Les vins d’Alsace

Par Isabelle Escande

Situé au pied des Vosges, le vignoble alsacien se caractérise par une grande diversité des sols et un relief varié, ce qui lui permet d’être à l’origine d’une large gamme de vins : secs, doux et liquoreux, effervescents ou tranquilles. Par contre, la plupart des vins produits sont des blancs et sur les 51 grands crus de la région, on ne compte aucun rouge. Là n’est pas la seule spécificité du vignoble alsacien… Allez, on embarque pour en savoir un petit peu plus sur le plus gros producteur de vins blancs en France qui n’est pas toujours bien connu !

Une spécialité : les vins blancs

Protégé par le massif montagneux des Vosges, le vignoble alsacien bénéficie d’un climat assez sec et d’un bon ensoleillement en été et en automne, ce qui assure une maturation optimale des cépages blancs. Par contre, le climat frais n’est pas favorable aux cépages rouges qui ont des besoins en chaleur plus importants que leurs confrères blancs. Une exception (il en faut une !) : le pinot noir qui est d’ailleurs le seul cépage rouge autorisé en appellation Alsace.

Les cépages font la loi

Il s’agit d’une autre spécificité alsacienne. En général, c’est le terroir qui donne leur nom aux vins, mais en Alsace, ce sont les cépages qui permettent de les identifier. On parle de Riesling, de Gewurztraminer, de Sylvaner… D’ailleurs, la plupart des vins sont issus d’un seul cépage, à l’exception de quelques grands crus , du crémant et de l’edelzwicker. Cette exclusivité variétale donne aux vins un profil aromatique bien marqué, même si la multitude des terroirs apporte beaucoup de nuances à l’heure de la production. Dix cépages sont autorisés dans l’élaboration des vins de la région. Petit tour de piste des plus emblématiques : 

Le Gewurztraminer 

C’ est le plus facile à identifier ! (une aubaine pour les débutants). Très expressif, il offre un bouquet corsé et complexe. Il délivre des parfums de rose, de fruits exotiques (litchi et autres), d’épices et de musc et se révèle bien charpenté en bouche. Il est capable de produire une grande variété de vins blancs, du plus sec au plus liquoreux. Il se transforme notamment sous l’effet de la pourriture noble et peut donner un vin qui n’a rien à envier aux plus beaux sauternes.

Le Riesling

L’autre cépage roi d’Alsace. Il est d’ailleurs reconnu comme l’un des meilleurs cépages blancs au monde. Il donne généralement des vins d’une grande élégance avec des touches fruitées, florales et parfois épicées. Secs et d’une belle fraîcheur, les Rieslings varient bien sûr selon les terroirs qui les ont vu naître.

Le Sylvaner

Historiquement lié à l’Alsace, il est peu cultivé dans le reste du monde. Léger et franc, il donne des vins fruités et floraux d’une belle vivacité. Si sa réputation n’est pas toujours glorieuse, il peut cependant, lorsqu’il est entre de bonnes mains, être à l’origine de vins très intéressants. Optez donc pour des cuvées élaborées par des vignerons soucieux de la qualité et non d’un rendement maximal !  

Le Muscat d’Alsace

Très aromatique, ce cépage, qui donne dans les vignobles du Sud des vins doux, produit en Alsace des vins blancs secs au nez délicat et frais. Il est sublimé en vendanges tardives et en sélection de grains nobles.

Le Pinot blanc

Il représente plus de 20% du vignoble alsacien. Proche du chardonnay, il offre une bouche plus ronde et moins nerveuse que le sylvaner. Agréable et tendre, il combine fraîcheur et souplesse.

Le Pinot gris 

Très typé, ce vin délivre des arômes caractéristiques de fumée, de sous-bois, de pain d’épices et de fruits secs. Rond en bouche, il accompagne très bien le foie gras !

Deux mentions d’exception :  les sélections de grains nobles et les vendanges tardives

On ne peut pas parler du vignoble alsacien sans évoquer ces deux mentions qui s’ajoutent parfois sur l’étiquette des appellations Alsace ou Alsace Grand Cru. Elles concernent des vins uniques élaborés selon des critères parmi les plus sévères de toutes les AOC françaises. Elles désignent des vins exclusivement issus de cépages dits nobles (gewurztraminer, riesling, etc.) et s’appliquent à des raisins récoltés en surmaturation (donc plus riches en sucre) pour les Vendanges tardives et par tries successives des grains atteints de pourriture noble pour la Sélection de grains nobles

Le climat alsacien avec sa très faible pluviométrie, notamment en automne, favorise le développement de la pourriture noble et permet de retarder au maximum la date des vendanges. 

L’Alsace, une terre bio

Il faut dire que le climat sec facilite la donne (moins de maladies sur la vigne) et favorise la culture biologique et biodynamique. Plus de 16% du vignoble est certifié bio, contre une moyenne nationale d’environ 10%. 

Le premier domaine conduit en biodynamie sur le sol français a d’ailleurs vu le jour en Alsace en 1925. Mais c’est surtout dans les années 1960 que la culture bio et biodynamique s’est développée dans cette région précurseur qui peut se targuer aujourd’hui d’être l’un des vignobles les plus verts d’Europe

Et la tendance semble ne pas être à la baisse, puisque de plus en plus de jeunes vignerons s’initient dorénavant à la pratique du vin bio en Alsace. 

 TAGS:Schieferkopf Riesling Lieu-dit Fels 2015

Schieferkopf Riesling Lieu-dit Fels 2015

Cultivé sur des sols schisteux, le riesling, cépage noble alsacien, donne ici de beaux vins aux accents minéraux et aux notes d’agrumes.

 TAGS:Bestheim Crémant d'Alsace Brut Rosé

Bestheim Crémant d’Alsace Brut Rosé

En 2019, Bestheim a été classée parmi les 10 meilleures maison de vins effevescents lors de la 17e confrontation internationale qui s’est déroulée à Dijon.

 TAGS:Trimbach Gewürztraminer Vendanges Tardives 2015

Trimbach Gewürztraminer Vendanges Tardives 2015

Au bouquet précis et délicat, le Trimbach Gewürztraminer Vendanges Tardives 2015 se caractérise par sa fraîcheur et son élégance.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire