Étiquette : edreams

Oenotourisme pour enfants

 TAGS:La culture du vin n’est plus exclusive au monde des adultes ! Il est vrai que les petits sont encore jeunes pour goûter ces breuvages, ils ont encore quelques années devant eux avant d’en profiter, mais … Qui a dit qu’il n’existe pas d’?notourisme et d’activités vinicoles pour les enfants?

Que diriez-vous d’une dégustation de moûts? À coup sûr, ils trouveront cela très drôle. Et si en plus nous leur donnons la possibilité d’assister à tout le processus de vinification, depuis le parcours à travers les vignobles jusqu’à embouteiller leur propre bouteille, le divertissement est garanti…

C’est pourquoi le Blog de Voyage eDreams vous aide à préparer une journée vinicole en famille … Ça vous tente?

 

La Rioja

 TAGS:En Espagne il existe de bons exemples de projets ?notouristique pour les enfants. L’un d’entre eux est celui qu’organise la Rioja Tourisme depuis déjà quelques années, baptisé «?notourisme pour enfants, apprendre et s’amuser entre vignobles ».

Avec ce programme, les plus petits s’amusent en apprenant comment l’on produit les vins de la Rioja, en écrasant des raisins avec les pieds ou en courant et sautant au milieu des vignes. Plus concrètement les enfants participent à de nombreuses activités de loisirs tels que: le Musée de la Culture du Vin Dynastie Vicanco, des promenades d’interprétation, des sports entre les vignes, un atelier artisanal du vin ou se mettre dans la peau d’un viticulteur, entre autres.

À partir de maintenant, si vous décidez de passer un week-end à La Rioja, venez avec vos enfants, vos neveux ou les enfants de vos amis et vivez une journée différente et très spéciale… Au fait, qui n’aime pas revivre ses années d’enfance?

 TAGS:

Navarre

Une autre proposition est de participer à des journées de pré-récolte. Par exemple, à la fin août et en début septembre, la cave navarraise de Pagos de Araiz, située à Olite, offre la possibilité de sortir dans les champs et de parcourir le vignoble afin d’évaluer le degré de maturation des raisins, à l’aide d’un réfractomètre, et de goûter les différents cépages de raisins plantés dans la propriété à des moments différents de maturité, comme le font les vrais vignerons.

De cette façon, les enfants peuvent voir en direct comment évoluent les raisins qui se transformeront par la suite en vin, et quelles sont les étapes à suivre pour obtenir les meilleurs crus.

Conseils

  1. Ne vous inquiétez pas au sujet des vêtements à porter. Le plus important c’est que les enfants profitent d’une expérience qui ne sera pas facile à répéter. N’est-il pas mieux de jouer et d’apprendre en se salissant que de rester propre et soigné sans profiter de l’expérience?
  2. Bande d’amis. Ça peut être une merveilleuse idée pour des camarades de classe, des cousins ? ou des amis. Ils profiteront ensemble d’une expérience ?notouristique. Plus on est de fous, plus on rit ! Sachez qu’une vraie journée vinicole donne pas mal de travail?
  3. L’automne, la meilleure saison. Tout le monde est au courant que la période de récolte du raisin se déroule pendant les mois de Septembre, Octobre et Novembre. Il existe des activités dans de nombreux vignobles, mais il vaut mieux s’y prendre à l’avance en recherchant un vol pas cher. Finalement n’oubliez pas de choisir soigneusement la destination qui vous initiera à cet univers riche en sensations…

Conseils généraux pour les routes œnotouristiques

 TAGS:

Les temps changent, et dans le secteur du tourisme plus vite qu?ailleurs. Tant et si bien que, par exemple, l??notourisme n’est plus une pratique exclusive des amateurs de vin et devient de plus en plus populaire parmi les jeunes couples, les groupes d’amis et les familles.

De nos jours, s’aventurer à la découverte d’une région, attirés par ses paysages et ses caves à vin, est devenu une vraie mode. Maintenant plus que jamais, les gens voient d?un bon ?il lorsqu?on réalise une route ?nologique à travers telle ou telle province… A vrai dire, ça vaut la peine d?échapper à la routine et de se laisser emporter par certains charmes que nous n?avions pas la chance de connaître!

C?est pourquoi, l??notourisme est une pratique qui gagne chaque jour de nouveaux adeptes. Voulez-vous essayer cette nouvelle mode? Vous ne savez pas très bien comment ça marche? Ne vous inquiétez pas, le blog d?eDreams vous donne quelques conseils pour mieux connaître ce tourisme à l?honneur du vin ! C?est parti …

1. Boire et conduire

C?est une évidence ?direz-vous? mais beaucoup de gens n?y font pas suffisamment attention. Le vin a une teneur en alcool non négligeable, donc si vous voyagez en voiture, méfiez-vous, et surtout ne prenez pas le volant. Si la route que vous avez choisie est loin de chez vous, il est préférable de réserver un hôtel pour y passer la nuit. Mieux vaut prévenir que guérir?

2. Expérience relaxante et déstressante

 TAGS:L’une des principales attractions de l??notourisme consiste à parcourir tous types de caves à vin. Ces lieux, apparemment sombres et froids, sont la plupart des fois des espaces sophistiqués et vraiment surprenants.

Par ailleurs, si l’intérieur des caves ne vous suffit pas, vous pouvez toujours vous promener dehors, à travers les champs, et sentir le parfum du vin au milieu d?une nature apaisante. Car, stratégiquement ou non, les vignobles et centres ?notouristques sont généralement situés loin du bruit de la foule afin que l’expérience soit plus agréable. Il est vrai que ces endroits sont un peu éloignés si l?on voyage en avion ou si l?on achète un vol low cost vers un aéroport secondaire, cependant les vignobles possèdent souvent un service de bus destiné aux excursions touristiques.

3. J?achète du vin?

D?ordinaire, lorsqu?on visite une cave, on finit toujours par acheter du vin… c?est peut-être l?ambiance, l?envie de conserver un souvenir de la visite ou le souhait de regoûter une saveur qui nous a marqué, mais généralement on finit toujours par tomber dans la tentation?

Et il n?y a rien de mal à cela ! Il faut tout juste se rappeler qu’il est préférable de ne pas acheter des marques connues, que nous pouvons trouver dans n’importe quel magasin, et s?ouvrir à de nouvelles saveurs. Pensez à un dîner spécial à la maison, un repas de famille ou un cadeau pour un bon ami…

4. Comment dois-je transporter les bouteilles pour ne pas les casser?

 TAGS:Si vous prenez l?avion, vous devez faire attention lorsque vous emballez les bouteilles. Si vous avez une valise rigide, il est préférable de les nicher dans un coin, enveloppées de vêtements. Si, toutefois, c?est un sac plus souple, vous feriez mieux de les mettre au milieu, mais toujours bien protégées. Vous n?imaginez pas comme c’est désagréable d?ouvrir votre valise et de vous retrouver sans vin, sans bouteille, et avec toutes vos affaires tachées… Finalement, n’oubliez pas que certaines compagnies aériennes ont des restrictions de poids, faites donc attention au nombre de bouteilles que vous achetez…

Muni de ces bons conseils, êtes-vous prêt à entreprendre un voyage où chaque route aura une saveur et texture différentes? Préparez vos papilles car vous allez essayer des saveurs uniques.

Prenez votre appareil photo car vous allez vivre une expérience incroyable. Et surtout, gardez vos yeux bien ouverts, car vous serez entouré d?un paysage hors du commun… Choisissez donc votre route ?notourisque et profitez-en à max!