Étiquette : art

Le vin et l’art, même tableau

Les Noces de Cana, peint par Paolo Véronèse en 1562

Si arpenter les musées n’est pour vous qu’une tâche ingrate pour faire plaisir à votre bien-aimé(e), bonne nouvelle, voici un jeu qui pourrait vous ravir. Il pourrait s’appeler “spot the wine”, ou “remarque le vin”, pour les plus fervents francophiles. On vous met au défi : remarquez le plus de verres ou de bouteilles de vin possible dans les tableaux lors de votre prochaine virée au musée. Bonne chance, car ils sont nombreux !

Le vin stimule en effet la crátivité des plus grands artistes depuis des siècles… Quant à savoir si c’est la simple vue du vin ou sa consommation qui les inspire, on vous laisse juger. En attendant, voici les plus célèbres tableaux représentant le vin.

La dernière Cène

On vous en a déjà parlé, on ne va donc pas s’éterniser sur cette oeuvre, mais s’il y en a une qu’il faut citer, c’est tout de même bien celle-ci. Créée en 1496 par le grand Léonard de Vinci – presqu’en même temps que Christophe Colomb posant le pied en Amérique, bien vu – cette oeuvre célébrissime est une des plus connues de l’histoire de la peinture mais aussi une des plus détournées ! Faites le test sur internet, vous pourrez avoir quelques fous rires.

Les noces de Cana

Pour ceux qui l’auraient déjà visitée au Louvre à Paris, il s’agit d’une immense toile de 10 mètres réalisée par Paolo Véronèse en 1562. Cette oeuvre symbolique de la Renaissance est une véritable ode à la célébration par le vin. Défi à l’intérieur du défi : combien de personnes ivres pouvez-vous compter dans ce tableau ?

Jeune garçon buvant du vin

Titre un peu étrange mais sans équivoque. Comme son nom l’indique, il représente un jeune homme buvant un verre de vin. Pas très original, vous vous dites ? Détrompez-vous, car la façon dont ce jeune garçon est représenté, portant le verre à ses lèvres tête en arrière, en contre-plongée, est bien atypique ! On doit cette oeuvre au peintre italien Annibale Carrache qui l’aurait réalisée vers 1582.

Bacchus

Bacchus, si vous l’ignoriez, est le dieu romain du vin. Vous le connaissiez peut-être sous son petit nom grec, Dionysos, dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et la démesure. Rien que ça. Bref, le peintre Caravages a voulu rendre hommage à cette divinité dans son tableau sobrement intitulé “Bacchus”, en 1595. Il y met en scène le vin comme un élixir sacré. Ne le prenez pas au mot, si le vin était une fontaine de jouvence, cela se saurait !

Bacchus, peint par Caravges en 1595

Le Déjeuner des canotiers

Lorsqu’il peint cette oeuvre impressionniste en 1881, Auguste Renoir est poussé par la volonté de montrer le vin en tant que plaisir partagé entre invités et amis.

 TAGS:Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018

Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018

Surani Costarossa Primitivo di Manduria 2018 : Fabriqué dans les Pouilles, le talon du pays, imbibé de soleil. Les raisins sont cueillis sur certaines des plus vieilles vignes de la région. Celles-ci produisent les raisins les plus savoureux.

 TAGS:Boschendal Le Bouquet 2018

Boschendal Le Bouquet 2018

Boschendal Le Bouquet 2018 : Compte tenu de leur patrimoine viticole exceptionnel de près de 300 ans, les maîtres de Boschendal équilibrent minutieusement la tradition rustique et l’innovation moderne pour produire des vins classiques, fruités tout en préservant l’intégrité écologique.

 TAGS:Falesco Syrah Tellus 2017

Falesco Syrah Tellus 2017

Falesco Syrah Tellus 2017 : Le lien entre la famille Cotarella et le monde du vin remonte aux années 1960, lorsque Antonio et Domenico Cotarella, vignerons à Monterubiaglio, ont créé le premier établissement vinicole pour leur propre production de vin.

Le vin et l’art, une relation passionnée

Le vin et l’art, une relation passionnée

Le vin et l’art ont toujours entretenu une histoire étroitement liée, qui a inévitablement conduit à une relation fusionnelle. Pensez donc au fameux tableau de “La dernière Cène” de Leonard De Vinci : le vin y tient une place centrale – rien d’étonnant puisqu’il symbolise le sang du Christ lui-même.

En vérité, le vin a toujours été une véritable source d’inspiration pour les peintres dans le monde entier. Logique, vu l’amour qu’on lui porte depuis sa découverte ! De l’époque classique, avec “Les noces de Cana”, cette énorme fresque fantasque de Véronèse, au cubisme avec “La bouteille de Banyuls“ de Juan Gris, en passant par “La Vigne rouge à Montmajour” de Van Gogh – le seul tableau que l’artiste ait vendu publiquement de son vivant !

Quand l’art s’invite dans le vin

Si le vin fait souvent de belles apparitions dans les oeuvres d’art, l’inverse est également vrai. De nombreux domaines ont ainsi mis à l’honneur des artistes célèbres dans des collections inédites. En 1973, année de la disparition de Pablo Picasso, le Château Mouton-Rothschild a sorti un millésime avec une étiquette en hommage du peintre espagnol. Mais ce ne fut pas le seul à avoir sa place dans ce panthéon bien particulier. Andy Warhol, Keith Haring, Marc Chagall, Salvador Dali, Anish Kapoor et Jeff Koons ont également défilé sur les bouteilles du domaine.

La relation entre l’art et le Château Mouton-Rothschild ne s’arrête pas là puisque ce dernier a créé un Musée du Vin dans l’Art au sein d’un ancien chai. On y retrouve des sculptures, statuettes, tapisseries, flacons, terres cuites et d’autres hommages artistiques au vin et ses protagonistes.

Le Bordelais n’est pas en reste : si vous y parcourez une route de vin, vous y rencontrerez des statues et autres oeuvres d’art parmi les vignes. Vous pouvez même suivre un circuit « Art et Vin » pour découvrir le Jardin des Sculptures situé au domaine du château d’Arsac, regroupant une vingtaine d’œuvres célèbres de Jean-Pierre Raynaud, Niki de Saint Phalle et Claude Viallat. Depuis 2016, Bordeaux a même ouvert une Cité des Civilisations du Vin qui retrace l’histoire de ce produit sacré mais également sa relation avec l’art.

Quant au vignoble du Château Smith Haut Lafitte, il présente un énorme lièvre sculpté par Barry Flanagan, le symbole du domaine historiquement associé à Bacchus… dieu du vin dans la mythologie classique.

Faire de l’art… avec du vin

Et puis il y a cette artiste italienne, qui a réussi à littéralement fusionner les deux en réalisant des peintures… avec du vin. Elle s’appelle Elisabetta Rogai et crée de véritables oeuvres d’art à partir de vin rouge et blanc. Sans recourir à aucun additif chimique, se contentant d’utiliser de l’eau et de la farine pour fixer les couleurs. Sur la toile, le vin vieillit plus rapidement qu’en bouteille, les couleurs changent donc toutes seules au fur et à mesure des mois. Le résultat est surprenant et particulièrement réussi !

En quoi le vin et la musique sont ils complémentaires ?

 TAGS:undefined

Le vin et la musique. Si semblables et différents à la fois. Semblables par leurs diversités, leurs caractères, qui émergent selon la personnalité de leur créateur, leur lieux d’origine, les émotions qu’ils traduisent, les histoires qu’ils racontent. Différents, par les sens que ceux ci emploient pour nous surprendre. Ensemble, ils forment un accord idéal. Un bon vin s’apprécie avec de la bonne musique, qui doit être adaptée, une musique plus impulsive/rythmique pour un vin de caractère, une autre plus calme et douce pour un vin léger.

Ce n’est pas anecdotique, une étude, réalisée par le professeur Adrian North, et publiée dans le British Journal of Psychology nous montre que les personnes combinant vin et musique, peuvent décrire ce qu’ils dégustent selon des caractéristiques mélodiques.

Au delà du côté musical, le niveau sonore en général peut influencer la perception des goûts. Une étude démontre qu’un niveau sonore supérieur à 80 décibels peut même supprimer la possibilité de différencier correctement le sucré du salé.  

Un livre, intitulé “Le Vin et la Musique”, écrit par Sylvie REBOUL, est principalement consacré à la rencontre du vin avec la musique, permet de comprendre leurs relations, évoque aussi des chansons en rapport avec le vin. Le tout illustré magnifiquement, de manière ludique et très complet.

Ci – dessous, nous vous présentons deux exemples de musiques qui pourraient bien se prêter à la dégustation de ces vins: 

 Château Pech-Redon Les Cades 2014

  • John Coltrane – Blue train : un grand classique pour les amateurs de jazz, cette musique issue de l’album du même nom, saura accompagner ce Château Pech-Redon, par sa douceur, son harmonie, et son ensemble sera la parfaite combinaison pour vous relaxer après une longue journée. 

Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2015

  • Eddie – Pode me chamar : une musique composée par Fàbio Trummer, et jouée par le groupe Brésilien Eddie, sortie en 2003. Cette musique alternative/indie, sera parfaite pour déguster ce blanc, à la fois fruité, frais, vif. Il saura vous rappeler de délicieuses vacances d’été.

 

 

 TAGS:Château Pech-Redon Les Cades 2014Château Pech-Redon Les Cades 2014

Château Pech-Redon Les Cades 2014

 

 

 TAGS:Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2015Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2015

Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2015

 

 

Le vin est pour boire… et pour peindre!

 TAGS:undefined

L’artiste plastique Jorge Martorell a eu l’idée d’une nouvelle forme originale d’utiliser le vin: il l’utilise comme protagoniste dans ses pièces artistiques. Comment? en peignant ses toiles avec des vins de Malbec, Syrah, Cabernet et Chardonnay entre autres.  

Dans ses tableaux Martorell remplace l’acrylique par le vin, une technique qu’il a commencé de façon accidentelle lorsqu’il était en train de boire une coupe de vin pendant qu’il peignait, il tacha la toile sur laquelle il était en train de travailler. À ce moment là , Martorell décida qu’au lieu de recommencer, la tache de vin resterait là comme faisant partie de son oeuvre. Et il a tellement aimé le résultat qu’il a décidé d’utiliser le vin comme peinture dans ses oeuvres suivantes. 

Ainsi, le vin rouge, les taches et les marques de coupes ont commencé à faire partie de toutes ses oeuvres. Ses matériaux de travail sont désormais le vin pur, le vin frelaté ou modifié chimiquement, les dépôts et les teintures naturelles. Martorell utilise tous types de vins, de ceps et de cépages: depuis les vins haut de gamme jusqu’aux vins de table.

Son objectif est de profiter de ses comportements, ses qualités similaires à celles des aquarelles et de l’éventail de couleurs après l’oxydation: rouges, rubis, violets, gris, bleutés, violacés, bruns, marron ou dans le cas de vins blancs et mousseux, ses tonalités ambrées et orange.  

“Le processus de peindre avec du du vin est fait d’essais et d’erreurs », affirme Martorell. Pendant le processus de création de ses oeuvres il utilise l’oxydation du vin pour obtenir les résultats de couleur souhaités, et par contre, pour arrêter le processus d’oxydation, il utilise des vernissages, des acryliques, des teintes naturelles ou de l’oxyde de fer. En plus d’employer cette technique découverte par erreur, Martorell travaille avec un oenologiste, qui le conseille pour obtenir des couleurs et des textures souhaitées.  

La musique fait aussi partie du concept de ses oeuvres, inspirées de tangos et de phrases et de noms emblématiques: « Un », « Teinte Rouge », « La dernière cuite », « Les revers de la vie »,  » Laisse-moi pleurer », « Je suis resté là à la regarder »,  » En traînant par le Callao »…entre autres.

La liste des matériaux peu conventionnels qu’il utilise pour créer ses oeuvres continue d’augmenter. Dans l’oeuvre « Last tango in Paris », diptyque inspiré de la composition de l’argentin Gato Barbieri pour le film de Bertolucci, il a osé incorporer une goûtte de sang dans la dernière phase de sa création.  

Ah, et s’il y avait encore un doute, entre peinture et peinture l’artiste assure qu’il « mouille à peine les lèvres ».

 

 TAGS:Beaujolais Nouveau 2015Beaujolais Nouveau 2015

Beaujolais Nouveau 2015 est un vin rouge élaboré sous l’appelation Beaujolais Villages, élaboré à base de cépages du millésime 2015.

 

 

 TAGS:Domaine de la Garrelière Gamay Sans Tralala 2015Domaine de la Garrelière Gamay Sans Tralala 2015

Domaine de la Garrelière Gamay Sans Tralala 2015: un vin rouge d’AOC Touraine de Domaine de la Garrelière à base de gamay de l’année 2015. 

 

 

 Image: Martinwulich (flickr) 
 

Théâtre inspiré par le vin

 TAGS:undefined

Non seulement le cinéma et la poésie se sont inspirés du vin, le théâtre a réussi à profiter de cette boisson pour offrir des fonctions intéressantes aux spectateurs que partagent cette passion. 

L’une des oeuvres les plus remarquables est « Savoir enfin qui nous buvons ». Sébastien Barrier, responsable de cette oeuvre, s’engage à partager l’oeuvre de 7 propriétaires de caves, qui lui montrent des paysages et lui racontent des histoires pour partager leur passion du vin, en lui montrant des aspects qu’il ne connaissait pas auparavant.  

Dans l’oeuvre, Sébastien Barrera interprète un musicien et acteur de films muets et qui a une passion: le monde du vin et ses créateurs

L’oeuvre est disposée de façon à ce que les assistants s’assoient dans une douzaine de tables autour d’un bistrot disposé comme une scène, avec un écran de 2 mètres par 2 sur lequel on projette des images de 7 bouteilles alignées dans une sorte de comptoir.  

Cette oeuvre pleine d’anecdotes sur le vin est une ode au vin pleine de poésie, et dans celle-ci ne manquent pas une dégustation et une conversation sur 7 vins exposés sur l’écran et ses créateurs. 

Sébastien Barrera connaît bien les oenologistes de la Loire, ansi que les caves les plus importantes de France, ce qui lui a permis de créer une oeuvre dans laquelle on parle de vin avec beaucoup de connaissance, de respect et d’admiration.  

Pour l’instant ce spectacle est complet, mais il y a nouvelles dates disponibles, les 12 ey 13 Juin.

 

 TAGS:Henri Bourgeois Esprit de Bourgeois Sauvignon Blanc 2013Henri Bourgeois Esprit de Bourgeois Sauvignon Blanc 2013

Henri Bourgeois Esprit de Bourgeois Sauvignon Blanc 2013 est est un vin blanc d’ AOC Loire de Henri Bourgeois à base de sauvignon Blanc de 2013 et 12.5º d’alcool. 

 

 

 TAGS:Bouvet Ladubay Saumur Champigny 2012Bouvet Ladubay Saumur Champigny 2012

Bouvet Ladubay Saumur Champigny 2012 est un vin blanc sous l’ AOC Loire dont le coupage contient les cépages du millésime 2011 et de degré d’alcool de 13º.