Petit guide du Gin Tonic

Par Karin Mosca
Tous les secrets du Gin Tonic

Fan del Gin Tonic? Leggi il nostro articolo per saperne di più sul tuo drink preferito! - Drinks&Co

Le Gin Tonic, c’est tout ou rien : et quand on l’aime, difficile de le remplacer ! À l’occasion de la Journée du Gin Tonic, qui a lieu chaque année le 19 octobre, nous vous racontons son histoire et vous donnons quelques conseils pour transformer votre boisson préférée en œuvre d’art !

L’histoire du Gin Tonic

Saviez-vous que le Gin Tonic était à l’origine un remède contre la malaria ? Revenons en arrière et plus précisément à la fin du XVIIIème siècle, en Inde, lorsque le pays est sous domination britannique. À l’époque, la malaria est alors un sérieux problème.

Quelques années plus tôt, en 1650, le Dr Franciscus Sylvius De La Boe, de l’Université de Leyde, aux Pays-Bas, a mis au point une recette à base de baies de genièvre et d’alcool de grain, destinée aux troupes néerlandaises engagées dans les Indes orientales. Le genièvre hollandais – aux propriétés supposées drainantes, antirhumatismales et anti-paludisme – devient à ce moment-là très populaire auprès des Anglais, qui le retravaillent à leur manière et le baptisent « gin ».

En 1783, Johann Jacob Schweppe (ce nom vous dit quelque chose ?) a l’ingénieuse idée de mélanger de la quinine – obtenue à partir de l’écorce de la plante Cinchona du Nouveau Monde et utilisée par les indigènes pour combattre la fièvre – à de l’eau gazeuse pour créer un tonique qui se répand rapidement en Europe.


En Inde, les colons anglais emportent avec eux le gin et l’eau tonique. Mélangés ensemble, les deux ingrédients donnent alors une boisson agréable qui, surtout, protège contre la redoutable maladie qui menace la population locale. La boisson est également aromatisée au citron vert, qui ne manque pas en Inde.

Découvrez l'histoire et les astuces pour un Gin Tonic parfait - Drinks&Co

Astuces pour un Gin Tonic parfait

La recette d’un Gin Tonic est simple : il suffit de mélanger le gin et l’eau tonique directement dans le verre. Mais, alors, comment en faire un cocktail plus complexe ? Avec nos conseils, vous obtiendrez un Gin Tonic parfait !

  1. Utilisez un verre large pour mieux apprécier toutes les nuances de votre boisson. Un verre ballon sera parfait.
  2. Les ingrédients sont peu nombreux, mais il est important de suivre un ordre précis. Tout d’abord, ajoutez des glaçons (fraîchement sortis du congélateur et, si possible, de grande taille) dans le verre. Versez ensuite le gin et, enfin, l’eau tonique. Remuez doucement et terminez avec les décorations.
  3. Si vous êtes (ou souhaitez devenir) un pro du Gin Tonic, voici une étape supplémentaire : faites tourner les glaçons dans le verre pour le refroidir et, lorsque de la condensation s’est formée sur le verre, remplacez les glaçons utilisés par de nouveaux glaçons. En faisant cela, le gin refroidira plus vite et sera moins aqueux.
  4. Et les proportions ? Nous recommandons un volume de gin pour deux volumes d’eau tonique.
  5. Quant à l’eau tonique, il est préférable d’en choisir une classique… à moins que vous ne souhaitiez expérimenter en optant pour l’un des nombreux produits aromatisés que l’on trouve aujourd’hui sur le marché. Ce qui est sûr, c’est qu’elle doit sortir du réfrigérateur pour que la glace ne fonde pas trop vite.
  6. Évitez de verser l’eau tonique sur la cuillère à café : ce n’est pas nécessaire et cela fait perdre une grande partie du dioxyde de carbone qui donne à la boisson sa vivacité. Sans parler des germes le long de la cuillère… Moins d’acrobaties, plus de bulles !

Et maintenant, place au gin !

Non, tous les Gin Tonics ne sont pas les mêmes. En effet, chaque gin est un monde à part, en fonction des plantes qu’il utilise, du type de production, de sa provenance, etc. Voici nos préférés :

Monkey 47 pour des sensations fortes

Il gin per il Gin Tonic perfetto: Monkey 47 - Drinks&Co

Un gin exclusif, aromatique et sec à la fois. Le Monkey 47 est un joyau rare, élaboré à partir de 47 plantes, dont la majorité provient de la Forêt-Noire. Il s’agit notamment des bourgeons d’épinette, des canneberges, de la menthe, de la lavande, de l’eucalyptus, du poivre, du fenouil, de l’anis, de la fleur de sureau et des feuilles de mûre. Une véritable explosion de saveurs !

Malfy Gin Rosa, les saveurs du terroir

Le genièvre, la rhubarbe et les agrumes italiens font du Malfy Gin Rosa l’un de nos gins préférés. Les pamplemousses roses, principal ingrédient de ce produit, mûrissent sous le soleil de Sicile, dans des plantations d’agrumes situées sur la côte méditerranéenne, là où les montagnes embrassent la mer. Une seule gorgée et vous vous sentez en vacances !

Il Gin Tonic perfetto con Malfy Gin Rosa - Drinks&Co

McQueen & The Violet Fog Gin, l’âme brésilienne

Il Gin Tonic perfetto con McQueen & The Violet Fog Gin - Drinks&Co

Produit en petites quantités au Brésil, le McQueen & The Violet Fog est obtenu par macération de 15 herbes et épices dans un alambic traditionnel. Après la distillation, six autres plantes exclusives telles que le basilic, le romarin, les graines de fenouil, le citron vert des Philippines, l’anis étoilé et l’açai sont ajoutées au gin obtenu. Une complexité vraiment rare !

Gin Mare, un plongeon dans la Méditerranée

Ces dernières années, l’Espagne est devenue une sorte de terre promise pour tous les amateurs de Gin Tonic. Gin Mare est élaboré à partir de plantes méditerranéennes : basilic d’Italie, thym de Turquie, romarin grec, olives arbequina et agrumes espagnols. Frais et intriguant.

Il Gin Tonic perfetto con Gin Mare - Drinks&Co

***

Article traduit de l’italien par Chloé Coussot.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire