L’ode au vin de Pablo Neruda

Par Karin Mosca

Pablo Neruda (1904-1973), prix Nobel de littérature en 1971, est l’un des poètes les plus importants du XXe siècle. D’un style difficile à définir, le Chilien est à la fois un écrivain surréaliste, réaliste, intimiste, engagé, amoureux et bien plus encore.

Une grande partie de son travail est consacrée à l’amour des choses les plus simples, celles que nous considérons si souvent comme allant de soi et auxquelles nous ne prêtons pas toujours attention. Dans son recueil Odi Elementari, de 1954, Neruda réalise un bel éloge au vin :

Vin couleur de jour, Vin couleur de nuit,
Vin aux pieds de pourpre ou sang de topaze,
Vin, fils étoilé de la terre,
Vin lisse comme une épée d’or,
Doux comme un velours froissé,
Vin enroulé en spirale et suspendu,
Amoureux, marin,
Tu n’es jamais tout à fait contenu dans un verre,
Dans un chant, dans un homme,
Corail, tu es partout,
Et dans l’intime aussi
.

Tu te nourris parfois de mortels souvenirs,
Nous allons, sur ta vague, de tombe en tombe,
Tailleur de pierre, de sépulcre glacé,
Et pleurons des larmes provisoires,
Mais ton bel habit de printemps est différent,
Le cœur grimpe aux branches,
Le vent agite le jour,
Rien ne reste dans ton âme immobile.

Le vin excite le printemps,
Fait croître la joie comme une plante,
Les murs s’écroulent, et les rochers,
Les abîmes se comblent, le chant naît.
Oh toi, jarre de vin,
Dans le désert avec ma délicieuse aimée,
Disait le vieux poète.
Que la cruche de vin
Au baiser d’amour ajoute le sien.
Mon amour, ta hanche tout à coup
Est la courbe pleine du verre,
Ta gorge la grappe,
La lueur de l’alcool ta chevelure,

Les raisins le bout de tes seins,
Ton nombril le sceau pur imprimé
Sur ton ventre d’argile,
Et ton amour la cascade d’inextinguibles vins,
La clarté qui illumine mes sens,
La splendeur terrestre de la vie.

Tu n’es pas seulement l’amour,
Baiser brûlant ou cœur brûlé
Tu es, vin de vie,
L’amitié, la transparence,
Le chœur bigarré, l’abondance de fleurs.

J’aime sur une table, quand on parle,
La lueur d’une bouteille de vin intelligent.
Buvez-le, et souvenez-vous qu’en chaque goutte d’or
Ou coupe de topaze, ou cuillère de pourpre,
L’automne a travaillé pour remplir de vin ces flacons
Et apprends, homme obscur,
Dans le cérémonial de ton commerce, à te souvenir de la terre
Et de ce qui lui est du, et à célébrer le cantique du fruit. 
»

© Traduction Pierre Clavilier

De quoi le vin est-il capable ? Le vin nous rassemble, il nous pousse à être ensemble. Le vin ramène la joie et nous donne envie d’aimer. Le vin nous invite à être reconnaissant envers la terre et la nature. Il est le fruit du travail et du temps de l’homme.

Un beau poème, celui de Neruda, qui dans les temps qui courent nous pousse à avoir de la patience : même si aujourd’hui nous sommes loin, demain nous serons plus unis qu’avant.

 TAGS:Veramonte Ritual Pinot Noir 2015

Veramonte Ritual Pinot Noir 2015

Depuis plus d’un quart de siècle Veramonte est reconnu au Chili et dans le monde pour la qualité constante de ses vins.

 TAGS:Viña Errazuriz Kai Carmenére 2010

Viña Errazuriz Kai Carmenére 2010

Un rouge chilien aux notes de figues mûres, de baies, de noix, d’épices, de poivre, de café torréfié et de chocolat noir.

Article traduit par Isabelle Escande.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire