Étiquette : jerez

Les vendanges en Espagne à plein rendement

 TAGS:La vendange est en marche dans différents lieux d?Espagne, et cette célébration met en valeur ce qu?il y a de plus important dans la culture et tradition viticole, en montrant tous ces attributs dans cet aspect aux touristes au niveau mondial qui y assistent à la recherche de l?aventure et de l?apprentissage.

Pendant le mois de Septembre les dégustateurs et les amateurs du vin en Espagne sont aussi heureux qu?un enfant avec un jouet nouveau, puisque l?époque de la collecte commence et pour initier cette activité plusieurs fêtes populaires ont lieu spécialement pour mettre en valeur l?importance du savoir-faire viticole.

La vendange est la manière habituelle d?appeler la tâche de la collecte : La Rioja, Cariñena et Jerez, entre autres zones d?Espagne célèbrent leurs propres fêtes.

  • À Jerez, cette célébration est composée d?une série de spectacles culturels, ainsi que également les traditionnelles visites à des caves et des concours de dégustation. Les gaditans sont spécialistes dans l?art viticole et pour cette raison Jerez est un endroit idéal à visiter à cette époque de l?année au niveau touristique.
  • À la Rioja est aussi célébrée cette fête de la Vendange avec d?amusants  concours et dégustations qui attendent les touristes et dégustateurs locaux pour divertir et montrer le meilleur. Le foulage du raisin est aussi réalisé de façon massive en permettant à tous ceux qui veulent participer de le faire.
  • À Cariñena ont lieu des corridas de taureaux dans le cadre de cette célébration, ainsi que aussi des dégustations en tout genre.

Cette année la célébration de la vendange commencera à la Rioja à partir du 13 septembre à Logroño, où vous pouvez déjà profiter de la culture viticole pour apprendre et vous amuser dans un seul lieu.

Et comment se présente le cru 2012 ? Cela fait plusieurs années que la qualité du raisin n?a fait autre chose que croître, de sorte qu?on s?attend à ce que, si la dernière heure ne s?abîme pas, cette année soit également exceptionnelle, dans la plus grande partie des régions d?Espagne.

Prêt pour un nouveau cru merveilleux ? En attendant nous te recommandons 2 des meilleurs vins d?Espagne :

 TAGS:Luis Cañas Crianza 2009Luis Cañas Crianza 2009

Luis Cañas Crianza 2009

 

 

 

 TAGS:Marqués de Riscal Reserva 2008Marqués de Riscal Reserva 2008

Marqués de Riscal Reserva 2008, élégant, ample, profond

 

Un petit détour par la Rioja

 TAGS:Une promenade dans Vins Rioja nous amène à découvrir des lieux aussi incroyables qu?une rivière qui disparaît dans la terre pour réapparaître des kilomètres plus loin (Oja), un poulet qui chante après avoir été rôti ou encore un éléphant dans la capitale de La Rioja. Même si vous pensez la connaître, cette région continue à vous surprendre, tout comm avec ses vins, célèbres et très demandés dans le monde entier, mais impossible à classer.

En tant que bonne connaisseuse de la Rioja, la première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de cette région c?est la bonne nourriture. Pommes de terre au chorizo, les patates à la Riojanaise, ce plat en est la preuve. Une recette simple pour un plat qu’on aime dans le monde entier. Et pour accompagner ces saveurs si riches le mieux que nous puissions faire est de prendre un vin rouge ou un Rioja Clarete (c?est ainsi qu?on appelle le rosé dans la région).

C?est plus facile à dire pour quelqu?un de la région, puisque là-bas ils peuvent acheter des vins pour moins de 10 euros, et ramener chez eux des vins à la hauteur de lAzpilicueta Reserva 2006 par exemple, ou bien le Ramon Bilbao Edición Limitada 2008, un Baron de Ley Reserva 2006 ou Lan et Viña Albina Reserva 2005.

Pour les tapas à la Rioja, nous ne devons pas manquer une petite promenade dans la rue Laurel à Logroño. Là, dans le Restaurante Casa Taza on commandera une petite racion de jambon ibérique accompagné d’une Heredad Ugarte  ou bien un Beronia Crianza, puis nous irons manger quelques champignons  à Soriano, qui seront bien meilleurs vec un verre de Luis Cañas, puis à Gárgonich, où nous prendrons des calamares et un oeuf farcis, accompagnés d’un Marqués de Riscal, au verre ;). Et le chemin ne s’arrête pas là, ce n?est pas pour rien qu?on appelle cette rue la rue des Elephants.

Un autre itinéraire que vous trouverez dans la Rioja, beaucoup plus connu et plus vieux que celui de la rue Laurel, c?est le chemin de Santiago, qui traverse la région et traverse, outre la capitale, des villes comme Navarrete, Najera, Azofra, Cirueña ou Saint Domingo de la Calzada, où a chanté le poulet après avoir été rôti. Un des villages à visiter est Haro.

Nous sommes au c?ur de la Rioja Alta, de cette partie viennent des grands vins comme Viña Tondonia de Bodegas Lopez de Heredia, l’un des classiques quand nous pensons à vin de Rioja, et Vina Ardanza, du groupe Rioja Alta, tout Torre de Oña et Barón de Oña.

Difficile de choisir, c?est évident. Mais ce qui est sûr, c?est que sur une terrasse dans Ezcaray ou sur un tonneau dans une des rues de La Rioja, c?est encore meilleur.

Quelques tapas de la Rioja? Nous vous proposons le vin qui l?accompagne :

 TAGS:La Rioja Alta Gran Reserva 890 1995La Rioja Alta Gran Reserva 890 1995

La Rioja Alta Gran Reserva 890 1995

 

 

 TAGS:Viña Tondonia Reserva 2001Viña Tondonia Reserva 2001

Viña Tondonia Reserva 2001

La bouteille de Jerez est-elle périmé ?

 TAGS:Une des particularités des vins de Jerez est qu?ils n?ont pas de millésime. Ils se cultivent selon la méthode appelée « de criaderas y soleras ». Vous avez tous vus cette collection de barriques dans les caves, les unes sur les autres. Et bien le procédé pour faire vieillir les vins de Jerez est le suivant : on embouteille du vin de la barrique qui est au sol (appelée « solera »), puis on rempli cette barrique avec celle qui est au-dessus, avec laquelle elle est connectée, et ainsi de suite jusqu?à arriver à celle qui est tout en haut, qui se rempli avec le vin nouveau de cette année.

Mélanger des vins d?années différentes fait qu?on ne peut pas donner un millésime précis au Jerez qui est en bouteille, ce qui provoque un doute : comment sait-on que ce vin est dans les meilleurs conditions de consommation ? ou dit autrement, la bouteille Jerez est-elle périmée ?

Pour le savoir, il faut regarder la date de mise en bouteille, car on considère que le vin, lorsqu?il est en cave, évolue positivement, et que le risque de le perdre ne vient que lorsqu?il est mis en bouteille. Où est l?information sur la date de mise en bouteille ?

Si vous regardez bien la photo, nous avons signalé un numéro marqué, qui commence par la lettre « L ». Ce numéro indique quand le vin a été mis en bouteille. Ensuite, selon le type de Jerez, nous saurons si le vin que nous avons entre les mains est dans les meilleurs conditions ou si il est passé. Cela dit, le vin n?étant pas une science exacte, il possible de trouver une bouteille en parfaite condition même plusieurs années après le moment où elle aurait dut perdre ses qualités, ou le contraire. Les conditions dans lesquelles a été gardé la bouteille sont aussi un facteur important.

Les deux systèmes de codification les plus communs commencent avec le ?L? sur l?étiquette, près d?un numéro de 4 ou 5 chiffres. Dans le code à 4 chiffres, le premier chiffre suivant le « L » indique l?année puis le jour de l?année de mis en bouteille du Jerez. Ainsi, le « L7137 », le code de la bouteille sur l?image, se traduit par le jour 137 de 2007, ce qui donne le 17 mai 2007.
Si la bouteille a 5 chiffres après le « L », alors les 3 premiers chiffres indiquent le jour de mise en bouteille et le deux derniers sont l?année. Ainsi, « L18409 » indiquerait le jour 184 de 2009, c?est-à-dire le 3 juillet 2009.

À partir de là, il faut calculer le temps passé depuis la mise en bouteille du vin, et évaluer si après tout ce temps le vin est encore bon ou pas. Ceci est particulièrement utile, pas seulement pour les bouteilles que nous avons à la maison, mais aussi au moment d?acheter un Jerez dans un endroit dont on ne connaît pas leur fréquence d?achat de vins de Jerez.

Et maintenant la science incertaine. Combien de temps conserve-t-on un vin Jerez en bouteille ? Ça dépendra de comment il a été conservé, de la marque, et même de la météo. Mais une bonne marge de sécurité pourrait être celle-ci :

  • Fino / Manzanilla: Ne pas consommer au-delà de 12-18 mois après la date de mise en bouteille et pas plus d?une semaine après son ouverture.
  • Amontillado / Palo Cortado : Ne pas consommer plus 18-36 mois après la date de mise en bouteille et pas plus de 2-3 semaines après son ouverture.
  • Oloroso / Cream : Ne pas consommer plus de 24-36 mois après la date de mise en bouteille et pas plus de 4-6 semaines après son ouverture.
  • Pedro Ximénez : Ne pas consommer plus de 24-48 mois après la date de mise en bouteille et pas plus de 1-2 semaines après son ouverture.

Le Jerez et le Pedro Ximénez

 TAGS:Pedro Ximénez et Palomino Fino sont les variétés de raisins que définissent le caractère des régions de Córdoba et Cadiz en Espagne, respectivement, car dans ces terres chaudes et sèches sont produits les vins les plus réputés du pays, le Jerez et le Pedro Ximénez.

Au XVI siècle, bien avant que le monde connaissent le Rioja o Ribera del Duero, deux des appellations d?origines les plus célèbres, nos deux boissons été déjà un succès d?exportation, dont le Royaume Unis était la principale destination.

Ce fut précisément le mariage entre Catalina de Aragón, cousine des Reyes Católicos, et le prince Arthur d?Angleterre qui favorisa le commerce des ces produits hors des frontières. À tel point que plusieurs siècles plus tard, au XIX, le Jerez représentait encore 40% des importations de vin de cette île.

Par méconnaissance, il est habituel de confondre le Jerez et le Pedro Ximénez, à cause de leur couleur identique et de la proximité de leurs terres d?origine. Cependant, leurs différences ne sont pas moindres. Le premier est un vin sec d?apéritif, élaboré a partir du raisin Palomino Fino. Au contraire, le second est un vin sucré produit avec la variété Pedro Ximénez, idéal pour accompagner les desserts. Ces boissons sont unies par la terre, car leur culture a besoin de beaucoup d?heures de soleil et peu d?eau. De plus, dans les deux cas, ces produits sont fortifiés, c?est-à-dire qu?après la fermentation on leur ajoute de l?alcool de vin, et ensuite on transvase le liquide dans des barriques de chêne pour les faire vieillir en solera.

Une fois dans les caves, les fûts sont disposés en forma pyramidale, en laissant toujours le plus ancien en bas et les plus récents au-dessus, et pour l?embouteillage le ?venenciador? (maître de la cave) prend une portion de chaque récipient. Finalement les barriques sont remplies avec du vin plus jeune. C?est de cette manière que le Jerez et le Pedro Ximénez sont maintenus toujours frais. Le temps de vieillissement est tel que, par exemple, il existe sur le marché des Pedro Ximénez avec des étiquettes datant de la récolte de 1924, qui par ailleurs sont très prisés.

Le vin de Jerez, toujours élaboré sec avec la variété de raisin Palomino Fino, doit son nom à la ville de Jerez de la Frontera, dans le sud de l?Espagne, en Andalucía. De manière générale, les caves, appartenant à de grandes entreprises, produisent cette boisson dans cette ville ou dans deux villages proches, Sanlúcar de Barrameda ou Puerto de Santa María.

Cherchant à améliorer son image, ces dernières années l?élaboration du Jerez a été limitée par une série de nomes. Entre autres, la quantité de vin que peut vendre chaque cave a été restreinte, la vente en gros interdite et l?autorisation d?ajouter le datage sur l?etiquette des vins dis premium.