Mois : novembre 2012

La Vodka, parfait dans les cocktails

 TAGS:La Vodka est une des boissons spiriteux les plus populaires dans le monde. Il s’agit d’un distillé produit généralement par fermentation de céréales et d’autres plantes riches en amidon, comme le seigle, le blé sucre de betterave ou pomme de terre. La gradation d’alcool de la vodka est comprise entre 30% et 50% en volume.

Cette boisson est devenu l’alcool national de nombreux pays comme la Pologne, la Russie, la Finlande, la Suede etc. Maintenant sont présentes entre 4 000 et 5 000 marques de vodka sur le marché.

Aujourd’hui, on produit de la vodka dans de nombreux pays, à la fois dans les pays traditionnellement producteurs mais aussi dans la plupart des pays consommateurs d’alcool.

Les meilleures marques de vodka connu dans tout le monde sont Absolut et Eristoff et en France on peut conter sur la production de la Vodka Ciroc.

Même si la vodka est un type de boisson qui se doit consommer pure, dans les dernieres ans est devenu un des distillée spiriteux plus utilizés dans la creation des cocktails. Le goût frais et fort de la vodka combine bien avec des sodas comme la limonade ou les jous d’orange et des autres agrumes. Le Vodka Lemon est, sans doubte, un des cocktails les plus propagé et bu dans tout le monde.

Récemment une autre maniere de boire de la vodka a était propagé dans les discoteques: le Vodka avec le Red Bull. Cette combination est une des preferées pour les jeunes car c’est un bon melange de energy drink et du saveur fort de la vodka. Mais la vodka est presente dans nombreux cocktails aussi, comme, par example, le Long Island Ice Tea. Ce cocktail est un des plus fort car il est un mélange de rhum, tequila, triple sec et vodka.

Une atre option de boire la vodka est le cocktail Sex on the beach, parfait pendant les soirées d’été, quand la chaleur nos invite a boire quelquechose frais et avec un saveur fruité.

Voici des vodka en vente sur Uvinum:

 

 TAGS:Cîroc VodkaCîroc Vodka

Cîroc Vodka, la vodka française

 

 

 TAGS:Skyy VodkaSkyy Vodka

Skyy Vodka, parfait avec les sodas

Vin Ribera del Duero

 TAGS:Le vin Ribera del Duero porte le nom de la DO (Denominación de Origen ? Appellation d’Origine) la plus importante de la vallée du Duero et de Castilla y León. Pendant les dernières années, il s’est renforcé comme étant la 3º DO d’Espagne la plus importante au niveau international (après Rioja et Cava, et proche de Priorat), exportant dans le monde ses vins caractéristiques de raisin Tempranillo, appelés ici Tinto Fino ou Tinta del País. Que savez-vous de la Ribera del Duero?

Le Duero arrose plusieurs Appellations d’Origine de vins, et pas seulement dans la Ribera del Duero: Rueda, Toro, Tierra del Vino de Zamora et Arribes del Duero en Espagne, de même que Douro et Porto au Portugal qui sont aussi baignés par ce fleuve.
Dans Castilla y León, en plus, il existe d’autres appellations comme le Bierzo, le Cigales, le Arlanza,…

La variété principale de raisin est le Tempranillo, appelée ici Tinta Fina ou Tinta del País. De plus, on peut voir des vins qui ajoutent une partie de Cabernet Sauvignon, Merlot ou Malbec, mais jamais comme une variété principale.
Ribera del Duero n’est pas seulement une terre de vins rouges: bien qu’ils soient moins connus, il s’y élabore aussi de bons vins rosés, frais, agréables et avec du corps.

Dans la Ribera del Duero il existe une zone appelée le triangle d’or du vin de Ribera del Duero, composé par la zone délimitée entre les villes de Peñafiel, Pesquera de Duero et Vallbuena de Duero. C’est ici que se concentre la majeur partie des bodegas les plus célèbres de cette DO, et d’où sortent beaucoup des vins les plus réputés. Le Castillo de Peñafiel est considéré comme le monument le plus représentatif de cette Appellation, et il apparaît sur l?étiquette de beaucoup de ses vins.

Un autre point important de Ribera del Duero est Aranda de Duero.
Les vins Ribera del Duero se caractérisent par une couleur cerise intense et pour être plutôt opaques, modèle suivi par beaucoup de bodegas et d’Appellations de toute l’Espagne, en contraste avec les Rioja, qui sont généralement plus clairs et transparents.
Au nez, le raisin Tempranillo acceuil très bien les arômes de la barrique, et c’est pour cette raison que triomphent les rouges de chênes et les crianza, où se mélangent les arômes fruités avec les arômes de tabacs, café et fruits secs propres du vieillissement en barrique.

En bouche, un Ribera del Duero a une faible acidité et une charge tannique très élevée, qui assèche le palet et qui rend ces vins parfait pour accompagner des plats copieux comme les confits et les viandes rouges.
Pour son contenu tannique, ce sont des vins que l’on peut conserver pendant plusieurs années, et dans certains cas, c’est la meilleure option, car beaucoup de crianza et réserves de Ribera del Duero sont généralement vendus juste après avoir été élaboré et ont besoin d’un peu plus de temps en bouteille pour atteindre leur plus grande splendeur.
Vous avez sûrement déjà goûté les vins de Ribera del Duero mais, voulez-vous en découvrir un nouveau?

Chez Uvinum nous vous montrons quelques-unes des nouveautés:

Aalto 2009: Un des Ribera del Duero qui a eut le plus de succès dernièrement. Un vin puissant mais sans perdre la touche parfaite de fruit. Vous devez le goûter.
Resalte Crianza 2004: Si tous les Ribera vous semblent identiques, alors goûtez celui-ci. Un des meilleurs vins de cette fantastique année, d’une bodega qui compte sur toutes les avancées technologiques pour élaborer le meilleur vin. Et à très bon prix.
Áster Finca el Caño Reserva 2005: Certaines des bodegas les plus emblématiques de Rioja ont parié pour le Ribera del Duero. C’est le cas de La Rioja Alta, qui a investit dans cette bodega et qui est en train de développer des vins magnifiques. Une découverte.

Scotch Whisky

 TAGS:Le Whisky écossais ou appelé simplement Scotch (?écossais?), est un whisky exclusivement et uniquement élaboré en Écosse, pour beaucoup c’est le meilleur whisky du monde. Pour être considéré comme écossais, un whisky doit suivre certaines normes et standards, dictés par l’Ordre du Whisky Écossais du Royaume-Unis en 1990, qui clarifie et donne une nouvelle validité à l’acte du même nom qui eut lieu en 1988.

Cet acte écrit les normes et standards suivants pour ce spiritueux, qui permettent de qualifier notre whisky comme étant ?écossais?:

Le whisky écossais doit être élaboré y fabriqué dans une distillerie écossaise, avec de l’eau et de l?orge frappée. On peut aussi ajouter d’autres types de céréales à cette préparation, mais seulement si elles ont été traité dans la distillerie.

Le whisky écossais doit être distillé avec un degrés d’alcool de 94,8º par volume (il gardera ainsi le goût des ingrédients avec lesquels il a été élaboré).

Le whisky écossais doit vieillir dans des barriques de chênes en Écosse, pendant pas moins de 3 ans.

Il ne faut pas ajouter au whisky écossais de substances autres que de l’eau ou du caramel (avec colorants).

Le whisky écossais ne peut pas être mis en bouteille avec moins de 40º d’alcool par volume.

Histoire du whisky écossais

On raconte que les moines chrétiens ont empporté la distillation en Écosse entre le IVº et le Vº siècle. Le premier registre documenté sur l’élaboration du whisky écossais date de 1494, dans la Ferme Rolls, avec une production de 1500 bouteilles. En 1506, le roi d’Écosse, Jacques IV (1488-1513), visita la ville de Dundee, où le roi fut surpris d’apprendre que les barbiers de cette ville s’occupaient de l’élaboration du whisky, c’est à partir de là que l’on sait que le Guilde des Barbiers chirurgiens de Édimbourg étaient en fait les responsables de l’élaboration de cette boisson aux vertus médicinales.

Durant l’année 1644, il s’impose un impôt sur l’élaboration du whisky en Écosse, et en 1780 on compte déjà 8 distilleries légales et plus de 400 illégales, mais cela ne durera pas longtemps, car en 1823, le parlement supprima les restrictions pour les licences des distilleries, ce qui a quasiment mit fin aux distilleries illégales.

En 1831, le whisky écossais a souffert une révolution avec l’introduction d’un nouveau procédé appelé alambique coffey, un procédé qui permettait d’élaborer un meilleur et plus doux whisky, ce qui a rendu le whisky écossais un peu plus célèbre et lui a permi de commencer sa diffusion dans les autres pays d’Europe. Telle que nous le raconte l’histoire, le whisky écossais a survécu à l’interdiction, aux guerres et aux révolutions, aux dépressions économiques et aux récessions. Afin de devenir aujourd’hui le whisky le plus représentatif du monde avec une présence dans plus de 200 pays.

Recommander un whisky écossais n?est pas chose facile. Car, en plus des goûts, il existe une grande fidélité à la marque, contrairement au vin, où l’on préfère varier. Malgré tout, nous vous recommandons, au moins une fois, d’être infidèle à votre whisky et de goûter ceux-ci:

Isle of Jura Superstition: Dans la lignée classique, Isle of Jura Superstition garde le goût original du whisky et le combine, avec maîtrise, avec la note de goût laissée par les barriques dans lesquelles il a vieillit. Un whisky âgé mais qui reste vif et doux.

Lagavulin 16 Years: Soit on l?adore, soit on le déteste. Il n’y a pas de demi-mesure avec ce whisky écossais si différent. En lieu et place des doux arômes de vanilles, ce whisky nous offre dès le début de forts arômes huileux et salpêtres. Il est différent à tout le reste, et pour sûre que si vous insistez, il finira par vous rendre fou.

Macallan 12 Years Fine Oak: Un des whisky qui a le plus de succès actuellement. Saveurs dorées et de vanilles, c’est un whisky doux et très agréable. Dans la même lignée que le Isle of Jura, mais un peu plus économique.

Quels whisky avec-vous goûté? Lequel vous a-t-il plut le plus? Êtes-vous fan d’un whisky écossais en particulier?

Vins grenache

 - Les vins grenache sont de nouveau à la mode. Il s?agit du raisin qui a le plus de noms et de variétés (grenache blanche, rouge, tintorera, poilu?), ce qui peut provoquer la perte de son nom comme variété. Mais il s?agit d?un raisin avec beaucoup de style, un des raisins indispensables.

Pendant de longues années, le raisin grenache a été déprécié, considéré comme un raisin avec trop d?alcool et très peu d?arôme. En France, en revanche, le Grenache est un raisin indispensable dans beaucoup d?appellations, surtout dans le centre du pays. Que savez-vous du Grenache ?

Le raisin grenache –garnacha– est le deuxième le plus cultivé en Espagne (après le Airén), et le premier chez les rouges. Il occupe 4% du territoire viticole cultivé au niveau mondial.

Bien que cela ne soit pas complètement confirmé, on considère que c?est un raisin d?origine espagnole, d?où il s?est déplacé vers la France et, de là, au reste du monde.

Les zones de production de grenache les plus importantes en Espagne sont Aragón, Rioja et Cataluña. Il a beaucoup d?importance dans des Appellations telles que Priorat et Calatayud.

Un vin de grenache (Baltasar Gracián Viñas Viejas) est connu pour ne pas s?être fait remarqué par Robert Parker chez les vins espagnols, pour son grand rapport qualité-prix.

En France il est très répandu, spécialement dans les zones comme la Provence, les Côtes du Rhône et dans le Languedoc-Roussillon. De plus, le grenache est le grand secret du vin Châteauneuf-du-Pape.

Les vins grenache sont des vins puissants, à grands corps et beaucoup d?alcool, très expressifs et des tanins arrondis.

Le grenache est un cépage très productif et vigoureux. Sa culture est relativement simple.

Cela a provoqué, pendant beaucoup de temps, qu?il y ait des cépages de grenaches dans beaucoup de vignobles, afin d?assurer la charge d?alcool et la production de beaucoup de vins, bien qu?il n?apparaisse pas forcément sur l?étiquette.

Le grenache s?utilise aussi pour l?élaboration de vins rouges sucrés comme le Banyuls ou le Maury, ou bien coupé avec du Macabeo ou du Pedro Ximénez.

Les vins grenache laissent des sensations de mûres, de groseilles et de cerises.

Êtes-vous tenté de goûter les vins grenache ? Vous rappelez-vous d?en avoir goûter un ? Lequel nous recommandez-vous ?

La bière et la légende de Gambrinus

 TAGS:Beaucoup de choses que l’on voit quotidiennement dans nos vie ont une histoire, voir dans certains cas une légende, et la bière n’échappe pas à cette imagination populaire que nous allons vous conter, nous sommes sûres qu’après la lecture de cette intéressante et fantastique légende, vous ne regarderez plus la bière du même ?il. De plus vous pourrez vous vanter de savoir comment et qui a inventé la bière, d’un point de vue mythologique bien évidement, même si nous pensons que cette version est bien plus amusante que la vraie.

La légende de la bière

Dans la célèbre ville de brasseurs belge de Fresnes dans les Flandres, aux alentours du XIIIª siècle, il existait un jeune apprenti vitrier qui s’appelait Gambrinus, ce garçon était éperdument amoureux d’une ravissante jeune fille, qui s’appelait Flandrine, mais l’amour étant capricieux, celui de Frandrine envers le pauvre Gambrinus n’était pas réciproque.

Grambinus désolé par le rejet de son aimée, n’eut pas de meilleure idée que celle de se ôter la vie, et pour cela notre jeune délogé parti vers la forêt du village pour s’y pendre et en terminer avec ce supplice amoureux, mais juste au moment précis où il allait abandonner ce monde, Gambrinus vit une apparition.

Il s’agissait du diable en personne, qui était remonté des enfers pour lui offrir un pacte en échange de son âme. Le pacte entre Satanas et Grambrinus était que le prince des ténèbres donnerait à Gambrinus le talent et le don nécessaires pour gagner l’amour de Flandrine, et si malgré tout il n’y arrivait pas, il lui montrerait comment l’oublier.

Dés lors, le jeune Gambrinus est devenu un excellent danseur et un habile musicien, des arts qu’il utilisa pour conquérir son aimée, mais sans succès, l’amour de Flandrine restait insaisissable. Le diable se vit obliger de remplir la deuxième partie de son pacte, il devait lui apprendre à oublier pour toujours son aimé.

Respectant sa parole, le diable enseigna à Gambrinus à préparer une boisson amère, élaborée à base de malte, d’orge et de houblon, un élixir merveilleux qu’il appela ?bière?, cette boisson mousseuse bu par le jeune Gambrinus, avait le pouvoir de lui faire oublier le désamour de Flandrine et même de l’oublier pour toujours. Dès lors, le jeune Gambrinus est devenu roi, le roi de la bière. Aujourd’hui, Gambrinus est le patron non officiel de la bière en Belgique, mais c’est aussi le nom d’une célèbre bière belge.

Maintenant il est temps de goûter des bières et de décider laquelle se rapproche le plus de vos goûts, nous vous en recommandons donc quelques-unes très différentes:

Damm Inedit 50cl: Élaboration dirigée par Ferrán Adriá pour Cervezas Damm, c’est une bière douce, peu amère, avec des touches citriques et très fraîche. Une bière lager crémeuse pour en profiter à tout moment. Divine.
Rochefort 8: Une des célèbres bières trappistes. Les bières trappistes sont ces bières avec une recette traditionnelle d’une abbaye qui s’élabore toujours dans la propre abbaye, sous le contrôle des moines et dont une partie de bénéfices est reversée à une ?uvre bénéfique. Garantie de tradition.
Chimay Rouge: Parmi les bières trappistes la Chimay est la plus commerciale et la plus économique de toutes. Douce, légèrement sucrée et très bonne pour un moment agréable.
Duff Beer: La préférée de Homer Simpson. D’Allemagne nous arrive la bière officielle de la famille Simpson. Une blonde fraîche, mousseuse et avec une touche amère sur la fin, parfaite pour l’apéritif.

Pour laquelle vous inclinez-vous ? Tradition, innovation ou bière d’auteur? Laquelle est votre préféré?

Absinthe, la fée verte

 TAGS:L?absinthe est une boisson mythique, adorée, vilipendée, interdite et finalement, occultée dans une aura de mystères à la seule portée des connaisseurs.

Beaucoup associent l?absinthe au pastis et au Ricard, mais en réalité il s?agit d?une boisson différente, à propos de laquelle nous allons vous raconter son origine et les raisons de sa légende :

L?absinthe a été découverte à la fin du XVIIIº siècle, et on lui a attribué un effet médicinal. L?absinthe est une distillation d?herbes, parmi lesquelles les principaux protagonistes sont l’armoise, l?anis et le fenouil, même si en général cette recette est combinée avec d?autres plantes comme le coriandre, le genévrier ou le réglisse.

L?absinthe est aussi appelé la fée verte car on considère que c?est une boisson qui a des effets hallucinogènes, avec la capacité d?inspirer les artistes. C?est ainsi qu?elle commença à être connue comme « La muse verte » ou « La fée verte ». En réalité, sa couleur peut être cristalline, comme d?autres spiritueux. Elle est verte lorsqu?on ajoute au distillé la chlorophylle de la plante même, mais en général elle est vendue de toutes les couleurs avec l?ajout de colorants (même son propre vert).

Comme la majeur partie de ces plantes sont des arbustes au climat méditerranéen, les meilleurs distilleries d?absinthe se trouvent dans la Communidad Valenciana, en Cataluña et Baleares, mais aussi dans la zone de Marseille.

Pendant des années l?usage de l?absinthe fut uniquement médical, on l?offrait aux troupes françaises comme antiseptique. Lorsque les troupes revenaient du front, elles continuaient de consommer de l?absinthe, qui commença à se distribuer dans les bars. Et c?est qu?a débuté sa légende obscure.

L’armoise qui se distille pour obtenir l?absinthe est un arbuste venimeux. Il contient un composant appelé thuyone qui a un effet similaire au THC de la Marijuana, et qui, si il est consommé en grande quantité, peut être hallucinogène.

De plus, la consommation d’absinthe prolongée dans le temps, de même qu?avec la marijuana, provoque des crises d?anxiété et des dépressions. Il faut y ajouter le degré élevé d?alcool que peut atteindre l?absinthe (jusqu?à 82º après distillation, bien qu?en général on le réduit avec de l?eau dans le cas des absinthes plus traditionnelles, qui restent à 40º), ce qui en fait une boisson très dangereuse, si elle n?est pas consommée avec beaucoup de modération.

À la fin du XIXº, les effets de l?absinthe étaient déjà connus dans toute l?Europe, et elle est devenu à la mode spécialement à Paris, dans les ambiances Bohèmes. Il se raconte que Van Gogh était sous les effets de cette boisson quand il s?est coupé l?oreille. Les grands peintres impressionnistes français (Monet, Manet, Degas et Toulouse-Lautrec) étaient des consommateurs habituels, et il se raconte également que certaines de leurs ?uvres furent inspirées sous les effets hallucinogènes de l?absinthe

Pendant son séjour à Paris, Picasso a découvert l?absinthe, dont il s?est déclaré être un grand admirateur. Ce fut la boisson la plus consommée et importante pendant les premières années du XXº siècle, et d?autres grands artistes tels que Hemingway, Rimbaud ou Baudelaire lui étaient aussi fidèles.

Mais pendant ces années, il y eut une forte croissance des suicides, surtout parmi les gens les plus bohèmes, motivés par une crise existentielle durant la période de l?entre-deux-guerres. Les ponts de Montparnasse étaient les lieux préférés des suicidaires pour se jeter dans le vide et en finir pour de bon.

Les autorités, cherchant une explication, ont rapidement accusé l?absinthe. Il était connu que cette boisson provoquait, à la longue, des dépressions et des hallucination, ce qui en a fait la cause officielle des suicides. Et elle fut interdite en France. L?interdiction s?est rapidement répandue dans la plupart des pays d?Europe, sauf en Espagne et au Portugal, où sa consommation n?était pas massive.

N?étant pas interdite en Espagne, des distilleries récupérant la recette traditionnelle ont commencé à se créer, et qui, aujourd?hui, sont devenus les productrices d?absinthe de meilleure qualité du marché. En France, en revanche, les marques traditionnelles comme Ricard ou Pernod se sont rapidement mis à élaborer des substituts comme le pastis, distillés d?herbes, qui vont jusqu?à 60º, mais sans l?ajout d’armoise.

Avec le temps, l?interdiction fut levé dans presque toute l?Europe et une grande partie des États-Unis, car aujourd?hui il est reconnu que les effets secondaires sont associés avec le degré élevé d?alcool de l?absinthe, ainsi qu?avec certaines altérations réalisées à l?époque pour maintenir la demande.

Malgré cela, et toujours avec les précautions nécessaires, nous vous recommandons de goûter l?absinthe, pour son goût et pour connaître en personne la boisson qui a inspiré à tant de génies des arts. Oscar Wilde a dit de l?absinthe : « Après le premier verre, on voit les choses telles qu?on aimerait les voir. Après le second, on voit les choses qui n?existent pas. Finalement, on termine par voir les choses telles qu?elles le sont réellement, et c?est la chose la plus horrible qui peut arriver ».

Si vous voulez goûter de l?absinthe, nous vous en recommandons certaines des plus classique, qui reflètent fidèlement la recette originale :

Absinthe Collector Mari Mayans: Mari Mayans est une des distilleries qui en fait le plus pour rénover l?image de l?absinthe. Son nouveau récipient, triangulaire, et le vert brillant de son absinthe s?accompagne, en plus, de son arôme et de son goût à herbes et anis très parfumés. Excellent.

Absinthe Hapsburg Gold Label 89,90º: L?absinthe la plus forte du marché. Avec presque 90º d?alcool, elle a une couleur cyan bien plus claire, et un arôme qui rappel, en plus des anis, à du miel grillé. Puissant.

Absinthe La Fee Nv: Une autre marque classique avec une touche de modernité. Dans cette absinthe vous pouvez sentir des saveurs plus fruitées, de pomme verte et de poire. La plus rafraîchissante.

L?absinthe a été sujet à des débats et des polémiques pratiquement depuis sa création. Que pensez-vous de l?absinthe ? En avez-vous déjà goûté ? Croyez-voussa réputation d?inspiration des artistes justifiée?

Le rapport qualité-prix des vins

 TAGS:Quel qu?en soit le prix, qui ne veut pas dépenser son argent de la meilleur façon ? Et avec les vins, il y a tellement de marque?

C?est pour ça qu?on essai de retenir les noms qui nous semblent familiers, ou qui nous ont plut la dernière fois qu?on les a goûté. Mais lorsque vous parcourez les étagères pleines  de vins, en regardant les étiquettes, vous vous dites : est-ce que je vais choisir le meilleur vin ? Suis-je en train de perdre une bonne opportunité ?

Le rapport qualité-prix dans n?importe quel produit ou service (pas seulement dans le vin), est subjectif, car aussi bien la qualité que le prix ont une valeur subjective. Lequel est un bon vin ? Celui cité par un guide ? Celui qui plaît à mon voisin? Comment comparer la qualité entre un rouge et un blanc? Quant au prix c?est aussi la même chose, quel est le bon prix ? 3?, 6?, 30? ?

En ce qui concerne la qualité des vins, vous avez plusieurs options. Vous pouvez en parler avec le vendeur du magasin où vous allez achetez le vin (à partir du moment où ce n?est pas un supermarché), mais vous aurez toujours le doute de savoir si il vous recommande le vin qui vous plaira le plus ou si il veut vous sortir celui de son choix. Une bonne relation avec lui (surtout si vous achetez habituellement dans le même magasin) sera la base pour qu?il puisse connaître vos goûts.

Vous pouvez aussi utiliser les guides. Certains publient même un rapport qualité-prix dans la fiche de chaque vin. Le problème est d?organiser toute cette information, la comparer, et aussi de faire confiance aux goûts du dégustateur (qui peut correspondre ou pas avec les votre). D?un autre côté, les caves fournissent souvent les millésimes pour leur évaluation lorsqu?ils sont optimum, mais lors de la publication du guide, il est possible que ces vins ne soient plus disponibles.

Chez Uvinum nous avons aussi notre système : les avis des Uviners et les filtres. Sur le site de Uvinum vous pouvez chercher les vins selon vos critères (en utilisant le champs de recherche de noms, ou en utilisant les filtres tels que les types de vins, de pays, de raisin, de prix?). Une fois les résultats affichés, vous pouvez les classer dans l?ordre des « mieux évalués ».

Et comment fait-on cette évaluation? En bien, en réalité nous ne la faisons pas. Cette évaluation c?est vous qui la faite, à chaque fois que vous donnez votre avis sur un vin et que vous lui donnez une note. C?est pourquoi votre opinion chez Uvinum est si importante, car votre avis et celui de chacun des Uviners nous aide à recommander les vins.

Un exemple: Si vous entrez sur Uvinum, vous pouvez choisir de voir les vins de Pauillac, dans la colonne de gauche. Vous pouvez même choisir combien vous voulez dépenser, supposons entre 10 et 20?. Si vous rangez dans l?ordre des « mieux évalués », vous verrez que les vins de Pauillac de 10 à 20? les plus appreciéss sont :

La Rose Pauillac Rouge 2004: Un grand inconnu, avec un puissant goût de fruit. 

Château Grand Puy Ducasse Rouge 375ml 2006 : Nous avons déjà parlé de ce vin dans le blog. Un vin exceptionnel à un prix exceptionnel.

Chateau Les Landes de Cach 2008 : Probablement souvent ignoré parce que ce n?est pas une nouveauté, mais sa qualité reste intacte année après année. Une référence.

Qu?en pensez-vous ? Choisiriez-vous aussi ces vins ? Les avez-vous goûté ? Quelle que soit votre façon de choisir un vin avec le meilleur rapport qualité-prix, sachez que c?est vous qui aurez le derniez mot. Personne ne peut décider à votre place. Sélectionnez, goûtez et décidez quel est votre meilleur choix. Et ensuite, bien sûre, aidez les autres en le partageant sur Uvinum?

Le Gin et son histoire

 TAGS:Le Gin est une boisson distillée anglaise dérivée de la boisson hollandaise Genever (Genièvre). Cette eau-de-vie est élaborée à partir de la distillation de l’orge non brassé et qui est rectifiée avec des baies de genévrier, en plus d?être aromatisée avec du cardamome et certaines herbes qui vont de 43 à 47 degrés.

L?histoire du Gin

Tel qu?on l?a déjà dit au début, le gin dérive de la genièvre, donc l?histoire de l?un est directement liée avec celle de l?autre. La genièvre est originaire des Pays Bas (Hollande) au XVIIº siècle, et le père de cette boisson tonifiante est le médecin anatomiste et scientifique allemand Fransiscus Sylvius (1614-1672), aussi connu comme « Franz De Le Boe ».

La genièvre a atteint sa popularité dans ce qu?on a appelé la Révolution Glorieuse de 1688 en Angleterre, la genièvre hollandaise aussi appelé « jenever » ou « genever », commençait déjà à être une des boissons distillées les plus consommées, mais cette genièvre avait un procédé d?élaboration différent à celui connu postérieurement avec le gin.

Au XVIIIº siècle, la genièvre avait déjà était favorisée par le gouvernement anglais avec sa libre distribution, de même que par l?instauration de grandes taxes aux boisson alcooliques importées. Ce qui a augmenté la production de genièvre, jusqu?à 6 fois supérieures à celle de la production de sa propre bière.

En 1740, un grand marché était déjà ouvert, surtout dans les couches les plus populaires et pauvres, grâce à son faible coût. On raconte que 15000 établissements de vente de liqueurs ont ouvert dans la ville de Londres et que plus de la moitié vendaient de la genièvre. Mais cette grande demande et popularité ont fait que l?on commença à la diluer avec de l?eau, ce qui a provoqué l?augmentation de certains problèmes de santé voir même certains cas de décès, à tel point que le gouvernement anglais a émit une interdiction qui n?a duré que jusqu?en 1742.

Gin ou genièvre?

Même si il est vrai que gin et genièvre sont synonymes, il existe des petits détails et de grandes discussions qui séparent l?un de l?autre. On raconte que le gin est anglais et que la genièvre est hollandaise, ce qui est probablement la plus grande différence de ces boissons. La préparation est un autre sujet qui fait partie d’un éternel débat.

On raconte que le gin a commencé à être produit par Alexander Gordon dans sa distillerie de Southwark, qui fut appelé London gin, vers 1734, mais c?est aussi une des hypothèses de la création du gin. Cette fois nous ne serons ni juge ni partie sur ce débat, il ne reste plus qu?à vous invité à boire de la genièvre ou du gin :

Gin Hendrick’s: Chez les distillés, le plus important c?est la mode, et ce gin est le plus trendie du ?moment?. Arômes à base d’herbes en combinaison avec une douceur impropre à un distillé avec un degré élevé. Frais.
Gin 9 Mascaró: En Espagne la demande de gin de bonne qualité n’existe que depuis peu de temps, c’est dés lors qu’apparaissent de nouvelles marques qui couvrent ce nouvel espace. Une marque qui y participe est le Mascaró, avec ce gin aux notes citriques qui est très agréable en bouche.
Gin Bulldog: Malgré le fait d?associer le nom à celui d?un chien agressif, en réalité ce qui ressort c’est son esprit anglais. Un gin totalement différent au reste, et son élaboration le démontre, dans laquelle on utilise des fleurs de lotus ou de coquelicot. Vous devez le goûter.

Un bon gin tonic bien servi est tout un rituel. Il y en a qui le font avec du concombre, avec du citron, avec de la menthe,? Quel gin utilisez-vous ? Lequel recommandez-vous ?

Top 10 des régions viticoles

 TAGS:Le magasine online anglais Askmen a publié un ranking des 10 meilleures régions viticoles, et y a inclu celle de Ribera del Duero.

Ribera del Duero se situe à la place du classement, pour sa tradition dans la culture de la vigne, pour être le berceau d?un des vins les plus cher et prestigieux du monde (Vega Sicilia), et pour son effort dans la culture de l?autochtone Tempranillo (Tinta del País) qui, combiné dans certains cas avec du Cabernet Sauvignon du niveau de celui de Bordeaux, offre des jus spectaculaires.

Dans ce Top 10 il est dit aussi que le vin rouge de Rioja n?est plus le seul ambassadeur d?Espagne; dans la Ribera del Duero il y a des bodegas capables de maintenir un style et une qualité constante au fil tu temps, tels que le prouvent des vins comme le Pesquera et le Pago de Carraovejas, qui sont des valeurs sûres. Voila la liste complète du Top 10 des régions viticoles à visiter :

Bourgogne: Pour sa perfection dans la culture, aussi bien des vins rouges avec le Pinot Noir que des blancs comme le Chardonnay, pour sa tradition, pour ses paysages uniques et pour ses vignobles si célèbres tels que le Domaine Romanée-Conti, Vosne-Romanée et Chassagne-Montrachet, qui produisent des vins uniques capables de vieillir pendant très, très longtemps, ce magasine anglais le considère comme la meilleure région viticole du monde.

Champagne : Le berceau des pétillants les plus célèbres au monde. Tradition et innovation, mélange de petits producteurs qui chouchoutent leurs produits et grandes marques de renom universel, la vie ?disent-il- serait un peu moins spéciale sans Champagne.

Toscane : La Toscane est une région vraiment très jolie. Elle produit également une variété inégalable de vins de qualité : Chianti, Brunello, Carmignano. C?est une région qui respire le vin.

Bordeaux: La surprise de ce classement. La région qui a le plus de renommé de nos jours, mais qui n?a pas la tradition ou la singularité des autres régions, même si on y produit les vins les plus célèbres du dernier siècle ou les Sauternes les plus spéciaux. De plus, la surexploitation du nom Bordeaux fait que, auprès des grands, entrent aussi beaucoup de châteaux médiocres.

Mosel: Cette région allemande était la région la plus importante au monde avant que Bordeaux ne la surpasse. Sa capacité à produire des ?uvres d?art avec le raisin Riesling continue de provoquer son admiration, pour la complexité que ses vins peuvent avoir.

Napa Valley : La première région des États-Unis à retenir notre attention, elle doit son succès à son micro-climat méditerranéen et à la détermination de ses cavistes, qui ont franchi des obstacles, tels que l?époque de la « loi sèche » ou la limitation de certains de ses sols, avec beaucoup de travail et de dévouement.

Piemonte: L?autre grande région italienne, surplombée par les Alpes, le raisin Nebbiolo et le Moscato Blanco y sont presque une religion. C?est ici que sont produit les impressionnants Barolos et Barbarescos, auprès des Moscato d?Asti et des Asti Spumante.

Ribera del Duero : La notre, déjà citée au premier paragraphe. À ce qui a déjà était dit, on peut ajouter des vins comme le Pingus ainsi que ses voisins Rueda et Cigales, comme parties d?un ensemble spectaculaire.

Barossa Valley: Bien que par ici l?Australie soit la grande inconnue, cela fait des années que les vins de cette région se promènent dans le monde recevant des éloges là où ils passent. Se sont des vins concentrés, avec beaucoup de goût et de puissance, où le Shiraz atteint sa plus grande expression.

Central Coast en Californie et le Rhône : En réalité, 2 zones occupent la 10º place, toutes 2 pour la même raison, leur respect des valeurs environnementales et leur ardeur pour innover dans le champs de la culture biodynamique et écologique.

Bouchons de liège : l’autre version

 TAGS:Bien que l?industrie du bouchon se développe depuis des centaines d’années, ces derniers temps les innovations ont amélioré leur qualité de façon spectaculaire. En Espagne, le liège est la fermeture la plus utilisée et son usage est sujet à tous types de promotion.

Malgré cela, beaucoup de nouveaux amateurs et professionnels du vin, qui en général n’ont pas l’héritage d’une tradition comme l’espagnole, favorisent d’autres types de bouchons. On peut alors simplement ignorer leurs arguments, ou, au moins, tenter de savoir pourquoi il existe un tel essor des bouchons synthétiques.

Aujourd’hui chez Uvinum nous vous offrons un autre point de vue sur le bouchon :

Cela peut paraître impossible mais seulement 10% de tous les récipients à vin -sur le volume total commercialisé- ont un bouchon de liège. Il faut tenir compte des récipients de plus grande capacité qui n’ont pas besoin de bouchon : bag in box, barriques,… Cependant, le liège est le type de bouchon le plus utilisé avec les vins à long vieillissement, malgré les problèmes qu’il peut lui occasionner.

Le coupable de ces problèmes est souvent un composé connu comme le TCA (Trichloranisol), qui contamine le vin presque immédiatement, lui donnant une odeur et un goût à « chaussettes sales de chaussures de sport ». Les problèmes du TCA ont causé une révolution dans la  fabrication d’une nouvelle génération de bouchons à vin, comme le bouchon Stelvin, qui a eut beaucoup de succès en Australie.

The Wine Business Monthly a publié un article, écrit par Cirilo Penn en Septembre 2005, sur « la nouvelle génération de bouchons synthétiques », mettant en valeur le succès, le potentiel et l’évolution que pouvaient attendre les nouveaux amateurs de vin de leurs bouteilles de vin dans le future.

Pour un produit qui existe depuis à peine 10 ans, il est surprenant de voir à quel point les bouchons synthétiques se sont vendus. Au niveau mondial, près de 2,5 milliards de bouchons synthétiques de vin vont être utilisés cette année. Robert Anderson, directeur exécutif de SupremeCorq, croit que le marché global des bouchons synthétiques a une croissance de 20% par an, et il espère que ce chiffre soit doublé pendant les cinq prochaines années. Anderson estime que les synthétiques représentent environ 10% d’un marché de 21 milliards de dollars.

Malcolm Thompson, directeur marketing chez Nomacorc, assure que plus de 500 millions de bouteilles de vin furent sellées avec des bouchons synthétiques cette année, seulement aux États-Unis, et que la part de marché des bouchons synthétiques à vin est proche des 17% au niveau mondial.

Ben Atkins, gérant du développement commerciale aux États-Unis chez Nukorc Inc, estime que 800 millions de bouchons synthétique seront vendus cette année aux États-Unis, et il signale que 4 des 5 principaux producteurs du vin aux États-Unis par volume -Trinchero Family Estates est le seul irréductible- utilisent actuellement des matériaux synthétiques pour seller, au moins, certains de leurs vins.

Les fabricants de fermeture synthétique ont résolu la question de la simplicité d’extraction de la bouteille. Il y a peu, cependant, que les fabricants envisagent le potentiel de vieillissement des vins conservés avec des bouchons synthétiques et ils travaillent avec les fournisseurs de polymères espérant créer des fermetures qui offrent une pénétration inférieure des gaz, et qui malgré cela restent faciles à extraire et à remettre. « Le prochain saut de l’amélioration se trouve dans le contrôle de la pénétration de l’oxygène », dit Mark Coleman, directeur du développement commerciale global pour Neocork Technologies, Inc.

La plupart des produits synthétiques ont été bons pour les jeunes vins, mais le vieillissement est, jusqu’à nos jours, sa grande limitation. « Ce que font la plupart d’entre nous, c’est d?utiliser des techniques d’inginiérie pour contrôler l’échange d’air entre le bouchon et le vin », dit Coleman. « La plupart des bouchons synthétiques, de toutes façons, s’utilisent pour les vins qui vont être rapidement consommés », dit Marc Kaufman, gérant des ventes chez Novembal, dont la compagnie a annoncé récemment la disponibilité de fermetures avec une structure plus dense d’oxydation plus lente.

Il existe environ 50 fabricants de bouchons synthétiques dans le monde, bien que beaucoup d’entre eux sont petits. Certains producteurs de fermetures moulées par injection (de type silicone) en Italie utilisent un équipement qui a précédemment dans la fabrication des chaussures (bien avant que le marché des chaussures soit délocalisé en Chine), et la qualité, ainsi que la cohérence des fermetures produites de cette sorte, est questionnée.

Finalement, les producteurs de bouchons synthétiques valorisent leur capacité de fermeture hermétique pour les vins jeunes, leur simplicité d’extraction -dans le cas des bouchons Stelvin- face aux bouchons conventionnels, et leur meilleure asepsie que celle des bouchons de liège qui, dans certains cas, « contaminent » le vin et le corrompent. En revanche, l’handicap de ce type de bouchons consiste, ce qui est reconnu par les propres producteurs, à faciliter l’échange d’oxygène au vin pour aider à sa correcte évolution chez les vins de garde, mais c’est une chose sur laquelle il sont en train de travailler.

Et le dernier argument en faveur des bouchons synthétiques, que personne ne mentionne mais qui est à la base de son succès : son prix est plus compétitif que celui des bouchons de liège.

Maintenant que vous connaissez les raisons pour lesquelles il y a de plus en plus de bouchons synthétiques dans le marché, c’est à vous de donner votre avis : Que pensez-vous des bouchons synthétiques ?