Savoir parler d’un vin

Le monde du vin est incroyablement intéressant mais pas toujours facile à comprendre. Que l’on aille chez un caviste ou que l’on achète son vin en ligne les descriptions du vin ou les explications du sommelier ne sont pas toujours faciles à comprendre. Je ne parle de la situation compliquée au restaurant dans le cadre d’un repas d’affaire et qu’il faut choisir le vin et que le sommelier vous guide avec des mots à dormir dehors. C’est à peu près la même chose quand on vous demande votre opinion sur le vin lors d’un repas. Cependant, ce sont souvent les mêmes que l’on entend. Je vous donne quelques pistes.

Savoir parler d'un vin - Drinks&Co

Quelques mots de vocabulaire du vin pour passer pour un connaisseur

Pour l’aspect visuel :

  • La robe : c’est le terme que nous utilisons pour parler de la couleur du vin. Elle peut être sombre, brillante, profonde, claire…

Pour l’aspect olfactif :

  • Les arômes : joli mot pour parler du bouquet du vin, soit les odeurs qui nous arrivent au nez quand on le met au-dessus du verre. N’ayez pas peur de dire ce que vous sentez. Les odeurs que l’on retrouve sont souvent des souvenirs. La tarte aux pommes de sa grand-mère, la mousse humide des balades en forêt, le café fraichement torréfié, la fraise Tagada ou la brioche chaude qui sort du four.

Le lexique du vin - Drinks&Co

Pour l’aspect gustatif :

  • Les tanins : ce sont les substances du raisin qui donnent cette sensation d’astringence et d’âpreté sur la langue. On dit alors que le vin est tannique. Dans les vieux vins, ils se notent moins car ils s’adoucissent ou se fondent comme on dit !
  • La fraîcheur et L’acidité : elles vont souvent de pair. L’acidité apporte au vin un côté vif, nerveux. Elle donne de la fraîcheur. Tout le contraire de ce que serait un vin mou ou lourd par manque d’acidité. C’est une sensation qui donne du peps au vin. Recherchée pour les vins rouges, attention de ne pas en abuser pour les blancs.
  • La minéralité : mot employé un peu à tort et à travers, en réalité il désigne des arômes de silex, de coquillages, de caillou mouillé, de graphite ou d’hydrocarbures. Elle se réfère à la pierre. Ne pas confondre avec l’acidité ou la salinité.
  • Un vin boisé : quand on parle de vin boisé, nous faisons référence à l’élevage du vin. S’il a été élevé dans des barriques en bois. Le gout boisé se note quand on retrouve dans le vin des arômes de vanille, de toasté, de grillé ou encore de caramel. C’est souvent que le vin a était vieilli dans des fûts de bois neuf. Dans un bon vin, les tanins du bois ne doivent pas influencer ceux du vin.
  • Un vin fruité : à ne pas confondre ave sucré, les vins fruités sont souvent des vins jeunes, des vins de plaisir qui n’ont pas eu de contact avec le bois.
  • Un vin rond : il désigne un vin facile à boire. Avec du volume mais équilibré et souple. Sans âpreté, qui donne une sensation de moelleux en bouche. C’est tout le contraire d’un vin dit corsé, structuré ou encore charpenté.
  • L’ équilibre : quand le vin est équilibré alors c’est parfait. L’équilibre d’un vin c’est l’harmonie de tous les composants énumérés avant. Quand l’acidité, les tanins et la sensation d’alcool se complètent. Quand tout marche bien ensemble alors on parle d’un vin équilibré.
  • La longueur en bouche : c’est la sensation qui nous reste en bouche lorsque nous avons bu le vin. Si après quelques secondes, nous avons encore le gout du vin dans la gorge alors c’est un vin long en bouche. Si, au contraire, après avoir bu une gorgée, le gout a disparu, alors c’est un vin court en bouche. Donc peu complexe.

Apprendre à décrire un vin - Drinks&Co

Bien, voilà qui nous éclaire sur le lexique du vin. Cependant, n’oubliez pas ce conseil. Le vin est avant tout une affaire de gout. Ce qui importe c’est que vous aimiez ou pas le vin que vous avez dans le verre. Ce vocabulaire vous aidera à choisir le type de vin que vous aimez. C’est en cela qu’il est important. Le reste, c’est du bla bla ! Apprendre à connaître ses gouts, reconnaître le type de vin qui vous plait et mettre des mots dessus, c’est là, le quid de la question.

Quels sont les aliments les plus recommandés pour combattre le froid ?

Avec le début de l’année, normalement le froid arrive aussi, donc, nous devons bien nous alimenter pour survivre à celui-ci. De la même façon qu’en d’autres saisons de l’année, il faut manger de la nourriture saine, mais peut-être beaucoup plus de quantité, car, pendant les durs mois d’hiver les défenses baissent et nous avons besoin de renforcer le système immunitaire de l’organisme. Qu’est qu’on doit manger pour se réchauffer?

Quels sont les aliments les plus recommandés pour combattre le froid ? - Drinks&Co

Les légumes, axe central

Pour récupérer la vitalité et la fermeté du corps, nous allons avoir besoin de nous nourrir de la meilleure façon. Les légumes sont conseillés, s’ils peuvent être frais, c’est beaucoup mieux, et aussi pour faire des crèmes et des soupes. Ils sont bons également si on les fiat cuire au four et pour accompagner des viandes et des poissons. Avec cette quantité d’aliments nous sommes certains de manger les vitamines dont nous avons besoin.

Manger du poisson en hiver - Drinks&Co

Le poisson

Il est bon et recommandable durant toute l’année. En hiver, nous avons besoin d’un plus grand apport en minéraux et en protéines, et le poisson, surtout le bleu, nous en donne. Il améliore notre intérieur grâce aux bonnes graisses de l’Oméga 3, qui diminuent le cholestérol mauvais et quelques maladies liées au coeur.

Manger de la viande en hiver - Drinks&Co

Des produits de saison

Les produits de saison sont importants pour améliorer notre organisme aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les viandes rouges, mais sans excès, sont bonnes en cette saison pour apporter le fer dont nous avons besoin. De la même manière que certains gibiers, le poulet, l’agneau et la viande de porc…

Manger des fruits en hiver - Drinks&Co

Surtout, des fruits

Les fruits contiennent de la vitamine A et C précises et essentielles pour éviter les rhumes pendant les mois les plus froids. Nous devons manger des fruits chaque jour, un, deux ou trois. Les oranges, les mandarines et autres fruits de saison vont être indispensables. Les fruits secs sont également des éléments clés pour faire face à d’autres maladies qui ont l’habitude d’apparaître à cette époque de l’année.

Manger des fibres en hiver - Drinks&Co

Moins de graisses et plus de fibres

En hiver, des fois, nous augmentons les graisses et ce n’est pas ce qui nous convient. En outre, nous devons augmenter les fibres pour améliorer la fibre bactérienne.

 TAGS:Domaine du Tariquet Premières Grives 2018

Domaine du Tariquet Premières Grives 2018

Un vin blanc élaboré à partir de Gros Manseng. Le nom du vin est un hommage aux premières grives qui, avec l’arrivée du froid en automne, migrent vers le sud. Leur passage marque le bon moment pour commencer à vendanger les cépages tardifs.

 TAGS:E. Guigal Côtes du Rhône 2016

E. Guigal Côtes du Rhône 2016

Ce vin est apprécié pour l’expression de la Syrah et du Grenache, qui ensemble donnent naissance à un vin complexe et de bonne persistance. Corsé et aux tanins doux, il se distingue par la sensation de chaleur qu’il laisse en bouche et par l’intensité de ses arômes.

Galettes des rois ou l’Épiphanie

Les fêtes de Noël sont derrière nous et l’année 2019 également. Bonjour 2020 et bonne année ! Mais voilà, les festivités ne sont pas terminées. Il manque l’Épiphanie le 06 janvier ou la tradition de la délicieuse et gourmande galette des rois…

La tradition de la Galette des Rois - Drinkc&Co

En France, le 6 janvier n’est pas un jour férié, n’est pas célébré et les origines sont soient païennes, soient religieuses. En Espagne, par exemple, c’est tout le contraire. Les espagnols fêtent les rois et non Noël. Ce sont les rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants comme ils ont apportés les offrandes à la naissance de Jésus et non le père Noël le 25 décembre. les tout petits envoient leur lettre à Gaspard, Melchior et Balthazar plutôt qu’au papa noël et participent aux défilés de chars mettant en scène l’arrivée des rois mages dans la ville ou le village. Ceci étant, la galette des rois, elle, est de tradition dans les 2 pays.

Une galette des rois, oui, mais laquelle ?

Le gâteau des rois brioché à la fleur d’oranger ornée de sucre et de fruits confits ou la galette des rois frangipane avec sa jolie pâte feuilletée et sa crème d’amande… Les deux sont traditionnelles. La briochée est plus consommée dans le sud de la France et la frangipane aussi appelée la Parisienne est plus tradition du Nord.

Quel que soit votre choix, il ne reste plus qu’à trouver la bouteille idéale à déboucher.

Si vous servez la galette des rois au moment du dessert :

Sur une galette briochée, alors un vin moelleux jeune ave un bel équilibre sucré / acidité sera le compagnon idéal. Choisissez par exemple un Coteaux du Layon ou un vin de paille. Si vous préférez les bulles, alors je vous propose un crémant de Loire dont les arômes d’agrumes iront à merveille.

Sur une frangipane, optez pour la fraîcheur. Quelques bulles seront les bienvenues. La frangipane se marie très bien avec les vins effervescents à base de chardonnay aussi lancez-vous avec un crémant de Bourgogne,  un champagne blanc de blancs ou encore soyons fous, un vouvray effervescent.

Si vous servez la galette à l’heure du gouter :

Que ce soit pour accompagner une galette briochée ou une frangipane, optez pour quelques bulles fruitées, légères et rafraîchissantes et faibles en alcool. Vous avez deviné ? Pourquoi pas un bon cidre ou un poiré ? Attention, l’un ou l’autre doivent être de qualité….

Choisir votre champagne pour Noël

Les fêtes de Noël et de fin d’année approchent, et chaque année c’est le même casse tête. Quel champagne choisir ?  Je souhaite de changer un peu des champagnes super connus mais comment savoir si un autre me plaira ?

Choisir votre champagne pour Noël - Drinks&Co

Le champagne, trucs et astuces

Pour commencer il existe différents types de champagnes :

  • Le champagne Non Millésimé ou encore dit Non Vintage (NV) ou Brut Sans Année (BSA) et issu d’un assemblage de cépages. En effet, c’est un mélange de cépages, de crus et de vins de réserve de différentes années. Le but est de garder un profil et un style identique au fil des ans.

Attention, c’est le plus courant et le plus apprécié des grandes maisons. Je vous conseillerai d’aller vers de grands classiques et valeurs sures pour certains et sinon d’oser les champagnes de petits vignerons dont la personnalité, la qualité et prix sont très intéressants.

  • Le champagne Millésimé ou Vintage : il est élaboré à partir de vins d’une seule et unique année. Ils sont sensés représenter le caractère particulier du millésime et ses qualités. Par toujours vrai, ils sont plus chers et pas forcément meilleurs.

Mon conseil, un champagne millésimé est souvent grand quand c’est une cuvée prestige que ce soit d’une grande maison ou d’un petit producteur. Le prix sera tout de même différent. Mais, une astuce, il existe les « faux » champagnes millésimés…

  • Les champagnes Blanc de Blancs : c’est un nom un peu barbare car il n’est pas plus blanc que les autres. Cela veut dire qu’il est élaboré 100% à partir de Chardonnay. Ce sont des champagnes élégants, ronds et d’une belle finesse.

Ce n’est pour cela qu’ils doivent être plus chers. Quelques petites maisons font des merveilles à des prix incroyables.

  • Les champagnes Blanc de Noirs : ils sont élaborés à partir de raisins rouges comme le pinot noir ou le pinot meunier assemblés ou en monocépages mais le jus est blanc. Ce sont des champagnes puissants, vineux et de grande personnalité. Plus rares, ils souvent un peu plus chers que la moyenne. Ce sont surtout des champagnes gastronomiques.
  • Le champagne Rosé : il peut être élaboré soit en mélangeant vin rouge et vin blanc soit par la méthode de saignée, laissant la peau des raisins rouges colorer le jus, aussitôt après le pressurage. Le champagne rosé n’accompagne pas les mêmes mets qu’un champagne blanc. Il est souvent bu à l’apéritif mais se marie très bien avec un dessert aux fruits rouges, par exemple.

Mais ce n’est pas tout, non ! Les différences ne s’arrêtent pas là. Il faut également tenir en compte le dosage… Rien de grave, je ne vais pas expliquer les détails de la liqueur d’expédition maintenant, mais retenait juste que cela influe sur le gout. Le champagne sera plus ou moins doux en fonction du dosage.

Le champagne, trucs et astuces - Drinks&Co

Le Dosage

  • Brut Nature: de fait, c’est mon préféré. Aussi appelé Non Dosé ou Zéro Dosage. Sa teneur en sucre est inférieure à 3g/l.
  • Extra-Brut : teneur en sucre entre 0 et 6 g/l
  • Brut :  teneur en sucre inférieure à 12 g/l

Il existe d’autres dosages, mais ceux là sont les plus courants.

Donc, un fois que vous savez ce que vous cherchez ou ce que vous voulez gouter, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil critique à l’étiquette. Privilégiez les RM (Récoltant Manipulant), soit les vignerons qui cultivent, récoltent leurs propres vignes et élaborent leurs propres cuvées. Ou encore NM (Négociant Manipulant), soit les  Maisons de champagne qui élaborent et commercialisent leur vin. La majorité possède des vignobles, mais achète aussi le raisin de producteurs locaux.

Petit conseil : j’adore faire tout le repas au champagne mais pour cela tous les champagnes ne se valent pas. Comme pour les vins, certains ne sont pas assez complexe pour accompagner tout un repas. Certains sont parfaits pour l’apéritif ou un toast mais il faut demander les plus vineux ou complexes pour un repas entier. Ils ne sont pas forcément plus chers, justes différents.

Les dîners de Noël en Europe

La soupe, les fruits de mer, le foie gras et le champagnes seront présents sur beaucoup de tables français pendant ces fêtes de Noël, mais, qu’est-ce que l’on l’habitude de manger et de boire pendant les dîners de Noël dans le reste de l’Europe ? Nous allons passer en revue certains d’entre eux. Prenez-en bonne note au cas où vous voudriez les incorporer à vos menus !

 TAGS:undefined

Dîners de Noël en Angleterre

Dans les pays anglosaxons les desserts et les douceurs abondent, en raison de cela, pendant les fêtes de Noël, les puddings de différents goûts de fruits de saison sont fréquents, en plus des biscuits de gingembre que l’on peut décorer avec des dessins de Noël, et les gâteaux, comme la bûche de Noël. Mais, avant cela, les anglais mangent de la dinde rôtie accompagnée de garnitures comme des pommes de terre. Pour boire, comment il fait d’habitude assez froid, le Mulled Winees est une tradition, c’est un vin chaud qui contient du sucre et d’autres épices.

Dîners de Noël en Belgique

La dinde se répète pour cuisiner pendant le dîner de Noël et les douceurs parcourent les rues. Au cours de ce dîner on a l’habitude de manger un dessert préparé avec de la crème, en plus des chocolats belges spéciaux et de différentes saveurs. Le champagne et le vin de France ou italien sont les boissons préférées des belges.

Que mange-t-on en Europe à Noël ? - Drinks&Co

Dîners de Noël en Italie

Le dîner de Noël en Italie mélange le chapon et la dinde avec différents types de poissons. Le dessert est mondialement connu: le panettone et le pandoro. En plus des vins d’appellation italiens pour boire, le vin chaud avec des épices et des fruits est également présent.

Dîners de Noël en Suède

Dans les pays du Nord de l’Europe les boissons aussi se doivent d’être chaudes, de sorte que les suédois consomment le julmust, avec du malt et du houblon. En plus de riches poissons,  ils ont l’habitude de dîner du jambon du pays et des douceurs de chocolat et des biscuits de gingembre.  

Les dîners de Noël en Europe - Drinks&Co

Dîners de Noël en Allemagne

La combinaison de plats est riche, de sorte que l’on trouve aussi bien du canard que du poisson. Comme dans le reste des pays, c’est souvent un dîner familial, au cours duquel chaque membre reçoit des plats avec des fruits et des douceurs variées. Et le vin chaud, qui dans ce cas-là est un mélange de vin rouge, citron, cannelle, clous de girofle ou d’autres épices, et de sucre. En plus du champagne qui ne manque dans les tables de Noël en Allemagne.

Qu’est-ce que vous allez dîner à Noël ?

 

Les vins de cépages hybrides ont-ils un avenir ?

Plusieurs régions du monde utilisent les raisins hybrides pour élaborer du vin.  Mais ils ne sont pas toujours les préférés. La France, par exemple, les interdit dans les crus classés, à l’exception du Baco Blanc dans la distillation de l’Armagnac. L’Autriche autorise son utilisation dans l’élaboration et la vente de vins Uhudler en Südburgenland, mais leur octroie le standard d’étiquetage le plus bas. Et aux États-Unis, malgré tous les hivers froids que ces raisins supportent durement, ils ne sont souvent pas très bienvenus chez les acheteurs de vin.

Les hybrides (croisement délibéré entre deux cépages) représentent moins de 5% des vignobles mondiaux. D’après les experts tels José Vouillamoz, co-auteur du guide Wine Grapes, ces raisins hybrides ont été créés principalement pour aider à résister contre les maladies fongiques et les gelées. Pour lui, leur avenir est discutable.

Le futur des raisins hybrides

Certains producteurs américains expliquent que les hybrides produisent par nature des vins mineurs. Et il y en a qui considèrent cette classe de vins comme un signe des temps, puisque nous nous trouvons dans un moment où les gens sont curieux de choses étranges et expérimentales. Ainsi, ce profil de gouteur est prêt à demander un vin élaboré à partir de raisins hybrides.

Par contre, ailleurs, ils sont considérés comme quelque chose de positif. Certains vins hybrides ont une grande capacité à résister aux durs hivers alpins et cela permet à de nombreux producteurs de cultiver au moyen de techniques biodynamiques, chose impossible si l’on a recours à des raisins autochtones plus fragiles.

Prochainement, aux États-Unis, les raisins hybrides seront reconnus comme étant des raisins américains. Bien que, pour l’instant, leur avenir ne soit pas clair car, en réalité, les demandeurs sont peu nombreux. Tout dépendra de l’introduction de nouveaux raisins, des changements du palais des consommateurs, ou bien des changements climatiques qui obligeraient les producteurs à réévaluer leurs plantations.

Et que se passe-t-il en Europe et en Espagne?

L’Union européenne, pour sa part, ne fait pas obstacle à l’autorisation des variétés de raisins hybrides et à la commercialisation ultérieure des vins obtenus. Ils sont vendus de manière officielle en Allemagne et en Italie. Cependant, en Espagne, il semble que le sujet soit plus compliqué, au vu de la loi de la vigne et du vin adoptée par le gouvernement en 2003, où il est spécifié que dans le pays seuls les vins issus des variétés de raisins de l’espèce européenne Vitis Vinifera pure pourront être étiquetés et commercialisés.

Raisins hybrides  

Certaines communautés ont demandé au gouvernement que cela soit changé comme c’est le cas en Galice où l’on voudrait que le vin rouge de Barrantes soit légalisé. Ses défenseurs rejettent que le vin rouge de Barrantes soit plus nuisible pour la santé que n’importe quel autre vin protégé par la dénomination d’origine. Ils reconnaissent, cependant, qu’il contient un pourcentage plus élevé de malvidine que d’autres vins.

HalloWine : Des vins pour un Halloween terrifiant !

Hallowine

Demain sera la nuit la plus effrayante de l’année, la nuit d’Halloween ! Notre conseil est toujours le même : gardez une bonne réserve de bouteilles de vin à portée de main ! Mais cette fois, nous vous proposons de surprendre (ou d’effrayer) vos amis avec des vins aux noms terrifiants….

Castle Of Dracula Marsecco Frizzante

Bienvenue au château de Dracula ! Rouge comme du sang, ce vin libère des notes juteuses de framboise, de violette, de cerise noire et de sureau et révèle un goût doux et fruité. Ce n’est pas un hasard si le cépage Marzemino a été choisi pour la production de ce vin maléfique. Dans le célèbre opéra de Mozart, Don Giovanni s’exclame « Versez le vin ! Excellent Marzemino !” juste avant d’être avalé par les flammes de l’enfer. Même la bouteille, avec son style ancien et décorée du « D » de Dracula, aurait très bien pu être trouvée dans un château hanté !

Guarini Sangue di Giuda 2018

Vous vous sentez l’âme d’un petit vampire ? Alors, buvez un peu de sang ! Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas fous : il s’agit du Sang de Judas « Il était une fois… » du vignoble Losito e Guarini, un vin doux et velouté au parfum de baies. Le nom du vin vient d’une ancienne légende répandue dans la province de Pavie. Judas, en effet, après s’être repenti d’avoir trahi Jésus, renaît dans l’Oltrepò Pavese. La population locale, en colère, tenta de le tuer, mais il se fit pardonner en protégeant les vignes de la région de toutes sortes de maladies.

Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016

Ce Sauvignon Blanc est un vin frais et délicat, caractérisé par une belle minéralité et une acidité agréable. Qu’y a-t-il à craindre, demanderez-vous. Le vignoble de Ponte del Diavolo tire son nom d’une histoire populaire assez troublante sur le majestueux pont médiéval de Cividale del Friuli. Selon la légende, les citoyens ont fait un pacte avec le diable lui-même : un pont en échange de l’âme de la première créature à le traverser. Les habitants de Cividale, cependant, se sont avérés plus intelligents que le diable et ont fait passer un animal sur le pont – un chien, un chat ou un cochon, selon la version. Le diable a dû accepter la défaite mais, encore aujourd’hui, nous entendons des bruits étranges, semblables à des grognements, venant des eaux du fleuve.

Vinovalie Démon Noir Rosé 2017

Encore une histoire de ponts et de promesses faites à l’enfer. Le nom de ce vin rosé vient d’une légende liée à la ville de Cahors et à son monument principal, le pont Valentré. La construction du pont étant trop tardive (70 ans !), l’architecte a décidé de demander l’aide du diable, lui promettant son âme en retour. Mais lorsque les travaux furent presque terminés, l’architecte tenta de tromper le diable en lui confiant un récipient perforé pour transporter l’eau dont les ouvriers avaient besoin. Le diable, comprenant l’astuce, commença à retirer, chaque nuit, la dernière pierre de la tour centrale, celle qui déterminerait la fin des travaux, qui devait ensuite être remplacée chaque matin. Aujourd’hui, perché sur cette même tour, on peut voir la statue en pierre du petit diable sur ce pont qu’on appelle maintenant “Pont du Diable”.

Sinister Hand Yakima Valley 2017

Le dernier mais non des moindres, nous vous avons réservé l’histoire la plus effrayante avec ce Sinister Hand Yakima Valley 2017. Ne vous laissez pas tromper par ce jeune grenache aux arômes parfumés de framboise et de tisane, mêlé au Mourvèdre qui apporte une note savoureuse au nez. Son histoire vous donnera froid dans le dos ! Êtes-vous prêt ?

Il y a très longtemps, au milieu du 17ème siècle, les familles O’Neills et O’Reillys se disputaient une île convoitée en Irlande. Pour régler le différend, une compétition a été organisée : plusieurs équipes d’aviron ont convenu que le premier à toucher terre, après avoir traversé le lac à la rame, deviendrait le propriétaire de l’île. Le bateau d’O’Neill prenant du retard, un membre de l’équipage décida de se trancher la main avec son épée. Il la jeta vers l’île, elle la toucha ainsi en premier, remportant le titre pour régner sur la terre. La forteresse de l’île sur cette terre peut encore être visitée sur Lough Oughter dans le comté de Cavan.

 TAGS:Castle Of Dracula Marsecco Frizzante

Castle Of Dracula Marsecco Frizzante

Castle Of Dracula Marsecco Frizzante : Dans le verre, Castle Of Dracula Marsecco Frizzante a une couleur rouge intense, très semblable à celle du sang, qui, cependant, est accompagnée par un parfum juteux de framboise, cerise noire, sureau et violette. Il faut le servir très frais, pourquoi pas avec quelques glaçons.

 TAGS:Guarini Sangue di Giuda 2018

Guarini Sangue di Giuda 2018

Guarini Sangue di Giuda 2018 : L’histoire de la cave Losito & Guarini commence en 1910 avec Domenico Losito, qui décide d’ouvrir une auberge à Seveso, dans la province de Milan, où il propose des plats préparés par sa femme accompagnés de verres de vin. 

 TAGS:Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016

Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016

Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016 : Ponte del Diavolo Sauvignon Blanc 2016 est un vin frais et délicat, caractérisé par la minéralité et l’acidité. Les raisins Sauvignon Blanc proviennent des sols bien drainés, caillouteux et alluviaux de l’appellation Grave del Friuli, dans la partie sud de la région.

Qu’est-ce qu’un vin végane?

Nous sommes en 2018. Les gens, et en particulier la Génération Y, aussi connue sous le nom de Millennials, font très attention au régime alimentaire respectueux de l’environnement. De plus, pour eux, le véganisme n’est plus seulement une tendance mais une attitude de vie. Le marché végane est en plein essor.

Au Royaume-Uni, en Italie ou aux États-Unis, on calcule que 10 à 13% de la population est végane ou végétarienne, et en Espagne la tendance va en augmentant : 7,8% de la population est veggie (qui rassemble végétariens, flexitariens et véganes). Ainsi, de plus en plus de viticulteurs de premier rang reconnaissent cette niche du marché et se spécialisent dans l’élaboration de vin végane pour satisfaire les nouvelles générations.

Le vin est un produit végétal! Mais, pourquoi est-ce-que le vin n’est pas végane ?

Les produits d’origine animale dans le vin

Les vins ne sont, en général, pas véganes car pour clarifier le vin on a recours à des produits d’origine animale comme la caséine, la gélatine ou le blanc d’œuf. Ils servent à réduire les lies du vin, de petites particules qui proviennent de la pulpe ou la peau des raisins et peuvent avoir une influence négative sur le vin. Grâce à l’utilisation de produits d’origine animale, ces substances se noient plus rapidement dans le dépôt, facilitant ainsi la clarification du vin.

Dans certains cas, les clarifiants d’origine animale contribuent à neutraliser le goût de certaines variétés qui, comme elles sont passées, ont un fort goût amer à travers les tanins. Grâce à eux, l’excès tannique des peaux est neutralisé et le goût du vin est adapté à notre palais.

Malheureusement, ce n’est pas le cas pour les personnes qui choisissent une alimentation végane.

Alternatives véganes dans l’élaboration du vin

Dans la production de vins véganes, les œnologues ont fait appel à leur créativité pour trouver un produit végétal qui aide à clarifier le vin. La solution est simple : les protéines animales sont remplacées par des protéines végétales, dont l’origine est céréale comme le blé ou les légumes comme les petits pois. Ils servent à filtrer les lies du vin et il est ainsi propre.

Una autre solution pour la vinification végane est le sol minéral. La bentonite par exemple. Il s’agit d’une cendre volcanique qui aide à clarifier le vin. Le charbon actif s’utilise pour  ajouter des défauts au goût.

En ce qui concerne le vin végane, la production du vin prend un plus de temps à cause des procédés véganes complexes. Mais dans le but d’obtenir un client final satisfait, le viticulteur accepte volontairement un degré de complexité élevé.

Comment reconnaître le vin végane?

Très simple ! Il suffit de regarder les bouteilles. Une étiquette spéciale de l’Union végétarienne européenne octroie aux aliments de toute l’Europe, un cachet de qualité végane. Si vous voyez cette étiquette, vous aurez la garantie que vous êtes en présence d’un vin végane.

Une sélection des meilleurs accords vin et chocolat

La journée mondiale du chocolat

Le vin et le chocolat, ce sont un peu les fruits défendus pour la majorité d’entre nous – n’essayez pas de le nier, personne ne vous croira. Ils sont chacun uniques en fonction de leurs caractéristiques, de leur provenance, de leur composition. Tellement de choix pour tellement de combinaisons différentes ! Avouez-le, vous mourrez d’envie de les connaître.

Eh bien non, on ne vous dira rien. Mangez vos légumes et buvez votre jus détox, c’est tout ce qu’il vous faut. Non, on plaisante bien sûr. Qu’est-ce qu’on se marre.

Le Porto

Le Porto est un vin doux naturel aux notes moelleuses. Il se mariera parfaitement avec le chocolat, soyez-en certains. S’il possède des notes de fruits rouges macérés, allant des griottes, aux mûres, avec des notes épicées lorsqu’il est jeune – bref, assez fruité – il obtiendra des saveurs davantage de pruneaux, raisins secs, cacao, café et de torréfaction en vieillissant. Bien qu’onéreux, ce sont ces vins-là qu’il faudra marier avec le chocolat. Quand on aime, on ne compte pas.

 

Les vins français

Si vous êtes plus patriotes que Donald Trump, vous apprécierez sans aucun doute cette catégorie. Oui, on finit souvent par mentionner Trump dans nos articles, c’est un peu notre point Godwin à nous.

Les vins fortifiés

Le classique des classiques, c’est bien entendu le Maury – nous vous permettons de hocher la tête en signe d’approbation, même si vous n’en aviez aucune idée. Vin fortifié comme le Porto, le Maury se distingue par ses arômes davantage fruités et moins sucrés. Il sera donc moins écoeurant, vous pourrez donc déguster encore plus de chocolat ! (Et non de vin, bande de petits filous.)

On vous conseille aussi un vieux Banyuls d’au moins 20 ans d’âge, très doux qui se mariera à la perfection avec n’importe quel dessert au chocolat. N’importe lequel on vous dit. Vous pouvez également y aller les yeux fermés sur un Pineau des Charentes rouge – surpriiise – ce mélange de moût de raisin et de cognac accompagnera également très bien le chocolat.

Banyuls, Maury, Pineau des charentes

Les rouges secs

Au-delà des vins fortifiés du sud, les rouges secs peuvent également représenter un bon mélange, contrebalançant le côté sucré du chocolat. Si vous préférez terminer le repas sur une note plus fraîche, comptez donc sur un vin du Rhône puissant, à base de grenache. Surtout pour les amants de chocolat noir.

En ce qui concerne le chocolat au lait, il est préférable de s’orienter vers un rouge moins tannique comme un pinot noir de la Côte de Beaune, en Bourgogne.

Le vin rouge sec et le chocolat

Les blancs

Et avec le chocolat blanc alors ? On se dirige vers du… vin blanc ! Ça rime, c’est facile à retenir, on croit en vous. La sommelière Marie-Josée Beaudoin conseille par exemple un Vouvray de la Loire qui atténuera le sucré du chocolat blanc pour lui donner plus de mielleux – bref, ce sera meilleur encore. Toujours selon elle, un Muscat de Rivesaltes ou un vin du Jurançon seront également de bonne compagnie. N’oubliez pas de les servir bien frais !

Laccord vin blanc chocolat blanc

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

 

6 alcools que nos grands-parents cachaient dans leur placard

Saviez-vous qu’aujourd’hui était la journée des Grands-parents ? On ne vous parle pas d’une autre journée mondiale insipide voire étrange telle que celle des épinards, mais bien de la journée de nos aïeuls chéris, toujours présents pour nous goinfrer, nous gâter (beaucoup) et… nous servir quelques apéritifs bien corsés (merci mamy et papy) ! Car si l’orthographe de nos grands-parents est sujet à débat – je vous vois venir : mamy, mamie, mammy, et pourquoi pas mamihe tant qu’on y est ? – leur bar caché bourré d’alcools recueille un large consensus. Faisons le tour des petits trésors que l’on peut y découvrir !

Le vermouth

Ah, le vermouth et ses douces saveurs venues tout droit du placard de papy. Si cet alcool connaît une véritable renaissance en Espagne, particulièrement à Barcelone où la révolution a commencé, il traîne encore chez nous une réputation vieillotte. À tort ! Papy était peut-être bien un hipster sans le savoir, car la révolution se propage (dites-le en murmurant pour donner un effet dramatique). Mais qu’est-ce que c’est au juste, le vermouth ? Ni plus ni moins qu’un vin aromatisé aux clous de girofle, à l’armoise, à la cannelle, à la vanille et même à l’origan. Un vin riche en saveurs, mais aussi en alcool, avec 15 à 18 degrés au compteur ! C’est bien joli d’être dans le coup papy, mais on y va doucement sur la descente.

L’amaretto

Celui-là, c’est un classique des après-midis chez les grands-parents à regarder des feuilletons des années 90 en buvant du café amélioré. Je ne sais pas vous, mais en tout cas dans ma famille, mes aïeuls avaient la (fâcheuse?) tendance à verser quelques (beaucoup de) gouttes d’amaretto dans le café. C’est chaud, c’est doux, c’est sucré – et ça monte vite à la tête. Heureusement qu’on était pas très fan du café quand on était petit.

L’absinthe

Là, on est encore plus content qu’ils n’aient pas sorti cette bouteille quand on avait moins de 18 ans. Ni jamais, en fait. On peut s’affirmer heureux qu’ils la gardent plus ou moins perdue au fond de ce placard, décorée par les toiles d’araignées. L’absinthe, c’était à sortir UNIQUEMENT en cas de force majeur. Pour papy et mammy, cela se traduisait par la célébration du diplôme de fin d’études par exemple. C’est tout ce dont à quoi l’on pense. On prie pour que vous n’ayez pas d’autres souvenirs de cet alcool qui avoisine généralement les 80%. Et si vous aviez d’autres exemples, on imagine que… vous ne vous en souvenez pas.

Les vins de fruits

Ou sa variante : les vins de fleurs. Ou sa variante dégoûtante : les vins périmés qui attendent là depuis 10 ans. Saviez-vous qu’il y a 30 voire 20 ans à peine, c’était commun de produire et déguster (le mot est sans doute un peu fort) des vins produits à partir de pissenlits ? On espère que vous ne le saviez pas, car ça ne donne quand même pas trop envie cette histoire. Enfin, chacun ses goûts, on vous laisse libre de choisir. Ne venez pas râler ensuite si vous avez envie de vomir.

La chartreuse

Tu as mal à la gorge ? Prends donc un peu de chartreuse. Une migraine ? Allez hop, un peu de chartreuse. Ta petite amie t’a larguée ? Sortons la chartreuse. Merci papy pour ces remèdes imbuvables mais qui avaient le don de faire passer la douleur (ou pas). Quand vous voyiez vos grands-parents sortir ce liquide vert aux effluves de médicament pour la toux, vous ne vous doutiez pas que cet alcool accompagnerait vos soirées quelques années plus tard, ni ne connaîtrait un vrai renouveau, comme le vermouth. On le répète : merci papy pour ton éducation précieuse.

Les alcools maisons

On les surnomme affectueusement les AFMNI. Un peu compliqué à dire, certes. Les Alcools Faits Maison Non Identifiés, si cela peut vous aider. Sortis spécialement d’on-ne-sait-où tel Mary Poppins plongeant sa main dans son sac à main sans fond. Chaque dimanche après-midi, mammy dégotait une bouteille du placard pour accompagner le dessert, lui faire voir un peu la lumière du jour et potentiellement nous arracher le pharynx. À force de se prendre pour des contrebandiers en période de Prohibition, on finit par produire des alcools à plus de 50%, (presque) sans s’en rendre compte.

On souhaite donc une excellente fête à nos grands-parents et on les remercie de leurs expérimentations si formatrices !