Étiquette : alcool

D’où vient le vin ?

La Russie est le berceau de la vodka. Le Mexique est celui de la téquila. Cuba, celui du rhum. L’Ecosse, celui du whisky. Mais…d’où vient le vin? L’attribution est incertaine et n’est pas exempte de querelles politiques. Cependant, l’apparition du vin n’est pas un fait que l’on peut isoler dans l’histoire, tout au contraire : il est indissociable de l’évolution historique de l’agriculture et de la gastronomie.

L’histoire du vin naît à l’époque néolithique

Tout porte à croire que le vin est né à l’époque néolithique (l’âge de pierre). Les premiers vestiges de ce qui pourrait être du vin furent trouvés dans les Monts Zagros (dans la région aujourd’hui occupée par l’Arménie, la Géorgie et l’Iran) et concrètement dans le village néolithique Hajji Firuz Tepe.

C’est dans ce peuplement que fut trouvée, pour la première fois, une vaisselle datant de 5400 av. J.‑C. qui contenait de l’acide tartrique, que l’on retrouve dans la peau des raisins, ce qui semble indiquer qu’elle aurait contenu du vin. De plus, ce vin provenait de la variété vitis vinifera sylvestris.

L’émergence de routes commerciales

Avec la progression, la conversion des sociétés nomades en sociétés sédentaires, la maîtrise des techniques agricoles évoluèrent et de nouveaux métiers apparurent et avec eux l’échange de marchandises et le commerce. Et avec le commerce, le développement du vin depuis l’Europe orientale vers l’Inde et la Chine.

Le vin dans l’Égypte ancienne

On a retrouvé des représentations picturales datant du règne d’Oudimou, cinquième souverain de la 1ére dynastie d’Égypte (entre 2914 et 2867 av. J.-C.), qui montraient des égyptiens vendangeant. Au début le vin, qui pouvait aussi provenir du jus de grenades, était utilisé lors de cérémonies religieuse et était appelé shedeh. Bien que le vin fût quelque peu réservé aux classes nobles et au clergé, lors des périodes de fêtes, les égyptiens des classes populaires y avaient également accès.

Pour ce qui est de sa préservation, le vin était conservé dans des amphores scellées. Certaines d’entre elles firent même partie du trousseau funéraire de pharaons, tels que celui de Toutankhamon,  dans lequel on retrouvât trente grandes jarres de vin.

Dans l’Égypte ancienne le vin servait également à laver les corps avant et après les avoir vidé lors du processus de momification.

De l’Égypte à la Grèce

Étant donnée la proximité géographique de la Crète et de l’Égypte et de la Phénicie par rapport à la péninsule grecque, tout porte à croire que le vin est arrivé au berceau de la civilisation moderne par l’île mythique de la méditerranée orientale.

Vers 700 av. J.-C., le vin était une boisson habituelle et atteignait des cotes de popularité si importantes qu’on lui assignât même un dieu: Dionysos. Il était habituel de le boire mélangé à de l’eau car c’était du vin d’un degré alcoolique élevé et il ne se buvait pur que dans des rites et célébrations religieuses.

La culture de la vigne s’est étendue de la main de la culture grecque aux pays méditerranéens. Et c’est de la Grèce ancienne que vient le premier document sur le vin. Intitulé Les travaux et les jours, par le poète grec Hésiode (VIIIe siècle av. J.-C.) décrit la récolte et le pressurage des raisins, comment était consommé le vin –avec de l’eau- et sa conservation –dans des peaux de chèvre-.

Le vin et l’Empire romain

Vers l’an 200 av. J.-C. le vin arrive à la péninsule italienne et même les terres du Sud commencèrent à être appelées Oenotria (terre du raisin), étant donnée la facilité avec laquelle la vigne y était cultivée. L’Empire romain eut un rôle fondamental dans la divulgation du vin et la propagation de la culture de la vigne en Europe, parvenant même à planter des vignes dans des latitudes comme la Normandie, la Flandres ou les ays baltiques. C’est, pour ainsi dire, une époque de splendeur du vin à laquelle nous devons entre autres, la technique du greffage dans les ceps des vignes.

Les romains commencèrent eux aussi à utiliser des cuves en bois pour conserver et transporter le vin, méthode qui provenait du nord de l’Europe pour conserver d’autres boissons.

Avec la chute de l’empire romain, ce furent les moines chrétiens qui prirent le relais et, au Moyen-Âge continuèrent à cultiver la vigne pour obtenir des vins destinés à la consécration de la messe.

Le vin dans le Nouveau monde

L’introduction de la vigne et du vin dans ce que nous appelons le Nouveau monde s’est fait avec les jésuites et les conquérants. Il fallait garantir l’approvisionnement en vin des offices religieux et c’est ainsi que petit à petit on apporta et planta des vignes. Ce processus fut accéléré avec les porte-greffes. En moins de 100 ans, au cours du XVIème siècle, le vin arriva au Mexique et en Basse-Californie pour atteindre le Pérou, le Chili et l’Argentine.

Plus d’histoire et de curiosités sur le vin

Dans le blog d’Uvinum, nous aimons écrire et apprendre sur le vin et le faire connaître. Si vous souhaitez lire d’autres articles sur l’histoire et les curiosités du vin, voici quelques liens qui vous intéresseront sûrement. Santé !

 

5 tendances en consommation de vin pour la fin de la décennie

Il ne reste plus que deux années avant  2020 et le début d’une nouvelle décennie. C’est pour cela que les connaisseurs établissent leurs tendances en vin pour la fin de la décennie. Le rapport  “Wine Trade Monitor 2018”, réalisé par Sopexa, à partir des réponses de professionnels, mentionne différents aspects comme quels sont les vins les plus appréciés et quels formats sont les préférés des consommateurs, entre autres.

1. Les vins français sont toujours les plus appréciés

Pas de surprise dans ce chapitre. S’il est vrai que d’autres vins de divers endroits ont gagné des places, neuf  professionnels consultés sur dix considèrent que les vins français restent indispensables. Ceux en provenance du Chili, d’Australie et des États-Unis montent en grade.

2. Conditionnement et format

D’après l’étude, les pays asiatiques ont une prédilection toute spéciale pour le vin mis en bouteille, et 66% des opérateurs de la zone prévoient un plus grand essor des bouteilles de petit volume et autres petits formats. Les conditionnements et étiquettes « intelligentes » et interactives sont accueillis favorablement dans les pays asiatiques, alors qu’ils le sont moins dans les pays occidentaux.

3. Essor des vins écologiques

Pour la première fois, les vins écologiques se positionnent entre les trois premières places des catégories les plus prometteuses pour plus de 35% des opérateurs (excepté la Chine et Hong Kong). D’autre part, le pari pour les productions locales est chaque fois plus important comme nous l’avons vu il y a quelques années, tant en alimentation qu’en boisson.   Cela signifie que la “dénomination régionale” se vend bien et ça sera le cas jusqu’à la fin de la décennie.

4. Dénominations d’origine

Elles ont toujours eu un premier rôle. Et il en sera de même à la fin de la décennie. L’étude souligne que la majorité des professionnels interrogés citent en premier lieu les françaises en vin rouges. Avec quatre régions pilotes : Bordeaux, Languedoc, Côtes du Rhône et Bourgogne.  Pour ce qui est des blancs, ceux de Marlborough (Nouvelle Zélande), s’imposent partout sauf en Belgique, alors que les blancs français de la Vallée de la Loire sont en tête en Europe.

Rioja et Rueda sont les dénominations espagnoles qui occupent les premiers postes du classement en rouges et blancs respectivement.

5. Types de raisin

La classification des quatre cépages classiques reste stable (Cabernet SauvignonChardonnay, Pinot Noir et Merlot). On soulignera le succès du Chenin blanc aux États-Unis, qui est une claire tendance à tenir en compte.

781 professionnels (importateurs, grossistes, distributeurs et  “pure players” du commerce électronique) ont répondu à l’enquête de Sopexa ; 77% desquels étant des personnes clés dans la prise de décision.

 

 

La technologie révolutionne aussi le monde des boissons

 TAGS:undefined

Il est incontestable que la technologie est omniprésente dans nos activités journalières, nous apportant des solutions qui simplifient notre vie. Aucun aspect de notre quotidien n’est épargné et cela inclut les boissons alcooliques.

Les inventions technologiques  du secteur concernent principalement la production, la maturation et l’emballage des boissons – avec son lot de résistances équivalentes dû au conservatisme régnant dans ce secteur qui provoque des batailles légales comme celles du vin bleu. Cependant, il y a des nouveautés dans d’autres domaines comme le démontre le projet Gutenberg, un prototype de bibliothèque de boissons alcoolisées présenté par le groupe Pernod Ricard qui n’est pas encore disponible dans le commerce.

L’idée n’est pas révolutionnaire puisque son intention est celle d’être un guide personnalisé pour les consommateurs à travers des modèles de consommation. Sa nouveauté réside dans l’approche du « code ouvert » semblable à celui des softwares libres afin de générer une communauté en ligne qui échangerait des idées via ses smartphones et les réseaux sociaux.

Autres technologies au service des boissons alcooliques

Les applications mobiles sont le principal champ de développement dans l’interaction directe avec le consommateur. C’est le cas du « bouton de bière » créé par Carlsberg, une application qui ajoute automatiquement des bières à votre panier en ligne  actuellement à l’essai dans 5 chaînes de distributeurs de boissons alcooliques.

D’autres idées offrent des approches expérimentales visant à rendre la consommation d’alcool plus « convenable » ; une ligne technologique qui suscite certains des événements les plus excitants de l’industrie depuis longtemps. Dans ce cas, la robotique jouera un rôle central. Nous pensons, par exemple, à Bartesian, un robot serveur domestique capable d’élaborer mélanges et cocktails à l’aide de capsules selon la demande de son usager. Il s’agit d’une invention qui sera commercialisée l’année prochaine.

Ce n’est qu’une petite partie de la révolution que prépare la technologie dans le monde des boissons. Pour beaucoup, ses conséquences modifieront remarquablement les habitudes du consommateur. Mais cela reste encore à voir car n’oublions pas que la majorité des projets n’en est encore qu’à la phase d’essais.

 TAGS:La WambrechiesLa Wambrechies

La Wambrechies est une bière au genièvre pur vieux malt. Une bière spéciale, gastronomique, idéale pour accompagner les apéritifs gourmands.

 

 TAGS:Gïk Live (vin bleu)Gïk Live (vin bleu)

Gïk Live (vin bleu) créé par un groupe de jeunes qui ont voulu créer quelque chose de différent, d’amusant, de nouveau.

6 bars de film

 TAGS:undefined

C’est une évidence : les bars font partis de notre vie, à tel point qu’à de nombreuses reprises ils sont le théâtre de scènes importantes ; et donc quelque chose que le cinéma doit traduire, de la même façon qu’il le fait avec tous les autres événements, réels ou de fiction, imaginés par ses créateurs.

Les scènes du septième art qui se déroulent dans les tavernes, les bars, les cafés, les pubs, les restaurants et autres lieux sont nombreuses et obtiennent ainsi le rôle principal. Nous vous présentons certains de ces lieux les plus célèbres.

1. La cantina de Chalmun

Impossible qu’un fan de Star Wars n’écoute pas involontairement la chanson, qui passe dans la scène de la cantina la plus connue de la planète Tatooine, quand il voit une image de cette dernière. C’est ici que Ben Kenobi et Luke Skywalker recrutent Han Solo et Chewbacca pour leurs aventures et que nous voyons le maître Jedi utiliser son sabre laser pour la première fois dans la très célèbre saga.

2. Bob’s Country Bunker

N’importe quel bar qui possède un rideau métallique pour éviter les jets de bouteilles, mérite probablement d’être visité. C’est le cas du bar qui accueille les aventures des très connus Blues Brothers, dans le film du même nom, interprétés par John Belushi et Dan Aykroyd.

3. Le salon doré de l’Hôtel Overlook

Ici on commence par s’apercevoir que Jack Nicholson n’est pas très bien dans sa tête lorsque l’on voit certaines scènes de Shining, l’inquiétant film produit en 1980 par le célèbre réalisateur Stanley Kubrick.

4. Le Poney Fringant

Rien de mieux que quelques pintes pour commencer la meilleure aventure jamais vécue par quatre hobbits du Comté. Au Poney Fringant,  Aragorn (alias Trancos) et les quatre petits héros aux pieds poilus, protagonistes de l’adaptation au cinéma des Seigneurs des Anneaux, font connaissance.

5. Jack Rabbit Slim’s

Probablement l’une des scènes les plus connues de Pulp Fiction, de Quentin Tarantino. Elle se déroule dans ce local, typique des Etats-Unis, un dîner dansant durant lequel Travolta et Thurman donnent libre cours à leur passion pour la danse et les cocktails.

6. Rick’s Café Americain

On ne pouvait pas ne pas citer, dans ce petit récapitulatif, le fameux nigthtclub de Casablanca, qui a vu naître l’amour passionné de Humphrey Bogart et Ingrid Bergman dans le film de 1942, en plus d’accueillir le piano sur lequel Sam « jouait une autre fois ».

 

 TAGS:Ricard 1LRicard 1L

Ricard 1L

 

 

 TAGS:Legendario Elixir de CubaLegendario Elixir de Cuba

Legendario Elixir de Cuba

L’abus d’alcool chez les adolescent peut donner naissance à des problèmes cérébraux

 TAGS:undefined

 

Une récente étude de l’Université de Finlande Orientale et de l’hôpital universitaire de Kuopio a observé un “amincissement cortical” chez les jeunes qui étaient de gros consommateurs d’alcool durant leurs adolescence.

Les résultats de recherche, publiés dans la revue Addiction, révèlent que les parties du cerveau qui se développent au-delà de 20 ans peuvent voir leur maturation interrompue à cause d’un abus d’alcool.

L’étude a été réalisée par des moyens techniques d’imagerie par résonance magnétique appliquée à la structure du cerveau de jeunes en bonne santé, sur des consommateurs d’alcool adolescents, et à des sujets témoins du même âge, mais petits consommateurs, à travers trois phases transversales sur une période de 10 ans, sur des sujets ayant majoritairement entre 13 et 18 ans au début de l’enquête.

Tous les participants ont eu de bons résultats scolaires et ne présentaient pas de différences notables dans les problèmes de santé mentale, et les consommateurs d’alcool n’avaient pas été diagnostiqués comme ayant un réel trouble en rapport avec la boisson. Cependant, des différences statistiquement significatives ont été observés entre les deux groupes.

Parmi les “buveurs”, à été observé une baisse dans le volume de matière grise dans le cortex cingulaire antérieur (une zone du cerveau impliquée dans des fonctions telles que la régulation de la pression artérielle et le rythme cardiaque), et certaines fonctions de plus haut niveau, comme l’anticipation de récompense, la prise de décision, le contrôle de impulsions et des émotions, comme la bonne insula (ce dernier est également lié à des fonctions du niveau supérieur).

Selon les chercheurs, la consommation excessive d’alcool peut perturber le processus de maturation, particulièrement important dans le contrôle des impulsions et de la sensibilité aux effets subjectifs négatifs de l’alcool, avec lesquelles ces changements de volume peuvent jouer un rôle important dans le développement d’un trouble dans la toxicomanie plus tard dans la vie.

Comme toujours, chez Uvinum, nous recommandons une consommation d’alcool modérée et responsable.

 

 TAGS:Château Lafargue 2011Château Lafargue 2011

Château Lafargue 2011

 

 

 TAGS:Château Carbonnieux 2012Château Carbonnieux 2012

Château Carbonnieux 2012

Les interdictions les plus bizarres au monde liées à l’alcool

 TAGS:undefined

Le cinéma américain se base constamment sur des interdictions américaines célèbres du XXème siècle. Le marché noir contrôlé par des gangsters comme Al Capone a servi de point de départ à de nombreux films Hollywoodiens. Les histoires de crime organisé, la contrebande et la clandestinité ont générés des idées concernant cette période, et les conséquences négatives qu’avaient ces interdictions.

Bien qu’il se soit écoulé près de 100 ans depuis que cette loi fut abrogée, il existe encore plusieurs interdictions liées à l’alcool dans le monde. Voilà pourquoi le site web The Drinks Business a établi la liste des sept lois sur l’alcool les plus étranges du monde.

1. Ne pas monter à cheval après avoir bu ( Colorado, États-Unis ) :

Dans l’état du Colorado, les chevaux sont considérés comme un moyen de locomotion. C’est pourquoi quiconque monte à cheval, sous l’influence de l’alcool, sera condamné de la même manière que pour n’importe quel autre véhicule.

2. Ne pas vendre de la bière froide ( Oklahoma, États-Unis ) :

Dans l’état de l’Oklahoma, il est interdit de vendre de la bière avec plus de 4% degrés d’alcool, froide. Donc si vous organisez une fête, vous feriez mieux de les placer dans votre réfrigérateur quelques jours à l’avance.

3. Interdiction d’afficher des figures humaines sur les étiquettes des boissons alcoolisées ( Alabama, États-Unis ) :

Si vous êtes graphiste dans l’Alabama et que vous travaillez avec une distillerie, rappelez-vous que les étiquettes montrant “des personnes posant de façon sensuelle ou immorale” sont interdites. Il s’agit d’une interdiction imposée par la Alabama Alcoholic Beverage control Board.

4. Interdiction de servir des cocktails et des shooters après minuit ( Australie ) :

Si vous allez faire la fête en Australie, vous feriez mieux de demander des cocktails et des shooters avant minuit, parce que dans les pays des “Aussies”, il est interdit de les vendres passé cette heure.

5. Peine de mort pour conduite en état d’ébriété ( El Salvador ) :

Ce pays d’Amérique centrale est très sévère quand à ceux qui conduisent après avoir consommé de l’alcool : la peine de mort s’applique à ceux qui violent cette loi.

6. Les supermarchés ne peuvent pas vendre de boissons alcoolisées après 19 heures ( Suède ) :

Dans ce pays scandinave, les supermarchés ne sont pas autorisés à vendre des boissons alcoolisées après 19 heures. Donc, si vous voulez boire de l’alcool chez vous en rentrant du travail, vous feriez mieux d’aller en acheter tôt.

7. Les condamnations pour conduite en état d’ébriété se font en famille ( Malaisie ) :

Quelqu’un devrait subir un amende pour l’infraction d’un parent ? En Malaisie, cela peut arriver l’un d’eux a été incarcéré pour conduite en état d’ivresse.

 

 

 TAGS:Ron Diplomático 12 Años Reserva ExclusivaRon Diplomático 12 Años Reserva Exclusiva

Ron Diplomático 12 Años Reserva Exclusiva

 

 

 TAGS:Ron Zacapa XORon Zacapa XO

Ron Zacapa XO

Boire à l’excès peut provoquer l’infertilité; boire avec modération, non

 TAGS:undefined

L’infertilité est l’un des problèmes pouvant empêcher les couples de dormir correctement, en particulier lorsque l’on sait que cela affecte près de 25% des occidentaux voulant avoir des enfants.

Une étude menée par l’hôpital universitaire d’Aarhus (Danemark), qui a récemment fait l’écho du journal espagnol ABC, a révélé que l’un des facteurs responsable de l’incapacité de procréer serait la consommation excessive d’alcool. Selon les enquêteurs, une dose hebdomadaire de 14 unités d’alcool ou plus réduirait la fertilité chez les femmes.

Il est connu que la consommation d’alcool pendant la grossesse peut être très nocive pour le foetus en croissance, mais les données fournies par l’étude récente appuie l’argument qu’il faudrait également éviter de boire pendant la préconception d’un bébé.

Cependant, l’étude montre également que la consommation modérée, moins de 8 unités d’alcool par semaine, n’a aucun effet sur la capacité de procréer, mais il est vrai qu’il serait souhaitable d’éviter l’alcool lors de la conception, parce qu’à un certain point, ce qui est consommé en âge précoce, comme nous le savons, est dangereux.

L’étude a été menée pendant un an et a été suivie par plus de 6000 femmes danoises de 21 à 45 ans, qui ont surveillées leurs consommations d’alcool, leurs cycles menstruels, la fréquence de rapports sexuelles avec leurs partenaires et leurs consommation de prise de tabac, puis cinq groupes d’étude ont été formés, en fonction des quantités d’alcool consommées par ses membres.

Les résultats indiquent que le groupe consommant 14 ou plus d’unités d’alcool par semaine a atteint, à 12%, le taux de grossesse, tandis que les groupes qui en ont consommés moins, l’ont atteint à 17%.

 TAGS:Château de Chantegrive 2011Château de Chantegrive 2011

Château de Chantegrive 2011

 

 

 TAGS:Château Lafargue 2011Château Lafargue 2011

Château Lafargue 2011

 

 

Le spritz : le nouveau cocktail à la mode

 TAGS:undefinedLe spritz a fait son arrivée il y a quelques années en France, et c’est un vrai succès ! En effet, le breuvage italien est rapidement devenu la boisson tendance du moment. À tel point, que l’on peut désormais boire ce cocktail dans la plupart des bars en France.

Le spritz est une boisson typique du Veneto, faite à base de Prosecco, de liqueur (Aperol ou Campari) et d’eau pétillante ou de Seltz (eau très gasseuse). Il existe cependant une multitude de recettes, selon les goûts et les habitudes.

L’histoire du spritz 

Le spritz a fait son apparition durant l’occupation des Habsbourgs de la région du Veneto au 19ème siècle. Ces derniers avaient pour habitude de diluer le vin avec de l’eau, afin de le rendre plus léger. L’origine du mot “spritz” vient donc de l’allemand “spritzen” (“arroser”). Cela dit, l’habitude de mélanger au vin un peu d’eau pour en faire une boisson moins alcoolisée est également une coutume vénitienne apparue bien avant l’arrivée des Habsbourgs. 

Au cours des années, la boisson a evolué, d’abord avec l’utilisation de l’eau de Seltz, ensuite avec l’ajout de liqueurs comme l’Aperol, le Campari, le Select, jusqu’à l’obtention de la boisson que l’on connaît aujourd’hui. 

Recette : 

Ingrédients : 

  • 1/3 de Campari ou Aperol (plus doux)
  • 1/3 de Prosecco
  • 1/3 d’eau gazeuse
  • Glaçons
  • 1 tranche d’orange 
  • (1 olive verte) 

Préparation :

Mettre quelques glaçons dans un verre, verser dans l’ordre, le vin, le Campari et l’eau. Décorer avec tranche d’orange et éventuellement une olive verte.

 TAGS:AperolAperol

Aperol

 

 

 TAGS:CampariCampari

Campari

 

 

Inhaler de l’alcool: une mode dangereuse

 TAGS:undefined

Bien qu’il s’agisse d’une activité totalement légale que vous pouvez réaliser si vous êtes majeur, fumer de l’alcool peut provoquer de très sérieux problèmes de santé. Il existe une multitude de vidéos et d’articles montrant comment vaporiser et inhaler de l’alcool sans avoir besoin d’acquérir un appareil spécifique, pour ensuite le vaporiser, l’inhaler et en ressentir immédiatement les effets.

“C’est pire que de le boire sous forme liquide », selon le docteur Alfred Aleguas, du département de toxicologie de l’hôpital général de Tampa, en Floride, aux États-Unis  » En l’inhalant, la vapeur va directement dans les poumons, sans passer par l’estomac, le foie et les autres organes servant à son métabolisme et à son absorption. ». De plus, le docteur affirme qu’en l’inhalant, on ne se rend pas compte de la quantité d’alcool ingéré puisque les symptômes traduisant un taux d’alcoolémie trop élevé ne se manifestent pas. Les gaz éthyliques peuvent provoquer de graves infections respiratoires et entraîner un disfonctionnement pulmonaire.

Une autre des idées reçues autour de cette dangereuse activité est que, selon ses consommateurs, en inhalant de l’alcool, vous pouvez en ressentir les effets sans prendre de calories. Le docteur Aleguas nie catégoriquement cette théorie, car selon lui, « si vous le prenez, que ce soit en l’inhalant ou le fumant, vous ingérez de l’alcool, et donc, que vous le vouliez ou non, vous en ingérez les calories. »

Quelques personnes ayant été interrogées dans un bar de la même ville ont assurés avoir  déjà entendus parler de l’inhalation d’alcool, ou ont déjà visionnés une vidéo sur internet à ce sujet, mais se disent désintérressés, considérants cette activité comme dangereuse et malsaine.

Fuente: 10news

Combien peut coûter à un gouvernement la gueule de bois?

 TAGS:undefined

Chez Uvinum  nous avons toujours défendu la consommation responsable et raisonnable d’alcool, comme unique façon saine et efficace de déguster une verre du vin ou n’importe quelles boissons dont on parle dans ce blog.

De fait, on est en train démontrer que la consommation excessive de boissons alcooliques affecte non seulement les personnes en tant qu’individus, mais également l’ensemble de la société, puisqu’il s’agit d’une question qui a une influence directe sur les niveaux de bien-être sanitaire d’un pays, et comme nous le verrons à continuation, sur son économie. 

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le Centre pour le Contrôle et la Prévention de Maladies des États-Unis, qui conclut que la gueule de bois, c’est-à-dire, le « mal-être que souffre en se réveillant quelqu’un qui a bu trop d’alcool », coûte à l’économie américaine 77 milliards de dollars par an, comme conséquence de la faible productivité et de l’absentéisme au travail qu’elle provoque.

Ainsi, parmi tous les dégâts économiques que provoque la consommation excessive d’alcool, comme les accidents de la route, le coût sanitaire, des problèmes de sécurité des citoyens, etc.., c’est la gueule de bois qui a l’impact le plus important. Si nous faisons la somme de tous les facteurs mentionnés, l’impact économique atteint les 249 milliards de dollars, une somme impressionnante qui, selon l’étude implique que chaque boisson vendue aux États-Unis a un coût pour l’économie de 2,05 dollars.

Nous sommes convaincus que si nous réalisions cette même étude en Espagne ou dans d’autres pays européens, les résultats seraient aussi surprenants qu’inquiétants, quelque chose qui probablement devrait être pris très au sérieux par les autorités, surtout en ces temps de coupes budgétaires que nous vivons actuellement.

L’étude, qui a analysé des données économiques de l’annee 2010, a été menée, entre autres, par Robert Brewer, directeur du programme d’alcool du CDC, qui a déclaré: « L’augmentation des coûts de la consommation excessive d’alcool de 2006 à 2010 est préoccupante, surtout, si l’on prend en compte la grave récession économique qui s’est produite pendant ces années. Les stratégies de prévention dans tout le pays sont sous-utilisées« .

 

 TAGS:Château Lafargue 2011Château Lafargue 2011

Château Lafargue 2011: un vin rouge Pessac-Léognan à base de merlot et malbec de 2011 et a un volume d’alcool de 13º. Château Lafargue 2011, un vin rouge à déguster avec fromage et entrées.

 

 

 TAGS:Clos Du Roy Blanc 2007Clos Du Roy Blanc 2007

Clos Du Roy Blanc 2007: un vin moelleux d’AOC Sauternes de Clos du Roy de l’année 2007 et 13º de degré d’alcool.