Étiquette : amaretto

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

 

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

Saviez-vous qu’aujourd’hui était la journée des Grands-parents ? On ne vous parle pas d’une autre journée mondiale insipide voire étrange telle que celle des épinards, mais bien de la journée de nos aïeuls chéris, toujours présents pour nous goinfrer, nous gâter (beaucoup) et… nous servir quelques apéritifs bien corsés (merci mamy et papy) ! Car si l’orthographe de nos grands-parents est sujet à débat – je vous vois venir : mamy, mamie, mammy, et pourquoi pas mamihe tant qu’on y est ? – leur bar caché bourré d’alcools recueille un large consensus. Faisons le tour des petits trésors que l’on peut y découvrir !

Le vermouth

Ah, le vermouth et ses douces saveurs venues tout droit du placard de papy. Si cet alcool connaît une véritable renaissance en Espagne, particulièrement à Barcelone où la révolution a commencé, il traîne encore chez nous une réputation vieillotte. À tort ! Papy était peut-être bien un hipster sans le savoir, car la révolution se propage (dites-le en murmurant pour donner un effet dramatique). Mais qu’est-ce que c’est au juste, le vermouth ? Ni plus ni moins qu’un vin aromatisé aux clous de girofle, à l’armoise, à la cannelle, à la vanille et même à l’origan. Un vin riche en saveurs, mais aussi en alcool, avec 15 à 18 degrés au compteur ! C’est bien joli d’être dans le coup papy, mais on y va doucement sur la descente.

L’amaretto

Celui-là, c’est un classique des après-midis chez les grands-parents à regarder des feuilletons des années 90 en buvant du café amélioré. Je ne sais pas vous, mais en tout cas dans ma famille, mes aïeuls avaient la (fâcheuse?) tendance à verser quelques (beaucoup de) gouttes d’amaretto dans le café. C’est chaud, c’est doux, c’est sucré – et ça monte vite à la tête. Heureusement qu’on était pas très fan du café quand on était petit.

L’absinthe

Là, on est encore plus content qu’ils n’aient pas sorti cette bouteille quand on avait moins de 18 ans. Ni jamais, en fait. On peut s’affirmer heureux qu’ils la gardent plus ou moins perdue au fond de ce placard, décorée par les toiles d’araignées. L’absinthe, c’était à sortir UNIQUEMENT en cas de force majeur. Pour papy et mammy, cela se traduisait par la célébration du diplôme de fin d’études par exemple. C’est tout ce dont à quoi l’on pense. On prie pour que vous n’ayez pas d’autres souvenirs de cet alcool qui avoisine généralement les 80%. Et si vous aviez d’autres exemples, on imagine que… vous ne vous en souvenez pas.

Les vins de fruits

Ou sa variante : les vins de fleurs. Ou sa variante dégoûtante : les vins périmés qui attendent là depuis 10 ans. Saviez-vous qu’il y a 30 voire 20 ans à peine, c’était commun de produire et déguster (le mot est sans doute un peu fort) des vins produits à partir de pissenlits ? On espère que vous ne le saviez pas, car ça ne donne quand même pas trop envie cette histoire. Enfin, chacun ses goûts, on vous laisse libre de choisir. Ne venez pas râler ensuite si vous avez envie de vomir.

La chartreuse

Tu as mal à la gorge ? Prends donc un peu de chartreuse. Une migraine ? Allez hop, un peu de chartreuse. Ta petite amie t’a larguée ? Sortons la chartreuse. Merci papy pour ces remèdes imbuvables mais qui avaient le don de faire passer la douleur (ou pas). Quand vous voyiez vos grands-parents sortir ce liquide vert aux effluves de médicament pour la toux, vous ne vous doutiez pas que cet alcool accompagnerait vos soirées quelques années plus tard, ni ne connaîtrait un vrai renouveau, comme le vermouth. On le répète : merci papy pour ton éducation précieuse.

Les alcools maisons

On les surnomme affectueusement les AFMNI. Un peu compliqué à dire, certes. Les Alcools Faits Maison Non Identifiés, si cela peut vous aider. Sortis spécialement d’on-ne-sait-où tel Mary Poppins plongeant sa main dans son sac à main sans fond. Chaque dimanche après-midi, mammy dégotait une bouteille du placard pour accompagner le dessert, lui faire voir un peu la lumière du jour et potentiellement nous arracher le pharynx. À force de se prendre pour des contrebandiers en période de Prohibition, on finit par produire des alcools à plus de 50%, (presque) sans s’en rendre compte.

On souhaite donc une excellente fête à nos grands-parents et on les remercie de leurs expérimentations si formatrices !

3 Cocktails à base de whisky pour la fête des pères

3 Cocktails à base de whisky pour la fête des pères

Pour fêter les pères comme il se doit, nous vous proposons des recettes de cocktails à base de whisky.

Le Old Fashioned

Ingrédients :

– Eau gazeuse
– 1 morceau de sucre
– 1 trait d’angostura bitters
– 5 cl de whisky
– Le zeste d’1 orange

Préparation :

– Réalisez la recette « Old Fashioned » dans un verre à mélange.
– Écraser le morceau de sucre imbibé d’Angostura avec le zeste d’orange dans le fond d’un verre jusqu’à dissolution complète du sucre. Remplir de glace, ajouter le Bourbon et compléter avec l’eau gazeuse. .
– Servir dans un verre de type « old fashioned ».
– Décorer d’une demi-tranche d’orange et de deux cerises au marasquin.

Le Boulevardier

Ingrédients :

– 3 cl de whisky (bourbon, whiskey)
– 3 cl de vermouth rouge (martini, cinzano)
– 3 cl de campari

Préparation :

– Réalisez la recette « Boulevardier » directement dans le verre.
– Verser les ingrédients directement dans le verre contenant des glaçons.
– Servir dans un verre de type « old fashioned ».
– Une rondelle d’orange dans le verre.

Le Louisiane

Ingrédients :

– 4 cl de whisky (bourbon, whiskey)
– 1/2 cl d’amaretto
– 2 cl de crème de pêche de vigne

Préparation :

– Réalisez la recette « Louisiane » dans un verre à mélange.
– Verser dans un verre à mélange rempli de Glaçons. Mélanger avec la cuillère. Servir dans un verre à cocktail décoré d’un quartier ou d’un oreillon de pêche.
– Servir dans un verre de type « verre à martini ».
– Aucune décoration, à déguster tout de suite.

 

 TAGS:Elements Of Islay Peat Full Proof 50cl

Elements Of Islay Peat Full Proof 50cl

Elements Of Islay Peat Full Proof 50cl : Une couleur pâle, de vin blanc, une odeur de tourbe chaude, doux, terreux, légèrement végétal, du jambon, une légère cendre orange épicée, vanille sucrée. Goût de noix roties, les épices et, bien sûr, la fumée de tourbe grossière.

 TAGS:Peaky Blinder Whiskey

Peaky Blinder Whiskey

Peaky Blinder Whiskey : un whisky irlandais vieilli en fûts de Xérès, qui donnent au distillat des notes d’abricot et de fruits secs. Le nom de ce whisky provient d’un gang de rue actif à Birmingham entre le 19ème et le 20ème siècle.

 TAGS:The Yamazaki Distiller's Reserve

The Yamazaki Distiller’s Reserve

The Yamazaki Distiller’s Reserve : Le jeune talent de Yamazaki. Un whisky suave et facile à boire élaboré à partir d’un whisky âgé de moins de 10 ans affiné en fûts de chêne français de vin de Bordeaux, de whiskies vieillis en fûts de sherry et âgés de plus de 20 ans.

 TAGS:The Glenlivet Nàdurra Peated

The Glenlivet Nàdurra Peated

The Glenlivet Nàdurra Peated : Vous avez une occasion spéciale à célébrer et vous êtes toujours à la recherche d’un bon whisky ? The Glenlivet Nàdurra Peated, sur le marché depuis 2016, est le produit de la distillerie Glenlivet que vous cherchez.

La Grappa, un goût unique

 TAGS:La tradition des esprits italiens ne fournit pas seulement la célèbre apéritif comme le Martini ou l’Amaretto di Saronno, mais il est également connu pour la Grappa. La Grappa est un produit alcoolisée distillée à partir de raisins destinés exclusivement à l’aire géographique de l’Italie du Nord, San Marin et la Suisse italienne.

Bien qu’il existe d’autres pays de type boisson alcoolisée distillée similaire, le nom Grappa peut être attribué uniquement si elles sont calculées à partir de raisins des domaines mentionnés précédemment. Le processus de production de grappa est particulier et suit un rituel très précis ce qui rend le distillat unique.

Les origines de boisson sont à chercher dans le 6 ème siècle avant JC, quand, en Mésopotamie, étaient les premiers exemples de produits alcoolisés. Les procédés de distillation valides pour ce type de boisson sont ensuite par la suite été modifiée pour s’adapter à la distillation du marc, également par des procédés chimiques.

Toutefois, la boisson doit son succès à la naissance de la distillerie de la famille Nardini à Bassano del Grappa dans le lointain 1779. Cette usine a marqué une véritable révolution dans le moyen de distiller l’alcool liquide, à travers un processus de distillation à la vapeur. Il est, en fait, doute que le cognac a pris son nom de la localité dans laquelle la famille Nardini a décidé d’ouvrir son propre établissement.

Dans la production de la grappa l’étape fondamentale sera la distillation du vin. Dès lors, le produit fini sera né, dont l’alcool contenu varie entre 37,5 et 60%. Pour boire l’eau de vie ils existent différents types de verres. Il faut utiliser généralement un type de verre appelé tulipe (pour sa forme de tulipe).  Les verres tulipes de cristal fin permettent d’apprécier avant tout sa couleur : transparente, s’il s’agit d’une grappa jeune ; limpide, brillante et de couleur plus soutenue, s’il s’agit d’une version affinée.

Ils existent différents types de grappa, en fonction de la distillation: jeune, aromatique, âgé ou parfumé.

Voici nos recommendations de grappa:

 TAGS:Grappa Candolini BiancaGrappa Candolini Bianca

Grappa Candolini Bianca

 

 

 TAGS:Grappa Alexander CruGrappa Alexander Cru

Grappa Alexander Cru