Auteur : Christine B.

Comment seront les grands crus du futur?

Nous ne pouvons pas deviner comment sera le vin du futur mais les tendances visent une série de paramètres qui nous indiquent vers où elles se dirigent. Pour ce qui est des grands crus du futur, nous nous basons sur les nouvelles techniques qui sont à l’étude pour poursuivre l’objectif initial de ce type de vin qui est celui de préserver le goût du produit.

Tendances des grands crus

Lorsque nous parlons de grands crus, nous faisons reférence à un processus de vieillissement et de maturation qui poursuit les meilleurs arômes et nuances, que ce soit en tonneaux, en dépôts ou en bouteille.

Le grand cru rouge a un vieillissement de 24 mois, 6 desquels dans des tonneaux de chêne. Pour ce qui est des vins blancs et rosés, le temps de maturation total est de 18 mois dont 6, au moins, doivent se faire en fûts.

Le vin a toujours été conservé dans des tonneaux en bois. Puis il y a eu tous types de bois. Il y a, par exemple, le chêne Espagnol qui a un grand potentiel pour l’élevage et le Hongrois, qui préserve plus les arômes fruités que le chêne Français. Les autres bois utilisés sont le pin ou le châtaignier qui ont un coût moindre.

On abandonne les tendances des années 80 et 90 durant lesquelles l’excès de bois éclipsait le reste des arômes. De nos jours les grands crus ont des arômes épicés, une forte personnalité et doivent reposer dans d’autres endroits, pas seulement dans du bois.

D’autre part, nous voyons que dans certaines DO comme La Rioja, la durée de l’élevage de certains vins est plus courte, ce qui conserve le fruit du raisin sans perdre une touche de bois qui lui apporte de la complexité. Nous pensons que la garde moyenne est une grande tendance, promise à un long parcours, que le consommateur actuel apprécie.

Au-delà du bois

L’expansion de producteurs optant pour l’utilisation de conditionnements plus neutres pour la fermentation et l’élevage du vin a commencé en 2017, donnant de la sorte la priorité aux caractéristiques des variétés de raisin, au terroir et à sa personnalité plus qu’à l’apport aromatique et structurel des matières comme le bois.

Entre les nouvelles tendances qui naissent pour les grands crus, nous trouvons leur préservation dans des endroits autres que le bois. Telles que des jarres qui, en plus de nous ramener aux méthodes traditionnelles ancestrales, dont la porosité de leur argile permet la micro-oxygénation du vin. Il y a également l’élevage dans des cuves en béton qui permet une transpiration similaire au bois et apporte de l’oxygène au vieillissement du vin, mais sans ajouter de saveurs. C’est déjà a tendance chez certains producteurs.

D’autres utilisent l’élevage en flexitank, un conteneur qui par une micro-oxygénation par porosité, apporte de la complexité au vin tout en maintenant fruit et fraîcheur. Nous suivrons attentivement ces changements.

Pourquoi utilise-t-on du vin pour cuisiner et lequel est le plus conseillé ?

On utilise le vin pour cuisiner depuis très longtemps et donner plus d’intensité et de goût à toute sorte de plats. Si nombreux sont ceux qui pensent qu’il faut utiliser un vin de qualité moindre et le moins cher, en réalité ce n’est pas le plus avisé. Voici les meilleurs vins pour cuisiner et pourquoi.

Quels vins pour cuisiner

De meilleure qualité.  Comment nous l’avons dit plus haut, fuyez les vins pas chers ou que nous ne boirions pas car un bon plat peut aussi être abîmé par un vin pas cher et sans goût.

Un ingrédient de plus. Pour ne pas dépasser la mesure et gaspiller un bon vin bêtement, lorsque vous cuisinez n’oubliez pas que c’est un ingrédient de plus de la recette et donc, à suivre au pied de la lettre. Autrement dit, mettre uniquement la quantité établie.

Union parfaite. Nous ne choisissons pas toujours le meilleur vin pour cuisiner. Il n’y a pas de règles établies, et il nous faut donc jouer et faire des expériences à la cuisine. Essayer des vins, des recettes, donner du goût et parier pour ce qui nous donne le goût que nous recherchons pour notre plat.

Vins rouges. S’il s’agit du type de vin, alors il vaut mieux le destiner aux ragoûts, aux plats et viandes puissants. Pour de tels plats, nous vous recommandons des vins Merlot, Pinot Noir, Tempranillo, Cabernet Sauvignon et Syrah ou Monastrell.

Vins blancs. Ils sont plus acides et dans ce cas accompagnent bien les plats de poissons, les poissons en général et sont à préférer aromatiques et fruités. Nous les choisirons également pour les viandes blanches ou les rosés ont également leur place.

Vins blancs doux. Il vaut mieux réserver ce type de vins aux sauces très douces. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un ingrédient principal pour la sauce et ne doivent pas, non plus, des vins très forts.

Recettes piquantes. Pour les plats aux saveurs un peu plus fortes, vigoureuses et jusqu’à piquantes, nous pouvons ajouter à la recette des rouges jeunes et jusqu’à des vins blancs aromatiques, de type Gewurztraminer, Riesling et Viognier

De Xérès. Ce genre de vin s’utilise beaucoup en cuisine. En particulier pour accompagner les soupes et les ragoûts.

Vins jeunes ou grands crus. Nous avons vu précédemment qu’ils s’accommodent aussi bien de viandes que de poissons. Et ils sont spécialement recommandés pour les légumes en réservant les grands crus pour les viandes telles que le bœuf ou l’agneau.

 

Boire du vin rouge sans avoir peur d’en galvauder

Nous commettons, parfois, certaines erreurs à l’heure de boire du vin rouge qu’il convient de considérer pour ne pas en gaspiller. Prenez note.

Boire le vin rouge à température ambiante

Pendant les mois les plus chauds, bien que nous adorions le vin rouge, en boire à température ambiante, et encore plus, s’il n’est pas conservé, correctement, dans un lieu humide, peut le rendre imbuvable. Lorsque nous avons soif et chaud, l’idéal est de le mettre, juste un peu, dans le frigo pour qu’il refroidisse, ou bien, dans un seau à glaces. Ainsi, le vin restera froid,  sans aller jusqu’à geler.

Les erreurs à l’heure de boire du vin rouge en été

Le boire très froid directement sorti du frigo

Un peu de fraîcheur fait toujours du bien. Seulement, le vin rouge trop froid perd de sa saveur et l’on n’apprécie plus les nuances et odeurs. De plus, le froid excessif abîme les vins. Il est donc déconseillé de le laisser au frigidaire pendant des jours car il sera insipide à l’heure de le boire.

Remplir le verre jusqu’à ras bord

Un verre rempli jusqu’à ras bord de vin rouge, va se réchauffer plus vite et nous ne pourrons pas le terminer. Mieux vaut remplir le verre juste un peu,  disons jusqu’à la moitié. Cela évitera d’avilir des vins qui sont de bonne qualité.

Vin rouge en été

Prendre le verre par la tige

Autre erreur à éviter: toujours prendre le verre par la tige car si nous le prenons par le ballon, le vin se réchauffera plus rapidement.

Conserver la bouteille à température ambiante

Nous avons précisé que, lorsqu’il fait chaud, il n’est pas bon de laisser les bouteilles de vin à température ambiante. Á moins d’avoir une cave ou une vinothèque où conserver les bouteilles à basse température, mieux vaut mettre la bouteille au frigidaire debout. Surtout n’oubliez pas de terminer ce vin au plus tôt. Si vous laissez passer plusieurs jours, il n’aura plus de goût.

Comment boire du vin rouge en été?

La température idéale pour le boire

L’Organisation des Consommateurs et Usagers, OCU, recommande de boire le vin jeune à 9 degrés,  les grands crus à 15 et à 17 degrés maximum  pour les vins de réserve et grande réserve.

Verser des glaçons dans le vin

Si vous suivez notre blog, vous saurez  qu’il s’agit de la plus grosse erreur à ne pas commettre. En laissant les glaçons fondre dans le vin, ceux-ci libèreront de l’eau qui finira par altérer le vin. Unique exception pour des glaçons dans le vin: ces vins qui ont été produits pour être consommés de la sorte.

Si vous avez d’autres erreurs qui valent la peine d’être mentionnées, dites-le nous !

Hamburger et Vin?

D’ordinaire, on accompagne son hamburger d’un soda. Mais rien n’est écrit et on peut très bien l’associer à d’autres boissons. Mais oui, et même avec du vin, puisque la viande de bœuf est un des meilleurs produits pour accompagner un vin rouge. Découvrez les  boissons avec lesquelles vous pouvez déguster un hamburger.

Cela fait longtemps que vin et hamburger vont de pair. Si nous optons pour ces pains traditionnels, farcis au poulet ou à la dinde, les vins rosés et blancs, un peu frais, sont parfaits. Ainsi nous avons un goût fin et suave qui est accentué par tout ce que le hamburger comporte, que ce soit de la tomate ou de l’oignon.

Les nouvelles spécialités de hamburgers végétariens se marient également très bien avec des vins plus doux, comme les blancs. À tenir en compte: les vins naturels et écologiques pour une expérience beaucoup plus naturelle.

Pour ce qui est des hamburgers de viande de bœuf et ceux plus spéciaux qui comportent du fromage au bacon en passant par un œuf, on préfèrera des vins rouges avec du corps. Les combiner avec du grenache espagnol ou un Cannonau di Sardegna, un vin au style “fumé”.

Un mariage parfait comme cela s’est avéré avec la Route Vin & Burger de la DO de Navarre, à Pampelune en novembre 2018. Les hamburgers gourmets ouvrent la voie aux vins de meilleur qualité qui accompagnent bien ces saveurs si spéciales de ces plats, plus élaborés.

Lorsque nous voulons accompagner des hamburgers au fromage, alors préférons des grands crus, du genre réserve de la Rioja, Chianti Classico ou Montalcino Rosso.

Avec du Cava

Il est chaque fois moins étrange de voir des hamburgers accompagnés de cava. Donc, si vous êtes audacieux et optez pour des saveurs puissantes, le cava convient très bien car il permet de nettoyer et de préparer le palais à l’heure de déguster des saveurs différentes et exotiques.

La traditionnelle bière

En plus des vins, l’autre boisson, qui est de plus en plus acceptée par le public à l’heure de déguster un bon hamburger, est la bière. Et si nous optons pour des aliments gourmet, alors nous pouvons demander une bière artisanale qui apportera plus de goût et nous fera apprécier beaucoup plus l’expérience.

Et si vous êtes plus classique, 85% des bières consommées au monde sont des Lager, de sorte que vous pouvez choisir n’importe quelle marque sur le marché.

5 bons bars où boire du vin à Lisbonne

Ces derniers temps, Lisbonne est devenue une des villes à visiter sans faute. L’art, la bonne gastronomie et les rues pleines de vie sont quelques-unes de ses principales publicités touristiques. Cependant, il ne faut pas oublier que le Portugal est également une terre de grands vins. C’est pour cela que nous vous invitons à connaître quelques-uns des meilleurs bars à vin de Lisbonne. Trouvez le vôtre et inscrivez-le pour la prochaine escapade à la capitale portugaise !

Vestigius

Situé dans un ancienne cave, Vestigius est beaucoup plus qu’un bar à vins; il offre un vaste programme d’actes culturels afin de passer du bon temps en dégustant de bons vins et de bons plats locaux et internationaux.

Vestigius est situé dans la zone de “Cais do Sodré” et a une vue privilégiée du fleuve Tage, avec une fabuleuse esplanade où profiter de l’air libre. C’est un endroit idéal pour l’échange culturel et d’idées autour d’un verre de bon vin ou d’un cocktail.

The Old Pharmacy Wine Bar

Qu’on en commun une pharmacie et le vin? D’aucun dira que l’on trouve chez les deux du réconfort pour les peines et les douleurs….Mais en l’espèce, il s’agit de The Old Pharmacy Wine Bar, une ancienne pharmacie convertie en bar à vins. Ce local enchanteur propose 200 références de vins d’origine portugaise pouvant accompagner une sélection de fromages, jambon et autres délicieux en-cas parfaits pour un apéritif.

De plus, c’est un des bars à vins les plus frappants de Lisbonne, où vous vous submergerez, sans doute, dans le monde passionnant des vins portugais. Le « The Old Pharmacy Wine Bar » dispose d’un espace où prendre du café et du thé au cas où l’âme du visiteur rechercherait quelque chose de moins enivrant…

Winebar do Castelo

Si vous appréciez véritablement le vin, celui-ci est un des bars à vins de passage obligé à LisbonneWinebar do Castelo est situé sur une des collines de la ville, celle de Castelo de São Jorge, dans le centre historique. La sélection de vins, très intéressante, subit habituellement un roulement et les vins de Porto millésimés sont particulièrement remarqués.

Un des attraits du « Winebar do Castelo » sont les dégustations dirigées. Une idée intéressante pour connaître plus en profondeur les vins portugais. Et bien sûr, le bar offre des en-cas à base de fromages et de charcuterie à prendre avec les vins. Très recommandé !

By the Wine

C’est un des bars à vins les plus connus de la ville car il s’agit du magasin phare de José Maria da Fonseca, une des entreprises viticoles les plus présente dans le pays. Au By the Wine, vous trouverez tous les vins du portefeuille de cette cave ainsi qu’une base sélection de tapas dont le jambon de Guijuelo.

En plein cœur de Lisbonne, By the Wine attire par son architecture intérieure. Une option excellente pour manger et boire de bons vins dans une ambiance agréable.

Tasca do Chico

Dans cette sélection de bars à vins à Lisbonne, nous ne pouvions pas oublier le Fado. Tasca do Chico est une taverne ou vous pourrez boire du vin, manger quelque chose et, surtout, écouter du Fado.

C’est un local convivial et spécial bien qu’on y soit un peu à l’étroit, ou il est recommandé de prendre un verre de vin ou quelque chose au rythme mélancolique d’une musique qui, comme le bon vin, touche l’âme.

 

Astuces pour comprendre le vin blanc moelleux

Les vins blancs ont plusieurs typologies selon le type de cépage que l’on utilise et de par leurs saveurs et couleurs.  Normalement  ils sont classifiés, selon  la concentration de sucre, en vin blanc doux, vif et onctueux.  Nous allons voir quelles sont les différences entre les trois types en approfondissant sur le vin blanc liquoreux.

Comment est le vin blanc liquoreux?

Son expansion et ses ventes sont intéressantes. On en consomme chaque fois davantage et c’est pour cela qu’il devient inévitable de parler de ce genre de vin que vénèrent les consommateurs et connaisseurs du monde du vin.

Pour cela il nous faut comprendre comment est le reste des vins blancs. Le vin blanc moelleux se boit généralement à température assez froide puisqu’il est recommandé en été et durant les époques les plus chaudes. Pour que l’on puisse dire qu’il s’agit d’un vin liquoreux, celui-ci doit contenir plus de 50 grammes de sucre par litre. Lorsque nous faisons référence  au vin blanc sec, nous nous retrouvons avec des vins contenant moins de 5 grammes de sucre par litre. Ils sont donc beaucoup moins doux. Entre ceux-ci se trouvent les demi secs, qui contiennent entre 5 et 15 grammes de sucre par litre.

En général, le vin blanc liquoreux se boit également froid mais pas autant que le vin doux et qu’il doit contenir, environ, entre 30 et 50 grammes de sucre par litre de vin blanc.

Élaboration du vin blanc liquoreux

Normalement, on réalise une macération à basse température afin de fermenter le moût à froid.   Ensuite, la fermentation est arrêtée en réduisant la température pour éliminer les levures et obtenir un vin aux sucres résiduels.

Le résultat donne un vin sans trop de sucre et peu sucré mais avec des nuances et sans trop d’acidité. Sa  fraîcheur, comme nous l’avons vu, est une de ses principales caractéristiques. C’est un vin au goût doux, facile à boire, de ceux qui passent  très bien.

Comment l’accompagner ?

Comme il ne s’agit pas d’un vin doux  il n’est pas réservé aux desserts, c’est-à-dire qu’il convient autant aux entrées qu’aux plats principaux. Le vin blanc semi doux accompagne généralement toutes sortes de poissons, de fromages affinés, de pâtes et de salades. Les fruits de mer conviennent également au palais lorsqu’il s’agit de les combiner avec ce genre de vin.

Il existe actuellement des vins blancs liquoreux de qualité, sous des dénominations aussi connues que le Verdejo et l’Albarino, tout comme d’autres moins connus qui parient sur la variété.

Les vins exotiques ont la cote !

Le marché mondial du vin est en constante transformation. En plus des cépages de toujours, il semble qu’il y ait une tendance à consommer des raisins inconnus qui produisent des vins exotiques. Il s’agit de raisins plus authentiques qui n’ont pas subi de manipulation excessive lors du processus de production.

Pourquoi est-ce-que les vins exotiques sont à la mode?

La vague des millennials

Il semble que les millennials sont de gros consommateurs de vin. Cette génération, toujours hyper-connectée, montrent sur les réseaux sociaux les vins qu’elle boit et qu’elle aime. Elle se différencie, de la sorte, de ses parents qui eux misent pour des cépages plus classiques comme un Pinot Noir, un Chardonnay ou un Cabernet Sauvignon.

Être différent

Une autre raison est qu’il est de bon ton de nos jours d’être différent. Et c’est pour cela que l’on préfère les cépages plus rares et indigènes ainsi que les variétés historiques qui à un certain moment ont presque disparu mais ont resurgi.

L’expérimentation des producteurs

Comme ce qui est différent fait sensation, le nombre des producteurs à se lancer dans l’expérimentation de nouvelles variétés, apportées de pays différents, augmente. C’est donc aux producteurs que nous devons l’augmentation de vins exotiques!

Autres exemples

Parmi les cépages exotiques que l’on peut découvrir, se trouve le Petit Verdot, qui nous vient de Bordeaux, berceau du vin. Il s’agit d’une variété qui lui donne un profil aromatique et offre une couleur et des notes spéciales. On entend également beaucoup parler du Bonarda, originaire de Savoie en Italie qui donne une couleur très obscure aux vins. Il donne des arômes de fruits rouges aux tannins doux.
Il est bon de souligner que l’Italie est un pays où l’on cultive des centaines de variétés indigènes. La région des Abruzzes est la plus citée avec des variétés comme le Montelpuliciano, le Trebbiano, le Pecorino, la Passerina et la Cococciola qui sont de plus en plus recherchés. De nombreuses zones se centrent sur la production organique de raisins qui donne des saveurs faisant ressortir le citron sec et minéral.

Il y a aussi la Californie ou la variété Mourvèdre émerge et ici les clients ne sont pas tant des millennials mais des personnes dont l’âge moyen est de 47 ans. La Géorgie est un autre marché indicatif de ce type de vins exotiques, suivi de la Grèce, la Sicile, l’Autriche et il y a également des variétés chaque fois plus “rares” en Espagne. L’avantage est que tous les types de cépages peuvent cohabiter, depuis les classiques à ceux qui le sont moins et qui un jour seront plus quotidiens.

4 bars à vins uniques à Vienne

Vienne, élue chaque année la ville la plus agréable à vivre au monde, mérite toujours une visite.

La première chose qui nous vient à l’esprit lorsque nous pensons à la capitale autrichienne c’est l’architecture impérialiste, la tarte Sacher, ou l’impératrice Sissi. Mais l’Autriche est également un pays de vins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes déjà à Vienne, vous devriez visiter un des nombreux bars à vins de la ville après une visite touristique palpitante. Á Uvinum nous vous présentons nos 4 bars à vins préférés de la ville. Quel que soit leur ordre, ils sont parfaits pour boire un verre de bon vin…

MAST Weinbistro

D’après l’équipe de Falstaff , le meilleur bar à vins de Vienne est le MAST Weinbistro. Ce bar vous attend les portes grandes ouvertes et un design moderne et minimaliste où, sans soute, vous vous sentirez tout de suite comme à la maison grâce à son agréable personnel.

Vous êtes un fan des vins organiques? Alors, vous êtes venu au bon l’endroit ! Chez MAST Weinbistro, ils sont passionnés par les vins naturels produits par des viticulteurs nationaux et internationaux. Qui plus est, vous devriez visiter ce beau bar en ayant un peu faim : les plats futuristes s’adapteront, sans doute, à votre goût.

Der Dachboden

Les « Millenials » de Vienne se sentent spécialement à l’aise ici. Il s’agit d’un bar situé sur un toit avec une des meilleures vues de Vienne. Le bar Der Dachboden a tout ce que le cœur le plus moderne souhaite. Sur la carte, vous ne trouverez que des autrichiens des régions viticoles de Neusiedlersee, Kremstal ou Weinviertel.

Vous pourrez également goûter les populaires long drinks autrichiens au vin comme le Weißer Spritzer ou la boisson culte Hugo,  faite à base de vin blanc et de jus de baies de sureau.

O Boufés

Le bar à vins O Boufés est situé dans le luxueux premier district, près de l’emblématique Stephansdom et de Hofburg. Le bar a été inauguré en 2015 par le chef étoilé au guide Michelin, Konstantin Filippou.

Et comme il faut s’y attendre chez un chef de cette clase, cette cave ne propose que des produits de qualité la plus élevée. Ici, on ne sert que des vins naturels de régions vitivinicoles célèbres et moins connues comme l’Istrie ou la Transylvanie. Et nul besoin de dire que la carte de ce chef Michelin est à déguster obligatoirement, n’est-ce-pas ?

La cave à vins  Wailand

Dans le district 19 de Döbling se trouve la cave à vins viennoise Wailand. Grüner Veltliner, Welschriesling et Zweigelt s’y cultivent ici depuis plus de 20 ans. Dans le vignoble voisin, on peut s’arrêter dans le populaire Heuriger et goûter le vin et l’excellente cuisine.

En Autriche un Heuriger est un restaurant où l’on ne peut servir que du vin et de la nourriture de sa propre production. Vous vivrez ici une véritable tradition viennoise. De plus, il n’est pas difficile d’arriver à Wailand en transports en commun.

Mais ne vous inquiétez pas: si vous ne pouvez pas visiter Vienne, chez Uvinum nous vous offrons une excellente sélection de vins autrichiens! De cette façon, vous pourrez, vous aussi, goûter les vins exceptionnels de la république alpine.

 

Les mariages vin et pâtes les plus originaux

Le vin blanc n’est pas toujours le meilleur partenaire des pâtes. En effet, cela dépend des sauces qui sont ajoutées et, s’il s’agit de pâtes farcies, des ingrédients qu’elles comportent. Voici quelques astuces pour apprendre à marier vin et pâtes.

Vins pour sauces plus légères

Il existe une grande quantité de sauces pour accompagner les pâtes. Depuis l’huile à l’origan à la sauce béchamel ou à base de tomate plus douce. Pour ces sauces nous choisirons des vins blancs ou bien rosés. Si la sauce est  une carbonara, en plus du blanc, un bon cava convient très bien. Le Cabernet-Sauvignon est une des variétés qui accompagne le mieux les pâtes car il leur apporte une touche de fraîcheur et élimine l’acidité qui peut être présente dans le plat.

Vins pour sauces à la viande

Dans ce cas, las sauces sont plus énergiques et offrent des saveurs plus fortes. Il est clair que, face aux viandes, il vaut mieux choisir un vin rouge. Mais celui-ci peut tout aussi bien être un vin jeune qu’un grand cru. Ici, les Rioja plus puissants valent tout aussi bien que les Merlot ou d’autres classes plus douces qui contribueront à adoucir un plat fort.

Vins avec sauce au pesto

Le pesto est une sauce particulière. Pour beaucoup, elle peut être un peu forte mais pour d’autres, elle sera légère car cela dépend du goût de chacun. Le vin qui ici convient le mieux aux pâtes au pesto est un Sauvignon Blanc car il apporte la fraîcheur nécessaire pour contrer la goût plus fort du plat.

Vins et pâtes farcies aux cèpes

Nous avons déjà signalé qu’il fallait faire attention à la farce des pâtes fraîches, bien plus qu’aux sauces. Pour ce genre de pâtes, les vins qui conviennent le mieux sont des rouges du genre Merlot, ou des blancs avec beaucoup de corps, comme le Chardonnay.

Pâtes et fruits de mer et poisson

Les pâtes sont très versatiles et peuvent être accompagnées de légumes, de viandes et de poissons. Dans le cas des poissons, mariez vin et pâtes avec un blanc jeune.

Pâtes et légumes

Si vous ajoutez des légumes alors le mariage se fera avec différents genre de Sauvignon Blanc ainsi que de vins rosés légers.

Vins selon le fromage des pâtes

Le fromage est également à tenir en compte, car il accompagne les pâtes et est un exhausteur de saveurs incomparables.  On utilise normalement des fromages pas trop forts ou le classique Parmigiano. Ce fromage est parfait avec les vins rouges italiens bien qu’un blanc espagnol peut également convenir à merveille.

10 choses sur la fête de Saint Patrick

 

Comme chaque année, on célèbre le 17  mars, une date très spéciale pour les Irlandais, qui s’est répendue dans différents pays du monde. C’est la Saint-Patrick, le patron de l’Irlande, un jour chargé de traditions, de fête, beaucoup de vert et de bière. Voici 10 choses à savoir sur cette fête:

  1. Beaucoup de bière. Ce jour-là, on a pour coutume de consommer beaucoup de bière dans tout le monde. Les statistiques établissent que l’on consomme plus de 13 millions de litres dans le monde le jour de Saint Patrick.
  2. Vive le vert. Ce jour-là, une grande partie des Irlandais qui se trouvent dans différents pays du monde, s’habillent en vert, une des couleurs qu’ils identifient à leur pays. Si vous voulez célébrer authentiquement cette fête, nous vous recommandons de porter une chemise verte. Bien que la couleur nationale historique de l’Irlande soit le bleu.
  3. Réunissez-vous au pub ou dans un bar. Comme il est habituel chez les Irlandais, en ce jour de célébration, il est aussi normal d’aller au pub boire des pintes. Si vous n’êtes pas en Irlande, il vous suffit de vous rendre dans une des tavernes irlandaises de votre ville pour mieux vivre la fête.
  4. Qui était Saint Patrick? Saint Patrick est né au 4ème siècle et fut séquestré par des attaquants venus d’Irlande. Durant sa captivité, il étudia pour devenir prêtre et établit une doctrine religieuse basée sur le trèfle vert à quatre feuilles. Il mourut le 17 mars 461.
  5. Que mange-t-on ce jour-là? Les typiques plats irlandais que l’on a l’habitude de déguster sont les pâtisseries traditionnelles et les plats de viande comme le roast chicken et le Guinness stew.
  6. Les défilés. Ce jour-là, il est traditionnel de défiler dans la ville pour célébrer le jour de Saint Patrick. Regardez dans votre ville si la communauté irlandaise organise un de ces défilés.
  7. Quand est-ce que l’on a commencé à le fêter? La célébration de la Saint Patrick a commencé en 1917.
  8. Elle dure plusieurs jours. Dans de nombreux endroits, comme en Irlande, même si le jour de célébration est le 17 mars, la fête est tout un festival de plusieurs jours centré sur des défilés.
  9. Qui est l’elfe? Il est lié à ce jour et la légende dit qu’il s’agit d’une petite fée qui apparaît certains jours de l’année.
  10. Rythmes celtes. Une autre manière de la célébrer est avec des danses populaires irlandaises à base de rythmes celtes.

Et quoi de mieux que se joindre à la fête avec une bonne bière? Voici quelques-unes de nos propositions, ne les ratez pas!