Le cépage Albariño

Par uvinum

L’albariño est un cépage blanc que l’on trouve principalement en Galice, dans la région appelée Rías Baixas. Il est également courant dans le nord du Portugal. Il donne des vins blancs secs, fruités, délicats et très aromatiques.

En Galice, le vin Albariño se marie parfaitement avec le poisson et les fruits de mer. Il est aussi très bon avec les huîtres. La côte atlantique accidentée de Galice a plus d’un atout dans sa poche. Seulement pour sa cuisine, elle vaut déjà le détour !

Bien entendu, les tempêtes et les pluies torrentielles, qui font partie de la vie quotidienne dans cette région du nord-ouest de l’Espagne, ne semblent pas être la condition idéale pour la viticulture. Néanmoins, non seulement les touristes mais aussi le raisin Albariño se sentent très à l’aise là-bas.

Le paysage et l’origine du raisin ne sont pas très « espagnols ». Les falaises abruptes rappellent le sud de l’Angleterre ou l’Irlande, et le raisin a été apporté en Galice il y a environ un millénaire par des pèlerins d’Europe centrale sur le chemin de Saint-Jacques.

Aujourd’hui, il est cultivé principalement dans les « rias« , les baies maritimes en forme de fjords de la côte ouest espagnole. C’est pourquoi les Galiciens parlent souvent des Rías Baixas comme de la région viticole la plus méridionale d’Europe du Nord.

L’albariño est un vin frais et sec qui se boit généralement jeune, dans sa première ou deuxième année et parfois dans sa troisième.

Parfois, il est combiné à d’autres cépages indigènes comme le Treixadura ou le Loureira, de sorte que le caractère du raisin avec ses arômes d’agrumes et de pomme verte s’exprime pleinement. Par ailleurs, un élevage en fûts de bois n’est tenté qu’occasionnellement par certaines bodegas, car il a tendance à masquer le caractère fruité de l’Albarino.

Curieusement, le vin d’Alabriño était plutôt impopulaire à ses débuts. Il était considéré comme de qualité inférieure.  Cependant, lorsque la Denominación de Origen Rías Baixas a été créée en 1988 et qu’une culture contrôlée a commencé, la nouvelle appellation a rapidement gagné ses lettres de noblesse.

En moins de vingt ans, la superficie consacrée aux vins de qualité a été multipliée par cinq et le nombre de bodegas est passé de trente à près de deux cents. Surtout, l’utilisation d’une technologie moderne avec des cuves en acier inoxydable et une température de fermentation contrôlée a permis d’amorcer un saut qualitatif.

Il n’est pas très difficile de trouver son chemin dans le monde de l’Albariño, car la plupart des bodegas ne produisent qu’un seul vin.

Envie d’essayer le vin Albariño ? Nous vous recommandons ces deux vins :

 TAGS:Terras Gauda 2019

Terras Gauda 2019

Arôme doux, avec de légères notes minérales et des fragrances subtiles de fleurs sauvages, d’agrumes, d’écorce de citron, d’abricot, de poire, de pomme, de noix, de miel, de vanille, de romarin et de thym.

 TAGS:Zárate Albariño 2019

Zárate Albariño 2019

Il se signale par sa fraîcheur et son précieux équilibre entre sa touche de minéralité et son acidité naturelle.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire