Rien ne suze ! Les alcools vintage sont de retour.

Par Isabelle Escande

C’est l’heure de sortir les vieux alcools stockés dans le placard depuis la nuit des temps ! Car les spiritueux d’hier ont aujourd’hui la cote et s’apprécient dans les bars branchés des capitales du monde entier, surtout les spiritueux français d’antan.

Imagination et authenticité

Tout a commencé avec le spritz, un cocktail italien à base d’apérol, qui fêtait l’année dernière ses 100 ans. Aujourd’hui, il s’invite à tous les apéros estivaux. Mais il n’est pas le seul à revivre une seconde jeunesse. La Suze, le Lillet, le Muscat ou en encore le Cognac sont les nouvelles vedettes des bars les plus stylés grâce aux barmans des quatre coins du globe qui trouvent dans ces spiritueux l’occasion de laisser libre cours à leur créativité. Exit les cocktails mille fois déjà vus ! Il faut surprendre tout en restant authentique. Les alcools vintage permettent de combiner ce double objectif. Ils surfent sur la vague du Old Fashioned mais ouvrent de nouveaux horizons à la mixologie. Essayez, par exemple, le Suze Collins : 3 cl de Racines de Suze, 2 cl de Gin, 2,5 cl de sirop de sucre de canne, 2,5 cl de jus de citron. Mélangez et complétez avec de l’eau gazeuse. Un zeste de citron garni le tout.

Le goût de la simplicité

Parmi les multiples raisons qui expliquent ce succès international des anciens spiritueux, il faut également évoquer la tendance actuelle et générale pour les aliments simples, relativement faciles à combiner, et qui peuvent d’ailleurs se mixer chez soi. Loin d’être sophistiqués dans leur préparation, les cocktails vintage sont assez easy à élaborer. Trois ou quatre ingrédients, une déco minimaliste et le tour est joué. Un cocktail simple mais savoureux. Pour un Lillet Rosé, par exemple, servez 5 cl de Lillet Rosé (un apéritif du XIXe siècle, excusez du peu !), ajoutez 10 cl de limonade et accompagnez le tout d’une tranche de pamplemousse ! Et vous avez un apéritif qui change du traditionnel verre de rosé.

Il était une fois…

Cet attrait pour les spiritueux d’un autre âge est aussi lié au goût de l’époque pour les histoires. Les produits doivent raconter une histoire et faire voyager le consommateur vers une autre époque, voire le faire rêver. C’est le cas avec les apéritifs Suze, Cognac ou Lillet qui s’inscrivent dans un passé riche en anecdotes, mais qui retracent aussi, à travers leur évolution, l’ambiance d’une époque et d’une région. Prenez un cocktail réalisé à base de cognac de la maison Martell et plongez dans 300 ans d’histoire profondément ancrée dans son terroir.

D’ailleurs, petit pied de nez à la destinée : si le monde moderne et mondialisé avait rangé ces spiritueux au fond des placards, il est aussi celui qui aujourd’hui les replace sur le devant de la scène. Ces apéritifs d’antan ont, pour la plupart, été remis à la mode par les barmans du monde entier. Tony Conigliaro, le roi de la mixologie londonienne, a redonné ses lettres de noblesse au cognac qui est d’ailleurs la boisson préférée des rappeurs américains !

 TAGS:Lillet Blanc 75cl

Lillet Blanc 75cl

Doux et floral, cet apéritif dont la recette date du XIXe siècle est produit dans une distillerie à Podensac, un petit village de Gironde dans le sud de la France.

 TAGS:Suze 1L

Suze 1L

Lancée en 1889, cette liqueur de gentiane apéritive est élaborée dans l’usine de Thuir, construite par Gustave Eiffel, dans les Pyrénées-Orientales.

 TAGS:Martell Premier Assemblage Old Fine

Martell Premier Assemblage Old Fine

Édition limitée réalisée à l’occasion du 300e anniversaire de la maison Martell Cognac. Le maître de chai Benoit Fit a reproduit ce Cognac d’après une recette de 1879, en utilisant les archives de la maison.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire