Jameson et l’excellence artisanale

Par Isabelle Escande

Vous associez Saint-Patrick avec la Guinness ? Et ben non, vous n’y êtes pas. Il faudrait plutôt voir du côté du whisky, car ce saint monsieur aurait introduit l’art de la distillation en Irlande, en 432 après JC, permettant à l’île verte d’élaborer son célèbre Irish Whiskey. Or, évoquer l’histoire de ce fameux spiritueux nous amène à aborder la destinée incroyable d’une maison historique, Jameson, qui depuis plus de 200 ans produit le whiskey irlandais le plus populaire au monde. Quelle est la clé de cette longévité extraordinaire ? 

Sine Metu (Sans peur), une devise familiale

Fondée en 1780, la distillerie Jameson est rapidement devenue l’une des plus importantes de Dublin et, quelques années plus tard, du monde. Le fondateur John Jameson est un innovateur de génie à qui l’on doit, par exemple, la triple distillation qui est aujourd’hui LA marque de fabrique des whiskeys irlandais. 

L’industrie de spiritueux en Irlande connaît ensuite plusieurs coups durs, comme la politique de prohibition aux États-Unis (principal consommateur des Irish whiskey) ou encore la guerre d’indépendance irlandaise et la querelle avec les britanniques sur les échanges extérieurs, qui entraînent une chute brutale de la production irlandaise.

Mais rien ne peut arrêter la volonté de Jameson de s’affirmer sur le marché mondial et, en 1966, la maison unit ses forces à celles des dernières entreprises productrices de whiskey en Irlande, Cork Distillers et John Power & Son afin de former un nouveau groupe capable de lutter contre la concurrence internationale.

Les artisans de Jameson mis en avant  

Une autre clé qui explique la longévité de l’entreprise est d’avoir toujours mis en avant les artisans, appelés producteurs ou makers, à l’origine de la réussite de la maison. Dès le début, leurs efforts sont soulignés. John Jameson, fier de ses ouvriers, avait décidé de rendre hommage à leur travail en représentant deux tonneliers sur l’étiquette. 

Depuis, cette philosophie s’est maintenue. Le Jameson Black Barrel, par exemple, honore les tonneliers de la maison. Mais ce n’est pas tout. La maison irlandaise a lancé une gamme, les  « Makers Series » qui représente, sous une forme de collection de whiskeys différents mais complémentaires,  le savoir-faire artisanal des hommes à l’origine du whisky Jameson, notamment le Maître Distillateur, le Maître Tonnelier et le Maître Assembleur

Le Maître Distillateur ou l’alchimiste

Le savoir-faire d’un maître distillateur requiert maîtrise, patience et rigueur. Il est chargé de tirer la quintessence d’une matière première par le procédé complexe de la distillation. L’année dernière, Kevin O’Gorman a été nommé au poste de maître distillateur de la distillerie Midleton, succédant ainsi à Brian Nation. Il est dorénavant responsable des marques de whiskey irlandais de la société – y compris Jameson – et garantira la qualité de tous les nouveaux Pot Still et whiskey de grain à Midleton, en plus de soutenir les innovations futures.

« Depuis le début de ma carrière chez Irish Distillers en 1998, j’ai eu la chance d’apprendre auprès de maîtres comme Barry Crockett et Brendan Monks les subtilités de la production de whiskey, de la céréale jusqu’au au verre. […] Je suis ravi d’utiliser mon expérience pour faire avancer le secteur en produisant de nouveaux whiskies innovants qui raviront les amateurs de whiskey au cours des années à venir “ (Kevin O’Gorman).

Dans la micro-distillerie à Midleton, créée il y a quelques années sur le site historique de Midleton (qui date de 1825), le Maître Distillateur est en effet chargé, avec ses apprentis, d’expérimenter et d’élaborer de nouvelles recettes à partir de différentes céréales (seigle, avoine, blé, malt d’orge, etc.) et de procédés inédits. Tout se fait à la main dans cette distillerie qui, malgré son nom, est la cinquième plus grande d’Irlande.  

Le Maître Assembleur, le chef d’orchestre 

Tel un chef d’orchestre ou encore un Maître parfumeur (il doit avoir le sens olfactif très aiguisé), le master blender est chargé de mélanger plusieurs whiskies, des whiskies de grain et des single malts, afin de créer une boisson unique, et bien sûr cohérente entre les différents lots. Billy Leighton occupe aujourd’hui le poste de maître assembleur chez Jameson.

Son parcours est atypique, puisqu’il a commencé comme comptable stagiaire à la distillerie Old Bushmill d’Irish Distillers. Au fil des années, son expérience s’est agrandie jusqu’à englober l’assemblage, l’entreposage, la maturation mais aussi la distillation. Dorénavant, il joue, comme un artiste, avec les différentes notes aromatiques de chaque whisky, leurs âges, leurs types de grains pour créer des palettes de goûts diverses et toujours savoureuses, afin de former toute la famille du whiskey Jameson.

Le Maître Tonnelier, un savoir-faire séculaire 

Autre artisan aux mains d’or, le Maître tonnelier est celui qui est chargé du choix, de la réparation et de la conservation des précieux fûts de la distillerie (plus d’un million !). Il supervise aussi le brûlage, qui est un procédé très ancien destiné à stimuler les fûts pour intensifier le goût qu’ils transmettent. Ger Buckley a occupé, durant quarante ans, ce poste de grande responsabilité.

Il est le digne représentant de la cinquième génération de sa famille, tous tonneliers à Midleton. Formé par son propre père, il conjugue son savoir-faire séculaire familial à une fascination toujours renouvelée pour le champ des possibles qu’offre le travail du bois.  « 50% du goût d’un whisky provient du bois – donc le bois et le processus de distillation ont un effet égal sur le goût » (Ger Buckley).

Tout récemment, Killian O’Mahony a été nommé Maître Tonnelier, après avoir été formé par Ger Buckley. La nouvelle génération est assurée…

 TAGS:Jameson Black Barrel

Jameson Black Barrel

Ce whisky a été produit en hommage aux maîtres tonneliers de la distillerie, qui – avec beaucoup de soin et de dévouement – donnent aux fûts de whisky un brûlage supplémentaire pour découvrir la richesse et la variété des saveurs.

 TAGS:Jameson The Blender's Dog

Jameson The Blender’s Dog

Lancé en 2016, Jameson The Blender’s Dog célèbre le génie et le savoir-faire de Billy Leighton, maître mélangeur de Jameson Distillery

Articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire