Étiquette : production de vin

La Suède, derrière l’Angleterre dans la production de vins en raison du changement climatique

 TAGS:undefined

Il est connu de tous que l’activité humaine industrielle, surtout celle réalisée durant les dernières décennies, caractérisée par l’usage intensif de combustibles fossiles, est en train d’influencer peu à peu, mais de façon dramatique, le climat de la planète, provoquant la montée progressive et globale des températures et entraînant quelques changements dans la météorologie de certaines parties du monde.

 

Il s’agit de quelque chose que nous devons commencer à contrôler avant qu’il ne soit trop tard, mais qui dans certaines zones rend possible des activités qui jusqu’à aujourd’hui étaient impensables. De la même façon que cela se passe avec le vin anglais, en Suède la production est en train de profiter de la hausse généralisée des températures, en faisaint que les saisons chaudes soient de plus en plus longues, et en raison de cela, elle facilite la tâche des viticulteurs et l’amélioration de la qualité de leur produit, de plus en plus apprécié à l’intérieur et en dehors de ses frontières. 

Dans la région de Malmö, l’une des villes les plus grandes de Suède, nous pouvons trouver des vignobles qui aujourd’hui jouissent d’étés qui durent un mois de plus qu’il y a un demi siècle, comme Hällåkra, où l’on cultive plus de 20.000 vignes dans une superficie de 6 hectares de terrain. Le fait est que dans ces latitudes, l’augmentation de la température a été plus forte que la moyenne mondiale, et la viticulture nordique est en train de devenir une alternative commerciale sérieuse qu’il y a quelques années était considérée comme à peine plus qu’un simple hobby pour retraités.  

Malgré le fait que le vin suédois est encore un grand inconnu du grand public en général, l’initiative de petits producteurs est en train de susciter l’intérêt de restaurants locaux de la haute cuisine, qui commencent à les inclure dans leurs cartes de vins, avec une attention spéciale pour les vins blancs et effervescents, beaucoup plus adaptables aux conditions climatiques, malgré tout, particulières de la zone, peu appropriée pour la culture des raisins noirs.

 TAGS:Vinzel Chasselas 1990Vinzel Chasselas 1990

Vinzel Chasselas 1990: vin blanc de l’appelation Canton de Vaud élaboré avec chasselas de 1990.

 

 

Les 5 façons les plus curieuses de vieillir un vin

 TAGS:undefined

Au cours des dernières années, le vin est devenu un vrai phénomène social qui engendre une multitude d’activités autour de lui, des routes touristiques aux dégustations dans tous les formats, en passant par des foires, des évènements et un long etcetera.

 Parallèlement, les producteurs lancent sur le marché des variétés de plus en plus attractives, en diversifiant dans des domaines comme les emballages, les étiquettes, les processus de production, et selon ce que rapporte The Drinks Business dans un récent article, également dans les systèmes de vieillissement du vin en lui-même. À continuation nous vous présentons les plus voyants. 

  1. Vin “Extraterrestre”. Un britannique installé au Chili a lancé un vin vieilli à côté d’un météorite formé pendant la naissance du système solaire. Il s’agit d’un Cabernet Sauvignon qui, selon son producteur, présente un goût « plus vif », du fait d’avoir été conservé dans un fût en bois juste à côté d’un objet d’origine extraterrestre. 
  2. Vin vieilli dans des amphores. Pendant l’antiquité, ces récipients ont été utilisés par différentes civilisations pour conserver et transporter du vin, de l’huile et même des marchandises « sèches » comme l’attestent de nombreuses découvertes archéologiques. Actuellement, quelques producteurs de vins les utilisent pour donner à leurs vins des goûts plus neutres que ceux que produit le viellissement en fûts de chêne, en plus d’accentuer les saveurs fruitées. 
  3. Des bouteilles de chêne. Si  nous vieillissons le vin en fûts de ce bois, pourquoi ne pas l’utiliser pour augmenter ses effects bénéfiques y compris chez les vins jeunes? Oak Bottle est une idée lancée à travers la plateforme de crowdfunding Kickstarter, et qui promet de répliquer les effects du viellissement en bois de chêne pendant six mois. Il n’y a qu’à verser sur elle le vin souhaité et attendre deux jours.
  4. Viellissement par la chaleur. Utilisé traditionnellement pour vieillir les vins fortifiés de l’île de Madère, actuellement il est utilisé pour tous types de vins, de façon traditionnelle,  en viellissant dans les caves chaudes de bâteaux marchands, ou bien dans des containers en acier inoxydable à des températures de 45 à 50ºC.  
  5. Au fond de la mer. La découverte de bouteilles de vin et de champagne de plus de 170 ans dans des nauffrages sous-marins, dans un surprenant bon état de conservation, a provoqué une mode naissante qui consiste à vieillir des vins plus « modernes » dans des installations sous-marines. 

Quelles autres façons de vieillir le vin nous réservera l’avenir? On accepte les paris!

 TAGS:Remelluri Reserva 2007Remelluri Reserva 2007

Remelluri Reserva 2007: un vin rouge de l’AOC Rioja élaboré à base du meilleur de tempranillo et graciano du millésime 2007 et 13.5º d’alcool. 

 

 

 TAGS:Viña Ardanza Reserva 2007Viña Ardanza Reserva 2007

Viña Ardanza Reserva 2007: un vin rouge sous l’ AOC Rioja à base de tempranillo et garnacha de 2007 et a une teneur en alcool de 13.5º. 

 

 

Les zones viticoles les plus importantes d’Argentine

 TAGS:L‘Argentine a une histoire et une tradition riche en matière de vin. En fait, cette boisson a été déclarée comme étant la boisson nationale de l’Argentine.

L’un des secteurs de production les plus importants est la région de l’Aconcagua, dans la province de Mendoza. Cette zone consacrée à la viticulture est située à l’ouest de l’Argentine et au pied de la Cordillère des Andes, une zone tempérée, ce qui est idéal pour les vignes.

Les conditions météorologiques en hiver sont bonnes. Une humidité relativement faible fait partie des conditions idéales pour avoir des vignes saines, préservées des maladies fongiques.

Dans la région de Mendoza l?ensoleillement est très bon. C’est le centre viticole le plus importante du pays, et c’est la plus importante activité économique pour la province. Prédominent des variétés de rosés qui sont cultivées dans le but de faire des moûts concentrés comme le Criolla Grand, Cereza, Moscatel Rosado. Pour les variétés de rouges on trouve le Malbec, Cabernet Sauvignon, Merlot, Pinot Noir et pour les blancs le Chenin Blanc, Sémillon, Chardonnay, et Pedro Gimenez.

San Juan est la 2ème zone de production en Argentine. Elle a commencé à exporter vers la Chine et le Japon en 2000. Elle est située entre les Andes et la Sierra de pie de Palo. On y produit des vins de qualité et elle se spécialise dans Syrah. Dans ce coin du monde les variétés rosées et blanches prédominent sur les rouges. Le raisin qui domine est la cerise, le suit de près le muscat d’Alexandrie, Torrontés Riojano, et Pedro Gimenez. Cette zone a des domaines spécifiques de production tels que la vallée de Tulum où se trouvent Pucito, Albardón, San Martin et Sarmiento, qui comprennent également les vallées de Zonda, Ullum et Calingasta.

Une autre région viticole est celle de Salta en Argentine, troisième en matière de production nationale. C?est là que l?on trouve la vallée de Famatima, à l?ouest de la province. L’industrie du vin dans cette zone se concentre dans les vallons, les vins produits sont principalement blancs, légèrement sucré, de couleur dorée et très aromatique, mais aussi des vins plus fins, aux belles couleurs et aux arômes hagards et fort.

Je citerais aussi la Pampa où l’activité vinicole est secondaire. Rio Negro, où l?on cultive des cépages blancs et rouges pour la production de vin. Neuquen, Perico, et El Carmen, situés dans la province de Jujuy produisent du raisin pour être consommé frais, et les vallées de Calchaquíes où la variété la plus cultivée est la Rioja Torrontés pour son arôme floral et intense.

Nous avons traversé l?océan, et nous sommes revenus avec 2 grands vins pour vous:

 TAGS:Michel Torino Don David Cabernet Sauvignon 2010Michel Torino Don David Cabernet Sauvignon 2010

Michel Torino Don David Cabernet Sauvignon 2010

 

 

 TAGS:Callia Alta Shiraz Malbec 2011Callia Alta Shiraz Malbec 2011

Callia Alta Shiraz Malbec 2011

Les principaux pays producteurs de vins dans le monde

 TAGS:Le moment de faire le bilan sur la récolte passée est terminé. On commence un nouveau cycle avec un fait historique : pour la première fois l?Espagne bat l’Italie en matière de production de vin et se hisse au rang de second producteur mondial, directement derrière la France.

C’est ce qui ressort des rapports présentés tant par l’Institut de Services pour le marché Agricole et Alimentaire d?Italie (ISMEA ? UIV), responsable du contrôle de la production vinicole en Italie, comme du Ministère de l’Environnement et Milieu rural et Marin Espagnol (MARM). La production espagnole s’élevait à 40,3 millions d’hectolitres de production totale en 2011, tandis que l’Italie serait restée à 40,2 millions d’hectolitres.

L?Espagne, le pays avec la plus grande superficie de vignobles, occupait la 3e place dans la production de vin, dépassée par l’Italie et France, le leader dans cette catégorie -50,2 millions d’hectolitres en 2011 -.

En 4ème place, loin derrière, se trouvent les États-Unis, qui ont connu une forte baisse et reste à 18,7 millions d’hectolitres. La baisse de la production américaine est principalement due à la mauvaise récolte en Californie, la principale région vinicole du pays.

La liste complète des principaux pays producteurs de vin du monde, une fois publiés les résultats définitifs de l’année 2011, s’établit comme suit:

  • France – 50,2 millions d’hectolitres.
  • Espagne – 40,3 millions d’hectolitres.
  • Italie – 40,2 millions d’hectolitres.
  • États-Unis – 18,7 millions d’hectolitres.
  • Argentine – 14,6 millions d’hectolitres.
  • Australie – 10,5 millions d’hectolitres.
  • Chili – 10,4 millions d’hectolitres.
  • Chine – 10,4 millions d’hectolitres.
  • Afrique du Sud – 10,2 millions d’hectolitres.

Ces chiffres mettent en évidence la baisse de la production en Chine, qui, après des années de croissance continue semble ralentir, et l’Argentine, avec une baisse d’environ 10%.

A l?inverse, on note une augmentation de la production de vins en Europe centrale et orientale, notamment en Bulgarie (55%), en Autriche (45%) et au Chili (de 15,5%). Pour les pays européens, la cause principale est que la mauvaise récolte de 2010 ne s’est pas répété cette année, tandis que la production de vin chilien se développe grace une à une augmentation de la production due à de bons chiffres de vente enregistrés au cours des dernières années.

Réjouissons-nous pour les Françaises! Aujourd’hui, nous recommandons deux vins françaises qui réussissent dans le monde:

 TAGS:Château Smith Haut Lafitte 2009Château Smith Haut Lafitte 2009

Château Smith Haut Lafitte 2009

 

 

 TAGS:Château Citran Rouge 2007Château Citran Rouge 2007

Château Citran Rouge 2007

L’élaboration du vin

Elaboration

Tout d’abord, je dois vous avouer qu’il est difficile d’expliquer en si peu de mots comment se fait l’élaboration du vin. Mais nous essayerons de transmettre aux lecteurs un résumé concis, suite aux visites de plusieurs caves lors de la période de récolte, et en ayant reçu les témoignages d’experts.

En premier lieu nous pouvons dire qu’un certain processus est nécessaire pour que le jus de raisin se transforme en vin. Ce processus doit prendre forme de la façon la plus naturelle possible : la fermentation. Il s’agit d’un phénomène chimique par lequel le sucre du raisin se transforme en alcool et en dioxyde de carbone. Tout ceci se produit grâce à l’intervention des levures qui proviennent de la peau du raisin. Lorsque cette peau se brise, les levures s’en libèrent, et commencent à travailler le sucre, c’est le début de la fermentation.

Les raisins sont cueillis avec leur grappe, pour être ensuite déposé dans la cave. Les grains de raisins y sont dégrappés, puis presser afin de rendre un jus. Ce jus est composé de la pulpe, de la peau et des pépins du raisin. La mixture est mise à fermenter dans des cuves. Dès lors la levure aura un effet sur le sucre et le transformera en alcool. Le niveau d’alcool avoisine souvent les 15º. Il arrive parfois que les raisins soient trop sucrés, dans ce cas le processus doit être arrêté prématurément.

Actuellement, le processus est accompagné par l’usage de nouvelles technologies, qui rendent l’élaboration du vin plus maitrisée que jamais. Ces nouveaux éléments sont absolument nécessaires pour assurer la qualité des vins. Par exemple, les vins blancs ont besoin de fermenter à basse température pour éviter l’oxydation. En revanche, les vins rouges n’ont pas besoin de mûrir sous de basses températures, toutefois, il est nécessaire de les garder à l’abri de l’oxydation.

Certains vins sont élaborés en fûts de chêne, qu’ils soient blanc ou rouge, ils se retrouvent dans un processus d’oxygénation très doux car l’air rentre en très petite proportions. Si ce processus s’est développé de façon correcte, le vins s’embouteille sans oxygène. Le séjour en bouteille est essentiel pour que le vin atteigne son degré de maturité idéal.