cacique

Ron Cacique, un classique

 

 

 TAGS:Ron Appleton SpecialRon Appleton Special

Ron Appleton Special, quelquechose de particulier

Comment se déguste la tequila?

 TAGS:La tequila est une boisson faite à partir de la fermentation du liquide extrait d’une plante appelée agave. C’est la boisson la plus populaire au Mexique, et elle est célèbre dans le monde entier. Son appellation d’origine s’étend à tout l’État du Jalisco.

Pour pouvoir porter ce nom, le Conseil de réglementation de la tequila exige que la boisson contienne au moins 51% de sucre d’agave, le reste pouvant provenir de sucre de canne ou sirop de maïs. Toutefois, il est bon de se souvenir au moment de choisir qu’une Tequila faite de 100% de sucre d’agave restera bien meilleure et plus pure que celles provenant de mélanges.

La Tequila non coupée est facilement reconnaissable puisqu’elle porte sur l’étiquette la mention « 100% agave ». Naturellement, la seconde exigence pour la fabrication de la tequila est son lieu d’origine : elle doit être produite au Mexique.

Tout comme le vin, la Tequila est une boisson complexe et il est important de connaître ces codes avant de procéder à une dégustation. Ainsi, le plaisir sera décuplé et vous pourrez vous amuser à différencier les variétés les unes des autres.

Ricardo Cisnero est professeur à l’Université des Antilles en charge de la préparation des taquiliers. Le taquilier est à la Tequila ce que le sommelier est au vin. C’est la personne accréditée comme dégustateur professionnel de tequila.

Selon ce professeur, la tequila n’est pas une boisson forte. Le seul problème c’est que nous ne la consommons pas de la bonne manière. En effet, d’après lui le citron utilisé avant de boire la tequila tue la saveur de cette dernière.

Pour ce professeur, la meilleure façon pour profiter pleinement de sa saveur consiste à prendre la tequila avant de consommer le sel et le citron. D’après lui de nombreuses tequilas sont d’une qualité telle qu’on a besoin ni de l’un ni de l’autre pour profiter de leurs saveurs.

Comme pour les vins, il est important de laisser respirer la tequila pendant environ 10 minutes. La dégustation doit se faire par petites gorgées.

Il est également important de boire chaque type de tequila dans le verre qui lui est destiné. Par exemple la tequila « añejo » se déguste normalement dans des coupes à cognac.

Quand nous parlons de tequila « añejo » il s’agit d’une tequila qui a vieilli entre une et cinq années avant d’être mise en bouteille. La Tequila « reposado » (comme Jose Cuervo Tradicional Reposado) a seulement reposé entre deux mois et un an. En revanche la tequila blanche est passée directement de la distillation à la bouteille.

Que diriez-vous d’une petite dégustation de tequila?

 TAGS:Jose Cuervo Especial ReposadoJose Cuervo Especial Reposado

Jose Cuervo Especial Reposado

 

 

 TAGS:Tequila Don Julio ReposadoTequila Don Julio Reposado

Tequila Don Julio Reposado

Lexique du Whisky (et II)

Dans cette seconde partie du Lexique du Whisky nous allons continuer avec une brève explication des termes qui tournent autour du whisky pour les amateurs de cette boisson.

K

Kieve : Nom Irlandais pour le Mash Tun.

L

Lixiviation : L’autre nom donné à la carbonisation.

Liqueur : L’eau chaude utilisée pour la macération.

M

Mariage : Processus durant lequel le mélange de whisky est placé dans des conteneurs avant d’être embouteillé.

Mélange : Liquide composé du fraisage mélangé à de l?eau bouillante pour extraire l?amidon soluble et le convertir en maltose.

Mise en bouteille Bond : Processus d?embouteillage du bourbon. Aux Etats-Unis on embouteille généralement le Bourbon après quatre années passées dans les barils.

Malte vert : L?orge qui commence à germer et n’est pas encore sec.

N

« Neutral Grain Spirit » : Pâle copie du whisky de grain irlandais et écossais produit par les américains.

P

Petits Grains : Céréales de seigle utilisés pour la fabrication du bourbon ou whisky du Tennessee, qui a des grains plus petits que le maïs.

Pot Still : Le pot still est un alambic en cuivre, en forme d’oignon, de poire ou de cloche, employé pour la distillation des single malts écossais et irlandais.

Pire : Liquide à haute teneur en amidon qui entre dans le laveur pour être fermenté.

Purée douce : Le mélange sans « contre-courant » utilisé aux Etats-Unis.

S

Saint-Patrick : Moine qui aurait introduit l’art de la distillation en Irlande en 432 après JC. Saint protecteur de l’Irlande, il est fêté par tous les irlandais le 17 mars de chaque année.

T

Tourbe : Nom donné à la fumée émise lors de la confection. Utilisé dans le maltage de l’orge du Scotch.

Têtes : Premier résultat du  premier « esprit d’alcool ».  Riche en alcool (75 à 80 %), il doit être à nouveau distillé  car il contient des composés volatils.

V

Vers : Tube de cuivre en spirale le long duquel les vapeurs sont condensées dans un alambic.

Vieillissement : Temps de vieillissement en fûts de chêne.

Vinasse : Le résidu présent dans le fond de la fermentation,  sans alcool.

W

Whisky biologique : Il est fait à partir de grains cultivés sans utilisation d’engrais chimiques ou de pesticides.

Whisky du Tennessee : Il est similaire au bourbon, à la différence qu?il est filtré par au moins 10 pieds de charbon sucré de bois d’érable.

Envie de partager vos connaissances? Si vous voulez organiser une dégustation et enseigner à vos amis ce que vous avez appris, voici deux whiskies que vous ne devez pas manquer :

 TAGS:Jim Beam 1LJim Beam 1L

Jim Beam 1L, un bourbon de qualité

 

 

 TAGS:William Peel Black 1LWilliam Peel Black 1L

William Peel Black 1L, parfait après les repas