Étiquette : bières trappistes

Happy New Beer’s Eve !

Happy New Beer’s Eve !Amoureux de la bière, nous avons une bonne nouvelle pour vous : demain, c’est le Jour National de la Bière aux Etats-Unis ! Mais que se passe-t-il alors aujourd’hui ? C’est aussi jour de fête, puisqu’on célèbre le “New Beer’s Eve” de l’autre côté de l’Atlantique, en référence à la Saint-Sylvestre, soit “New Year’s Eve”.

Cette fête est célébrée chaque 6 avril au pays de l’Oncle Sam. L’occasion idéale pour nous de vous raconter une histoire que chaque amateur de bière devrait connaître. Direction : l’époque de la Prohibition !

Pendant cette (sombre) période de l’histoire, la vente et la consommation d’alcool étaient interdites aux Etats-Unis. De 1920 à 1933, il fallait donc abandonner l’idée de savourer la moindre goutte d’alcool… ou prendre le risque de se faire prendre dans une histoire de contrebande. Jusqu’à cette date fatidique de 1933.

“Un bon moment pour boire une bière”

Le 22 mars 1993 est signé l’acte Cullen-Harrison, légalisant la vente de bière et de vin… avec une teneur en alcool égale ou inférieure à 3,2%. À l’époque, ils pensaient – naïvement – que ce degré d’alcool serait trop bas pour pouvoir intoxiquer… La légende dit qu’au moment de la signature, le Président Franklin Roosevelt aurait déclaré que “ce serait un bon moment pour boire une bière”. Une belle punchline à l’américaine, non ?

Mythe ou non, autant reste-il que le 7 avril, cette loi entre officiellement en vigueur. La veille, durant ce fameux “New Beer’s Eve”, on assiste alors à une véritable inondation de bière dans tout le pays. Imaginez la scène : des files d’habitants tout au long des pâtés de maisons pour entrer dans leur bar préféré et enfin déguster les premières bières légales depuis 13 ans. Rien d’étonnant qu’au cours des 24 premières heures de la fin de la prohibition, environ 1,5 million de gallons de bière aient été consommés.

Bref, c’est le moment idéal pour vous rappeler que la bière n’est pas un acquis, certains en ayant été privés pendant plus d’une décennie. Avez-vous déjà goûté des bières artisanales… ou trappistes ? Une Triple Karmeliet, une Lindemans Faro, une Rochefort 10 du côté des trappistes, ou si vous êtes plutôt artisanales internationales, une Er Boquerón d’Espagne, ou une Flying Dog Pale Ale des États-Unis.

Découvrez les bières trappistes

 TAGS:Beaucoup d’entre nous en savent pas, par le nom, ce que sont et d’où viennent les bières que nous appelons trappistes et pourtant, on la considère la meilleure de tous les temps.

La bière trappiste est une bière artisanale qui s’élabore dans les monastères trappistes de Belgique et de France. Avec un goût intense et fort au palet, il existe encore aujourd’hui des bières de cette origine qui continuent d’être élaborées et commercialisées par les propres moines, concrètement dans le sud de la Belgique. Ce sont les seules que l’on peut appeler trappistes: Chimay, Rochefort, Achel, Orval, Westvleteren et Westmalle.

Dans ces monastères, que l’on appel aussi de l’abbaye, l’élaboration de ces bières est une tradition, avec des recettes secrètes et millénaires qui leurs donnent plus personnalité. Il s’agit, donc, de petits monastères qui sont des producteurs de bière, parmi lesquels certains maintiennent encore aujourd’hui l’esprit initial et les vendent sur place. C’est la moindre des choses car les monastères fournissent directement l’industrie. En revanche, tel qu’on l’a dit, les bières trappistes se font toujours dans l’abbaye. C’est la différence principale entre les bières d’abbaye et les trappistes: la recette est similaire, mais l’élaboration artisanale des moines trappistes n’a rien à voir avec l’élaboration des brasseries industrielles.

Sa particularité réside dans sa haute fermentation ou de type Ale. Sa couleur ressemble beaucoup aux bières brunes, marrons et noir, ce qui lui donne un corps unique et très personnel. Le goût est aussi fort et un peu amer, à cause du haut degrés d’alcool qui va de 6% à 12% ABV.

Pour qu’une bière trappiste soit authentique, elle doit porter un distinctif qui lui donne les propriétés et la qualité nécessaire. Pour cela, elle porte sur l?étiquette un logo spécial sur lequel on assure que la bière est produite dans un monastère trappiste et pour laquelle il y a eut au moins un moine participant à son élaboration.

Boire une bière trappiste est une expérience unique. Elle est faite pour les connaisseurs, car ils assurent que c’est la même chose que de boire un bon vin rouge pendant un dîner plus que spécial.

On conseil de marier la bière avec des fromages, des viandes et de la charcuterie, car elle donne une agréable sensation au palet. Il n’est pas non plus nécessaire de faire un grand repas, car ces bières ont beaucoup de corps pour nous alimenter.

Avez-vous goûté une bière trappiste? Quelle est votre favorite?

 TAGS:Chimay RougeChimay Rouge

Chimay Rouge

 

 

 TAGS:Westmalle DubbelWestmalle Dubbel

Westmalle Dubbel

Découvrez les bières trappistes

Cervezas trapenses

Il est fort probable que beaucoup d’entre nous ne connaissons pas cette appellation. Néanmoins, la bière trappiste est considérée comme l’une des meilleures de tous les temps.

Les bières trappistes sont artisanales et s’élaborent dans des monastères français et belge. Elles offrent des saveurs intenses et puissantes sur le palais. Leur élaboration artisanale est désormais cachée par l’ombre de l’industrialisation, mais son existence persiste, des moines continuent à respecter la tradition, en particulier dans le sud de la Belgique. Les rares bières trappistes encore élaborées de nos jours se comptent sur les doigts de la main, ce sont : la Chimay, la Rochefort, l’Achel, l’Orval, la Westvleteren et la Westmalle.

Les monastères où  sont élaborés les bières trappistes, sont de tradition brassicole. Certaines abbayes fabriquent aussi de la bière. Les anciennes recettes secrètes sont celles qui aujourd’hui ont le plus de personnalité. Il s’agit donc de petits monastères qui cumulent également la fonction de brasserie. Quelques unes conservent l’état d’esprit original et vendent sur place. Même si de nombreuses marques de bières, au départ en provenance de monastère, sont désormais contrôlées par l’industrie, les vraies bières trappistes quant à elles, n’ont pas cessées d’être fabriquées en abbaye. Voici la différence entre les bières produites en abbayes et celles produites en monastère : la recette est similaire, mais l’élaboration artisanale faite par les moines, n’a rien avoir avec la production industrielle faite par les grandes marques.

Les bières trappistes ont un fort taux de fermentation, leur couleur est sombre, leurs corps sont uniques et très personnel. Les saveurs sont très fortes et tendent vers l’amertume, leurs teneurs en alcool varient entre 6% et 12%.

Pour qu’une bière trappiste soit reconnue comme telle, elle doit avoir certaines propriétés distinctives qui témoignent de sa qualité. Par conséquent, les étiquettes portent un logo spécial qui garantit que la bière est faite dans un monastère trappiste par des moines.

L’expérience qu’offre la dégustation d’une bière trappiste est unique. Elle est réservé aux fins gourmets qui savent en profiter lors d’occasions spéciales.

Nous vous conseillons d’accompagner vos bières trappistes aux côtés de fromages, de viandes et de charcuteries. Nous vous promettons que la sensation en bouche sera unique. De plus, ces bières ont beaucoup de corps et nous remplissent très vite le repas. Il est donc possible aussi de manger léger en accompagnant ces bières.

Avez-vous déjà  goûté une bière trappiste? Quelle est votre favorite ?