Menu de Pâques : Quel vin choisir ?

Avez-vous déjà tout préparé pour le repas de Pâques ? Bien sûr, la nourriture est importante, mais le vin que vous choisissez l’est tout autant. Voici quelques conseils précieux qui vous attireront les faveurs de vos invités.

Quel vin boire avec le menu de Pâques ? Uvinum

L’apéritif

Tout repas de Pâques qui se respecte commence par de nombreux hors-d’œuvre : œufs durs, omelettes, quiches lorraines traditionnelles, asperges, poissons, crustacés, vol-au-vent, foie gras… Et bien plus encore !

Pour commencer, nous vous recommandons de choisir un Château de Fontenay, un chenin demi-sec frais aux arômes fruités. Vous pouvez aussi déguster un Château la Caussade, un blanc légèrement sucré au goût également fruité, ou un délicieux muscat de Lunel, idéal en apéritif.

Les entrées

Lapin de Pâques farci, pâtés et oeufs cuits en tous genres sont les entrées les plus traditionnelles. Nous vous conseillons tout d’abord un Ratafia de Champagne, un mélange d’eau de vie de Champagne avec du jus de raisin, aux saveurs sucrées et fruitées. Vous pouvez aussi opter pour un rosé printanier comme un Pétale de Rose léger et épicé. Si vous préférez le rouge, essayez un Côtes du Rhône villages. Son goût intense accompagnera parfaitement le traditionnel pâté de Pâques.

L’agneau

Que serait un dîner de Pâques sans le plat le plus important : l’agneau ? Ce type de viande a besoin d’un vin enveloppant et doux, mais tout dépend de la façon dont il est proposé. Pour un gigot d’agneau, nous vous conseillons une syrah de la Côte Rotie ou une Closerie de Malescasse pour une viande cuite pendant 7h. Pour un navarin d’agneau par contre, nous vous proposons un vin rouge fruité du Sud Minervois.

Si vous cherchez un vin rouge plus intense, optez pour le Château de Ciffre et ses notes puissantes de cerises noires et de vanille, ou encore pour un Haut-Medoc très dense qui accentuera la saveur du jus de viande.

Pour les pièces de viandes grillées ou poêlées, nous vous recommandons des rouges aux saveurs puissantes tanin, comme un Hermitage qui accompagnera aussi bien un agneau à la cuisson marquée qu’un saignant.

Les légumes

Vous n’aimez pas l’agneau ? Vous suivez un régime végétarien ? Aucun problème. Une alternative est de combiner les fromages de saison et les légumes, comme les asperges et les artichauts. Dans ce cas, il est préférable d’opter pour un vin blanc avec une belle acidité comme un Marc Brédif Vouvray, un muscadet ou pourquoi pas un riesling d’Alsace ?

quel vin boire lors des repas de Pâques?

Les desserts

Et voici la partie la plus appréciée des gourmands : le moment de douceur ! Et que serait Pâques sans œuf en chocolat ? Faites attention, cependant, au type de chocolat. Avec le chocolat noir, il est préférable de l’associer à un vin doux, comme la Cuvée Bleue du Domaine de Barroubio ; avec le chocolat au lait, plus délicat, nous optons pour un sec tel qu’un Côtes de Gascogne du Sud-Ouest.

Le nid de Pâques se déguste, lui, avec un vin doux ou effervescent, comme un Château la Fleur des Pins ou un crémant de Bourgogne.

Pour ceux qui préfèrent la célèbre cloche de Pâques, nous recommandons un vin blanc sec et fruité tel qu’un Pinot Gris. Si vous êtes plus fan du fondant au chocolat, vous pouvez opter pour un vin rouge du sud comme un jeune Maury ou un Rivesaltes grenat.

 

Laisser un commentaire Menu de Pâques : Quel vin choisir ?