Les vins de demain

Par Isabelle Escande

Le réchauffement de la planète va changer la carte mondiale des vins. Si certains vignobles sont fortement menacés par la hausse des températures et la réduction des précipitations, d’autres semblent au contraire tirer profit de ces changements climatiques. Les conséquences sur le vin sont nombreuses. Zoom sur ces territoires nouveaux qui pourraient devenir les régions viticoles à l’avenir !

Les vins d’Angleterre : les nouveaux champagnes?

Les vins britanniques sont en pleine effervescence : la production viticole ne cesse de croître dernièrement et la tendance ne semble pas vouloir s’arrêter. Aujourd’hui, le Royaume-Uni compte plus de 500 domaines et produit plusieurs millions de bouteilles par an. Les vins effervescents y règnent en maître et leur notoriété est en pleine expansion. Primés lors de compétitions internationales, ils s’exportent avec succès, notamment au Japon, et pourraient concurrencer les Champagnes de l’avenir.

Ces vins blancs mousseux présentent, en effet, de nombreuses similitudes avec leurs homologues champenois. Les cépages cultivés sont ceux de la fameuse région viticole française : chardonnay, pinot noir, pinot meunier. Par ailleurs, le climat et le terroir présentent des caractéristiques que l’on retrouve aussi en Champagne. Dans le comté de Kent, les vignes poussent sur des sols crayeux, similaires à ceux de la région française. Ces ressemblances ont amené plusieurs producteurs de champagne à s’intéresser aux terres anglaises et à investir. La maison Taittinger et la maison Vranken-Pommery figurent parmi ces précurseurs et ont commencé à produire des vins outre-Manche. 

Les vins du Nord en expansion

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la Hollande, la Suède et le Danemark produisent également leurs vins ! Les producteurs y sont encore peu nombreux et les hectares cultivés sont réduits (environ 300 pour la Hollande et 100 pour la Suède), mais le monde viticole connaît un certain engouement. Le marché, pour l’instant, reste principalement local, car les récoltes sont encore faibles en volume, mais les changements climatiques et le dynamisme du secteur amènent à penser que cette production pourrait sensiblement augmenter. Plusieurs vignerons, en effet, se sont lancés dans la recherche de cépages “nouveaux”, dûs au croisement entre plusieurs variétés, et particulièrement résistants. 

La Nouvelle-Zélande et ses territoires cultivables

Si la hausse des températures pourrait avoir comme conséquence, pour les pays viticoles traditionnels, la réduction de leurs vignobles, d’autres au contraire voient leurs terres capables de produire du vin s’agrandir. Tel est le cas pour la Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui très nombreux dans le Nord, ses vignobles devraient se multiplier dans le Sud où sont déjà produits de grands vins, avec notamment de fins Sauvignons Blancs.

 TAGS:Wild Rock Sauvignon Blanc Marlborough 2018

Wild Rock Sauvignon Blanc Marlborough 2018

Wild Rock est un producteur de vins élaborés dans les districts viticoles néo-zélandais de Wairarapa et de Marlborough.

 TAGS:Hole In The Water Sauvignon Blanc 2018

Hole In The Water Sauvignon Blanc 2018

Ce vin provient de raisins issus de l’agriculture biologique et certifiés BioGro.

Tambien te puede interesar

Laissez un commentaire